Shirobamba, un roman de Inoue Yasushi

shirobambaShirobamba (しろばんば) est un roman autobiographique de Inoue Yasushi qui raconte la vie de Kôsuke, un enfant élevé par une ancienne geisha ayant été la maîtresse de son arrière-grand-père. L’histoire se passe dans un village de la péninsule d’Izu et nous dépeint sur un ton vif et enjoué, non sans parfois une certaine nostalgie, la vie des enfants à l’école et dans la campagne environnante, qui n’est pas sans faire penser parfois par certains côtés à « La guerre des boutons ».
Ce roman nous fait découvrir les relations affectives et la complicité du héros avec sa grand-mère adoptive, Onui, et Sakiko, sa tante, qui deviendra maîtresse d’école. Ces relations tranchent avec la distance affective entre l’enfant et ses parents ainsi que les divers membres de sa famille. En effet, l’enfant habite dans le même village que ses véritables grands-parents, ses parents, eux, habitant avec sa soeur, dans une ville très éloignée, Toyohashi. Il ne voit ces derniers qu’une ou deux fois par an et l’on ne sait pas vraiment les raisons qui ont mené à cette étrange situation même si l’on comprend bien que des rivalités existent, au sein même de la famille et, bien sûr avec la « pièce rapportée » très particulière, au caractère bien trempé qu’est la grand-mère Onui…

Pour découvrir Yasushi Inoue : http://fr.wikipedia.org/wiki/Yasushi_Inoue.
Shirobamba (しろばんば, Shirobamba), 1960 à 1962, Éditions Gallimard Folio, 1993, ISBN 2070388018.
Éd. Denoël, 1991, pour la traduction française.

Publié par

Christian Bouthier

Au Japon depuis 1982. Traducteur et interprète.

Une réflexion sur « Shirobamba, un roman de Inoue Yasushi »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *