AVIS À LA COMMUNAUTÉ FRANÇAISE DE LA CIRCONSCRIPTION CONSULAIRE DE TOKYO

Nous relayons cette information importante transmise par les services consulaires de l’Ambassade de France au Japon.

Tokyo, 4 décembre 2009

La vaccination est le moyen le plus efficace pour interrompre durablement la circulation du virus A/H1N1 (2009) contre lequel la population n’est pas immunisée. Le plan national de vaccination est progressivement étendu aux Français établis hors de France. A l’étranger comme en France, la vaccination est gratuite et volontaire. Elle est effectuée de manière conforme aux normes sanitaires en vigueur dans notre pays.

A Tokyo, l’ambassade est en mesure de proposer à tous ceux qui le désirent, sans ordre de priorité, une dose de vaccin Focetria, fabriqué par le laboratoire Novartis.

Pour suivre les recommandations du ministère de la Santé, les enfants âgés de 6 mois à 9 ans ainsi que les personnes âgées de plus de 60 ans devront recevoir deux doses de vaccin, à 3 semaines d’intervalle. A cet effet, deux séances de vaccination leur sont spécialement réservées.

Par ailleurs, il sera administré aux patientes enceintes une dose de vaccin Panenza (sans adjuvant), du laboratoire Sanofi-Pasteur-Adventis.

Les conjoints étrangers de Français, quelle que soit leur nationalité, ont également accès à cette mesure de prophylaxie générale.

Les séances de vaccination auront lieu au Lycée franco-japonais de Tokyo (site de Fujimi), situé: 1-2-43 Fujimi, Chiyoda-ku, Tokyo (métro: Iidabashi), aux dates indiquées ci-dessous. Les séances sont collectives. L’injection est pratiquée en haut du bras.

Pour bénéficier de cette opération de vaccination, chaque demandeur est prié de:

1° –  se signaler en envoyant à l’adresse  grippe-a.tokyo-amba@diplomatie.gouv.fr  un simple message (un message par famille suffit) comportant les éléments suivants:

– nom, prénom, âge pour chaque personne à vacciner
– séance choisie (date et horaire)
– contact téléphonique (aucun accusé de réception n’étant envoyé, ce contact servirait seulement en cas d’imprévu).

2° – prendre le matin (vers 8h00) du jour de la vaccination sa température corporelle et la noter pour la communiquer au médecin au moment de l’examen.

3° – justifier sur place de son identité.

SÉANCES DE VACCINATION

dimanche 13 décembre 2009:
– séance du matin (9h00 – 13h00) – 3 files de vaccination
– séance de l’après-midi (14h00 – 18h00) – 3 files de vaccination

mercredi 16 décembre (séance réservée aux moins de 9 ans et aux plus de 60 ans):
– de 14h00 à 18h00 – 1 file de vaccination

samedi 19 décembre:
– séance du matin (9h00 – 13h00) – 1 file de vaccination
– séance de l’après-midi (14h00 – 18h00) – 2 files de vaccination

dimanche 20 décembre:
– séance du matin (9h00 – 13h00) – 2 files de vaccination
– séance de l’après-midi (14h00 – 18h00) – 1 file de vaccination

mercredi 6 janvier 2010 (séance réservée aux moins de 9 ans et aux plus de 60 ans):
– de 14h00 à 18h00 – 1 file de vaccination

NB: en cas de nécessité, d’autres séances de vaccination seront organisées au cours du mois de janvier 2010.

Ph. Martin
consul

Virus A/H1N1 : L’OMS déclare l’état d’alerte 6, celui de la pandémie

Nous avons déjà publié, sur ce site, plusieurs articles faisant état de l’évolution de la grippe au Japon.
Aujourd’hui, nous souhaitons élargir la réflexion au traitement des informations sur le virus A/H1N1 de la grippe par les médias en général en vous proposant de lire un article évoquant une possible collusion entre l’OMS et l’industrie pharmaceutique.
L’article complet est à lire sur ouVertures.info, une autre lecture de l’info.
Extraits :
« … on nous explique qu’en fait le passage au niveau 6 n’aura aucune influence sur notre quotidien. Donc acte, mais alors à quoi bon mettre la foule en délire anxiogène ? »
(…)
« Si cette alerte n’est pas le fruit pur et simple d’une coalition intéressée entre l’OMS et les pharmas du monde entier, alors elle n’a aucun sens. En effet, sans interdire les voyages et notamment les voyages intercontinentaux, ainsi que les transports de marchandises, ce chiffre alarmant de 6 ne rime à rien. Ou bien c’est grave et on va au bout des choses. »
(C’est nous qui soulignons en gras)

L’épidémie de grippe au Japon en photos

Le Yomiuri Online propose une série de photos du Japon en relation avec l’épidémie de grippe : Bal masqué à Tokyo !
Accès direct à la page des photos : http://www.yomiuri.co.jp/
Par ailleurs le premier cas de grippe porcine vient de faire son apparition dans la capitale. La personne contaminée est une jeune lycéenne de retour des États-Unis.

Pandémie grippale : tout ce qu’il faut savoir

pandemie-grippale.jpgCe site du gouvernement français vous informe sur la pandémie grippale : www.pandemie-grippale.gouv.fr
Résumé :
Grippe et pandémie, ce qu’il faut savoir
Historique de la grippe et perspectives; Définitions; Transmission; Les premiers symptômes de la grippe pandémique; etc.
Règles d’hygiène essentielles
Mouchage, éternuements, crachat, toux; Lavage des mains; Nettoyage des objets; Traitement des déchets et ordures; Eviter les contacts physiques; Le port de masques
La vie quotidienne en cas de pandémie
Chez soi, A l’extérieur, Au travail, etc.

Santé publique au Japon : Ça ne s’arrange pas!

Lu aujourd’hui dans la revue de presse de actu.jp : Des patients fiévreux rejetés des hôpitaux tokyoïtes
D’après une enquête menée par les autorités de la préfecture de Tokyo, de nombreuses personnes présentant des symptômes grippaux mais déclarant ne pas s’être rendus dans un pays touché par la pandémie de nouvelle grippe, ont été renvoyés chez eux sans examen médical alors qu’ils se présentaient dans un des hôpitaux de la capitale.
92 patients ont ainsi été rejetés par les établissements médicaux entre samedi matin et mardi après-midi.
Les autorités admettent que l’affolement ait pu conduire certaines personnes à consulter sans raisons valables, mais ont rappelé aux hôpitaux qu’ils devaient accueillir toute personne souffrante suspectée d’être infectée par le virus de la grippe A H1N1.
Note de la rédaction : Après le refus de soigner des patients dans les services d’urgences, voici un nouvel exemple préoccupant de la dégradation du système de santé au Japon.

Épidémie de grippe porcine (infos du 28/4/2009)

Sources : blog afe-asie-nord.org ; point de situation de l’Ambassade de France en Chine du 27 avril 2009 ; site de l’ambassade de France au Japon.
En raison d’une épidémie de grippe, les déplacements à destination du Mexique sont fortement déconseillés sauf raison impérative.

À propos de la maladie animale
La grippe porcine est une maladie commune du porc. C’est une maladie que l’on retrouve dans le monde entier.
Comme tous les autres virus grippaux, le virus porcin change constamment. Quand des virus grippaux de différentes origines infectent un même cochon, le virus peut se re-combiner (échanger des gènes) et de nouveaux virus peuvent ainsi émerger. Ces dernières années, plusieurs nouveaux virus « mélangés » sont ainsi apparus.
C’est, semble-t-il, le cas une nouvelle fois.
Gravité suspectée
Le virus actuel est un recombinant qui présente la particularité de se transmettre facilement d’homme à homme ; mais sa nature exacte, sa virulence, et son pouvoir pathogène (=sa gravité) sont toujours en voie d’investigation.
Bien qu’au Mexique la mortalité semble élevée, on n’a pas identifié d’infection à H1N1 chez la majorité des décédés (seulement 18 cas à ce jour). Par ailleurs, parmi les 20 décrits aux Etats-Unis, tous ont été « légers » et aucun décès n’est à déplorer. La relation entre les cas décrits dans les deux pays est encore à déterminer.
Mode de transmission interhumaine
Le virus se transmet par les gouttelettes respiratoires, lorsqu’on tousse ou éternue, et par le contact des mains avec les surfaces contaminées par ces micro-gouttelettes (en se touchant ensuite les yeux, le nez, la bouche).
Il n’y a aucun risque de transmission par ingestion de viande de porc cuite.
En France
Les quatre cas suspectés à ce jour ont tous été infirmés.
En Chine
Il n’y a, à ce jour, aucun cas humain déclaré de grippe porcine lié à l’épidémie en cours.
Le ministère de l’Agriculture a déjà pris des mesures vétérinaires strictes (contrôle et quarantaine sur les importations de porcs et de leurs produits).
Des procédures de contrôle de la température corporelle ont été activées dans les aéroports chinois. Les personnes présentant de la fièvre peuvent être soumises à des mesures de quarantaine.
(Note de Thierry Consigny sur son blog : Idem au Japon et en Corée, avec cependant 1 cas suspect en Corée)
Symptômes
Ce sont ceux de la grippe classique : fièvre, courbatures, fatigue générale, maux de tête, etc.
Dans ce cas, il est recommandé de consulter rapidement un médecin.
Traitement
Comme pour toute infection virale, il n’existe pas de traitement spécifique. Certains médicaments anti-viraux peuvent être utilisés pour diminuer l’intensité des symptômes.
Il n’existe pour l’heure aucun vaccin disponible contre ce type de virus.
Précautions individuelles à prendre
Respecter les mesures d’hygiène habituelles, notamment :
– Se laver régulièrement les mains ;
– Se couvrir nez et bouche avec un mouchoir quand on éternue ou tousse.
À ce jour, aucun cas humain n’a été identifié en Chine.
La situation ne justifie aucune mesure particulière. Il est simplement recommandé de respecter les mesures d’hygiène habituelles.
Il n’y a pas de risque de transmission par ingestion de viande de porc cuite.
Un suivi en temps réel de la situation est réalisé par les services compétents de l’Ambassade de France en Chine. Votre section consulaire de rattachement est à votre disposition pour toute information complémentaire.
Des cas humains d’infection par le virus type A de la grippe porcine (virus de la famille H1N1) ont été identifiés au Mexique et aux Etats-Unis. D’autres cas sont suspectés dans d’autres pays (Espagne, Nouvelle-Zélande).
Les enquêtes épidémiologiques sont en cours pour déterminer la source exacte de l’infection.
Il n’y a actuellement pas de mesures de restriction dans les voyages.
Par contre, des mesures de surveillance (température) et d’information ont été mises en place dans la plupart des aéroports.