La maladie « pieds-mains-bouche »

La syndrome « pieds-mains-bouche »(définition sur Wikipédia) ou maladie « mains-pieds-bouche » sévit actuellement au Japon.
C’est une maladie bien connue dans ce pays sous le nom « te ashi kuchi byô 手足口病 » (déf. en japonais sur wikipédia) dont voici une présentation (source) :

250px-PMB_lésion_palmaire

Maladie mains-pieds-bouche
La maladie mains-pieds-bouche est commune chez les enfants et est due à un virus. Elle provoque de douloureux ulcères dans la bouche. Il peut s’agir d’ampoules grisâtres ou rouges sur les paumes, sur la plante des pieds et parfois sur les fesses. Les éruptions sur les paumes et la plante des pieds sont plutôt rares, donc si vous en remarquez la présence sur votre enfant, il s’agit probablement de la maladie mains-pieds-bouche.

190px-Hand_Foot_Mouth_Disease

Bien que la maladie mains-pieds-bouche touche habituellement les enfants de six mois et plus, les adultes peuvent aussi la contracter.

Causes :
La maladie mains-pieds-bouche est causée par un virus que l’on trouve dans les selles. Elle peut apparaître parce que l’enfant ne s’est pas lavé les mains après avoir fait ses besoins. L’infection peut couver de trois à six jours avant que les symptômes se manifestent.

Voir l’article complet ici sur le site de http://www.ahsc.health.nb.ca.

Virus A/H1N1 : L’OMS déclare l’état d’alerte 6, celui de la pandémie

Nous avons déjà publié, sur ce site, plusieurs articles faisant état de l’évolution de la grippe au Japon.
Aujourd’hui, nous souhaitons élargir la réflexion au traitement des informations sur le virus A/H1N1 de la grippe par les médias en général en vous proposant de lire un article évoquant une possible collusion entre l’OMS et l’industrie pharmaceutique.
L’article complet est à lire sur ouVertures.info, une autre lecture de l’info.
Extraits :
« … on nous explique qu’en fait le passage au niveau 6 n’aura aucune influence sur notre quotidien. Donc acte, mais alors à quoi bon mettre la foule en délire anxiogène ? »
(…)
« Si cette alerte n’est pas le fruit pur et simple d’une coalition intéressée entre l’OMS et les pharmas du monde entier, alors elle n’a aucun sens. En effet, sans interdire les voyages et notamment les voyages intercontinentaux, ainsi que les transports de marchandises, ce chiffre alarmant de 6 ne rime à rien. Ou bien c’est grave et on va au bout des choses. »
(C’est nous qui soulignons en gras)

L’épidémie de grippe au Japon en photos

Le Yomiuri Online propose une série de photos du Japon en relation avec l’épidémie de grippe : Bal masqué à Tokyo !
Accès direct à la page des photos : http://www.yomiuri.co.jp/
Par ailleurs le premier cas de grippe porcine vient de faire son apparition dans la capitale. La personne contaminée est une jeune lycéenne de retour des États-Unis.

Pandémie grippale : tout ce qu’il faut savoir

pandemie-grippale.jpgCe site du gouvernement français vous informe sur la pandémie grippale : www.pandemie-grippale.gouv.fr
Résumé :
Grippe et pandémie, ce qu’il faut savoir
Historique de la grippe et perspectives; Définitions; Transmission; Les premiers symptômes de la grippe pandémique; etc.
Règles d’hygiène essentielles
Mouchage, éternuements, crachat, toux; Lavage des mains; Nettoyage des objets; Traitement des déchets et ordures; Eviter les contacts physiques; Le port de masques
La vie quotidienne en cas de pandémie
Chez soi, A l’extérieur, Au travail, etc.

Un nouveau site du gouvernement japonais pour les étrangers

Le gouvernement japonais a lancé un nouveau site destiné à informer les étrangers : http://www8.cao.go.jp/teiju-portal/eng/seisaku/.
Il propose des informations pratiques pour l’éducation des enfants, les conditions de travail, l’assurance maladie, la retraite, les futures mamans, etc.

Santé publique au Japon : Ça ne s’arrange pas!

Lu aujourd’hui dans la revue de presse de actu.jp : Des patients fiévreux rejetés des hôpitaux tokyoïtes
D’après une enquête menée par les autorités de la préfecture de Tokyo, de nombreuses personnes présentant des symptômes grippaux mais déclarant ne pas s’être rendus dans un pays touché par la pandémie de nouvelle grippe, ont été renvoyés chez eux sans examen médical alors qu’ils se présentaient dans un des hôpitaux de la capitale.
92 patients ont ainsi été rejetés par les établissements médicaux entre samedi matin et mardi après-midi.
Les autorités admettent que l’affolement ait pu conduire certaines personnes à consulter sans raisons valables, mais ont rappelé aux hôpitaux qu’ils devaient accueillir toute personne souffrante suspectée d’être infectée par le virus de la grippe A H1N1.
Note de la rédaction : Après le refus de soigner des patients dans les services d’urgences, voici un nouvel exemple préoccupant de la dégradation du système de santé au Japon.