Synergies entre tradition et modernité / l’artisanat local à la pointe de l’innovation

« SYNERGIES ENTRE TRADITION ET MODERNITE » L’artisanat local japonais à la pointe de l’innovation – 10e édition
du 2 au 19 novembre 2022
Maison de la culture du Japon à Paris
Hall d’accueil (rez-de-chaussée) – Entrée libre
101 bis quai Branly 75015 Paris
wwww.mcjp.fr – ouvert du mardi au samedi de 11h à 19h
du 25 novembre au 2 décembre 2022 Maison des Relations Internationales Nelson Mandela 14 Descente en Barrat 34000 Montpellier
en février 2023
Cité internationale de la gastronomie
4 Grand Cloître du Grand Hôtel-Dieu 69002 Lyon
Contact Presse : CATHY BION
Tél. 06 13 46 76 59 – cathybion@gmail.com

Cette année, le Centre Japonais des Collectivités Locales (CLAIR Paris)* célèbre la 10e édition de l’événement « Synergies entre tradition et modernité – l’artisanat local à la pointe de l’innovation » qui se tiendra sur 3 sites : tout d’abord à la Maison de la culture du Japon à Paris, puis à Montpellier à la Maison des Relations Internationales Nelson Mandela et enfin à la Cité Internationale de la Gastronomie de Lyon :
– du 2 au 19 novembre 2022 à la Maison de la culture du Japon à Paris avec une exposition- vente et des ateliers menés par des artisans
– du 25 novembre au 2 décembre 2022 à la Maison des Relations Internationales Nelson Mandela de Montpellier avec une exposition-vente
– et en février 2023 à la Cité Internationale de la Gastronomie de Lyon.
Afin de mettre en lumière « cet art de vivre régional » omniprésent au Japon, CLAIR Paris présentera sa superbe sélection d’objets artisanaux issus de savoir-faire d’exception transmis par des générations d’artisans jusqu’à nos jours.
L’artisanat traditionnel des différentes régions de l’archipel est aux origines du monozukuri, l’art de concevoir des objets. Aujourd’hui encore, le design élégant, la fabrication minutieuse et la haute qualité de ces objets enrichissent la vie quotidienne des Japonais.
Cet événement proposera ces objets d’artisanat d’excellence, à la fois empreints de savoir- faire traditionnels et adaptés au goût du jour, à partir de trois aspects de la vie des Japonais (I – Shoku – Jû) :
l’habillement (i) , les arts de la table (shoku) et l’habitat (jû)
C’est une occasion unique de découvrir les subtilités des techniques artisanales de 18 collectivités locales, ainsi que leur admirable capacité à s’adapter aux besoins des styles de vie contemporains, tout en innovant dans de nombreux domaines : soie, textiles, art du verre, laque, orfèvrerie, céramique, coutellerie, travail du bois, papier washi, etc.
Au programme de cette manifestation, ce sont donc 18 départements et villes qui exposeront près de 320 objets à Paris, à Montpellier et à Lyon.
– Les 18 départements et villes présents (du Nord au Sud) : Tokyo, Toyama, Kanazawa (Dép. d’
* CLAIR Paris est le bureau de représentation permanent des collectivités territoriales japonaises en France depuis 1990, il a pour mission de promouvoir la coopération décentralisée franco-japonaise, de favoriser l’échange d’informations et de bonnes pratiques entre les collectivités territoriales de nos deux pays.

Ishikawa), Fukui (Dép. et ville), Nagano, Matsusaka (Dép. de Mie), Kizugawa (Dép. de
Kyoto), Shiga, Kyoto, Osaka, Hyogo, Takahashi (Dép. d’Okayama), Bizen (Dép. d’Okayama),

Hiroshima (Dép. de Hiroshima), Fukuoka, Kumamoto (Dép. de Kumamoto), Okinawa.

Workshops menés par les artisans à la MCJP
< Atelier : Découvrez les pailles en bois écoresponsables / Ville de Tokyo
– Le 5 novembre à 14h et à 15h30 / sur réservation – Tarif : 12 € (matériel compris)
- 9 personnes par séance
Les pailles en bois sont des pailles écologiques fabriquées à partir de bois coupé et enroulé en fines feuilles de 0,15mm d’épaisseur. Ce procédé de découpe utilisé pour aplanir et lisser la surface du bois s’inspire de la technique traditionnelle japonaise kanna kezuri , utilisée dans le monde de la construction depuis l’an 574.
Les catastrophes causées par des pluies torrentielles, devenues de plus en plus fréquentes au Japon, proviendraient du manque d’éclaircies régulières des forêts en raison d’une pénurie de main d’œuvre. L’idée de fabriquer des pailles en bois est venue d’un journaliste japonais spécialisé dans les questions environnementales. C’est AQURA Home, entreprise spécialisée dans la construction en bois, qui en assure la commercialisation, afin de contribuer à la préservation de l’environnement forestier et à la conservation des milieux marins en solutionnant le problème des déchets plastiques.
Dans cet atelier, vous pourrez fabriquer des pailles en bois en les enroulant à la main, tout en réfléchissant aux enjeux environnementaux de notre époque.
< Atelier : Fabrication de sous-verres en Kumiko / Département de Nagano
– Le 5 novembre à 17h30 / sur réservation
- Tarif : 6 € (matériel compris)
- 10 personnes par séance
- Adultes et enfants dès 7 ans (accompagnement obligatoire pour les moins de 10 ans)

La technique kumiko est une technique traditionnelle consistant à assembler des morceaux de bois sans utiliser de clous. Ces bouts de bois sont minutieusement taillés de telle sorte qu’il soit possible de les assembler parfaitement entre eux. Le plus ancien bâtiment japonais fabriqué avec la technique kumiko est le temple Horyu-ji qui date de la période d’Asuka (du milieu du 6e siècle jusqu’à l’an 710).
Réputée pour sa finesse et son raffinement, la technique kumiko est utilisée à la fois pour des bâtiments et pour des cloisons ou des petits accessoires.
Dans cet atelier, vous pourrez découvrir les bases de la technique kumiko en fabriquant des sous-verres à partir de l’assemblage de morceaux de bois produits par Miura Mokko, qui perpétue ce savoir-faire ancestral depuis 1954.
Vous pourrez créer votre propre sous-verre en utilisant différentes formes géométriques.
< Atelier : Teinture au pochoir Tokyo Some-komon / Ville de Tokyo
– Le 5 novembre à 11h30 / sur réservation – Tarif : 15 € (matériel compris)
- 15 personnes par séance
- Adultes et enfants à partir de 9 ans
Créez votre propre tote-bag grâce à une technique traditionnelle de teinture japonaise appelée katazome et adoptez l’élégance Tokyoïte.
Dans cet atelier, Tomita Sen-Kogei présentera la teinture traditionnelle japonaise appelée Tokyo Some-Komon, une technique ancestrale remarquable pour ses motifs minutieux appliqués à l’aide de pochoirs en papier. Vous découvrirez l’évolution de ce savoir-faire, apprécié par les Tokyoïtes depuis le 18e siècle. La beauté et la finesse de cette teinture font appel à un sens aigu de la beauté et de l’esthétique profondément ancrés dans le cœur et l’esprit des habitants de Tokyo.
Cette présentation sera suivie d’un atelier dédié à la teinture d’un tote-bag en coton. Vous pourrez ainsi teindre votre sac en utilisant les pochoirs mis à disposition.

< Atelier : Teinture traditionnelle Ryukyu bingata / Département d’Okinawa
– Les 10 et 12 novembre à 11h30, 14h30 et 16h30 / sur réservation
- Tarif : gratuit
- 4 personnes par séance
- Adultes et enfants dès 7 ans (accompagnement obligatoire pour les moins de 7 ans)

Le Ryukyu bingata est une technique de teinture originaire de la région d’Okinawa qui remonterait au 14e ou 15e siècles. Sous la protection du gouvernement royal de Ryukyu, les meilleurs peintres et graveurs de l’époque étaient responsables des dessins et des pochoirs. Les magnifiques costumes de bingata, destinés aux membres de la royauté et aux hauts fonctionnaires, étaient utilisés comme vêtements de cérémonie, costumes de scène à la cour ou encore lors de rituels shinto.
Cette technique se caractérise par l’audace et l’aspect flamboyant de ses couleurs, à tel point qu’elle représente l’image que les Japonais ont d’Okinawa. La teinture s’effectue en superposant les couleurs par coups de pinceau successifs et selon 3 étapes : la coloration, puis l’impression et enfin l’ombrage, technique appelée kumadori , qui permet de réaliser les ombres et apporter cette finesse caractéristique des teintures Ryukyu bingata.
Dans cet atelier organisé par le Consortium pour la promotion et la diffusion du Ryukyu bingata d’Okinawa, vous découvrirez cette technique unique de teinture appliquée sur des furoshiki.
< Atelier : Création artisanale de Kumiko / Département d’Osaka (Fédération régionale du Kansai)
– Le 12 novembre à 15h et à 16h30 / sur réservation – Tarif : 6 € (matériel compris)
- 10 personnes par séance
- Adultes

Le kumiko est une technique traditionnelle japonaise de travail du bois qui consiste à réaliser des motifs élaborés en assemblant des morceaux de bois. Fondée il y a 65 ans, l’entreprise Tanemoku fabrique non seulement des accessoires incorporant ce style d’artisanat kumiko, mais aussi des shoji , portes coulissantes traditionnelles fabriquées en partie avec du papier washi.
Dans cet atelier, vous pourrez découvrir le charme du kumiko et du papier washi en réalisant un sous-verre avec le motif traditionnel japonais asa no ha représentant des feuilles de chanvre. Vous pourrez aussi choisir plusieurs morceaux de papier washi parmi une variété de couleurs pour transformer le sous-verre en une petite décoration d’intérieur.
Cet atelier sera l’occasion pour vous de découvrir la beauté des techniques japonaises de travail du bois et du papier washi.

Artisanats des 18 départements et villes
1. Département de Tokyo
– Tokyo some komon
– Paille en bois
2. Département de Toyama
– Laque de Takaoka
3. Ville de Kanazawa (Département d’Ishikawa) – Feuille d’or de Kanazawa

4. Département de Fukui
– Baguettes laquées wakasa-nuri
- Céramique echizen-yaki
- Bols, plateaux, assiettes fabriqués
avec les techniques de la laque d’Echizen
5. Ville de Fukui (Département de Fukui) – Céramique echizen-yaki
- Laque echizen-shikki
- Sculpture sur bois Sabae
6. Département de Nagano
- Sculpture sur bois de Karuizawa – Kumiko-zaiku de Shinshu
7. Ville de Matsusaka (Département de Mie)
– Coton de Matsusaka

8. Ville de Kizugawa (Département de Kyoto)
– Kyô-ori fusama-gami
9. Département de Shiga
– Tissu en chanvre de Kotô

10. Département de Kyoto
- Estampage à la feuille d’or
- Textile à base de papier japonais washi
11. Département d’Osaka
- Kumiko-zaiku
- Art du papier
- Techniques de traitement des fils – Serviette de bain de Senshû

12. Département de Hyogo – Cuir de Tatsuno
- Cuir noir kurozan de Hime
13. Ville de Takahashi (Département d’Okayama)
– Poupées Hina
– Teinture bengala

14. Ville de Bizen
– Céramique de Bizen
15. Ville de Hiroshima
- Art de la laque de Hiroshima – Pinceaux de Kumano
- Aiguilles de Hiroshima
- Koinobori de Hiroshima
- Perles de verre Aiko
16. Département de Fukuoka – Hakata-ori
- Poupées Hakata
- Céramique de Koishiwara
– Poupées Tsuyazaki
– Verre laminé de Fukuoka
- Objets en bois courbé de Hakata
- Objets en papier mâché de Hakata

17. Ville de Kumamoto (Département de Kumamoto)
- Damasquinage de Higo
- Céramique de Koda
– Objets de menuiserie

18. Département d’Okinawa
– Ryukyu bingata
Découvrez l’intégralité des objets présentés dans l’exposition visible en ligne de début novembre 2022 à mars 2023 :
https://exposition2022.clairparis.com

Publié par

Christian Bouthier

Christian Bouthier, un Français au Japon depuis 1982. フランス語講師 | 和仏翻訳・通訳 | traduction et interprétariat japonais-français.

Une réflexion sur « Synergies entre tradition et modernité / l’artisanat local à la pointe de l’innovation »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *