Numéros d’urgence prioritaires lors de catastrophes

Le Ministère des Postes et des Téécommunications a annoncé le 1er juillet
de nouvelles mesures visant à garantir les communications d’urgences lors
de situations de crise, tirant ainsi les leçons du tremblement de terre du
26 mai dernier.
Lors de ce séisme en effet, la congestion du réseau a
rendu presque impossible tout appel depuis un téléphone mobile.
Les téléphones mobiles commercialisés à partir de l’automne prochain
seront ainsi équipés d’un dispositif émettant un signal particulier
lorsque l’appel sera destiné aux services de secours. Il sera dès lors
possible de filtrer les communications au niveau des stations de base et
donc d’accorder la priorité aux appels d’urgence, évitant ainsi une
saturation du réseau.

Lors du tremblement de terre de Kobé en 1995, le téléphone mobile joua un
ôle important, permettant aux victimes de s’assurer de la santé de leurs
proches. Cependant, avec plus de 76 millions d’abonnés à l’heure actuelle,
une utilisation non-contrôlée lors de telles situations de crise engendre
inévitablement une saturation du réseau.

Contacts :
kotaro.yoshida@diplomatie.gouv.fr
Sources : Yomiuri Shimbun 02/07/2003
Ref : 281/TIC/1804
_____________________

Extrait du :

BULLETIN ELECTRONIQUE DU JAPON
du Service pour la Science et Technologie à Tokyo
Hebdomadaire – numéro 281 – 7 juillet 2003

BE Japon – Ambassade de France à Tokyo /
Agence pour la Diffusion de l’Information Technologique
(ADIT,
http://www.adit.fr)
Abonnement gratuit par email :
subscribe.be.japon@adit.fr

ou

http://www.be.adit.fr

Publié par

Christian Bouthier

Au Japon depuis 1982. Traducteur et interprète.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *