La maladie « pieds-mains-bouche »

La syndrome « pieds-mains-bouche »(définition sur Wikipédia) ou maladie « mains-pieds-bouche » sévit actuellement au Japon.
C’est une maladie bien connue dans ce pays sous le nom « te ashi kuchi byô 手足口病 » (déf. en japonais sur wikipédia) dont voici une présentation (source) :

250px-PMB_lésion_palmaire

Maladie mains-pieds-bouche
La maladie mains-pieds-bouche est commune chez les enfants et est due à un virus. Elle provoque de douloureux ulcères dans la bouche. Il peut s’agir d’ampoules grisâtres ou rouges sur les paumes, sur la plante des pieds et parfois sur les fesses. Les éruptions sur les paumes et la plante des pieds sont plutôt rares, donc si vous en remarquez la présence sur votre enfant, il s’agit probablement de la maladie mains-pieds-bouche.

190px-Hand_Foot_Mouth_Disease

Bien que la maladie mains-pieds-bouche touche habituellement les enfants de six mois et plus, les adultes peuvent aussi la contracter.

Causes :
La maladie mains-pieds-bouche est causée par un virus que l’on trouve dans les selles. Elle peut apparaître parce que l’enfant ne s’est pas lavé les mains après avoir fait ses besoins. L’infection peut couver de trois à six jours avant que les symptômes se manifestent.

Voir l’article complet ici sur le site de http://www.ahsc.health.nb.ca.

Cas de méningite au Lycée Franco-Japonais de Tokyo

Source : http://www.ambafrance-jp.org/article.php3?id_article=3487
Fonctionnement de la cellule de veille
Au cours de la semaine dernière, plusieurs enfants de l’école primaire de Fujimi ont présenté des symptômes de méningite et huit d’entre eux ainsi qu’une mère d’élève ont dû être hospitalisés. Quatre nouveaux cas de consultation à l’hôpital viennent d’être signalés ce matin mais il est encore trop tôt pour dire s’il s’agit d’une méningite.
Aujourd’hui mardi 28 avril à la mi-journée, sur les neuf cas avérés :
* quatre cas de méningite virale ont été détectés. Les patients se portent bien, deux ayant déjà quitté l’hôpital ;
* sur trois cas de méningite bactérienne suspectée, Deux viennent de s’avérer finalement d’origine virale ;
* pour deux autres patients, les résultats des analyses sont attendus pour demain.
Dés que le premier cas a été avéré, le Lycée Franco-Japonais a informé la communauté scolaire avant de mettre en place vendredi une cellule de veille. Dirigée par M. Laurent Signoles, secrétaire général du lycée, elle est en relation constante avec le Consulat et le Service culturel de l’Ambassade ainsi qu’avec des médecins et les responsables des associations de parents d’élèves.
Cette cellule est joignable à tout moment par courriel électronique Secgen1@lfjt.or.jp ou par téléphone au 090-1536-1384 (24/24). Par ailleurs vous pouvez joindre le standard du Lycée Franco-Japonais du lundi au vendredi de 9 heures à 17 heures ; l’équipe de permanence a été renforcée en cette période de vacances. Des communiqués sont diffusés régulièrement auprès de l’ensemble des parents.
Les cas de méningite qui touchent actuellement les élèves du lycée demandent une vigilance particulière vis-à-vis de tout symptôme pouvant évoquer cette maladie à savoir : fièvre et/ou maux de tête et/ou vomissements et/ou troubles de la conscience.
Au moindre doute, il est fortement conseillé de vous diriger vers un hôpital et de préférence vers TOKYO WOMEN MEDICAL UNIVERSITY HOSPITAL : Tokyo Shi-ika Daigaku Byoin Dr. Eto ( tél : 03-3353-8111 -standard- ). Cet hôpital reste ouvert jour en nuit pendant la Golden Week.
Mardi 28 avril 2009 -12 heures-