La Section française de Saint Maur à Miura Fureai No Mura, péninsule de Miura

Les 27 et 28 mai 2009, la Section Française de l’Ecole Saint Maur, accompagnée de la classe de CE2 du Lycée Franco-Japonais de Tokyo, a fait une excursion dans la Péninsule de Miura. une grande partie du séjour s’est déroulé au YMCA de Miura avant d’aller au Parc Soleil lors de la dernière après-midi.
Les objectifs de cette sortie étaient multiples, orientés vers la découverte du milieu littoral de la péninsule de Miura (faune et flore du bord de mer), mais aussi axés sur « le vivre ensemble ».
Le challenge de se retrouver deux jours avec d’autres enfants et adultes s’est révélé une réussite : des jeux collectifs (jeux traditionnels, chasse aux balises) ont rapidement fédéré les enfants, de même pour les activités de travaux manuels (fabrication de bijoux en coquillages et dessin au sable coloré). Un point fort fut la veillée à la bougie durant laquelle les enfants ont échangé chants et pièces de théâtre, dans une ambiance un peu magique.
saint-maur-peninsule-miura.jpgLors de ces deux jours, chaque élève a pu développer sa propre autonomie (gestion de ses affaires, son couchage…) au sein d’un groupe qui avait des tâches collectives (rangement des chambres, nettoyage des locaux…). Les enseignants et accompagnateurs ont été très agréablement surpris par l’efficacité, la solidarité et la débrouillardise des enfants.
L’excursion s’est terminée au Parc Soleil, qui malheureusement n’avait de soleil que le nom ce jour-là, la météo ayant joué contre nous.
Là, ils ont pu lors d’un atelier de cuisine manipuler de la pâte à pain pour faire naître entre leurs mains de délicieux petits pains aux formes variées.
Avec le pain… le beurre : l’atelier de fabrication du beurre a eu également beaucoup de succès. Quelle joie, après avoir secoué son pot de crème pendant de longues minutes de le voir se transformer en beurre!
Ils ont même pu ramener le pot pour renouveler l’expérience à la maison…
Enfin, la visite au parc s’est terminée sur une séance de tir à l’arc où chacun a pu s’imaginer à la place de Robin des Bois et comprendre que devenir archer requiert des muscles bien entraînés et de l’agilité !!
Ce type d’expérience est à renouveler car chacun en est ressorti satisfait, certains d’avoir fait de nouveaux amis, d’avoir pu échanger, et d’autres de connaître désormais encore mieux leurs élèves.

Publié par

Christian Bouthier

Au Japon depuis 1982. Traducteur et interprète.

2 réflexions au sujet de « La Section française de Saint Maur à Miura Fureai No Mura, péninsule de Miura »

  1. Mignon tout plein. Quelle bonne façon de terminer l’année!
    Toujours mieux que de se contenter de partager un banc.

    Prochaine étape : le beurre salé. ^^
    Kenavo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *