Lycée : compte rendu par l’AF-fcpe de la visite du site de Takinogawa (futur LFJT)

af-fcpe-200902.jpg

Réunion de la commission des appels d’offres pour le futur Lycée Franco-Japonais et compte rendu de la visite du site de Takinogawa. (Message adressé aux adhérents de l’Association AF-fcpe)
Chers adhérents,
Le vendredi 13 février se tiendra la prochaine réunion de la commission des appels d’offres. Lors de cette réunion, l’attribution du contrat de « project manager » (société en charge de la planification et de la coordination du projet de rénovation immobilière du site Takinogawa) pour le nouveau lycée sera abordée.
A cette réunion, la représentante de l’AF-fcpe défendra à nouveau notre souhait d’inscrire ce projet immobilier dans le cadre du développement durable. Nous avons par ailleurs initié des contacts auprès d’un architecte spécialisé dans ce type de projet et nous avons notamment étudié la possibilité de bénéficier de subventions dans le cadre du programme « Eco-flow » lancé par le gouvernement japonais.
Pour rappel, vous trouverez ci-joint le compte rendu de la dernière visite du site de Takinogawa organisée en décembre dernier.

Cette visite à laquelle étaient présents entre autres les officiels, les représentants des membres du CA, les entreprises impliquées dans le projet, avait pour objectifs:
– de présenter les premières conclusions du travail effectué par le cabinet d’architecture Nihon Sekkei sur le diagnostic technique
– de donner la possibilité à d’autres représentants des parents d’élèves et de professeurs de visiter le site de Takinogawa.

Déroulement de la visite:
– présentation du travail de Nihon Sekkei à partir de plans d’études provisoires
– visite brève du bâtiment principal (nous n’avons pas visité les salles de classe qui étaient fermées), aperçu de l’ensemble depuis le toit, visite extérieure (cours et autres bâtiments) et visite des équipements sportifs intérieurs (gymnase + dojo)
– réponse aux diverses questions

La relocalisation du LFJT sur le site Takinogawa comporte trois volets principaux:
– volet juridique et fiscal
– volet technique
– volet financier

Les 2 premiers volets ont été entièrement traités et validés; le troisième volet, et pas le moindre, est en cours de finalisation: les finances.
En effet, la clé de cette opération financière est le différentiel entre le prix de vente de Fujimi et le prix d’achat du nouveau site. Un appel d’offres va être lancé en fin de semaine prochaine pour la vente de Fujimi. En juin 2009, nous devrions pouvoir connaître l’offre d’achat pour Fujimi. Si les conditions proposées assurent la viabilité du projet, celui-ci sera définitivement lancé et en octobre 2009 la transaction financière de ce projet (vente + achat) devrait être bouclée. La crise financière actuelle (chute du marché immobilier, fragilité des banques…) n’offre pas un climat favorable pour ce type de transaction et surtout, il est très difficile de faire des estimations sur les offres possibles. Il faudra donc patienter encore 6 mois avant de connaître le montant réel des transactions.

Ce qui signifie qu’il existe encore une petite marge d’incertitude sur le lancement du projet. Ce n’est qu’à la fin de l’été (et au plus tard en octobre) que la décision définitive devrait être prise, en fonction des résultats de l’appel d’offres et de la finalisation du montage financier (le projet nécessitant un emprunt pour couvrir le différentiel entre le produit de la vente de Fujimi et le prix du site et des travaux à Takinogawa).

Présentation des premières conclusions du diagnostic technique:
– rappel: le site de Takinogawa était anciennement un lycée professionnel public ouvert en 1963 (date de construction des bâtiments les plus anciens) et fermé depuis 2004. La surface est d’environ 21 000 m2 dont 14 000 m2 de bâtiments. Pour comparaison, Fujimi a une surface de 2 400m2.
– le Nihon Sekkei était chargé de faire un diagnostic technique et d’évaluer l’enveloppe globale du coût de rénovation (mise aux normes, aménagements mais aussi prise en compte des coûts d’exploitation sur le long terme)
– la capacité d’accueil de ce site est de 1500 élèves avec une moyenne de 25 élèves par classe. Un maximum de 1800 élèves pourrait être accueilli sans que des travaux supplémentaires soient nécessaires. Au delà, il faudra envisager de construire de nouveaux bâtiments sur les terrains disponibles.
– l’enveloppe globale pour ces travaux est supérieure à celle prévue initialement: environ 700 millions de yens en plus car le Nihon Sekkei a, entre autres, conclu que les travaux de mise aux normes sismiques seraient plus importants. Le budget total prévisionnel est de 3,4 milliards de yens.
– les espaces intérieurs et extérieurs seront retraités avec un objectif de qualité et de confort similaire à celui du site de Ryuhoku.
– les principaux aménagements réalisés par rapport à l’existant sont: l’aménagement de lieux distincts pour la maternelle, le primaire et le secondaire (entrées intérieures séparées primaire/ lycée, cours de récréations séparées, répartition des niveaux scolaires par étage: la maternelle au rdc, l’élémentaire au 1F, le lycée au 2F et 3F, etc.); création d’une zone de dépose minute pour les voitures (capacité 15 véhicules), extension de la cantine en une grande cafétéria (2000 m2), installation d’un ascenseur pour handicapés, extension possible des bâtiments grâce à l’utilisation de structures avec extension dans les nouveaux locaux de la cantine, et extension possible en externe sans gêner le fonctionnement du lycée par la construction de nouveaux bâtiments sur les terrains non construits.
– planning prévisionnel: fin des travaux en avril 2011, déménagement du primaire à Pâques 2011 et de Ryuhoku en été 2011.

Diverses questions ont été posées:
– entrées extérieures séparées lycée et primaire
– utilisation de double vitrage
– conception et aménagement intérieur des salles
– volet financier…

Sur toutes les questions techniques, il nous a été répondu qu’elles seraient bien entendu étudiées et soumises au cabinet en charge de la maîtrise d’oeuvre de ce projet. L’appel d’offre va être lancé le 18 décembre et le choix final de l’entreprise lauréate sera validé le 17 février par le Conseil d’administration de la fondation.

Les parents d’élèves et les enseignants seront impliqués dans la conception et l’aménagement intérieur des salles. Des consultations auront lieu sur le sujet.

En ce qui concerne, le volet financier, il n’est pas possible d’avoir de certitudes sur les transactions. Seul le calendrier est fixé: en juin 2009, nous saurons à quel prix Fujimi pourra être vendu et donc quel sera le différentiel avec le prix d’achat de Takinogawa.

Position de l’AF-fcpe:
Les premières conclusions, bien que le budget de travaux soit réévalué, vont dans une direction d’aménagement (intégration des différents espaces, séparation des niveaux, extension possible, confort…) positive et claire.
Nous regrettons toutefois que la prise en compte des critères de développement durable soit appréciée uniquement comme éléments techniques distincts et financiers. Nous militons pour une approche globale de l’aménagement de ce nouveau site en lycée du développement durable et avons soumis ces idées et pistes de réflexions aux personnes en charge de ce dossier.

Par ailleurs, deux sujets importants n’ont pas été abordés et le seront ultérieurement:
– accès au site (transport en commun, bus, voiture…)
– frais de scolarité
Très cordialement,

L’équipe AF-fcpe

http://www.familles-lycee-tokyo.com
association@familles-lycee-tokyo.com

Publié avec l’aimable autorisation de l’association de parents d’élèves du Lycée Franco-Japonais AF-fcpe
[ad#horizontal]

Publié par

Christian Bouthier

Au Japon depuis 1982. Traducteur et interprète.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *