accueil forums Japon wiki Japon petites annonces Japon annuaire sites Japon photos Japon et France cles kanji kanji blog Japon
image france-japon

Santé

Un article de Le Wiki vie pratique au Japon.

Les questions de santé au Japon sont abordées dans le forum ICI.

Sommaire

[modifier] Chez le médecin

La première surprise au Japon, c'est que le médecin ne fait que très peu de visites chez les patients. Même si vous avez une forte fièvre, vous devrez vous rendre chez votre toubib! Certains médecins effectuent des visites à domicile "往診 おうしん ôshin" pour les personnes âgées ayant des difficultés à se déplacer et les grabataires.

[modifier] Choix d'un médecin

Voici ce que nous indique cette page :

Au cas où vous ne pourriez pas trouver un hôpital lorsque vous êtes malade ou blessé, veuillez contacter ces services d'information par téléphone :

  • Tokyo Metropolitan Health and Medical Information Center
(Tokyo-to Hoken Iryo Joho Center) TEL:03-5285-8181
Journée:9:00AM-8:00PM
Langues: anglais/chinois/coréen/thaïlandais/espagnol

Cette organisation fournit des informations sur les établissements médicaux avec du personnel parlant plusieurs langues étrangères et des informations sur les systèmes médicaux et d'assurance sociale au Japon.

  • Services d'interprétation d'urgence TEL:03-5285-8185
En semaine :5:00PM-8:00PM
Weekends et jours fériés :9:00AM-8:00PM
Langues: anglais/chinois/coréen/thaïlandais/espagnol

Translation service through phone is also available for foreign patients visiting a hospital if their treatment is not going to be carried out smoothly because of language difficulty. (for medical institutions)

[modifier] Liste de médecins et dentistes (etc.) parlant anglais

[modifier] Liste des noms de spécialités

  • Chirurgie 外科 げか geka
  • Chirurgie orthopédique 整形外科 せいけいげか seikei geka
  • Dermatologie 皮膚科 ひふか hifuka
  • Gynécologie et obstétrique 産婦人科 さんふじんか sannfujinnka
  • Médecine interne 内科 ないか naika
  • ORL 耳鼻科 じびか jibika
  • Ophtalmologie 眼科 がんか ganka
  • Pédiatrie 小児科 しょうにか shônika
  • Pneumologie 呼吸器科 こきゅうきか kokyûkika
  • Urologie 泌尿器科 ひにょうきか hinyôkika

[modifier] Renseignements pratiques par spécialité

À compléter.

  • Pneumologie 呼吸器科 こきゅうきか kokyûkika

Comme pour les autres spécialités, les personnes ayant des problèmes d'asthme trouveront de bons spécialistes dans la plupart des grands hôpitaux de Tokyo, notamment "Todai Byôin" (Hôpital universitaire de Tokyo) ou à l'hôpital rattaché à l'université Keio, etc., dans les services de pneumologie appelés ici de "l'appareil respiratoire" (kokyûki ka / 呼吸器科).

On peut acheter des inhalateurs variés en pharmacie, soit en magasin, si celui-ci est assez important, soit sur commande. "Inhalateur" se dit kyûnyû ki (吸入器) et le type à vapeur chaude (il y en a à ultra-sons qui diffusent de la vapeur froide/ à éviter!) coûte environ 8000 yens. C'est très simple d'emploi.

[modifier] Ambulance

Si vous ne pouvez absolument pas vous déplacer, vous avez la possibilité d'appeler les pompiers qui viendront vous chercher en ambulance (c'est gratuit) pour vous emmener au service des urgences de garde. Par téléphone, composez le numéro d'urgence 119 et pour demander une ambulance, dites : "Kyukyusha wo onegai shimasu". Voir la page Urgences au Japon.

[modifier] Hospitalisation

Ce paragraphe sera complété ultérieurement. En attendant, vous pouvez consulter cet article de blog qui aborde le cas d'une hospitalisation pour une opération de l'abdomen.

[modifier] Accoucher au Japon

Les grands hôpitaux japonais offrent une excellente qualité de soins. Le problème sera plutôt de communiquer en japonais pour ceux qui ne maîtrisent pas cette langue à un bon niveau.

Les soins pratiqués ainsi que les prestations varient d'un établissement à l'autre. Par exemple, peu d'établissements pratiquent l'anesthésie péridurale, et la présence du père n'est pas toujours acceptée en salle d'accouchement dans quelques cliniques et hôpitaux, même si on consate une évolution favorable depuis les 20 dernières années. Vous pouvez toujours demander à bénéficier d'une autorisation.

Pour tous conseils en français, à Tokyo, le Docteur Claudine BLIAH , médecin français diplomé en Médecine Générale et Gynécologie, médecin agréé de l'ambassade de France et du gouvernement japonais, exerce deux jours par semaine à la Clinique Seino, sur rendez-vous. Attention, ces soins ne sont, pour la plupart, pas remboursés par la sécurité sociale japonaise! Nous vous conseillons de bien vous renseigner auparavant.

Si vous dépendez du système de sécurité sociale japonais, vous préférerez sans doute opter pour un hôpital ou une clinique dont les soins seront remboursés normalement.

Le service de gynécologie et obstétrique de l'hôpital universitaire de Tokyo offre d'excellentes prestations, remboursées par la sécurité sociale japonaise et un personnel ultra compétent et dévoué. Les médecins peuvent communiquer en anglais et les nombreux documents distribués par les sages-femmes sont disponibles en anglais.

La maternité de l’hôpital de l’université de Tôkyô n’accueille pas que les cas difficiles, bien que l’existence d’un service d’urgence pédiatrique y soit, de toute façon, un grand avantage. Toutes les futures mamans sont les bienvenues.

La prise en charge médicale et le soutien moral sont de très grande qualité, et les explications concernant la grossesse, l’accouchement et les soins à apporter au bébé dans les premiers mois de sa vie sont très claires et précises.

La grossesse est suivie régulièrement, toutes les 3 ou 4 semaines jusqu’au 6 ou 7ème mois puis toutes les 2 semaines jusqu’au début du 9ème mois et enfin toutes les semaines jusqu’à l’accouchement. Chaque visite se compose d’une consultation, d’une échographie (externe et parfois interne également) et souvent d’un entretien avec la sage-femme pour la préparation et l’explication détaillées de la suite de la grossesse, du séjour à la maternité ou de l’organisation des premiers mois après la naissance. Par ailleurs, des analyses et des tests complémentaires sont périodiquement effectués. Lorsque son assurance maladie est japonaise, les frais de suivi de la grossesse sont remboursés selon un système de tiers payant et les frais de l’accouchement lui-même sont rembousés à hauteur de 350 000 yens depuis l’année dernière, sachant qu’un accouchement normal coûte environ 400 000/450 000 yens. Selon les assurances, une aide supplémentaire dite “d’éducation“ est souvent accordée et permet de compléter le remboursement...

Quatre cours sur l’alimentation pendant la grossesse, le comportement à avoir en cas de problème, les besoins (en tout genre) du bébé après sa naissance, l’accouchement lui-même et l’après-accouchement sont également proposés.

En cas de problème ou de doute pendant la grossesse, un numéro de téléphone permet de joindre a tout moment le service pour être conseillée et guidée. De même, l’acconpagnement par téléphone qui se fait entre le début des contractions et le moment de partir à l’hôpital est très efficace et rassurant. Lors du séjour de 4 ou 5 jours à la maternité, l’accueil personnalisé met tout de suite à l’aise. Une liste de souhaits concernant les envies de la future maman pendant l’accouchement est à remettre à l’avance et est scrupuleusement suivie, dans la limite du possible, bien entendu. Par exemple, écouter de la musique, voir le placenta, que le papa assiste à la première toilette, etc. Le papa peut naturellement assister à l’accouchement.

La suite du séjour est partagée entre les soins donnés au bébé et les conseils avisés des sages-femmes toujours présentes, conseils touchant notamment à la toilette ou à l’allaitement maternel (quand on a choisi ce mode d’allaitement qui n’est pas toujours facile à amorcer!). À ce propos, un suivi effectué par les sages-femmes est, d’ailleurs, mis en place automatiquement jusqu’au 3ème mois. Il est possible d’avoir une chambre individuelle (beaucoup plus chère qu’une chambre à 2 ou 3) qui donne la possibilité de garder le bébé à côté de soi la nuit également. Une enquête est distribuée en fin de séjour sur laquelle on peut donner son opinion.

Enfin, le dernier point important est que, même après le retour à la maison, un numéro de téléphone, contactant directement la nurserie où le bébé a séjourné, est mis à votre disposition permettant, jour et nuit, de demander avis et conseils.

[modifier] Maternités à Osaka

Page en anglais sur un livret délivré autour de la dixième semaine de grossesse sous production du certificat de grossesse. Cela permet d'enregistrer les progrès de la grossesse et si vous vivez au Japon avec votre bébé de lui faire passer toutes les visites obligatoires à la mairie (section des services sanitaires de la mairie), le faire vacciner etc. Beaucoup de choses sont gratuites et faites par ces services. Se renseigner auprès d'eux.

Informations complémentaires

  • Ce sujet est discuté dans les rubriques Éducation des enfants au Japon et Santé du forum.
  • Le blog Tokyo Mamans présente beaucoup d'informations utiles.
  • Il existe un groupe de discussion intitulé "Tokyo Mamans" ( [email protected] ) sur Yahoo.
  • À lire sur le site de Sciencescope, ce témoignage de parents ayant eu des enfants au Japon : incertitudes, certitudes, accouchement et déclaration!

Pour vous aider à préparer vos entretiens, nous vous conseillons d'apprendre au préalable une liste de vocabulaire technique (en projet).

[modifier] Vocabulaire médical

Sur le site de l'ambassade de France français-japonais japonais-français

[modifier] Homéopathie au Japon

Consulter le site de la Japanese Homoeopathic Medical Association : jphma.org.

[modifier] VIH et SIDA

Voir le site "Nagoya en francais" (publié en octobre 2007)

[modifier] Système de santé japonais

Voir ces documents de la Mission Économique de l'Ambassade de France : PDF_133367 | PDF_133368 | PDF_133369

[modifier] Pages "Santé" de Yokohama

Une page d'information très complète a été rédigée par Gilles Gaury sur ce wiki. Voir ICI.

Boîte à outils