Parution Ebisu. Études japonaises numéro 59 (2022)

Ebisu 59
(les liens vers les articles sont sur le site web de de la revue)

La rédaction de la revue « Ebisu Études japonaises » a le plaisir de vous annoncer la parution du n° 59 (2022) « Films en miroir. Quarante ans de cinéma au Japon (1980-2020) », coordonné par Mathieu Capel.

Le numéro est en accès libre et téléchargement gratuit en intégralité sur OpenEdition.
https://journals.openedition.org/ebisu/6593

Autour de 1980, le paysage cinématographique a achevé une mue débutée vingt ans plus tôt : le système des studios qui le structurait s’est effondré, laissant place à de nouveaux acteurs, de nouveaux agencements. Les cinéastes de la période sont toutefois victimes d’un étrange paradoxe. Contemporains des outils vidéo et numériques, des bases de données et d’Internet, leurs films jouissent a priori d’une visibilité sans précédent. Or, leur appréhension hors du Japon semble toujours aussi fragmentaire, peinant à en comprendre logiques et enjeux. Ce numéro se propose de repenser les quarante dernières années du cinéma japonais, en deux parties : la première aborde les modalités de la production, de la distribution et de la création, ainsi que leurs évolutions au cours de cette ère « post-studios » ; la seconde se penche sur une figure incontournable de la critique, Hasumi Shiguéhiko.

DOSSIER THÉMATIQUE
« Films en miroir. Quarante ans de cinéma au Japon (1980-2020) »
Coordonné par Mathieu CAPEL

Distribution, production, création : du roman porno Nikkatsu à Netflix

• Mathieu CAPEL, « Introduction. Notes sur le paysage contemporain du cinéma japonais »
• Dimitri IANNI, « Rôle et trajectoires des producteurs du roman porno Nikkatsu »
• Tom MES, « La retenue et l’excès : comment Miike Takashi a accédé au circuit des festivals internationaux » (traduction de Nicolas VIEILLESCAZES)
• Christopher P. HOOD, « Les récits de catastrophe japonais du début du XXIe siècle : continuité et changement » (traduction d’Essia MOKDAD)
• Eléonore MAHMOUDIAN, « Le collectif Kuzoku et le cinéma indépendant japonais au tournant des années 2010 »
• Fabien CARPENTRAS, « Les films réalisés en coopération avec les Forces japonaises d’autodéfense. Une forme de propagande indirecte dans un monde multicentrique »
• Raphaëlle YOKOTA, « Plateformes de vidéos à la demande : quel rôle dans la production cinématographique contemporaine au Japon ? »
• Hao WEN, « Le cinéma japonais indīzu et la fabrique néolibérale de l’auteur et de l’autrice : l’exemple de MOOSIC LAB » (traduction d’Amira ZEGROUR)

Critique : le « phénomène » Hasumi

• Mathieu CAPEL, « Introduction. Hasumi Shiguéhiko, le film comme événement »
• Ryūsuke HAMAGUCHI, « Rencontre et ébranlement » (traduction de Patrick DE VOS)
• Chika KINOSHITA, « Femmes et enfants en lutte. Sur la spectatorialité dans les critiques de cinéma de Hasumi Shiguéhiko » (traduction d’Amira ZEGROUR)
• Daisuke WATANABE, « Sur le devenir du double tournant historique/tournant de la théorie des médias. Hasumi Shiguéhiko et la condition postmédium » (traduction d’Alia DEMNATI)
• Shiguéhiko HASUMI, « Le cinéma comme institution » (traduction de Mathieu CAPEL)
• Shiguéhiko HASUMI, « Cinéma et critique » (traduction de Mathieu CAPEL)
• Shiguéhiko HASUMI, « Cinéma et littérature » (traduction de Mathieu CAPEL)
• Shiguéhiko HASUMI, « Le récit, la narration et leurs discours » (traduction de Mathieu CAPEL)

Index des films cités

VARIA

• Delphine MULARD, « Le corps dans la peinture narrative des XVIe et XVIIe siècles à travers l’exemple du Bunshō zōshi »

LIVRES À LIRE

Comptes rendus

• Par Christophe MARQUET : Berlinguez-Kôno Noriko (dir.), La Genèse des études japonaises en Europe. Autour du fonds Léon de Rosny de Lille / Yōroppa ni okeru Nihon-gaku no genryū : Rīru-shi Reon do ronī bunko o megutte ヨーロッパにおける日本学の源流― リール市レオン・ド・ロニー文庫を 巡って, Villeneuve-d’Ascq, Presses universitaires du Septentrion, coll. « Histoire et civilisations », 2020, 316 p., 46 fig., index et résumés en anglais.
Machi Senjurō 町泉寿郎 (dir.), Reon do Ronī to jūkyū seiki Ōshū tōyōgaku. Kyūzō kanseki no mokuroku to kenyū レオン・ド・ロニーと19世紀欧州東洋学―旧蔵漢籍の目録と研究 (Léon de Rosny et l’orientalisme européen au xixe siècle. Catalogue et étude de sa collection de livres chinois), Tokyo, Nishōgakusha daigaku Higashi-Ajia gakujutsu sōgō kenkyūjo Nihon kangaku kenkyū sentā 二松学舎 大学東アジア学術総合研究所・日本漢学研究センター, coll. « Nihon kangaku kenkyū sōkan » 日本漢学 研究叢刊, vol. 1, Kyūko shoin 汲古書院, 2021, 413 p.
• Par Gilles CAMPAGNOLO : Takamura Kōtarō, Poèmes à Chieko, trad. de Nakazato Makiko avec la collaboration d’Éric Benoît, Pessac, Presses universitaires de Bordeaux, 2021, 176 p.
• Par Claude ESTÈBE : Souyri Pierre-François & Pons Philippe, L’Esprit de plaisir : une histoire de la sexualité et de l’érotisme au Japon (17e-20e siècle), Lausanne, Payot, 527 p.
• Par THOMAS GARCIN : Sakai Cécile & Sawada Nao (dir.), Pour une autre littérature mondiale : la traduction franco-japonaise en perspective, Arles, Éditions Picquier, 2021, 222 p.
• Par Kanae SARUGASAWA : Lévy Christine & Lefèvre Brigitte (dir.), Parcours féministes dans la littérature et dans la société japonaise de 1910 à 1930. De Seitō aux modèles de politique sociale, Paris, L’Harmattan, coll. « Des idées et des femmes », 2017, 284 p.
• Par Xavier MELLET : Oguma Eiji 小熊英二, Nihon shakai no shikumi. Koyō, kyōiku, fukushi no rekishi shakai-gaku 日本社会のしくみ 雇用・教育・福祉の歴史社会学 (Les mécanismes de la société japonaise. Sociologie historique de l’emploi, de l’éducation et de la protection sociale), Tokyo, Kōdansha 講談社, 2019, 579 p.

Recension

• Par Raphaël LANGUILLON-AUSSEL : Pelletier Philippe, L’Invention du Japon, Paris, Le Cavalier Bleu, 2020, 219 p.

Diffusé par :
Institut français de recherche sur le Japon à la Maison franco-japonaise (IFRJ-MFJ)
E-mail : ebisu@mfj.gr.jp
© 2022, IFRJ-MFJ

Association Jipango : Agenda culturel de mars 2022

Agenda culturel du Japon en France
52 infos : Agenda culturel de mars
www.ideesjapon.com/agenda-culturel
L’agenda sera mis à jour au début de chaque mois.

Suivez les pages Instagram et Facebook Idées Japon.
Et découvrez des actualités en direct du Japon, l’agenda culturel du Japon en France, les nouvelles parutions de livres et des nouvelles adresses…
Ces informations sont diffusées plusieurs fois par semaine.
www.instagram.com/ideesjapon/  www.facebook.com/Ideesjapon/

– Exposition virtuelle d’estampes jusqu’à fin mars. « The Mount
Fuji Challenges : Hokusai and Hiroshige » au musée Edo-Tokyo.

– Happa Kirie, l’art du découpage de feuille par l’artiste
Lito.

– Kodō One Earth Tour 2022. La vidéo du concert (7 min.) est disponible sur Youtube.

– Exposition de poupées Hina Ningyo. Découvrez 15 photos sur la page Kimono
www.ideesjapon.com/kimono

Les pages « Nouvelles adresses » et « Livres » sont réactualisées.

À visiter : le jardin japonais d’Aix-en-Provence, un écrin de
verdure de 6 500 m2 aux allures méditerranéennes. Et le nouveau restaurant de wagyu façon yakiniku.
www.ideesjapon.com/nouvelles-adresses 
Envie de lecture ? Découvrez le nouveau roman de Yôko Ogawa ainsi que deux titres parus en février.
www.ideesjapon.com/livres

Voyage au Japon
Le thème du prochain numéro (automne 2022) portera sur le voyage au Japon. Nous présenterons le Japon via des idées « TAIKEN 体験 », sous l’angle de l’apprentissage et des découvertes à thème.
Merci à ceux qui nous ont déjà répondu.
Si vous souhaitez nous faire part de vos expériences d’apprentissage ou des activités que vous aimeriez découvrir au Japon, merci de nous écrire à : www.ideesjapon.com/contact/

Institut français de recherche sur le Japon à la Maison franco-japonaise (Umifre 19, MEAE-CNRS) Janvier 2022

L’Institut français de recherche sur le Japon à la Maison franco-japonaise a le plaisir de vous inviter aux événements de janvier 2022. (Umifre 19, MEAE-CNRS)
MESURES RELATIVES AU CORONAVIRUS

En raison de l’épidémie du coronavirus (COVID-19), nos événements en ligne ont lieu sur la plateforme Zoom.
Un e-mail d’invitation, avec un ID de réunion et un mot de passe, sera envoyé à l’adresse indiquée lors de votre inscription sur notre site internet. Merci de bien vouloir les entrer dans l’application Zoom afin de participer à l’événement.
Attention à écrire correctement votre adresse mail.
Pour plus d’informations sur les modalités d’adhésion, veuillez consulter : www.youtube.com/watch?v=KR6IJM6PRFk
Nous vous remercions pour votre compréhension.

Is corporate governance in Japan headed to a better place ?

Vendredi 14 janvier / 12 h 30 – 14 h (JST)
En ligne
En anglais sans traduction

Lunch Seminar
The presentation will cover the topics related to corporate governance and the situation of Japanese companies at present. The contemporary historical perspective how and why Japan has reformed its corporate governance practices will first set the ground for short analytic views on the Corporate Governance Code. The relevant issue for economists is if and how companies are actually changing? And if yes, what tipping points are being reached and why?
One must take into account the fact that frustrations do exist and such are those by an outside director (depending on the company!) Although it is clear that different sorts of reforms are needed, what are possibly the next?
Case examples of relevant issues are, for instance, the state of director training in Japan, and how investors should engage with Japanese companies. There are trends revealed by market-wide data and some long term prognosis may be attempted as well – within the format allowed by the Eco-Lunch seminar.
Depending on time, the speaker will refer participants to presentation materials shared with them.

Speaker: Nicholas BENES (BDTI)
Moderator: Gilles CAMPAGNOLO (IFRJ-MFJ)

Inscription : https://us02web.zoom.us/webinar/register/WN_KnhimFOQTx27DCc21TFtAQ

Conversation sur le libéralisme entre France et Japon
Principes de liberté et esquisse d’un libéralisme soutenable​​

Lundi 17 janvier / 18 h – 20 h (JST)
En ligne
Avec traduction simultanée
Claude Gamel

Philosophie mal connue en France et souvent caricaturée, le libéralisme prend pourtant tout son sens par intégration de ses dimensions politique et économique. Un libéralisme socialement soutenable est alors possible, avec comme principe directeur la dispersion maximale du pouvoir. Si l’« ordre social spontané » de F. Hayek en est la toile de fond, les « principes de justice » de J. Rawls fournissent, une fois remaniés, les trois axes prioritaires de régulation à privilégier : travail choisi, capacités enrichies, revenu universel de base. Dans chaque cas, sont présentées les politiques publiques à mettre en œuvre, qui s’inspirent des travaux d’autres auteurs contemporains, en particulier ceux de l’économiste A. Sen et du philosophe P. Van Parijs. Toutefois, le libéralisme ici esquissé n’a de chance d’être réellement soutenable qu’en franchissant aussi d’autres « tests de robustesse ». En particulier, comment prendre en compte la concentration accrue du capital, les défis technologiques, l’urgence écologique et le désordre des relations entre États ? Les réponses apportées par le présent essai sont loin d’être assurées, mais cherchent à illustrer la fécondité du champ issu du décloisonnement de deux disciplines, philosophie et économie, qui ont encore trop tendance à s’ignorer.
Côté japonais, le professeur Tsutomu Hashimoto, de l’université du Hokkaido à Sapporo, a élaboré une conception qu’il veut générale du caractère durable (soutenable) d’un libéralisme contemporain et adapté aux réalités locales. Avec lui et sur la base de l’ouvrage qu’il vient de faire paraître, c’est donc le point de vue japonais qui sera présenté au cours de cette double conférence

Conférenciers : Claude GAMEL (Aix-Marseille univ.), HASHIMOTO Tsutomu (univ. de Hokkaidô)
Modérateur : Gilles CAMPAGNOLO (IFRJ-MFJ)

Inscription : https://us02web.zoom.us/webinar/register/WN_ZQRLKCNURziD3uW5TTMPPg

Justice & Interest / Judicialization

Mercredi 26 et jeudi 27 janvier
En ligne
En anglais sans traduction
Judicialization

The International Workshop “Justice & Interest/Judicialization” is organized by the French Institute of Research on Japan (Institut français de recherche sur le Japon, UMIFRE 19, CNRS, MEAE) at the Maison franco-japonaise in cooperation with the program “Justice and Interest” (InSHS, CNRS, field: economic philosophy) and the program “Judicialization of social and environmental issues in France and Japan” (IFRJ-MFJ, FFJ at EHESS and University of Tokyo, Institute of Social Science).

DAY ONE (Wednesday 26th January): https://www.mfj.gr.jp/agenda/2022/01/26/2021-01-26_justice/
DAY TWO (Thursday 27th January): https://www.mfj.gr.jp/agenda/2022/01/27/2021-01-27_justice/

Au-delà du japonisme. Artistes occidentaux en Asie et artistes d’Asie de l’Est – Chine, Corée, Japon – en France (fin du XIXème siècle, première moitié du XXème siècle)

Samedi 29 janvier / 17 h 30 – 20 h (JST)
En ligne
Sans traduction
Japonisme
Le bonze errant, Corée, 1948 ©Paul Jacoulet

Lorsqu’on évoque les artistes pour lesquels le Japon a été une source d’inspiration, on oublie parfois qu’ils ont parcouru aussi la Corée, la Chine ainsi que d’autres pays d’Asie, allant même jusqu’en Micronésie. Les œuvres inspirées par ces contrées qu’ils nous ont laissées sont souvent moins connues, mais non moins intéressantes. Par ailleurs, à la même époque, des artistes d’Asie de l’Est sont attirés par l’art occidental et on retrouve plusieurs d’entre eux à Paris, après la Première Guerre mondiale, où ils ont créé et exposé. Ce sont ces influences croisées, au-delà du japonisme, que les conférencières participant à cette table ronde se proposent d’évoquer. En début de programme, seront évoquées les figures de Félix Régamey et Georges Bigot.

Intervenants : Christian POLAK (EHESS-FFJ), SAWATARI Kiyoko (Society for the Study of Japonisme ), Viviane LE BERRE (Society for the Study of Japonisme), YU Yue (Society for the Study of Japonisme)
Commentateurs/Modérateurs : Magali BUGNE (univ. Teikyô, chercheuse associée à l’IFRJ-MFJ), Gilles MASTALSKI (Society for the Study of Japonisme Société asiatique, professeur au LFI Tokyo), YAGISHITA Emi (Université de WASEDA, Society for the Study of Japonisme , Société asiatique)

Inscription : https://us02web.zoom.us/webinar/register/WN_q_fsPWzBR86im2dCX451rw
L’accès aux manifestations décrites ci-dessus est libre et gratuit (sauf mention contraire). Merci de vous inscrire depuis la page Agenda de notre site web. Diffusé par :
Institut français de recherche sur le Japon à la Maison franco-japonaise (IFRJ-MFJ)

E-mail : contact@mfj.gr.jp
© 2022, IFRJ-MFJ

Parution : Bestiaire japonais de Nelly Delay & Dominique Ruspoli

Au Japon, tout animal est important 
Alors que la place de l’animal fait l’objet de nombreux débats et donne lieu à de nombreuses publications, la curiosité invite à parcourir le monde jusqu’au Japon, pays d’une culture très différente, où l’animal semble occuper une place singulière. Empreinte depuis la nuit des temps de shintoïsme, l’âme japonaise est plus que toute autre en communion avec la nature et la faune. Tout animal, du plus petit au plus majestueux, de l’effrayant corbeau à la sublime grue, du cerf sacré à l’éphémère luciole, est important. Aussi occupe-il une place centrale dans la vie quotidienne, dans l’histoire du pays et sa mythologie, mais aussi dans les contes populaires, la littérature, la poésie, les arts et l’artisanat nippons. 

Une promesse de délectation et d’émerveillement 
Bestiaire japonais brosse le portrait de 28 animaux du quotidien (le renard, la grenouille, le chat, la grue, la libellule…) dans des textes accessibles, associant haïkus, contes, récits historiques et anecdotes de la vie actuelle. L’ouvrage s’appuie sur une illustration riche, diverse et pour une large part inédite. Plus de 180 œuvres d’art et objets usuels y sont reproduits : estampes, gardes de sabre, netsuke, boîtes et bols à thé, ou encore casque de samouraï, élaborés par les artistes et artisans japonais les plus raffinés. L’animal est vraiment partout au Japon! 

Ce livre s’adresse bien sûr aux amateurs de Japon et aux amis des animaux, mais c’est aussi un livre à partager en famille. Petits et grands se régaleront ensemble des haïkus présentant chaque animal, des contes et admireront les superbes représentations qu’en ont données les Japonais.
Une promesse de délectation et d’émerveillement. 

Les auteures
Nelly Delay, 
historienne de l’art spécialiste de l’art ancien japonais, a abordé au travers de nombreuses expositions des thèmes peu explorés, tels que le dessin japonais, les relations Japon- Occident ou l’animal dans l’art japonais. Décédée en octobre 2021, à la veille de la sortie de ce qui sera son dernier ouvrage, elle est l’auteure de dix ouvrages, tous consacrés au Japon, parus aux éditions Phébus, Philippe Picquier, Hazan, Gallimard et À Propos.
Dominique Ruspoli, docteure en philosophie, photographe, est l’auteure de Rires du Japon.
Nelly et Dominique ont publié Hiroshige, invitation au voyage, chez le même éditeur en 2012.

22 x 27 cm
208 p. 180 illustrations 39 €
ISBN : 9782915398229 Parution : 4 nov 2021
28 animaux
14 contes 

Éditions À Propos – 10 rue Tournefort, 75005 Paris – 01 45 31 79 28 – www.editions-a-propos.com 
Myriam Degraeve – m.degraeve@editions-a-propos.com – 06 61 36 75 74

SALON IDÉES JAPON du jeudi 18 au samedi 20 novembre 2021

C’est de 11 h à 19 h, à l’Espace Cinko : 12-18, passage Choiseul, Paris 2e

  • entrée libre

3 jours d’exposition-vente sur 200 m2 en présence de 31 créateurs, artistes et spécialistes franco-japonais, pour trouver des idées cadeaux de Noël de style japonais !

Cette année, le Salon Idées Japon fêtera ses 10 ans de présence à l’Espace Cinko, situé dans le quartier de l’Opéra à Paris.

Il réunira plus de 30 créateurs, artistes et spécialistes pour cette nouvelle édition, une belle occasion de venir les rencontrer dans une ambiance conviviale pour échanger en direct avec eux.

Une grande variété de créations et d’objets sera présentée : accessoires, bijoux, art, calligraphies, cartes, papiers, objets déco, céramiques, poupées, sacs, chapeaux, kimonos enfants, kimonos vintage, tissus, pâtisseries, thé, épices, boissons…

Des ateliers de création sur des thèmes variés sont également programmés AVEC :

  • Kaoru Diop : créations d’un tigre en tissu en l’honneur de l’année du tigre Tora ;
  • Akiyo : réalisation d’un sous-verre selon le sakiori, technique ancestrale de récupération de textiles usagés ;
  • Kumiko : apprendre la technique d’emballage des cadeaux avec le furoshiki et créer des éco-sacs ;
  • Bénédicte : atelier de broderie japonaise traditionnelle Nuidô ;
  • Liliane : atelier de Sumie, peinture ?  l’encre ;
  • Valérie Eguchi : créations de cartes e-tegami avec motif peint accompagné d’un message ;
  • Hervé de Kura de Bourgogne : comment intégrer miso, saké et hon tamari ?  votre cuisine.

Infos et inscriptions : www.ideesjapon.com/salon-idees-japon-ateliers

Toutes les informations en détail sur : www.ideesjapon.com

Le site Idées Japon propose des idées cadeaux de style japonais en ligne et des informations pratiques sur le Japon en France.

Maison franco-japonaise programme juin-septembre 2021

Institut français de recherche sur le Japon
à la Maison franco-japonaise (Umifre 19, MEAE-CNRS)

PROGRAMME JUIN-SEPTEMBRE 2021

L’Institut français de recherche sur le Japon à la Maison franco-japonaise a le plaisir de vous inviter aux manifestations qui auront lieu de juin à septembre 2021.
Sauf mention contraire, les horaires correspondent au fuseau horaire du Japon (GMT+9).

MESURES RELATIVES AU CORONAVIRUS

En raison de l’épidémie du coronavirus (COVID-19), nos événements en ligne ont lieu sur la plateforme Zoom.
Un e-mail d’invitation, avec un ID de réunion et un mot de passe, sera envoyé à l’adresse indiquée lors de votre inscription sur notre site internet. Merci de bien vouloir les entrer dans l’application Zoom afin de participer à l’événement.
Attention à écrire correctement votre adresse mail.
Pour plus d’informations sur les modalités d’adhésion, veuillez consulter : www.youtube.com/watch?v=KR6IJM6PRFk
Nous vous remercions pour votre compréhension.

JUIN 2021
Samedi 5 et dimanche 6 juin /  avec traduction simultanée
Festival de l’histoire de l’art. Édition 2021
Samedi 5 juin / 17 h – 20 h : www.mfj.gr.jp/agenda/2021/06/05/fontainebleau/
Dimanche 6 juin / 17 h – 20 h 45 : www.mfj.gr.jp/agenda/2021/06/06/fontainebleau/

Jeudi 17 juin / 12 h 30 – 14 h / En ligne / en anglais sans traduction
Lunch Seminar on Japanese Economy and Society / A Comparison of ICT Entrepreneurial Ecosystems within Japan: The Role of Place
[Speaker] Agata KAPTURKIEWICZ (Waseda University)
[Moderator] Adrienne SALA (FRIJ-MFJ)
www.mfj.gr.jp/agenda/2021/06/17/agata/

Jeudi 24 juin / 18 h – 20 h / En ligne / avec traduction simultanée
Cycle de conférences « Judiciarisation des enjeux sociaux et environnementaux au Japon et en France » / Usages sociaux et politiques du droit en France et au Japon. Exemples de mobilisation autour de causes
[Conférenciers] Liora ISRAËL (EHESS), IIDA Takashi (univ. de Tokyo)
[Discutant] TAKAMURA Gakuto (univ. Ritsumeikan)
[Modératrice] Adrienne SALA (IFRJ-MFJ)
www.mfj.gr.jp/agenda/2021/06/24/judiciarisation/

Mardi 29 juin / 18 h 30 – 20 h 30 / En ligne / avec traduction simultanée
Grand débat / Quatre-vingts ans d’enseignement et de recherche en littérature
[Conférenciers] Antoine COMPAGNON (prof. émérite du Collège de France), NAKAJI Yoshikazu (prof. émérite de l’univ. Tokyo)
[Modérateur] SAWADA Nao (univ. Rikkyō)
www.mfj.gr.jp/agenda/2021/06/29/compagnon/

JUILLET 2021

Samedi 3 juillet / 16 h – 19 h / En ligne / en anglais et en japonais avec traduction
Workshop / Socio-Life Science Interdisciplinary Seminar: Stakes of Covid-19 Vaccination
[Speakers] MATSUDA Fumihiko (Kyoto University), Christiane GERKE (Institut Pasteur), Jeremy K. WARD (INSERM/CERMES3), FUJII Daisuke (RIETI, University of Tokyo)
[Moderator] Anavaj SAKUNTABHAI (Institut Pasteur)
www.mfj.gr.jp/agenda/2021/07/03/vaccination/

SEPTEMBRE 2021

Mercredi 22 septembre / 18 h – 20 h / En ligne / en français sans traduction
Table ronde / Les industries des images en Asie de l’Est
[Intervenants] Kristian FEIGELSON (univ. Sorbonne Nouvelle-Paris 3), Wafa GHERMANI (Cinémathèque Française)
[Discutant] Charles TESSON (univ. Sorbonne Nouvelle-Paris 3)
[Modérateur] Mathieu CAPEL (univ. de Tokyo)
www.mfj.gr.jp/agenda/2021/09/21/industries%20images/

Vendredi 24 septembre / 18 h – 20 h / En ligne / avec traduction simultanée
Conférence / La Révolution française, source inépuisable pour l’imaginaire et la fiction. Le Théâtre de la Révolution de Romain Rolland
[Conférencier] Eric AVOCAT (univ. d’Osaka)
[Modérateur] Bernard THOMANN (IFRJ-MFJ)
www.mfj.gr.jp/agenda/2021/09/24/avocat/

Samedi 25 septembre / 13 h – 18 h / En ligne / en japonais sans traduction
Colloque culturel / Représentation littéraire de la Révolution française par sept écrivains. De Madame de Staël à Chantal Thomas
[Intervenants] MURATA Kyoko (prof. émérite de l’univ. préfectorale d’Osaka), ONO Ushio (univ. Chūō), KASHIWAGI Takao (prof. émérite de l’univ. d’Osaka), NISHINAGA Yoshinari (prof. émérite de l’univ. des langues étrangères de Tokyo), MIURA Nobutaka (prof. émérite de l’univ. Chūō), SEKITANI Kazuhiko (univ. Kwansei gakuin)
[Modérateur] DATE Kiyonobu (univ. de Tokyo)
www.mfjtokyo.or.jp/fr/events/symposium/20210925.html

L’accès aux manifestations décrites ci-dessus est libre et gratuit (sauf mention contraire). Merci de vous inscrire depuis la page Agenda de notre site web.

Diffusé par :
Institut français de recherche sur le Japon à la Maison franco-japonaise (IFRJ-MFJ)
E-mail : contact@mfj.gr.jp
© 2021, IFRJ-MFJ

Le début des échanges artistiques franco-japonais

Un article de Atsushi Miura publié sur le site https://festivaldelhistoiredelart.com/

Extrait :
Cercle restreint de collectionneurs, groupe d’artistes à la recherche de nouvelles formes d’expression, chefs d’œuvres universels du septième art, puissance des images et des mangas ; parfois fluctuante au fil des décennies, l’attraction exercée par le Japon sur le monde culturel français reste plus vivace que jamais. Si le goût d’un Monet ou d’un Clémenceau pour le Japon ainsi que l’absorption par la France de vastes pans de la production culturelle nipponne semble relever désormais du fait établi, les échanges artistiques entre les deux pays ont bien eu lieu dans les deux sens et dans des proportions tout à fait considérables.
A l’occasion du premier Festival de l’histoire de l’art consacré à un pays non occidental, Atsushi Miura, professeur à l’Université de Tokyo et Directeur du comité japonais pour le FHA revient pour nous sur la genèse des échanges artistiques entre les deux pays et leurs influences réciproques comme autant de jeux de miroirs.

« C’est que pour ses robes, la Japonaise a le goût des colorations de nature les plus distinguées, les plus artiste, les plus éloignées du goût, que l’Europe a pour les couleurs franches. »
Edmond de Goncourt, Outamaro, éd. déf. ch. VIII.

Lorsque j’ai appris que le Japon était le premier pays non occidental à être invité à la 10e édition du Festival de l’histoire de l’art à Fontainebleau, j’ai été ravi, mais pas du tout surpris. En effet, depuis plus de 150 ans et l’ouverture du Japon au monde extérieur au milieu du XIXe siècle, la France et le Japon ont noué une histoire commune étroite et significative fondée notamment sur les échanges culturels. Dans le domaine de l’art en particulier, les liens entre les deux pays sont profonds, ils s’influencent, ils s’inspirent mutuellement et non pas unilatéralement. « Japonisme 2018 » en France et le prochain festival « La Saison » au Japon (octobre 2021 – mars 2022) devraient suffire à nous rappeler que l’attraction mutuelle entre les deux pays dans le domaine culturel ne s’est jamais tarie.

Suite avec le lien direct vers l’article complet :

https://festivaldelhistoiredelart.com/blog/france-japon-influences-miroirs/

Tous droits réservés à festivaldelhistoiredelart.com .

Exposition-vente Idées Japon – NOUVELLES DATES du 2 au 19 décembre 2020

ChrysanthèmesL’exposition-vente Idées Japon aura lieu à la Maison Wa au 8 bis rue Villedo Paris 1er, du 2 au 19 décembre, soit 3 semaines pour trouver des idées de cadeaux de Noël originales !
En raison du confinement mis en place actuellement, les dates de l’exposition-vente Idées Japon ont dû être décalées du 2 au 19 décembre (au lieu du 17 novembre au 12 décembre) et l’événement se tiendra finalement sur 3 semaines. Renseignements par téléphone : 01 40 26 66 70

En raison de la crise sanitaire, le Salon Idées Japon ne fêtera pas ses 10 ans d’existence et de présence à l’Espace Cinko dans le Passage Choiseul, où se rendent fidèlement jusqu’à 8000 visiteurs à chaque édition.

Cette année, c’est sous la forme d’une « Expo-vente » qu’il sera accueilli avec ses exposants habituels au sein de la Maison Wa, non loin de l’Espace Cinko.

Cet espace showroom de 110 m2 dédié à la culture japonaise organise de nombreux événements depuis 2015 et présente régulièrement plus de 300 objets traditionnels ou bien inédits de grande qualité.

Du mardi au samedi, des groupes de 5 créateurs se succèderont chaque semaine pour présenter leurs objets d’artisanat et leurs créations uniques : accessoires, objets déco, papiers, tissus, pâtisseries.

Le concept « Idées cadeaux de style japonais » se déclinera également sous la forme d’un Guide en version numérique : il est né du désir de faire connaître les boutiques et les créateurs mis en difficulté en cette année compliquée, et de créer le lien entre eux et ceux qui recherchent, tout en proposant des avantages à leurs clients.

Il réunira les acteurs qui oeuvrent à la diffusion et à la réalisation des objets japonais en France : créateurs, spécialistes, propriétaires de boutiques physiques et en ligne y raconteront leur passion, parcours, techniques et spécificités de leurs produits.

Ce Guide unique mettra en lumière l’histoire de tous ces passionnés de la culture japonaise à travers la présentation de 300 idées cadeaux. Les lecteurs du « Guide Idées Japon » pourront également bénéficier d’avantages : réductions en ligne ou en boutique, petits cadeaux originaux, frais de port offerts…

Le guide sera disponible début novembre sur :
https://issuu.com/guideideesjapon
110 pages, prix : 8 €.
Pour plus d’informations : www.ideesjapon.com/guide-idees-japon

« L’Expo-Vente » associée au « Guide Idées Japon » permettra de faire des découvertes inédites et de relier, physiquement mais aussi en ligne, les créateurs aux amateurs en quête d’idées cadeaux, notamment les personnes qui ne peuvent se rendre à cet événement prévu à Paris.

Le Japon à Paris – Actualités : JIPANGO juin no.198

Le salon Idées Japon de ce mois-ci a malheureusement dû être annulé, et nous sommes navrés de n’avoir pas pu organiser le programme tel que planifié.
Nous remercions tous nos collaborateurs qui avaient réservé des créneaux horaires et préparé des animations, ainsi que les exposants, qui attendaient avec impatience les rencontres avec nos fidèles visiteurs.
Nous espérons pouvoir organiser le salon de fin d’année. Les dates prévues sont du jeudi 25 au samedi 28 novembre.

En attendant, nous vous proposons de vous maintenir informés des activités de chacun en visitant leurs sites et blogs, ainsi que les pages Facebook et Instagram.

– Ciné-concert par La Belle Octave
https:// www.facebook.com/labelleoctave/

– L’atelier pâtisserie mochi de Mayu aura lieu sur Zoom le 25 juin de 20h à 21h. https://youtu.be/29VE4QnYvDc

– Les ateliers cuisine de Sanae ont lieu sur Zoom et en direct à domicile
https:// www.facebook.com/atableavecsanae/

– Les ateliers-création d’Akiyo reprennent en plein air dans les parcs
https://associationtalachine.jimdofree.com

– Les ateliers-création de Kaoru redémarrent en septembre
https:// www.facebook.com/AtelierTchabadeKaoruDiop

Les ateliers-création de papier bande de Keiko sont à suivre sur
https://www.instagram.com/papier.bande_ueda

– Démonstration d’arts martiaux Aïkido traditionnel Paris Île-de-France GCERCCE : https:// www.aikido-gcercce.fr

– Fabrique artisanale Kura de Bourgogne
https:// www.kuradebourgogne.com

– Ateliers de peinture sumi-e (Liliane Borodine)
https:// www.asiart-atelier.fr

– Ateliers d’écriture Aurélie Le Floch
https://www.facebook.com/Aur%C3%A9lie-Le-Floch-Auteur-320449258550493/
https://www.mariacanal.fr/atelier-ecriture
Auteure et éditrice pour différentes maisons d’édition, Aurélie Le Floch vient partager avec vous le plaisir d’écrire en groupe dans une ambiance conviviale, en compagnie d’auteurs célèbres ou à découvrir.

– Ateliers de cuisine et d’affûtage de couteaux (Yuki Ichikawa Darmon)
https:// www.omotenashicuisine.com

– Conférence et dégustation de cuisine Shojin par Mari Fujii.
Quelques recettes en français à trouver sur
https://www.ateliercafeculture.com/recipes/

– Expo-Conférence-Ciné par Tomuya Endo, chanteur et coauteur d’un ouvrage en français sur le cinéma japonais, connu aussi pour sa collection de plus de 3 000 affiches de films.
https://www.facebook.com/CarlottaFilms/posts/2132041930153564/
https://www.youtube.com/watch?v=6-0u0B6Rlwk&feature=youtu.be

Certains exposants (créateurs et spécialistes) qui devaient participer au salon vous accueillent en ligne et en direct.

Inu Inu guides, éditeur du Guide Vivre le Japon sans quitter Paris
Cet ouvrage de 136 pages fourmille d’adresses nippo-parisiennes (restaurants, épiceries, boutiques d’art et d’artisanat, musées, magasins de livres et de mangas…). Vous pouvez vous le procurer en ligne : version e-book (5,90 €) et imprimée (14,90 €). https://inuinu.fr/

******
Misaki Iinuma, créatrice autour du papier
Cours à distance de mizuhiki, art du cordon en papier, ateliers d’origami et reliure d’un carnet japonais dans le 9e arrondissement. Vente en ligne de papier japonais et de mizuhiki. www.misakiiinuma.com et sur Facebook et Instagram
******
Miki Kubo, calligraphe et artiste de gravure de sceaux
Sa page Instagram a été lancée pour présenter sa calligraphie. Miki vous propose de calligraphier les mots que vous souhaitez. Des cours privés de calligraphie sont maintenant proposés. L’atelier régulier de gravure de sceaux et de calligraphie à la librairie Junku redémarrera prochainement. Les commandes sur mesure sont toujours disponibles. https://www.instagram.com/miki_la_calligraphe/
******
Saori Urata, créatrice de tissus
La vente de T-shirts est disponible en ligne.
https://www.etsy.com/jp/listing/802740052/t-shirt-coton-japonais-tigre-et-dragon?ref=shop_home_active_1&frs=1
******
La Maison NOZAKY
Ouverture d’une boutique en ligne prévue le 20 juin 2020 : www.nozaky.com
Offre à l’ouverture : – 10 % sur toutes les anciennes collections.
Nouvelle initiative pour plus d’harmonie avec la nature : Kiriko est en pleine expérimentation de teinture de fils de soie via des méthodes de fermentation de plantes.
******
Style du Japon
Propositions d’idées cadeaux pour la fête des pères en ligne.
https://styledujapon.wordpress.com/2020/05/19/guide-2020-fete-des-meres-le-7-juin-et-fete-des-peres-le-21-juin/
******
Mizutama Bijoux
La créatrice Maki présente un nouveau pendentif dans la série MON, appelé Sakura mini mini, le plus petit pendentif de sa collection.
https://mizutamabijoux.fr/Pendnentif-MON-Sakura-Mini-Mini-Saphir
******
Charcoal Eskimeït
Bijoux contemporains et objets de décoration autour de l’art traditionnel du charbon de bois japonais binchotan, créés par Lorène & Hirohiko. Certaines créations sont disponibles dans la boutique en ligne.
www.charcoal.eskimeit.com
******
Nihoncha Paris
Rika, animatrice d’ateliers sur le thé vert japonais, vient de commencer la vente de variétés de thés verts en ligne.
https://www.nihoncha.paris/boutique/thes/
******
WAFU
Les créateurs du collectif WAFU, dont Monika (Wa-mono) et Yuriko (Kimono Rikiki), présentent leurs créations dans la nouvelle boutique POP UP JAPON située au 21 passage Choiseul, Paris 2e. https://www.facebook.com/collectifWAFU/
******
Kioko
L’épicerie Kioko a réduit ses horaires d’ouverture. Les détails sont sur la page FB.
https://www.facebook.com/Magasin.KIOKO.Alimentation.Japonaise
Le port du masque est obligatoire. Possibilité de l’acheter sur place pour 0,95 €.
La boutique en ligne n’a pas encore rouvert mais la livraison est possible en demandant un formulaire de commande à takuhai@kioko.fr.
******
Et aussi la liste et coordonnées des exposants du salon sur le site Jipango : https://www.jipango.com/exposants

BONNES ADRESSES « Le Japon en France »
La plupart des boutiques, épiceries et galeries sont de nouveau ouvertes.
La page « Carnet d’adresses » du site Idées Japon a été réactualisée.
Découvrez 73 adresses Shopping « Le Japon en France » listées par arrondissement parisien et par région.
Toutes les adresses sont accompagnées du lien vers le site de chaque établissement.
Pour trouver des accessoires, des produits alimentaires, objets d’art, art de la table, décoration, livres, papiers, tissus, thés japonais…
https://www.ideesjapon.com/carnet-d-adresses/ page carnet adresses

Concernant les idées cadeaux et notamment pour la fête des pères qui aura lieu le dimanche 21 juin, de nombreuses boutiques en ligne proposent une belle sélection d’objets et autres produits.

https://www.ideesjapon.com/boutiques/
Boutiques Site de ideesjapon

Le numéro de printemps du journal Idées Japon est annulé.

Le numéro d’automne paraîtra en septembre.

Association culturelle franco-japonaise de TENRI
La bibliothèque a rouvert ses portes et les cours de calligraphie et de cérémonie du thé ont repris. L’atelier d’ikebana est proposé en ligne.
Le Butô festival est reporté.
Pour aider les artistes, une réduction de 50 % est octroyée pour la location des salles. www.tenri-paris.com

La Maison de la culture du Japon à Paris
La MCJP a rouvert partiellement ses portes avec l’exposition « WAFRICA -Japon Afrique intimes » prolongée jusqu’au 27 juin 2020 et en entrée libre. https://www.mcjp.fr/fr/agenda/japon-afrique-intime
La boutique Takumi Flavours, située au rez-de-chaussée de la MCJP, est désormais ouverte au public. Horaires identiques à ceux de l’exposition. https://takumif.com/

Musée du Quai Branly – Jacques Chirac
Le colloque international « Desired Identities. New Technology-based Metamorphosis in Japan », qui devait se tenir les 29 et 30 avril au sein du musée, se déroulera en livestreaming sur sa chaîne Youtube les 27 et 28 juin.
https://www.youtube.com/watch?v=_LU_vwWM7ps&list=PLq_kZgugXgOGpkUqIpWOd6mRqlxvzEF-T

Soutenez vos restaurants préférés !
Grâce au site Arigato Resto créé par le journal Ovni , vous pouvez donner un coup de pouce à vos restaurants japonais préférés. Il vous suffit de choisir votre restaurant et d’acheter un bon d’achat de la valeur de votre choix. Celui-ci vous sera immédiatement envoyé par mail et vous pourrez, dès la réouverture de l’établissement, profiter de votre bon pour régaler vos papilles. Une belle initiative destinée à soutenir les restaurants japonais en cette période difficile.
Tout savoir sur : https://arigatoresto.com

Un « paradigme Fukushima » au cinéma – juin 2020

Un article de Élise Domenach, maîtresse de conférences en études cinématographiques à l’ENS de Lyon et membre de l’IAO

Neuf années se sont écoulées depuis que le tremblement de terre et le tsunami du 11 mars 2011 ont entraîné la catastrophe nucléaire la plus grave depuis Tchernobyl dans la centrale de Fukushima Daiichi (Tohoku, Japon). Les cinéastes japonais s’en sont bien vite saisis, et le cinéma qui est né de cette catastrophe a durablement transformé le medium lui-même, ainsi que le monde qu’il projetait. Nous prendrons pour exemple de ces transformations Tenzo de Tomita Katsuya (Semaine de la critique, Cannes 2019), l’un des films les plus marquants de ces dernières années sur le sujet.

Le cinéma depuis Fukushima

Le Festival International du Documentaire de Yamagata a rassemblé dès 2011 des films pour un programme dédié (Cinema With Us), alimentant un fonds d’archives ouvert en 2014. Ce fonds documentaire régional constitue avec les archives de films amateurs de la Médiathèque de Sendai et les archives nationales de UniJapan, un ensemble en constante augmentation. Car, on le sait, la catastrophe multiforme de Fukushima a muté d’un événement dévastateur (18 500 morts et disparus, 160 000 évacuations forcées, des cortèges de maisons dévastées, d’arbres arrachés, de routes éventrées) à l’installation dans une crise durable en raison de la continuation des fuites radioactives. En sorte que notre réflexion sur le cinéma depuis Fukushima, qui a débuté par l’étude du corpus de films de 2011, s’est logiquement prolongée en direction de la « catastrophe civilisationnelle » pointée par le philosophe Jean-Luc Nancy (L’équivalence des catastrophes, 2012). Cette catastrophe participe de la révélation aux yeux des citoyens japonais et du monde, des destructions humaines des espaces terrestres, marquant ce que les scientifiques ont appelé « the human epoch » (Nature, 11 mars 2015) : l’entrée dans une nouvelle époque géologique de réactivité de la Terre aux activités humaines, l’Anthropocène.

Face à ce réel transformé qui déborde les cadres de notre perception spatio-temporelle nous obligeant à penser des phénomènes qui nous englobent (des « hyperobjets » comme la biosphère ou la somme des déchets nucléaires, d’après Timothy Morton (Hyperobjets, 2013)) et des temporalités inouïes (la demi-vie de quatre millions d’années de certains éléments radioactifs), le cinéma dont l’ambition native est de nous rendre présent le monde, s’est trouvé à la fois mis au défi de représenter l’invisible des pollutions radioactives et de rendre compte des souffrances des populations de ce nouveau monde durablement abîmé. Le médium lui-même en a été profondément transformé.

Lien vers l’article en ligne :
https://www.gis-reseau-asie.org/fr/un-paradigme-fukushima-au-cinema

Source : GIS Réseau Asie