Le tour de TV5 en quelques réponses

TV5 ayant modifié plusieurs fois ses systèmes de réception au Japon, nous vous conseillons de consulter son site officiel pour tout renseignement.

1 – TV5 est disponible au Japon sur le CANAL 998 de l’opérateur NBS sur le satellite CS 110 de 21 heures à 3 heures du matin, tous les jours de la semaine, en clair et gratuitement, sous réserve d’acquisition de l’équipement
requis.

2 – LE SATELLITE EST-IL LE MEME QUE CELUI DE SKY PERFECT TV?
Non. Le CS 110 appartient à une nouvelle génération de satellites
NUMERIQUES qui, à terme, devrait remplacer les satellites plus anciens
(notamment analogiques).

3 – COMMENT ACCEDE-T-ON A TV5?
Il faut acheter un décodeur CS 110-BS et une petite parabole dans n’importe
quel magasin d’électronique ou grande surface. C’est donc facile à trouver.

4 – COMBIEN CA COUTE ?
Actuellement dans les magasins vous trouverez une promotion à moins de
65000 yens pour l’achat du décodeur, de la parabole et de son installation
chez vous.
Une fois l’installation faite, la réception est gratuite. Il n’y a pas
d’abonnement mensuel.

5 – PEUT-ON UTILISER LES EQUIPEMENTS QU’ON POSSEDE DEJA?
Compatibilité :
Parabole BS numérique : OUI
Décodeur analogique (BS analogique) : NON
Décodeur et parabole Sky Perfect TV : NON
Décodeur BS numérique : NON

6 – Cet équipement me permet-il de recevoir d’autres chaînes? OUI

Cet équipement donne accès à 3 différents bouquets satellitaires :
– Plate One (21 chaînes) sur lequel se trouve TV5 gratuitement.
– Sky Perfect 2 (58 chaines sensiblement les mêmes que le bouquet Sky Perfect
TV).
– BS numérique (une trentaine de chaînes gratuites dont les grandes chaînes
nationales japonaises).

*l’accès aux chaînes des bouquets Plate One et Skyperfect 2 nécessite un
abonnement.

7 – ET LA PROGRAMMATION ?
A 21 h, l’antenne TV5 ouvre sur le journal international de 30 minutes,
suivi d’un film de cinéma ou d’une fiction. Le début de la diffusion se fait
donc au début de la programmation de soirée de TV5.
Vous aurez aussi en soirées des documentaires tels que « Les Racines et
les Ailes », « Envoyé spécial », des émissions grand public telles que « Tout le monde en parle » (T. Ardisson), « Vie privée, vie publique » de Mireille Dumas,
et « ça se discute »
de JL. Delarue.

Ce n’est pas parfait, bien sûr, mais c’est un commencement et je crois que
les soirs de grande fatigue, écouter du français ne fera pas de mal.
Prévenez vos amis francophones, francophiles. C’est une grande chance pour
nous de nous faire mieux comprendre de nos amis japonais.

Françoise Moréchand-Nagataki

Publié par

Christian Bouthier

Au Japon depuis 1982. Traducteur et interprète.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *