Institut français de recherche sur le Japon à la Maison franco-japonaise : événements de février 2024

Institut français de recherche sur le Japon à la Maison franco-japonaise (Umifre 19, MEAE-CNRS)
février 2024
L’Institut français de recherche sur le Japon à la Maison franco-japonaise a le plaisir de vous inviter aux événements de février. (Détails plus bas)

Mardi 13 février / 18h – 20h : Femmes en guerre (France, XVIᵉ-XVIIIᵉ siècle)
Mercredi 14 février / 18h – 20 : Un nouveau type de jardin japonais dans la France des années 1950 et 1960
Jeudi 15 février / 18h – 20h : Paysage moderne et contemporain : regards croisés entre la France et le Japon
Vendredi 16 février / 18h – 20h : Fanon : race, genre et existence humaine sous domination coloniale
Lundi 19 février / 18h – 20h : Des estampes aux jardins : quand les regards des paysagistes japonais croisent ceux des paysagistes français
Tuesday, February 20 / 12:30 – 14:00: Banking on Japan: why a sustainable future holds rich opportunities
Lundi 26 février / 18h – 20h : Routes maritimes et techniques de navigation des pirates japonais – seconde moitié du XIVᵉ – première moitié du XVᵉ siècle
Mardi 27 février / 18h – 20h : Le mécanisme du shinsho japonais en évolution – réflexion à travers l’histoire et le processus de fabrication
Mercredi 28 février / 18h – 20h : Care et travail de care : nouvelles questions au Japon et en France

Femmes en guerre (France, XVIᵉ-XVIIIᵉ siècle)
Mardi 13 février / 18h – 20h
salle 601 / conférence / en français avec traduction

Conférencière : Sylvie STEINBERG (EHESS)

Si la figure de Jeanne d’Arc est entrée très tôt dans les annales de l’histoire de France, il reste peu de traces d’autres figures de femmes en armes. Pourtant, sous l’Ancien Régime, la guerre de siège a favorisé leur participation active à la défense des villes tandis que certaines se sont engagées clandestinement dans les armées en campagnes. Exceptionnelle et transgressive, cette présence féminine dans les guerres n’en est pas moins célébrée dans les productions culturelles savantes et populaires du temps. Au moment de la Révolution française, le projet de former des bataillons féminins et de s’engager pour défendre la nation émerge comme une revendication féministe et patriotique. Chassées de l’armée en 1793, les femmes y ont tout de même une place en tant que suiveuses et cantinières. La conférence retrace l’éventail des expériences guerrières des femmes, une histoire renouvelée récemment par de nombreux travaux historiques.

Discutante : Norie TAKAZAWA (univ. Hosei)
Modératrice : Naoko SERIU (univ. des études étrangères de Tokyo)
Organisation : IFRJ-MFJ
Soutien : Société franco-japonaise des sciences historiques, JSPS KAKENHI 18K01023

Inscription : https://www.mfj.gr.jp/agenda/2024/02/13/2024-02-13_sylvie_steinberg_-_/

Jardins et paysages 1
Un nouveau type de jardin japonais dans la France des années 1950 et 1960
Mercredi 14 février / 18 h – 20 h
hybride : salle 601 et en ligne / conférence / en français sans traduction

Conférencière : Hiromi MATSUGI (univ. d’Ehime)

Cette conférence s’intéressera aux deux jardins japonais créés en France dans les années 1950 et 1960 : le jardin de l’UNESCO à Paris, conçu par le sculpteur américain Isamu Noguchi, ainsi que le pavillon et le jardin de thé offerts par l’école de thé Urasenke au jardin Albert-Kahn à Boulogne-Billancourt. Grâce aux documents d’archives ainsi qu’aux témoignages des jardiniers qui ont participé à leurs constructions, nous retraçons l’histoire de leurs commandes reflétant la situation internationale de la guerre froide et celle de leurs conceptions marquées par une esthétique moderne. Nous verrons ainsi comment l’esthétique et la politique s’influencent mutuellement pour forger un nouveau type de jardins japonais en France, pays qui connaît le phénomène depuis la deuxième moitié du XIXᵉ siècle.
*La conférencière résumera son exposé en japonais en fin d’intervention.

Modératrice : Delphine VOMSCHEID (IFRJ-MFJ)
Organisation : IFRJ-MFJ

Inscription : https://www.mfj.gr.jp/agenda/2024/02/14/2024-02-14_jardins_et_paysages/

Jardins et paysages 2
Paysage moderne et contemporain :
regards croisés entre la France et le Japon

Jeudi 15 février / 18h – 20h
hybride : salle 601 et en ligne / conférence / avec traduction

Conférencières : Noriko AKITA (univ. de Chiba), Sonia KERAVEL (LAREP, ENSP)

Noriko AKITA : « Les liens entre la France et le Japon dans le domaine du paysage moderne »
Henri Martinet (1867-1936), diplômé de l’École nationale supérieure d’horticulture de Versailles, l’un des principaux architectes paysagistes français, a conçu le Shinjuku gyoen (1906), un grand parc au cœur du Japon. Par ailleurs, un élève de Hayato Fukuba, fondateur de l’architecture paysagère japonaise et influencé par Martinet, a conçu un jardin à la française pour la faculté d’horticulture de l’université de Chiba (1910), seule université nationale du Japon à disposer d’une faculté d’horticulture. Près de 100 ans plus tard, en 2023, la faculté d’horticulture de l’université de Chiba et l’École nationale supérieure d’horticulture de Versailles ont conclu pour la première fois un accord de recherche universitaire.

Sonia KERAVEL : « Croisements, inspirations : quelques regards de paysagistes français contemporains sur le Japon »
Cette intervention s’appuie sur les archives de l’IFLA (International Federation of Landscape Architects) et de quelques paysagistes français de la seconde moitié du XXᵉ siècle ayant voyagé au Japon et s’interroge sur ce qui retient l’attention des professionnels du paysage lorsqu’ils visitent l’archipel nippon. Que viennent voir les paysagistes lorsqu’ils voyagent au Japon ? Qui rencontrent-ils ? Que viennent-ils apprendre ? Et comment regardent-ils ? À travers les programmes des congrès internationaux (IFLA 1964 et 1985) et les carnets de croquis et les photographies des concepteurs (Michel Corajoud, Ingrid et Michel Bourne), nous verrons comment ces voyages peuvent nourrir et enrichir la pratique des paysagistes français et ouvrir un dialogue franco-japonais toujours fécond aujourd’hui.

Modératrice : Yoko MIZUMA (LAREP, ENSP)
Organisation : IFRJ-MFJ
Co-organisation : Sciencescope, univ. de Chiba (IAAR), ENSP (LAREP)

Inscription : https://www.mfj.gr.jp/agenda/2024/02/15/2024-02-15_jardins_et_paysages/index.php

Fanon : race, genre et existence humaine sous domination coloniale
Vendredi 16 février / 18 h – 20 h
auditorium / conférence / en français avec traduction

Conférencière : Seloua LUSTE BOULBINA (univ. Paris-Cité)

Frantz Fanon (1925-1961), psychiatre, penseur, essayiste. Marqué par sa vie dans les marges de l’empire colonial d’alors qu’étaient la Martinique et l’Algérie, Fanon construit sa pensée sur son expérience de la société coloniale et sur sa pratique de psychiatrie en Algérie, aux côtés de laquelle il s’était engagé pendant la guerre d’indépendance. Son œuvre est également empreinte d’une profonde fréquentation de la pensée française des années 1940 et 1950. Seloua Luste Boulbina propose un portrait remis à jour de l’auteur qui a activement travaillé pour rompre le mutisme et redonner la voix aux colonisés. La portée critique de la pensée de Fanon fut immense et sa postérité internationale. Peut-être est-il temps de revisiter cet universaliste solitaire, alors que des facteurs démographiques, géopolitiques et de justice environnementale appellent une attention renouvelée à ce que l’on appelle désormais le Sud global. 

Discutant : Satoshi UKAI (univ. Hitotsubashi)
Modérateur : Nao SAWADA (univ. Rikkyo, Fondation MFJ)
Organisation : IFRJ-MFJ, Comité d’invitation Seloua Luste Boulbina
Coopération : Fondation Maison franco-japonaise, JSPS Kakenhi (B) 20H04419

Inscription : https://www.mfj.gr.jp/agenda/2024/02/16/2024-02-16_seloua_luste_boulbi/index.php

Les rendez-vous du japonisme à la MFJ 2024

Jardins et paysages 3
Des estampes aux jardins : quand les regards des paysagistes japonais croisent ceux des paysagistes français

Lundi 10 février / 18 h – 20 h
hybride : salle 601 et en ligne / conférence / en français sans traduction

Conférencière : Yoko MIZUMA (LAREP, ENSP)

Au tournant du XXᵉ siècle, le japonisme se décline en France dans la plupart des domaines artistiques, dont l’art de l’aménagement des jardins. Les expositions universelles de Paris ont été de belles occasions pour les jardiniers-paysagistes français de découvrir les jardins du Japon, qui avaient aiguisé leur curiosité. À la même époque, au Japon, se produisait un phénomène similaire au japonisme français, mais en quelque sorte « inversé », le style occidental. Certains parcs et jardins réalisés à la fin du XIXᵉ siècle et au début du XXᵉ siècle montrent ce que l’on pourrait appeler une conception formelle hybride, à la fois occidentale et japonaise. Cette intervention invite à (re)découvrir les influences réciproques franco-japonaises dans l’art des jardins en début du XXᵉ siècle, tout en mettant l’accent sur les croisements des regards des paysagistes sur le terrain au début du XXᵉ siècle.
*La conférencière résumera son exposé en japonais en fin d’intervention.

Modérateurs : Gilles MASTALSKI (CRCAO, LFI Tokyo), Sonia KERAVEL (LAREP, ENSP)
Organisation : IFRJ-MFJ
Co-organisation : Sciencescope, LFI Tokyo, univ. de Chiba (IAAR), ENSP (LAREP)

Inscription : https://www.mfj.gr.jp/agenda/2024/02/19/2024-02-19_jardins_et_paysages/index.php

Banking on Japan: why a sustainable future holds rich opportunities

Tuesday, February 20 / 12:30 – 14:00
hybrid: room 601 & online / Lunch seminar on Japanese economy and society /
in English without translation

Speaker: Bruno GAUSSORGUES (Representative Director, Group Country Head of Société Générale Japan)

Japan committed at the end of 2020 to net zero emissions by 2050. However, the country’s energy situation is extremely complex. It has the worst energy efficiency rate among major OECD countries, relies heavily on fossil fuels for power production, and enjoys no electricity interconnections with other countries. Additionally, there are few suitable sites in Japan for renewable energy production, while public opposition to nuclear power is considerable following the Fukushima nuclear disaster. To tackle these hurdles and achieve the 2050 net zero objective, the government has set-up a comprehensive and ambitious energy transition policy framework. Named the Green Transformation (GX), this set of policies aims to explore all dimensions of the energy transition, from electricity production and energy savings, to mobility. Bruno Gaussorgues will share insights on Japan’s energy transition.

Moderator: Raphaël LANGUILLON-AUSSEL (FRIJ-MFJ)
Organization: FRIJ-MFJ
Co-organization: CCI France-Japon
Support: French Embassy in Japan

Registration: https://www.mfj.gr.jp/agenda/2024/02/20/2024-02-20_ls_bruno_gaussorgue/index.php

Conférence du lauréat du Prix Shibusawa-Claudel (volet français), 39ᵉ édition

Routes maritimes et techniques de navigation des pirates japonais – seconde moitié du XIVᵉ – première moitié du XVᵉ siècle
Lundi 26 février / 18 h – 20 h
auditorium / conférence / en français avec traduction

Conférencier : Damien PELADAN (univ. Bordeaux Montaigne)

Entre 1350 et 1450, la mer de Chine orientale fut ébranlée par l’essor rapide d’une piraterie émanant de l’archipel japonais, connue dans l’historiographie japonaise sous le nom de wakō 倭寇, et qui à son apogée était en mesure de rassembler des centaines de navires pour se lancer à l’assaut des côtes coréennes et chinoises. Tirée de nos travaux de thèse, cette conférence portera un éclairage sur les techniques de navigation employées par ces pirates, en partant des pratiques générales employées par tous les marins de l’Asie orientale des XIᵉ – XVᵉ siècles (utilisation des vents et des courants, routes maritimes, technologies nautiques, etc.), pour ensuite distinguer les pratiques plus spécifiques aux flottes pirates.

Modérateur : Thomas GARCIN (IFRJ-MFJ)
Organisation : IFRJ-MFJ
Partenaires : Shibusawa Eiichi Memorial Foundation, univ. Teikyō
Coopération : Fondation MFJ, Fondation France-Japon de l’École des hautes études en sciences sociales
Parrainage : Ambassade de France au Japon, journal Yomiuri

Inscription : https://www.mfj.gr.jp/agenda/2024/02/26/2024-02-26_damien_peladan/index.php

Le mécanisme du shinsho japonais en évolution
réflexion à travers l’histoire et le processus de fabrication
Mardi 27 février / 18 h – 20 h
hybride : salle 601 & en ligne / séminaire doctoral / en français sans traduction

Conférencière : Mai ONO (univ. Paris-Cité)

Cette thèse s’intéresse à la façon dont est produit et fonctionne le shinsho, ainsi qu’aux acteurs qui y sont impliqués. Il s’agit d’abord de d’expliciter l’histoire du shinsho depuis 1938 à travers le prisme du « kyōyō », un concept de culture générale. Ensuite, je tenterai de décrire et d’expliquer le fonctionnement du shinsho. Si, aujourd’hui, le shinsho est assez légitime pour être utilisé dans les examens d’entrée à l’université ou, tout simplement, pour se faire appeler comme « shinsho de kyōyō », on suppose qu’il existe un mécanisme qui permet de garder cette légitimité auprès du (grand) public. La structure de ce mécanisme serait à chercher, premièrement, dans le concept largement accepté par la société de « kyōyō », deuxièmement dans le tirage relativement élevé par rapport aux livres académiques et, enfin, dans les efforts des différents acteurs pour rendre les textes « compréhensibles ». L’objectif de la présentation serait donc de montrer ce mécanisme, comment celui-ci est construit dans le milieu du shinsho contemporain, et comment il est en train d’évoluer.

Modérateur : Pierre-Jean COLAS (Inalco)
Organisation : IFRJ-MFJ

Inscription : https://www.mfj.gr.jp/agenda/2024/02/27/2024-02-27_seminaire_doctoral/

Care et travail de care :
nouvelles questions au Japon et en France
Mercredi 28 février / 18h – 20h
auditorium / conférence / avec traduction simultanée

Conférencières : Sandra LAUGIER (univ. Paris 1, ISJPS), Yayo OKANO (univ. Doshisha)

L’éthique du care, en proposant de valoriser des valeurs morales d’abord identifiées comme féminines – le soin, l’attention à autrui, la sollicitude – a contribué à modifier une conception dominante de l’éthique. Elle place la vulnérabilité au cœur de la morale et implique aussi de se pencher sur tous ceux qui ont été blessés par des expériences violentes, celles des catastrophiques naturelles comme celles des atrocités humaines. Où en est, aujourd’hui, ce projet de société ? Comment le care permet de repenser des enjeux actuels tels que l’environnement et la sécurité ? Sandra Laugier et Yayo Okano partageront leurs points de vue sur ces questions dans le cadre d’une comparaison entre la France et le Japon.

Modératrice : Sophie HOUDART (IFRJ-MFJ)
Organisation : IFRJ-MFJ

Inscription : https://www.mfj.gr.jp/agenda/2024/02/28/2024-02-28_care/index.php

Diffusion sur Zoom
Certains de nos événements sont retransmis sur la plateforme Zoom. Un e-mail d’invitation sera envoyé à l’adresse indiquée lors de votre inscription, avec un identifiant et un mot de passe.
L’accès à ces manifestations est libre et gratuit (sauf mention contraire). Merci de vous inscrire sur la page Agenda de notre site web : https://www.mfj.gr.jp/agenda.

Diffusé par :
Institut français de recherche sur le Japon à la Maison franco-japonaise (IFRJ-MFJ)
Tous droits réservés : © 2024, IFRJ-MFJ

Institut français de recherche sur le Japon à la Maison franco-japonaise : décembre 2023

Institut français de recherche sur le Japon à la Maison franco-japonaise (Umifre 19, MEAE-CNRS) décembre 2023
L’Institut français de recherche sur le Japon à la Maison franco-japonaise a le plaisir de vous inviter aux événements de décembre.

Monday, December 4 / 18:30 – 20:00 : Pasts of the present: iconicity and authentication at two reconstructed heritage sites in Japan
Tuesday, December 5 / 12:30 – 14:00: Gender in Japan: why does the gap remain so wide ?
Mardi 5 décembre / 18h – 20h : Table ronde autour de Corine Pelluchon, Les Lumières à l’âge du vivant
12月6日(水) / 18:30〜20:00: 第 22 回「日仏の翻訳者を囲んで
Friday, December 8 / 18:00 – 20:00: Futureproof cities: from urban sustainability to climate change urbanism, exploring a new paradigm for contemporary urban development
Samedi 9 décembre / 18h – 20h : Le sacre du roi de France
Vendredi 15 décembre / 10h – 18h : Journée francophone de la recherche Sciencescope, les 30 ans

Pasts of the present: iconicity and authentication at two reconstructed heritage sites in Japan

Monday, December 4 / 18:30 – 20:00
hybrid: room 601 & online / conference / in English without translationSpeaker: Jens SEJRUP (Univ. of Copenhagen)

In light of the ongoing global boom in landmark architecture, urban megaprojects and the reconstruction of cultural heritage buildings, this presentation analyses two large-scale reconstruction projects at iconic historical locations in Japan: the Heijō Palace in Nara and Dejima in Nagasaki. In this talk, I trace the involved agents’ motivations to engage in historical reconstruction, from early-phase experimental efforts to legitimise both sites’ protected status, to present-day politico-economic mobilisations of important historical locations as a way to boost each city’s attraction values. In this way, I link the two unfolding projects in Nara and Nagasaki to issues of urban boosterism, heritage production and the facilitation and commodification of past realities as a tourist experience.

Moderator: Delphine VOMSCHEID (FRIJ-MFJ)
Organization: FRIJ-MFJ

Registration: https://www.mfj.gr.jp/agenda/2023/12/04/2023-12-04_past_of_the_present/

Gender in Japan: why does the gap remain so wide?

Tuesday, December 5 / 12:30 – 14:00
hybrid: room 601 & online /
Lunch
seminar on Japanese economy and society
/ in English without translationSpeaker: Sawako SHIRAHASE (Univ. of Tokyo)

The gender gap in Japanese society remains extremely wide by international standards. Japan currently ranks 125th out of 146 countries in the World Economic Forum’s Gender Gap Index. Why does Japan continue to perform poorly when it comes to gender equality? In this presentation, I will tackle that question by looking at three key themes: work, family and education. For Japanese society to become not only more inclusive, but more innovative, it is essential to reduce the existing gender gap. Only through cooperation and forward-thinking in the areas discussed can we help to address that imbalance.

Moderator: Raphaël LANGUILLON-AUSSEL (FRIJ-MFJ)
Organization: FRIJ-MFJ
Co-organization: CCI France-Japon
Support: French Embassy in Japan

Registration: https://www.mfj.gr.jp/agenda/2023/12/05/2023-12-05_ls_sawako_shirahase/index.php

Table ronde autour de Corine Pelluchon, Les Lumières à l’âge du vivant

mardi 5 décembre / 18h – 20h
salle 601 / table ronde / en français avec traduction

Conférencière : Corine PELLUCHON (univ. Gustave-Eiffel)

On ne saurait se borner à invoquer un esprit des Lumières immuable dans un contexte marqué par le réveil du nationalisme, les crises environnementales et sanitaires et l’augmentation des inégalités. Faire face au danger d’effondrement de notre civilisation sans renoncer à la rationalité philosophico-scientifique, mais en tenant compte de notre dépendance à l’égard de la nature et des autres vivants : telle est la démarche qui fonde ce livre. Pour combattre les anti-Lumières qui souhaitent rétablir une société hiérarchique ou théocratique et répondre aux accusations des postmodernes qui suspectent tout universalisme d’être hégémonique, il faut donc proposer de nouvelles Lumières. […] L’objectif des Lumières à l’âge du vivant et de leur projet d’une société démocratique et écologique est bien de destituer le principe de la domination – une domination des autres et de la nature à l’intérieur et à l’extérieur de soi qui traduit un mépris du corps et de la vulnérabilité.

Modérateurs : Nao SAWADA (univ. Rikkyo), Yotetsu TONAKI
(univ. Rikkyo)
Organisation : IFRJ-MFJ
Soutien : JSPRP Kakenhi (20K00014)

Inscription : https://www.mfj.gr.jp/agenda/2023/12/05/2023-12-05_corine_pelluchon/index.php

第 22 回「日仏の翻訳者を囲んで」

12月6日(水) / 18:30〜20:00
図書室 / 講演会 / 日本語(通訳なし)

La Bombe 原爆 (平凡社)

「大西愛子氏を囲んで」
聞き手:丸山有美氏(アトリエ・オルフェ代表、翻訳者、編集者)

日仏会館図書室では、フランス語と日本語の翻訳に携わる方々をお迎えし、翻訳についてお話しを伺う会を開いています。
第22回となる今回は、フランス語の翻訳者・通訳として活躍されている大西愛子氏をお迎えいたします。

【お申込み方法:図書室のメールアドレス(biblio@mfj.gr.jp) に、お名前、ご所属を明記して、件名を「日仏の翻訳者を囲んで」としてメールにてお申込みください。

連絡先:日仏会館図書室
〒150-0013 渋谷区恵比寿3-9-25 日仏会館3F
Tel : 03-5421-7643
Fax : 03-5421-7653
Mail : biblio[at]mfj.gr.jp
開室時間:火~土 13h~18h

Futureproof cities: from urban sustainability to climate change urbanism, exploring a new paradigm for contemporary urban development

Friday, December 8 / 18:00 – 20:00
hybrid: room 601 & online / conference / in English, without translation

Speaker: Martine DROZDZ (CNRS)

The Osaka Expo 2025 aims to highlight designs and innovations capable of preserving society and its future reproductive capacity against a backdrop of great ecological uncertainty. Addressing this theme, this conference will analyse changes in the design of urban European societies as they adapt to contemporary developments. This conference invites the audience to explore these futures by looking at various examples from European cities.

Moderator: Raphaël LANGUILLON-AUSSEL (FRIJ-MFJ)
Organization: FRIJ-MFJ

Registration: https://www.mfj.gr.jp/agenda/2023/12/08/2023-12-08_futureproof_cities/

Le sacre du roi de France

samedi 9 décembre / 18h – 20h
salle 601 / conférence / en français avec traduction

Conférencier : Patrick DEMOUY (univ. Reims-Champagne-Ardennes)

Apparu au milieu du vɪɪɪᵉ siècle dans le royaume des Francs, le sacre du roi, qui trouve son modèle dans la Bible, devait signifier l’origine divine de son pouvoir, confortant sa légitimité et son inviolabilité personnelle. Les rites de la cérémonie et les insignes remis au roi se sont progressivement enrichis jusqu’au xɪɪɪᵉ siècle. Hautement chargés de symboles ils soulignaient ses fonctions du justicier, de guerrier mais aussi de garant de la prospérité du royaume, car il était le médiateur entre Dieu et le peuple à lui confié.
La conférence proposée s’appuie sur de nombreuses images issues des manuscrits du Moyen Âge et des collections des musées de France.

Modérateur : Luc TAUPENAS (univ. de Lyon)
Organisation : IFRJ-MFJ

Inscription : https://www.mfj.gr.jp/agenda/2023/12/09/2023-12-09_sacre/index.php

Journée francophone de la recherche
Sciencescope, les 30 ans !

vendredi 15 décembre / 10h – 18h
auditorium, galerie & en ligne / colloque / en français sans traduction

Sciencescope – l’Association des étudiants et chercheurs francophones au Japon, l’Ambassade de France au Japon (SST et SC/IFJ), le Bureau de Tokyo du CNRS Asie du Nord-Est et l’Institut français de recherche sur le Japon (MFJ-IFRJ, UMIFRE 19 MEAE-CNRS) organisent la Journée francophone de la recherche 2023 (JFR 2023) le vendredi 15 décembre 2023 à la Maison franco-japonaise (MFJ), Tokyo.
 En format hybride, l’évènement sera simultanément retransmis sur Zoom.
Depuis 1997, cette rencontre annuelle réunit la communauté de chercheurs et étudiants francophones établis au Japon, toutes disciplines et toutes nationalités confondues. L’objectif de la JFR est de permettre aux chercheurs, étudiants, doctorants, ingénieurs, institutionnels, représentants d’entreprise ou toute personne intéressée de se rencontrer et d’échanger sur leurs activités au Japon.

Organisation : Sciencescope
Coopération : ambassade de France au Japon (SST, SC/IFJ), bureau de Tokyo du CNRS Asie du Nord-Est, IFRJ-MFJ

Inscription : https://www.mfj.gr.jp/agenda/2023/12/15/2023-12-15_jfr2023/index.php

Diffusion sur Zoom
Certains de nos événements sont retransmis sur la plateforme Zoom. Un e-mail d’invitation sera envoyé à l’adresse indiquée lors de votre inscription, avec un identifiant et un mot de passe.
L’accès à ces manifestations est libre et gratuit (sauf mention contraire). Merci de vous inscrire sur la page Agenda de notre site web : https://www.mfj.gr.jp/agenda.
Diffusé par :
Institut français de recherche sur le Japon à la Maison franco-japonaise (IFRJ-MFJ)

Institut français de recherche sur le Japon à la Maison franco-japonaise : événements septembre – novembre 2023

L’Institut français de recherche sur le Japon à la Maison franco-japonaise a le plaisir de vous inviter aux événements de septembre, octobre et novembre. Cliquez sur le titre pour accéder à la description de l’événement.

Vendredi 22 septembre / 18h – 20h : Saké/nihonshu : quel avenir pour le « vin » de riz japonais ?
Jeudi 28 septembre / 18 h – 20 h : Une sociologie politique des mobilisations du droit au Japon
Lundi 2 octobre / 18h – 20h : Le malais comme langue transnationale en Asie du Sud-Est : comment cultiver distance et proximité
Tuesday, 10 October / 09:30 – 17:30・Wednesday, 11 October / 08:30 – 16:30: Sustain Asia. International conference on (un)sustainable growth and environment in Asian territories
Lundi 16 octobre / 17h – 20h : Indochine, une guerre japonaise
Monday, 23 October / 12:30 – 14:00: Airport Concession: Private Management of a Public Infrastructure
Lundi 6 novembre / 18h – 20h : Naissance d’une société des diplômes ? L’université et l’ordre dominicain au Moyen Âge
Vendredi 17 novembre / 18h – 20h : Les nouveaux défis de la laïcité : une comparaison franco-japonaise

Saké/nihonshu : quel avenir pour le « vin » de riz japonais ?
Considérations suite à la traduction en japonais du livre
Le saké, une exception japonaise

vendredi 22 septembre / 18h – 20h
auditorium / conférence / en français avec traduction

Sake

Conférenciers : Nicolas BAUMERT (univ. de Nagoya, IFRJ-MFJ, auteur), Hiromi MIYAO (Kikusui Saké S.A., co-traductrice)

Modérateur : Hitoshi TERAO (univ. de Niigata, superviseur de la traduction)
Organisation : IFRJ-MFJ
Soutien : Kikusui Saké S.A.

Inscription : https://www.mfj.gr.jp/agenda/2023/09/22/2023-09-22_sake/

Une sociologie politique des mobilisations du droit au Japon

jeudi 28 septembre / 18 h – 20 h
salle 601 / conférence / en français avec traduction

Conférencière : Adrienne SALA (univ. Waseda)

Mobiliser le droit et s’adresser à la sphère judiciaire dans le but d’engager un processus de changement institutionnel, législatif ou administratif n’a rien d’évident. Par exemple, de nombreux travaux ont mis en lumière les difficultés auxquelles se heurtent les acteurs et les actrices de mobilisations judiciaires pour dépasser la singularisation des affaires défendues dans le prétoire qui représente une entrave à la construction de la cause collective. Aussi, il importe de rendre compte à la fois des contraintes inhérentes du recours aux juges, et des effets que peut avoir le contentieux à travers, par exemple, la créativité des décisions judiciaires et des arguments juridiques, sur l’infléchissement de la rigidité des cadres normatifs ou sur un processus décisionnel centralisé et bureaucratique en le rendant plus participatif. Je propose donc de présenter, en m’appuyant sur différents cas, comment les acteurs et les actrices des mobilisations du droit au Japon sont parvenues (ou non) à contourner l’individualisation des recours judiciaires et à formaliser, le cas échéant, la responsabilité des entreprises et des pouvoirs publics.

Modérateur : Raphaël LANGUILLON (IFRJ-MFJ)
Organisation : IFRJ-MFJ

Inscription : https://www.mfj.gr.jp/agenda/2023/09/28/2023-09-28_sociologie_politiqu/index.php

Le malais comme langue transnationale en Asie du Sud-Est : comment cultiver distance et proximité

lundi 2 octobre / 18h – 20h
salle 601 / conférence / en français avec traduction

Conférencier : Jérôme SAMUEL (IRASEC)

Le malais fait partie de ce qu’on appelle les « langues transnationales » : sans avoir de dimension internationale, il est reconnu et employé, sous des variantes proches, comme langue nationale ou officielle de quatre pays d’Asie du Sud-Est : Brunei, Indonésie – où il est appelé « indonésien » –, Malaisie et Singapour.
Notre conférence veut interroger cette situation à la fois courante dans le monde et singulière en Asie du Sud-Est, en tentant de répondre aux trois questions suivantes : 1. pourquoi les quatre pays malayophones d’Asie du Sud-Est ont-ils des politiques linguistiques si différentes ?, 2. dans quelle mesure cette communauté de langue est-elle acceptable par les locuteurs de malais eux-mêmes ?, et 3. quelles ambitions peut-on raisonnablement prêter à cette langue, au niveau institutionnel régional (ASEAN) ?

Modérateur : Thomas GARCIN (IFRJ-MFJ)
Organisation : IFRJ-MFJ

Inscription : https://www.mfj.gr.jp/agenda/2023/10/02/2023-10-02_politiques_linguist/index.php

Sustain Asia
International conference on (un)sustainable growth and environment in Asian territories

Tuesday, 10 October / 09:30 – 17:30
Wednesday, 11 October / 08:30 – 16:30
Symposium / Hybrid: Room 601 & Online
/ In English without translation

Sustain Asia
Moderators: Raphaël LANGUILLON-AUSSEL (FRIJ-MFJ), Blandine RIPPERT (IFP), Adrienne SALA (Waseda Univ.)
Organization: FRIJ-MFJ
Co-organization: CEFC (UMIFRE 18-Hong-Kong), CSH (UMIFRE 20-New Delhi), IFP (UMIFRE 21-Pondichery), IRASEC (UMIFRE 22-Bangkok)
Support: CNRS (IRN Sustain Asia)

Registration :
Tuesday, 10 October: https://www.mfj.gr.jp/agenda/2023/10/10/2023-10-10_sustain_asia/index.php
Wednesday, 11 October: https://www.mfj.gr.jp/agenda/2023/10/11/2023-10-11_sustain_asia/

Indochine, une guerre japonaise

lundi 16 octobre / 17h – 20h
auditorium / projection-débat / en français sans traduction

Conférenciers : Philippe FRÉLING, Franck MICHELIN (univ. Teikyô)

Ce documentaire met en lumière un fait méconnu de l’histoire de la guerre d’Indochine. Si ce combat entre un peuple colonisé et son colonisateur a vu s’affronter, de 1946 à 1954, Vietnamiens et Français, c’est bien l’action d’un troisième protagoniste — le Japon — qui en a favorisé le déclenchement.

Modératrice : Delphine VOMSCHEID (IFRJ-MFJ)
Organisation : IFRJ-MFJ
Coopération : Kami Productions, ECPAD

Inscription : https://www.mfj.gr.jp/agenda/2023/10/16/2023-10-16_indochine_une_guerr/index.php

Airport Concession : Private Management of a Public Infrastructure

Monday, 23 October / 12:30 – 14:00
Lunch Webinar on Japanese Economy and Society /
Room 601 & Online / In English, without translation

Speaker : Benoit RULLEAU (Representative Director and co-CEO of Kansai Airports)

Kansai Airports manages the three airports of the Kansai region (KIX, Itami airport and Kobe airport) since 2016. In Kobe, traffic has grown by one third despite the COVID-19 crisis, while Itami airport has been fully renovated for the delight of its passengers and visitors. Terminal 1 in KIX is now undergoing a complete reorganization of its domestic and international areas, to increase its capacity and commercial functions and be a proud “first pavilion” for the Expo in 2025. How to explain the amounts invested by the private operator and the successful development and management of this critical public infrastructure? Benoit Rulleau, who represents VINCI Airports in this joint venture with ORIX and other Japanese shareholders, will share the secrets of airport concession business.

Moderator: Raphaël LANGUILLON-AUSSEL (FRIJ-MFJ)
Organization: FRIJ-MFJ
Co-organization: CCI France Japon
Support: French Embassy in Japan

Registration: https://www.mfj.gr.jp/agenda/2023/10/23/ls_benoit_rulleau/

Naissance d’une société des diplômes ?
L’université et l’ordre dominicain au Moyen Âge

lundi 6 novembre / 18h – 20h
salle 601 / conférence / en japonais avec traduction consécutive

Conférencier : Yoichi KAJIWARA (univ. de Kyoto-Sangyô)

Établies au Moyen Âge et plus précisément au XIIIe siècle, les institutions universitaires se sont très rapidement diffusées dans toute l’Europe. Les sociétés médiévales ont alors commencé à identifier les grades délivrés par les universités comme un signe de prestige social. Comment cette « société de diplômes » naissante a-t-elle transformé les représentations et les comportements des sociétés européennes médiévales ? C’est à une telle interrogation que notre conférence s’efforce de répondre, en se focalisant sur le rôle et l’activité intellectuelle des Dominicains.

Modérateur : Raphaël LANGUILLON-AUSSEL (IFRJ-MFJ)
Organisation : IFRJ-MFJ

Inscription : https://www.mfj.gr.jp/agenda/2023/11/06/2023-11-06_dominicain/index.php

Les nouveaux défis de la laïcité : une comparaison franco-japonaise

vendredi 17 novembre / 18h – 20h
auditorium / conférence / en français avec traduction simultanée

Conférencier : Jean BAUBÉROT (président d’honneur de l’École Pratique des Hautes Études)

Modérateur : Kiyonobu DATE (univ. de Tokyo)
Organisation : IFRJ-MFJ
Soutien : KAKENHI-PROJECT-20H00003

Inscription : https://www.mfj.gr.jp/agenda/2023/11/17/2023-11-17_laicite/index.php

Diffusion sur Zoom
Certains de nos événements sont retransmis sur la plateforme Zoom. Un e-mail d’invitation sera envoyé à l’adresse indiquée lors de votre inscription, avec un identifiant et un mot de passe.
L’accès à ces manifestations est libre et gratuit (sauf mention contraire). Merci de vous inscrire sur la page Agenda de notre site web : https://www.mfj.gr.jp/agenda.

Diffusé par :Institut français de recherche sur le Japon à la Maison franco-japonaise (IFRJ-MFJ)

Colloque franco-japonais : La responsabilité au Japon et en France : de l’individu aux institutions – Réflexions, actions, contestations

Institut français de recherche sur le Japon 
à la Maison franco-japonaise (Umifre 19, MEAE-CNRS)

Colloque franco-japonais
L’Institut français de recherche sur le Japon à la Maison franco-japonaise a le plaisir de vous inviter au colloque franco-japonais :
La responsabilité au Japon et en France : de l’individu aux institutions – Réflexions, actions, contestations mercredi 12 juillet 2023 / 17 h – 20 h
jeudi 13 juillet / 13 h – 19 h 30

Auditorium / avec traduction simultanée

Conférenciers : Gilles CAMPAGNOLO, Tatsuo INOUE, Hajime YAMAMOTO, Laÿna DROZ, Marie ELIPHE, Jérôme PÉLISSE, Masako ICHIHARA, Dimitri VANOVERBEKE, Anne GONON, Jean-Louis MACOUILLARD, Antoine LYON-CAEN, Yuichiro MIZUMACHI, Mutsuko ASAKURA, Yumiko AKUTSU, Liora ISRAËL

Dans la continuité du programme de recherche « Judiciarisation des enjeux sociaux et environnementaux au Japon et en France » (2021-2022), ce colloque franco-japonais propose de mobiliser les chercheuses et chercheurs en sciences sociales et les praticien.nes du droit autour du concept de responsabilité dans sa dimension individuelle, collective et institutionnelle. Ces échanges ont pour objectif de réfléchir aux fondements, à l’évolution et à l’application de ce concept polymorphe à travers le temps et les champs : politique, juridique, économique et social. L’ambiguïté de la responsabilité sera également discutée à travers l’analyse des formes d’actions et de contestations de la société civile face aux enjeux socio-économiques, sanitaires, environnementaux et climatiques.

Responsable scientifique : Adrienne SALA (IFRJ-MFJ) 
Organisation : IFRJ-MFJ 
Coopération : Université de Tokyo, Fondation MFJ 
Soutien : EHESS, Fondation Nomura, Fondation de France, CNRS 
Programme et inscription : https://www.mfj.gr.jp/agenda/2023/07/12/2023-07-1213_la_responsabilite/
L’accès aux manifestations décrites ci-dessus est libre et gratuit (sauf mention contraire). Merci de vous inscrire depuis la page Agenda de notre site web.


Diffusé par :
Institut français de recherche sur le Japon à la Maison franco-japonaise (IFRJ-MFJ)
contact@mfj.gr.jp© 2023, IFRJ-MFJ

Institut français de recherche sur le Japon à la Maison franco-japonaise (Umifre 19, MEAE-CNRS) avril – mai 2023

L’Institut français de recherche sur le Japon à la Maison franco-japonaise a le plaisir de vous inviter aux événements d’avril et de mai. Voir les liens sur le site web de la Maison Franco-Japonaise.

Vendredi 14 avril / 18h – 20h : Le renouveau confucéen et l’entreprise « confucéenne » en Chine contemporaine

Lundi 17 avril / 18 h – 20 h : Les livres que Roland Barthes n’a pas écrits

Thursday 20th April / 18:00 – 20:00: India-China Relationship: Between Geostrategic Rivalry and Economic Competition

Friday 21th April / 12:30 – 14:00: Japan’s Productivity Puzzle

Jeudi 18 mai / 18 h – 20 h : Qu’est-ce qui est gouverné dans les grandes métropoles ? Le cas de la région parisienne

Samedi 20 mai / 17 h – 19 h : Séminaire JAPARCHI : photographie d’architecture

Lundi 22 mai / 18 h – 20 h : André Malraux et la spiritualité japonaise – Souvenir de son voyage à la cascade de Nachi et à Ise

Mercredi 24 mai / 18h – 20h : De vieux en mieux… de la belle vie à la belle mort

___________

Tous droits réservés : Maison franco-japonaise (Umifre 19, MEAE-CNRS)

Institut français de recherche sur le Japon DÉCEMBRE 2022-JANVIER 2023

Institut français de recherche sur le Japon 
à la Maison franco-japonaise (Umifre 19, MEAE-CNRS)
DÉCEMBRE 2022-JANVIER 2023
L’Institut français de recherche sur le Japon à la Maison franco-japonaise a le plaisir de vous inviter aux événements de décembre 2022 et de janvier 2023. Cliquer sur le titre pour accéder à la description de l’événement.

Vendredi 09 décembre 2022 / 18 h – 20 h : Local Energy Governance. Opportunities and Challenges for Renewable and Decentralised Energy in France and Japan
Jeudi 15 décembre 2022 / 15 h – 17 h : Acceptation et refus de l’impôt en France : une perspective longue
Vendredi 16 décembre 2022 / 12 h 30 – 14 h : Which Impact of Digitalization on Labor and Work in Japan?
Vendredi 16 décembre 2022 / 18 h – 20 h : Le Ballet en France, de la Révolution jusqu’au XXe siècle
Lundi 19 décembre 2022 / 18 h – 20 h : Trajectoires shintô et généalogies impériales en Mandchourie japonaise
Jeudi 12 janvier 2023 / 12 h 30 – 14 h : Our Challenge, My Work: Turning UTokyo into a “Global” University
Jeudi 12 janvier 2023 / 18 h – 20 h : La démocratie est-elle un modèle politique universel ?
Jeudi 19 janvier 2023 / 18 h – 20 h : Les salariés de l’information au Japon : une enquête par immersion au sein du dernier empire de la presse
Local Energy Governance. Opportunities and Challenges for Renewable and Decentralised Energy in France and Japan

Friday 9th December / 18:00–20:00 (JST)
Conference / Online / In English, without translation

Local Energy Governance

This conference is based on the publication of a new book at Routledge publisher, dedicated to a comparison of local energy governance issues in France and Japan. It aims to examine the extent of the energy transition taking place at a local level in France and in Japan, two countries that share ambitious targets regarding the reduction of GHG emissions. The two speakers, who are also the editors of the book, look on local energy policies and initiatives and apply an institutional and legal analysis to help identifying barriers but also opportunities in the development of renewable energies in local territories. On a more general level, they try to interrogate local energy and environmental transition issues in France and in Japan.

Magali DREYFUS is a CNRS’ Researcher based at the Center for European Research on Administration, Politics & Society at Lille University (France). Her research focuses on issues of decentralization and management of local public services, as well as on the environmental and energy activities of local authorities, particularly through the subject of climate change.

Aki SUWA is a Professor at the Faculty of Contemporary Society of Kyoto Women’s University, as well as an Instructor at the College of Policy Science at Ristumeikan University (Kyoto, Japan). Her research focuses on how environmental understanding facilitates policy formulation, and how this influences the degree of the policy implementation on the ground.

Brieuc MONFORT is an associate professor at the Faculty of Foreign Studies of Sophia University (Tokyo, Japan). Previously, he was an economist at INSEE and at the Ministry of Finance (2001-2004). He was also a financial adviser in Japan, South Korea, and Australia, as well as deputy director of the economic section at the Treasury Department of the French Embassy in Japan (2009-2013).

Moderator: Raphaël LANGUILLON (FRIJ-MFJ)

Inscriptions: https://us02web.zoom.us/webinar/register/WN_InYvp2WLSZ2QyPNWDOlbXQ
Acceptation et refus de l’impôt en France : une perspective longue
Jeudi 15 décembre 2022 / 15 h – 17 h
Conférence / Salle 601 / En français avec traduction

Acceptation et refus de l’impôt en France : une perspective longue

Les Français semblent accepter de bon gré un niveau de prélèvements obligatoires extrêmement élevé (plus de 44 % en 2021 malgré les effets de la crise du COVID). Pourtant, depuis quelques années, les mouvements de refus de l’impôt se multiplient et touchent des catégories sociales très diverses. Ce fut d’abord la contestation des petits entrepreneurs de la net-économie en 2012, puis les « bonnets rouges » bretons en 2013, enfin le mouvement des « gilets jaunes » en 2018. L’objectif de cette communication est de replacer ces mouvements dans une perspective longue et de mesurer leur singularité au regard, notamment, du mouvement poujadiste des années 1950. À cet égard, le phénomène des « gilets jaunes » apparaît comme le résultat d’une singularité française et des modalités contemporaines d’un système de redistribution sociale de moins en moins intégrateur.

Conférencier : Frédéric TRISTRAM (univ. Paris I Panthéon-Sorbonne)
Discutant : TAKAHASHI Ryōtarō (univ. Tōkai)
Modératrice : Anna KONISHI (univ. Teikyō)

Inscriptions : https://www.mfj.gr.jp/agenda/2022/12/15/tristram/

Which Impact of Digitalization on Labor and Work in Japan?

Friday 16th December / 12:30–14:00 (JST)
Lunch Seminar on Japanese Economy and Society / Online / In English, without translation

Lunch Seminar
The spread of new technologies such as AI and digitalization have a various impact on Japanese labor market. Based on Japanese workers data, I show the evidence how the introduction and utilization of new technologies affect the employment, wages, work hours, tasks, well-being including mental health and job engagement. It is shown that no major negative effects observed so far in Japanese labor market, rather some positive effects on wages, work hours, and well-being can be found. It is also shown that task transformation from routine to non-routine abstract one as well as necessary IT and data analysis skill formation are highly important.

Isamu Yamamoto is Professor of labor economics at the Faculty of Business and Commerce, Keio University. He serves as Director of the Panel Data Research Center at Keio University. Previously, he was a senior economist at the Bank of Japan. He received his Ph.D. in Economics from Brown University.

Moderator: Sébastien LECHEVALIER (FRIJ-MFJ)

Inscriptions: https://us02web.zoom.us/webinar/register/WN_UF6ROtFKR8i5280qR8ETNQ

Le Ballet en France, de la Révolution jusqu’au XXe siècle

Vendredi 16 décembre 2022 / 18 h – 20 h
Conférence / Salle 601 / En français avec traduction en anglais

Judith CHAZIN-BENNAHUM
Conférencière : Judith CHAZIN-BENNAHUM (univ. du Nouveau-Mexique)
Modératrice : YAGISHITA Emi (univ. Waseda)

Inscriptions : https://www.mfj.gr.jp/agenda/2022/12/16/ballet_en_france/
Trajectoires shintô et généalogies impériales en Mandchourie japonaise

Lundi 19 décembre 2022 / 18 h – 20 h

Conférence du lauréat du prix Shibusawa-Claudel (volet français), 38e édition

Auditorium / En français avec traduction

Lhérisson
La Mandchourie japonaise est l’un des principaux terrains de diffusion du shintō moderne. On y dénombre en effet plus de 300 lieux de culte construits entre 1905 et 1945. Cette appropriation concrète de l’espace par les « sanctuaires d’outre-mer » s’adosse également à un ensemble de discours justifiant la place du shintō dans le mouvement d’expansion territoriale. La communication présentera cette articulation entre édifices religieux et élaboration discursive à travers l’évocation de trois cas individuels : ceux de Matsuyama Teizō (1878-1947), de Deguchi Onisaburō (1871-1948) et de Kakei Katsuhiko (1872-1961). L’enjeu sera notamment de montrer combien la rencontre avec la marge de l’espace impérial qu’est la Mandchourie a marqué la trajectoire de ces figures centrales du shintô moderne.

Conférencier : Edouard L’HERISSON (Inalco)
Modérateur : Bernard THOMANN (IFRJ-MFJ)

Inscriptions : https://www.mfj.gr.jp/agenda/2022/12/19/lherisson/
Our Challenge, My Work: Turning UTokyo into a “Global” University

Thursday 12th January 2023 / 12:30–14:00 (JST)

Lunch Seminar on Japanese Economy and Society / Room 601 & Online / In English, without translation

Lunch Seminar
Kaori HAYASHI (The University of Tokyo)
Kaori Hayashi is Professor of Media and Journalism Studies at the Graduate School of Interdisciplinary Information Studies, the University of Tokyo. She is Executive Vice President of the University of Tokyo in charge of global and diversity affairs, as well as Director of the B’AI Global Forum, which was set up within the Institute for AI and Beyond at the University of Tokyo. She is a contributor and columnist for a variety of media including Asahi Shimbun, one of the largest national dailies in Japan. She was a visiting scholar at Northwestern University in 2016, hosted by the Abe Fellowship at the Social Science Research Council. Her most recent English publications include “The Silent Public in a Liberal State: Challenges for Japan’s Journalism in the Age of the Internet” in The Crisis of Liberal Internationalism. Japan and the World Order. Edited by Yoichi Funabashi and G. John Ikenberry. Brookings Institution Press, 2020, 325-358; “Gendered power relations in the digital age: An analysis of Japanese women’s media choice and use within a global context” in Feminist Media Studies.

Moderator: Sébastien LECHEVALIER (FRIJ-MFJ)

Inscriptions
Onsite: https://www.mfj.gr.jp/agenda/2023/01/12/ls_hayashi/
Online: https://us02web.zoom.us/webinar/register/WN_qz2S9QzZRIioKHbbm_xbDQ
La démocratie est-elle un modèle politique universel ?

Jeudi 12 janvier 2023 / 18 h – 20 h

Conférence-débat / Auditorium / Avec traduction simultanée

Guenard-Ono
Conférencier : Florent GUÉNARD (univ. Paris-Est Créteil)
Discutant : UNO Shigeki (univ. de Tokyo)
Modérateur : Bernard THOMANN (IFRJ-MFJ)

Inscriptions : https://www.mfj.gr.jp/agenda/2023/01/12/guenard/
Les salariés de l’information au Japon : une enquête par immersion au sein du dernier empire de la presse

Jeudi 19 janvier 2023 / 18 h – 20 h
Conférence du lauréat du prix Shibusawa-Claudel (volet français), 38e édition

Auditorium / En français avec traduction

Les salariés de l’information au Japon

Vue de l’étranger, la presse quotidienne japonaise se distingue encore aujourd’hui par les chiffres impressionnants de sa diffusion papier. En revanche, les hommes et les femmes qui produisent l’information dans les rédactions, autrement dit, les reporters de presse, sont généralement méconnus. Le journalisme au Japon s’est pourtant organisé autour d’un modèle singulier mettant l’entreprise au centre de toutes les aspects de cette activité professionnelle. À travers une analyse sociologique de l’organisation de ce monde basée sur une enquête ethnographique de plusieurs années, cette recherche tente de décrire ce modèle et ses transformations récentes. Elle constitue une invitation à réfléchir à la fois à l’évolution de la place des médias dans la société japonaise contemporaine et aux changements du rapport au travail des jeunes générations.

Conférencier : César CASTELLVI (univ. Paris-Cité)
Modérateur : Bernard THOMANN (IFRJ-MFJ)

Inscriptions : https://www.mfj.gr.jp/agenda/2023/01/19/castellvi/
MESURES RELATIVES AU CORONAVIRUS
En raison de l’épidémie du coronavirus (COVID-19), certains de nos événements ont lieu sur la plateforme Zoom.
Un e-mail d’invitation, avec un ID de réunion et un mot de passe, sera envoyé à l’adresse indiquée lors de votre inscription sur notre site internet. Merci de bien vouloir les entrer dans l’application Zoom afin de participer à l’événement.
Attention à écrire correctement votre adresse mail.
Pour plus d’informations sur les modalités d’adhésion, veuillez consulter : www.youtube.com/watch?v=KR6IJM6PRFk
Nous vous remercions pour votre compréhension.

L’accès aux manifestations décrites ci-dessus est libre et gratuit (sauf mention contraire). Merci de vous inscrire depuis la page Agenda de notre site web. Diffusé par :
Institut français de recherche sur le Japon à la Maison franco-japonaise (IFRJ-MFJ)
E-mail : contact@mfj.gr.jp
© 2022, IFRJ-MFJ

Institut français de recherche sur le Japon à la Maison franco-japonaise (Umifre 19, MEAE-CNRS) OCTOBRE-NOVEMBRE 2022

Institut français de recherche sur le Japon à la Maison franco-japonaise : événements d’octobre/novembre 2022

Institut français de recherche sur le Japon à la Maison franco-japonaise (Umifre 19, MEAE-CNRS)
OCTOBRE-NOVEMBRE 2022
L’Institut français de recherche sur le Japon à la Maison franco-japonaise a le plaisir de vous inviter aux événements d’octobre et de novembre 2022. Voir plus bas pour accéder à la description de l’événement.

Jeudi 20 octobre 2022, 18 h – 20 h : Extraire et produire les matériaux de construction : les enjeux sociaux d’une géographie invisible
Samedi 29 octobre 2022, 15 h – 18 h 30 : À propos des sociétés impériales, d’hier à aujourd’hui
Mardi 1er novembre 2022, 18 h – 20 h : Anthropologie de la globalisation : enjeux, théories et méthodologies
Jeudi 10 novembre 2022, 18 h – 20 h : Real Estate Facing Global Structural Changes: Critical Insights from Tokyo and Paris’ Markets
Vendredi 11 novembre 2022, 12 h 30 – 14 h : Work and Happiness in Japan: Macro- and Micro-Views
Vendredi 18 novembre, 16 h 45 – 20 h 30, et samedi 19 novembre 2022, 9 h 45 – 18 h 30 : Le patrimoine industriel en France et au Japon : les dimensions historique, sociale et économique de sa mise en valeur
Jeudi 24 novembre 2022, 18 h – 20 h : Après la smart city, quelle révolution numérique ? Enjeux de la digitalisation et de la mise en données des sociétés urbaines
Mercredi 30 novembre 2022, 18 h – 20 h : Décarboner les matériaux de construction : enjeux et limites de la transition éco-constructive au Japon

Extraire et produire les matériaux de construction : les enjeux sociaux d’une géographie invisible

Jeudi 20 octobre 2022 / 18 h – 20 h (heure japonaise)
Conférence / En ligne / Avec traduction simultanée

Extraire et produire les matériaux de construction
Dans cette troisième séance du séminaire portant sur les enjeux politiques des matériaux de construction, nous interrogeons les dimensions territoriales et spatiales des dynamiques de production des matériaux. Souvent invisibles car lointains – hors de portée des horizons urbains où pourtant sont accumulés les matériaux sous la forme de bâtis et d’infrastructures – les territoires de production des matériaux connaissent des transformations parfois radicales. Bien que l’attention du grand public soit focalisée surtout sur les enjeux environnementaux et sociaux, d’autres enjeux tout aussi fondamentaux participent de la grande transformation des territoires de production des matériaux : on peut évoquer par exemple des enjeux juridiques, avec les changements d’affectation des sols ou de régimes d’exploitation des ressources, des enjeux politiques ou encore culturels. Cette séance cherche ainsi à rendre visibles de très vastes portions de territoire occultées par la spectaculaire matérialité des environnements bâtis urbains qui sont pourtant, en superficie, très réduits.

Conférenciers : Andrea URUSHIMA (univ. Kyoto Seika), NAGASAKA Kenji (univ. de Tokyo), Lise SERRA (univ. de la Réunion)
Modérateur : Raphaël LANGUILLON (IFRJ-MFJ)

Inscriptions : https://us02web.zoom.us/webinar/register/WN_cERRx6AATp-439MPPp9qTQ

À propos des sociétés impériales, d’hier à aujourd’hui
Samedi 29 octobre 2022 / 15 h – 18 h 30 (heure japonaise)
Conférence de Christophe Charle, à l’occasion du 40e anniversaire de la fondation de la Société franco-japonaise des sciences de l’éducation
Auditorium / Avec traduction simultanée

Christophe Charle
La conférence, en partant des exemples anciens des rivalités entre les trois sociétés impériales européennes (France, Allemagne, Grande Bretagne), tâchera d’éclairer les évolutions contemporaines d’autres sociétés impériales affirmées ou en expansion (États-Unis, Russie, Chine).

Conférencier : Christophe CHARLE (prof. émérite de l’univ. Paris 1 Panthéon-Sorbonne)
Allocutions : Bernard THOMANN (directeur de l’IFRJ-MFJ), OHMAE Atsumi (président de la SDJSE), Philippe SETTON (ambassadeur de France au Japon), NAKAJIMA Atsushi (Président du conseil d’administration de la Fondation MFJ), HATTORI Eiji (ancien président de la SFJSE), KOGA Tsuyoshi (administrateur de la SFJSE), ICHIKAWA Atsushi (président de la Société franco-japonaise de pharmacie), OGINO Masahiro (président de la Société japono-française de sociologie), SUZUKI Noriko (présidente de l’Association japonaise de recherche sur l’éducation en France), SHIRATORI Yoshihiko (administrateur de la SFJSE)
Modérateurs : OKAWA Hiroshi (secrétaire général de la SFJSE), MAEDA Nobuko (univ. Meiji)

Inscriptions : www.mfj.gr.jp/agenda/2022/10/29/2022-10-29_conference_de_chris/index.php

Anthropologie de la globalisation : enjeux, théories et méthodologies
Mardi 1er novembre 2022 / 18 h – 20 h (heure japonaise)
Conférence / Salle 601 / Avec traduction consécutive

Laurent Berger
Cette conférence introduit au programme de recherche de l’anthropologie comparée des globalisations : la contribution de celle-ci au tournant global des sciences sociales ; ses différentes manières de concevoir et de circonscrire les phénomènes de globalisation ; sa façon d’enquêter sur ces phénomènes dans le cadre d’une ethnographie globale (terrain multi-site, terrain multi-cas, étude de cas élargie) ; et les différents types de globalisation qu’elle distingue et étudie à travers l’histoire de l’humanité (globalisations inter-cynégétique, intertribale, impériale ou capitaliste). La particularité de l’approche anthropologique réside avant tout dans sa description ethnographique d’un ensemble de pratiques humaines singulières : celles associées et inhérentes aux transferts de populations (humaines, animales, végétales, microbiennes), de richesses, d’informations, de technologies, de droits ou de formes de violence d’une formation politique à l’autre, entre localités, provinces, régions et continents. Le problème est d’abord de déterminer par qui, pourquoi, où, et comment s’opèrent ainsi la mise en mouvement de flux, la mise en réseau de lieux, et l’interconnexion de sphères d’activités et de catégories de population distinctes, de part et d’autre de frontières à l’interface de territorialités spécifiques, juxtaposées ou enchevêtrées les unes aux autres. Il est par ailleurs de saisir le changement social et culturel à l’œuvre dans l’ensemble des sphères d’activité mises ainsi en relation, et dont les conditions d’exercice se trouvent modifiées par cette mise en circulation. Il est enfin de rendre intelligible cette synergie typique des phénomènes de globalisation, en caractérisant la nature des transferts opérés, la nature des changements manifestés, et celle des formations politiques et des frontières ainsi reliées et traversées. Cette caractérisation donne en effet lieu à diverses théorisations, de par le nombre, la teneur et la modalité des transferts et des changements pris en compte, la façon de conceptualiser leur synergie, mais aussi et surtout, le rôle et la place qui leur sont attribués dans l’histoire des formations politiques concernées, selon la temporalité, l’étendue géographique et la portée sectorielle des transferts et changements considérés.

Conférencier : Laurent BERGER (EHESS)
Modérateur : Raphaël LANGUILLON (IFRJ-MFJ)

Inscriptions : www.mfj.gr.jp/agenda/2022/11/01/2022-11-01_laurent_berger/

Real Estate Facing Global Structural Changes: Critical Insights from Tokyo and Paris’ Markets

Thursday 10th November / 18:00–20:00 (JST)
Seminar / Online / In English, without translation

Real Estate Facing Global Structural Changes
After the Tokyo 2020 Olympic and Paralympic Games, Paris is now planning the Olympics for 2024. The Olympics thus form a veritable common thread between the two global cities and call for questioning their convergence and their dissimilarities. Are Paris and Tokyo experiencing similar real estate dynamics? Are they facing the same challenges? Do they provide the same political responses? This session thus tends to confront the urban trajectories of Paris and Tokyo from a critical reflection on the real estate dynamics that animate the two capitals. As such, real estate is not simply a matter of the production of buildings: it constitutes the living environment of a predominantly urban population, and partly determines the size of households, the number of children, consumption practices, the dynamics of mobility, lifestyles… In this sense, real estate is the marker of multiple economic and structural transformations, affecting as much the economy as demography, planning, sociology, the environment, or public policy again. This session aims to reflect on the future of our societies and their horizon of collective desirability based on an analysis of contemporary real estate dynamics in Paris and Tokyo.

Speaker: SHIMIZU Chihiro (Hitotsubashi Univ.), Arnaud SIMON (Paris Dauphine Univ.)
Discussant: Yasmine ESSAFI (American University In The Emirates)
Moderator: Raphaël LANGUILLON (FRIJ-MFJ)

Inscriptions : https://us02web.zoom.us/webinar/register/WN_om-D_HrATgCo-rSTSKct-Q

Work and Happiness in Japan: Macro- and Micro-Views

Friday 11th November / 12:30–14:00 (JST)
Lunch Seminar on Japanese Economy and Society / Online / In English, without translation

Lunch Seminar
Although the study of happiness has gained considerable scholarly attention across disciplines, happiness science continues to be dominated by the work of psychologists and economists. We argue that a sociological perspective can deepen our understanding of the interplay between macro- and micro-influences on happiness, and that Japan provides an ideal case in which to study how the social-institutional context shapes the individual pursuit of happiness. We pay particular attention to happiness through the lens of gender, work, and family. More specifically, we consider how economic and social inequality and public policy provide the context shaping the individual-level associations among work, gender, family life, leisure activities and well-being. We ask questions about how recent changes to Japan’s social insurance and other family policies have the potential to influence both work hours and time spent with family and how this may impact well-being. We consider how economic inequality affects the well-being of high-income workers and low-income workers differently. We review research on the impact of national work hours on the well-being of men versus women, and across different birth cohorts. Looking to the future, we consider the possibility that an attention to happiness may lead to greater productivity at work and ultimately greater happiness. We conclude with a discussion of the data and methodological innovations needed to move this field of study forward.

Speaker: ONO Hiroshi (Hitotsubashi Univ. Business School)
Moderator: Sébastien LECHEVALIER (FRIJ-MFJ)

Inscriptions: https://us02web.zoom.us/webinar/register/WN_XwIWrh0NSEydqJ3x5zyT-g

Le patrimoine industriel en France et au Japon : les dimensions historique, sociale et économique de sa mise en valeur

Vendredi 18 novembre 2022 / 16 h 45 – 20 h 30 (heure japonaise)
Samedi 19 novembre 2022 / 9 h 45 – 18 h 30 (heure japonaise)
Colloque franco-japonais / Auditorium (avec diffusion en direct sur Zoom) /
Avec traduction simultanée

Patrimoine industriel
Le Japon et la France portent depuis trois décennies un intérêt particulier à leur patrimoine industriel. La reconnaissance du patrimoine industriel régional est un enjeu économique et social pour les collectivités locales, les entreprises, le milieu associatif et les populations des territoires qui ont souffert des restructurations industrielles. Au-delà de sa dimension touristique et mémorielle, le patrimoine industriel est aussi en enjeu pour la recherche historique et archéologique. Cependant, comment déterminer ce qui peut être considéré comme un patrimoine digne d’être conservé ? Au cours de ce colloque nous tenterons d’aborder le patrimoine industriel comme une construction sociale, par laquelle des institutions ou des groupes d’individus décident de distinguer et de protéger un objet, matériel ou immatériel, selon des critères hétérogènes et évolutifs par nature. On peut citer l’esthétique de l’objet (architecture remarquable, cheminées, tours de puit), son importance historique (le charbon moteur de l’industrialisation) mais aussi le poids de l’industrie dans l’organisation sociale et culturelle locale et son empreinte sur les territoires. En effet, le patrimoine industriel ne concerne pas seulement les sites et leurs équipements de production : il s’applique également à toutes les infrastructures sociales, économiques, culturelles, ou sportives construites dans le cadre d’une activité productive pour assurer les conditions de vie des salariés, aux collections d’objets scientifiques et techniques bâties et aux paysages.

Conférenciers : ASAKARASU Kazumi (Musée d’histoire de l’industrie du charbon de la ville de Tagawa), Serena BONCOMPAGNI (EHESS), Jean-François CARON (maire de Loos-en-Gonelle, à distance), Simon EDELBLUTTE (univ. de Lorraine), Marion FONTAINE (Sciences Po), FUKUMOTO Hiroshi (Musée d’histoire de l’industrie du charbon de la ville de Tagawa), HORIKAWA Saburō (univ. Hōsei), INAZUKA Hiromi (Ville de Tomioka), ITŌ Takashi (Industrial Heritage Information Center), NAKAMURA Naofumi (univ. de Tokyo), Christian POLAK (FFJ-EHESS), SHIMAZAKI Naoko (univ. Waseda), Karine SPRIMONT (Centre historique minier de Lewarde), TAKEDA Haruhito (directeur des archives au Mitsui bunko), Pierre VERNUS (univ. Lumière Lyon 2)
Modérateurs : Bernard THOMANN (IFRJ-MFJ), YAGO Kazuhiko (univ. Waseda), Raphaël LANGUILLON (IFRJ-MFJ)

Inscriptions en présentiel
Vendredi 18 novembre : www.mfj.gr.jp/agenda/2022/11/18/2022-11-18_colloque_patrimoine/
Samedi 19 novembre : www.mfj.gr.jp/agenda/2022/11/19/2022-11-19_colloque_patrimoine/

Inscriptions en ligne sur la plateforme Zoom
Vendredi 18 novembre : https://us02web.zoom.us/webinar/register/WN_ImK_jy1hT5WFOALezs6GEQ
Samedi 19 novembre : https://us02web.zoom.us/webinar/register/WN_8KNQ3rCmRBKJ66Mq4tM0kQ

Après la smart city, quelle révolution numérique ? Enjeux de la digitalisation et de la mise en données des sociétés urbaines

Jeudi 24 novembre 2022 / 18 h – 20 h (heure japonaise)
Conférence / En ligne / Avec traduction simultanée

Smart city
En 2008 était formalisé par IBM le modèle de smart city, ou ville « intelligente », correspondant à la diffusion du numérique dans les infrastructures urbaines afin d’en optimiser le fonctionnement. Près de 15 ans plus tard, une nouvelle génération de technologies numériques, telles que la reconnaissance faciale, l’intelligence artificielle, les voitures et les drones autonomes, ou encore le déploiement de la robotique dans les espaces publics, appelle à de nouvelles réflexions sur la production et l’utilisation des données personnelles, la surveillance des individus, la gouvernance des espaces urbains, ou le rapport entre espaces publics et corps. Quels sont les enjeux sociaux et politiques de cette nouvelle révolution numérique des espaces urbains ? Quels sont leurs impacts sur les modes d’habiter et, plus largement, sur les régimes politiques contemporains ?

Conférenciers : Öla SÖDERSTRÖM (univ. de Neuchâtel), KUDO Hiroko (univ. Chūō), HOSONO Sukehiro (prof. émérite, univ. Chūō)
Discutante : KUBO Tomoko (univ. Tsukuba)
Modérateur : Raphaël LANGUILLON (IFRJ-MFJ)

Inscriptions : https://us02web.zoom.us/webinar/register/WN_HMb6hCvdSIKkfNcA2HN4bA

Décarboner les matériaux de construction : enjeux et limites de la transition éco-constructive au Japon

Mercredi 30 novembre 2022 / 18 h – 20 h (heure japonaise)
Conférence / En ligne / Avec traduction simultanée

Décarboner les matériaux de construction
Face à l’engagement international qui vise la neutralité carbone des territoires à l’horizon 2050, cette quatrième et dernière séance du séminaire sur les enjeux politiques des matériaux de construction souhaite interroger les enjeux de leur décarbonation, que ce soit pour les matériaux fortement générateurs de CO2 comme le béton, pour des matériaux alternatifs comme la terre, souvent perçus (à tort ?) comme locaux ou inépuisables, ou encore pour des matériaux biosourcés potentiellement renouvelables comme le bois, dont le caractère durable n’est pas toujours certain.
Il s’agit d’interroger à la fois les modalités et les conséquences de cette décarbonation des matériaux de construction, mais aussi leurs implications culturelles. Les usages, les perceptions, les symboliques diffèrent d’une société à l’autre, rendant difficiles une convergence et une homogénéisation internationale des politiques, des discours et des incitations légales quant à la production des matériaux de construction et à leur décarbonation.

Conférenciers : Manuel TARDITS (architecte, agence d’architecture Mikan), TAKEUCHI Masayoshi (architecte, agence d’architecture Mikan)
Modératrice : Sylvie BROSSEAU (univ. Waseda)

Inscriptions : https://us02web.zoom.us/webinar/register/WN_sIPppUSyRfuCfDP9gw55hw

MESURES RELATIVES AU CORONAVIRUS
En raison de l’épidémie du coronavirus (COVID-19), certains de nos événements ont lieu sur la plateforme Zoom.
Un e-mail d’invitation, avec un ID de réunion et un mot de passe, sera envoyé à l’adresse indiquée lors de votre inscription sur notre site internet. Merci de bien vouloir les entrer dans l’application Zoom afin de participer à l’événement.
Attention à écrire correctement votre adresse mail.
Pour plus d’informations sur les modalités d’adhésion, veuillez consulter : www.youtube.com/watch?v=KR6IJM6PRFk
Nous vous remercions pour votre compréhension.

L’accès aux manifestations décrites ci-dessus est libre et gratuit (sauf mention contraire). Merci de vous inscrire depuis la page Agenda de notre site web. Diffusé par :
Institut français de recherche sur le Japon à la Maison franco-japonaise (IFRJ-MFJ)

Rédaction d’Ebisu : Appel à contributions

Appel à contributions pour la rédaction d’Ebisu

Le Japon et ses doubles
Étude et représentation des territoires japonais et de leur aménagement à travers les arts et la littérature
Comment l’intense production littéraire et artistique japonaise influe-t-elle sur
l’aménagement du Japon et de ses territoires ? Comment cet aménagement en retour
influe-t-il sur la production littéraire et artistique japonaise ?
Ce numéro spécial s’intéresse à l’hypothétique valeur heuristique et à la tout aussi
hypothétique dimension performative que jouent les représentations artistiques et
littéraires, voire les mythes, dans la fabrique des territoires japonais et l’évolution
des logiques et des principes de leur aménagement. Inversement, ce numéro cherche
aussi à mesurer et analyser l’impact qu’aurait la dynamique d’aménagement des ter-
ritoires sur la production artistique et la littéraire japonaise, voire sur l’inflexion
possible des grands mythes qui les structurent. Cet appel invite en particulier les
contributeurs et contributrices à réfléchir à cinq grands axes :
– Perspective esthétique critique : la représentation littéraire et artistique des
territoires ;
– Perspective opérationnelle : le tournant narratologique de l’aménagement ;
– Perspective scientifique d’une épistémologie réflexive : écarts, influences et
apports croisés entre art, littérature et productions scientifiques portant sur
l’aménagement des territoires ;
– Perspective méthodologique et technique : la structure des véhicules du réel,
les dispositifs artistiques et la nature des régimes de production de l’espace ;
– Perspective institutionnelle : 100 ans de réflexion et d’échanges, le rôle des
arts et des lettres dans l’aménagement de la Maison franco-japonaise (et
inversement).
Cet appel concerne les arts et la littérature dans une acception volontairement
très large. Tout type de production artistique est ici concerné : les beaux-arts, le
cinéma, la poésie, la bande dessinée, la littérature de consommation, les anime, les
mangas, le théâtre, l’opéra, les marionnettes, la musique, la danse, l’architecture, les
arts contemporains ou numériques… et jusqu’à des formes d’artisanat participant
de la production d’images, d’imaginaires, de discours et de perceptions sur l’espace,
les territoires et l’aménagement – ainsi en va-t-il de la poterie, de la mode, des para-
vents, des lanternes, des timbres-poste…

Responsable du dossier : Raphaël Languillon-Aussel

avec le comité de rédaction de la revue Ebisu. Études japonaise
Institut français de recherche sur le Japon à la Maison franco-japonaise
Umifre 19, MEAE-CNRS
◎ 3-9-25, Ebisu, Shibuya-ku,
Tokyo 150-0013, Japon
◎ Tél : (03) 5421-7641
◎ Fax : (03) 5421-7651

◎ Site Internet : https://journals.openedition.org/ebisu/
Date limite d’envoi des déclarations d’intention (titre provisoire et résumé de 800 signes) :
31 juillet 2022
Date limite d’envoi des articles : 15 avril 2023

Voir les détails dans le pdf : http://www.gis-reseau-asie.org/sites/default/files/appelsetoffres/fichiers/Ebisu61_appelcontributions.pdf

Institut français de recherche sur le Japon à la Maison franco-japonaise : événements de mai 2022

Les matériaux de construction : des dispositifs sociotechniques à leurs enjeux politiques

Vendredi 20 mai / 18 h – 20 h (JST)
En ligne
En français avec traduction simultanée

Les matériaux de construction : des dispositifs sociotechniques à leurs enjeux politiques
Cette séance est la première d’un séminaire portant sur les enjeux politiques des matériaux de construction. Elle vise à discuter des matériaux de construction entendus comme des dispositifs sociotechniques où se trouveraient encapsulés du savoir, du territoire et des choix politiques. Deux présentations aborderont l’usage du béton dans les dynamiques d’urbanisation d’Afrique de l’Ouest, puis les enjeux politiques de l’usage du bois en Europe depuis le Moyen Âge jusqu’à la reconstruction contemporaine de Notre-Dame de Paris.

Conférenciers : Armelle Choplin (univ. de Genève), Frédéric Epaud (UMR 7324 Laboratoire Archéologie et Territoires, CNRS)

Inscriptions : https://us02web.zoom.us/webinar/register/WN_Xwg5su-XSqiGg5m9Ov3Pww

Comprendre l’élection présidentielle française de 2022 par une approche géographique

Mardi 24 mai / 18 h – 20 h (JST)
En ligne
En français avec traduction simultanée

Comprendre l’élection présidentielle française de 2022 par une approche géographique
Les 10 et 24 avril 2022 ont lieu les deux tours de l’élection présidentielle française. Au regard de celles qui l’ont précédée, les votes seront vraisemblablement marqués par de forts contrastes géographiques. À rebours des approches spatialistes ou essentialistes, Jean Rivière proposera des éléments de compréhension de ces contrastes en les articulant avec la géographie des structures sociales qui traversent la France contemporaine, en prenant le soin de faire varier les échelles d’analyse et prendre un peu de profondeur historique.

Conférencier : Jean Rivière (Nantes Université)

Inscriptions : https://us02web.zoom.us/webinar/register/WN_NQ3Yr_0KSdKUbcO7cOz-Mw

Governance Reform: What Has Really Changed at Japanese Companies

Vendredi 27 mai / 12 h 30 – 14 h (JST)
Lunch Seminar on Japanese Economy and Society
En ligne
En anglais sans traduction

Governance Reform: What Has Really Changed at Japanese Companies
There has been a large change in the corporate governance regulatory framework in Japan in the last 10 years. The most noticeable shift has been in the composition of Japanese boards, which have both greatly decreased in size and increased in independence. However, Japanese companies are still subject to considerable criticism from investing institutions, particularly from outside of Japan, for poor governance practices.
What has actually changed in the way Japanese companies make key decisions in resource allocation to strengthen their long-term competitiveness? Has there been any substantive change in the way senior succession takes place, or how senior executives are remunerated? What are the prospects for Japanese boards becoming more diverse, reflective not just of the broader Japanese population, but responding the need to globalise Japan and Japanese companies?
Based on his experience as a board member of 6 listed Japanese companies and 13 years of board experience in Japan, Dr Olcott will give his views on the current state of Japanese governance and the outlook for the future.

Speaker: George Olcott (Specially Appointed Professor and Deputy President, Shizenkan University)

Inscriptions: https://us02web.zoom.us/webinar/register/WN_AA0fQELkR76pIRlkowcBZg

L’accès aux manifestations décrites ci-dessus est libre et gratuit (sauf mention contraire). Merci de vous inscrire depuis la page Agenda de notre site web. Diffusé par :
Institut français de recherche sur le Japon à la Maison franco-japonaise (IFRJ-MFJ)
E-mail : contact@mfj.gr.jp
© 2022, IFRJ-MFJ

Parution Ebisu. Études japonaises numéro 59 (2022)

Ebisu 59
(les liens vers les articles sont sur le site web de de la revue)

La rédaction de la revue « Ebisu Études japonaises » a le plaisir de vous annoncer la parution du n° 59 (2022) « Films en miroir. Quarante ans de cinéma au Japon (1980-2020) », coordonné par Mathieu Capel.

Le numéro est en accès libre et téléchargement gratuit en intégralité sur OpenEdition.
https://journals.openedition.org/ebisu/6593

Autour de 1980, le paysage cinématographique a achevé une mue débutée vingt ans plus tôt : le système des studios qui le structurait s’est effondré, laissant place à de nouveaux acteurs, de nouveaux agencements. Les cinéastes de la période sont toutefois victimes d’un étrange paradoxe. Contemporains des outils vidéo et numériques, des bases de données et d’Internet, leurs films jouissent a priori d’une visibilité sans précédent. Or, leur appréhension hors du Japon semble toujours aussi fragmentaire, peinant à en comprendre logiques et enjeux. Ce numéro se propose de repenser les quarante dernières années du cinéma japonais, en deux parties : la première aborde les modalités de la production, de la distribution et de la création, ainsi que leurs évolutions au cours de cette ère « post-studios » ; la seconde se penche sur une figure incontournable de la critique, Hasumi Shiguéhiko.

DOSSIER THÉMATIQUE
« Films en miroir. Quarante ans de cinéma au Japon (1980-2020) »
Coordonné par Mathieu CAPEL

Distribution, production, création : du roman porno Nikkatsu à Netflix

• Mathieu CAPEL, « Introduction. Notes sur le paysage contemporain du cinéma japonais »
• Dimitri IANNI, « Rôle et trajectoires des producteurs du roman porno Nikkatsu »
• Tom MES, « La retenue et l’excès : comment Miike Takashi a accédé au circuit des festivals internationaux » (traduction de Nicolas VIEILLESCAZES)
• Christopher P. HOOD, « Les récits de catastrophe japonais du début du XXIe siècle : continuité et changement » (traduction d’Essia MOKDAD)
• Eléonore MAHMOUDIAN, « Le collectif Kuzoku et le cinéma indépendant japonais au tournant des années 2010 »
• Fabien CARPENTRAS, « Les films réalisés en coopération avec les Forces japonaises d’autodéfense. Une forme de propagande indirecte dans un monde multicentrique »
• Raphaëlle YOKOTA, « Plateformes de vidéos à la demande : quel rôle dans la production cinématographique contemporaine au Japon ? »
• Hao WEN, « Le cinéma japonais indīzu et la fabrique néolibérale de l’auteur et de l’autrice : l’exemple de MOOSIC LAB » (traduction d’Amira ZEGROUR)

Critique : le « phénomène » Hasumi

• Mathieu CAPEL, « Introduction. Hasumi Shiguéhiko, le film comme événement »
• Ryūsuke HAMAGUCHI, « Rencontre et ébranlement » (traduction de Patrick DE VOS)
• Chika KINOSHITA, « Femmes et enfants en lutte. Sur la spectatorialité dans les critiques de cinéma de Hasumi Shiguéhiko » (traduction d’Amira ZEGROUR)
• Daisuke WATANABE, « Sur le devenir du double tournant historique/tournant de la théorie des médias. Hasumi Shiguéhiko et la condition postmédium » (traduction d’Alia DEMNATI)
• Shiguéhiko HASUMI, « Le cinéma comme institution » (traduction de Mathieu CAPEL)
• Shiguéhiko HASUMI, « Cinéma et critique » (traduction de Mathieu CAPEL)
• Shiguéhiko HASUMI, « Cinéma et littérature » (traduction de Mathieu CAPEL)
• Shiguéhiko HASUMI, « Le récit, la narration et leurs discours » (traduction de Mathieu CAPEL)

Index des films cités

VARIA

• Delphine MULARD, « Le corps dans la peinture narrative des XVIe et XVIIe siècles à travers l’exemple du Bunshō zōshi »

LIVRES À LIRE

Comptes rendus

• Par Christophe MARQUET : Berlinguez-Kôno Noriko (dir.), La Genèse des études japonaises en Europe. Autour du fonds Léon de Rosny de Lille / Yōroppa ni okeru Nihon-gaku no genryū : Rīru-shi Reon do ronī bunko o megutte ヨーロッパにおける日本学の源流― リール市レオン・ド・ロニー文庫を 巡って, Villeneuve-d’Ascq, Presses universitaires du Septentrion, coll. « Histoire et civilisations », 2020, 316 p., 46 fig., index et résumés en anglais.
Machi Senjurō 町泉寿郎 (dir.), Reon do Ronī to jūkyū seiki Ōshū tōyōgaku. Kyūzō kanseki no mokuroku to kenyū レオン・ド・ロニーと19世紀欧州東洋学―旧蔵漢籍の目録と研究 (Léon de Rosny et l’orientalisme européen au xixe siècle. Catalogue et étude de sa collection de livres chinois), Tokyo, Nishōgakusha daigaku Higashi-Ajia gakujutsu sōgō kenkyūjo Nihon kangaku kenkyū sentā 二松学舎 大学東アジア学術総合研究所・日本漢学研究センター, coll. « Nihon kangaku kenkyū sōkan » 日本漢学 研究叢刊, vol. 1, Kyūko shoin 汲古書院, 2021, 413 p.
• Par Gilles CAMPAGNOLO : Takamura Kōtarō, Poèmes à Chieko, trad. de Nakazato Makiko avec la collaboration d’Éric Benoît, Pessac, Presses universitaires de Bordeaux, 2021, 176 p.
• Par Claude ESTÈBE : Souyri Pierre-François & Pons Philippe, L’Esprit de plaisir : une histoire de la sexualité et de l’érotisme au Japon (17e-20e siècle), Lausanne, Payot, 527 p.
• Par THOMAS GARCIN : Sakai Cécile & Sawada Nao (dir.), Pour une autre littérature mondiale : la traduction franco-japonaise en perspective, Arles, Éditions Picquier, 2021, 222 p.
• Par Kanae SARUGASAWA : Lévy Christine & Lefèvre Brigitte (dir.), Parcours féministes dans la littérature et dans la société japonaise de 1910 à 1930. De Seitō aux modèles de politique sociale, Paris, L’Harmattan, coll. « Des idées et des femmes », 2017, 284 p.
• Par Xavier MELLET : Oguma Eiji 小熊英二, Nihon shakai no shikumi. Koyō, kyōiku, fukushi no rekishi shakai-gaku 日本社会のしくみ 雇用・教育・福祉の歴史社会学 (Les mécanismes de la société japonaise. Sociologie historique de l’emploi, de l’éducation et de la protection sociale), Tokyo, Kōdansha 講談社, 2019, 579 p.

Recension

• Par Raphaël LANGUILLON-AUSSEL : Pelletier Philippe, L’Invention du Japon, Paris, Le Cavalier Bleu, 2020, 219 p.

Diffusé par :
Institut français de recherche sur le Japon à la Maison franco-japonaise (IFRJ-MFJ)
E-mail : ebisu@mfj.gr.jp
© 2022, IFRJ-MFJ