statut de kenkyuusei et co-tutelle de thèse

Discussions et infos sur les études au Japon.
Répondre
Aerinoa
débutant(e)
débutant(e)
Messages : 20
Inscription : 26 juil. 2009, 00:22

statut de kenkyuusei et co-tutelle de thèse

Message par Aerinoa »

Bonjour à tous !

Après avoir lu et relu maintes informations contradictoires à ce sujet, et la tête bourdonnante, j'en appelle à quiconque pourrait me fournir des renseignements.

Je vais m'inscrire en thèse à partir de la rentrée prochaine (dans le domaine de la psycholinguistique). Mon sujet de thèse est un sujet franco-japonais, pour lequel il me faudrait une co-tutelle (un directeur de thèse français et un directeur japonais).
Je précise qu'il me faut
1) récolter des données au Japon pendant une durée d'1 an (dans le cadre d'études longitudinales pour les connaisseurs)
2) être encadrée par un professeur japonais et notamment guidée pour la bibliographie en japonais

Mon université est membre du Consortium, mais malheureusement, je ne peux pas m'inscrire au Collège Franco-Japonais car il faut être de nationalité française ou ressortissant de l'Union Européenne et je ne suis ni l'un ni l'autre.

L'ambassade du Japon de mon pays m'a conseillé de candidater à la Monbusho 2011 et de m'inscrire en 2e année de thèse dans une université japonaise en statut de kenkyuusei ("Research Student"), ou Auditeur libre, après avoir trouvé un professeur qui accepte de superviser mes Recherches.

Le problème est que, en tant qu'auditeur libre, on ne peut pas valider de diplôme (corrigez-moi si je me trompe, mais on ne peut suivre que 2 cours par trimestre et on n'est pas évalué).

Or, le principe de la co-tutelle est justement la délivrance d'un double diplôme de la part de l'université française et japonaise.

Ou alors il faut changer le statut d'auditeur libre en statut d'étudiant régulier en doctorat . mais cela implique :
_ de passer les examens d'entrée de l'université (impossible, et je n'ai que le niveau 3kyuu) et il faut 1 niveau 1kyuu pour suivre les cours de Doctorat.
_ de rester au Japon jusqu'à ce qu'on ait validé le Doctorat. (impossible, le principe de base de la co-tutelle : 1 an en France-1 an au Japon-1 an en France

Voici ma principale source :

http://www.univ-lyon2.fr/recherche/bour ... RH=WWW3APP

Ma première série de questions est la suivante :
_ Est-il possible d'obtenir le statut d'étudiant régulier en Doctorat pour 1 an seulement?
_ Est-il possible de demander à suivre des cours de Doctorat uniquement en anglais? (cela me semble bizarre, vu que le Monbusho propose 6 mois de cours de japonais avant, cela m'étonnerait qu'ils acceptent...)

Sinon, j'ai un petit espoir.
D'après ce que j'ai lu sur ce site :
http://www.forumjapon.com/forum/viewtop ... 12f7287d38

Il semblerait qu'il existe 2 types de Doctorat : celui où l'on écrit sa thèse et publie des articles uniquement (pas de cours à suivre) et celui où l'on doit en plus suivre des cours.

Ma deuxième question :
Pensez-vous qu'il me possible de demander à avoir le deuxième statut : je ne suis pas de cours officiellement (avec notes à la clé), je garde mon statut d'auditrice libre pendant 1 an et je travaille d'arrache-pied avec le professeur japonais?



Ma troisième question concerne des termes spécifiques :

Pourriez-vous me dire comment on traduit en japonais (roomaji et kanji s'il vous plaît) ?

_ Professeur des Universités :

_ Maitre de Conférence (Habilité à Diriger les Recherches HDR) :

_ Maitre de Conférence (non habilité) :


Voilà. Je m'exuse par avance car j'ai conscience que mon post est quelque peu confus, mais dans ma tête c'est complètement confus aussi, cela fait des mois que je lis et relis tout ce qui est écrit sur les sites, et l'Ambassade qui me dit de m'activer (la date de rendu pour le dossier de pré-sélection Monbusho est le 25 mai ! )

Je vous remercie d'avance pour n'importe quel éclaircissement, conseil, idée...

Avatar de l’utilisateur
bcg
gorôkôsama
gorôkôsama
Messages : 4952
Inscription : 30 juin 2004, 09:00
Localisation : Tokyo - Nippori
Contact :

Re: staut de kenkyuusei et co-tutelle de thèse

Message par bcg »

Bonjour,

Je réponds brièvement sur un seul point ce soir.
La délivrance de doubles-diplôme est pratiquement inexistante au Japon en doctorat (phrase modifiée le 25/5/2010). Je tiens cela de source très sûre et récente mais je suis prêt à la contradiction avec des infos détaillées si quelqu'un a des exemples précis à donner.
L'argument principal contre la délivrance de doubles-diplômes est qu'il faudrait payer les frais de scolarité dans les deux établissements.
En revanche, la co-tutelle est bien répandue. Mais le diplôme délivré ne l'est que par une seule université.
Aerinoa a écrit : Or, le principe de la co-tutelle est justement la délivrance d'un double diplôme de la part de l'université française et japonaise...

Aerinoa
débutant(e)
débutant(e)
Messages : 20
Inscription : 26 juil. 2009, 00:22

Re: staut de kenkyuusei et co-tutelle de thèse

Message par Aerinoa »

BCG, je vous remercie beaucoup pour cette réponse.

Ce que vous dites est plutôt positif pour moi. Si je ne peux pas obtenir le Doctorat de l'université japonaise, cela voudrait dire que je n'ai pas à suivre et surtout valider les cours de Doctorat en japonais.

Co-tutelle et co-direction... ?


D'après ce qu'a dit Zenpuku sur le sujet,
co-tutelle : codiploma est souvent utilisé au Japon, la co-tutelle impliquant la délivrance d'un double diplôme. 
co-direction : kyoudoukenkyuushidou 共同研究指導 (un seul diplôme à la sortie, celui de l'université d'origine du doctorant)

source : http://france-japon.net/forumjapon/view ... =49&t=9140


Donc, si j'ai bien compris, il faudrait que je demande, non pas une co-tutelle, mais une co-direction...


Dernier point, un lien qui peut intéresser.
Il existe quand même quelques doubles diplômes d'après l'ambassade de France au Japon.

http://www.ambafrance-jp.org/spip.php?article1219

Mais ce n'est un double diplôme tel que je l'entendais : Doctorat Français et Doctorat Japonais, mais plutôt Master Japonais + Master Français ou Doctorat Français...

zenpuku
contributeur
contributeur
Messages : 512
Inscription : 10 janv. 2009, 07:45

Re: staut de kenkyuusei et co-tutelle de thèse

Message par zenpuku »

Aerinoa a écrit :Mon université est membre du Consortium, mais malheureusement, je ne peux pas m'inscrire au Collège Franco-Japonais car il faut être de nationalité française ou ressortissant de l'Union Européenne et je ne suis ni l'un ni l'autre.
..
C'est une nouvelle règle ?? édictée par qui ? par ton université ?
normalement tout étudiant de l'université est éligible au collège doctoral franco-japonais. C'est le statut étudiant qui compte, il n'y a pas de discrimination selon la nationalité .

Aerinoa
débutant(e)
débutant(e)
Messages : 20
Inscription : 26 juil. 2009, 00:22

Re: staut de kenkyuusei et co-tutelle de thèse

Message par Aerinoa »

Bonjour Zenpuku,

C'est ce que m'avait dit les responsables du Master de Japonais de mon université...

Sinon, j'ai consulté un juriste de l'Ecole Doctorale, il semblerait que l'Habilitation à diriger les Recherches n'existe pas au Japon.

Donc, pour répondre en partie aux questions que j'avais posées (n'hésitez pas à me contredire au cas où)

_ Professeur des Universités : Kyôju

_ Maitre de Conférence (Habilité à Diriger les Recherches HDR) : ???

_ Maitre de Conférence (non habilité) : jokyôju


Quelqu'un aurait-il la bonté de m'écrire ces deux termes en kanji?

Avatar de l’utilisateur
bcg
gorôkôsama
gorôkôsama
Messages : 4952
Inscription : 30 juin 2004, 09:00
Localisation : Tokyo - Nippori
Contact :

Re: staut de kenkyuusei et co-tutelle de thèse

Message par bcg »

Aerinoa a écrit :...

Sinon, j'ai consulté un juriste de l'Ecole Doctorale, il semblerait que l'Habilitation à diriger les Recherches n'existe pas au Japon.
Ben, pour un juriste, ça la fiche plutôt mal... puisque ça existe. C'est même un terme basique dans le domaine : まるごう . J'ai trouvé une page qui explique bien le terme.
Maru, c'est le signe composé du cercle qui entoure le kanji 合 et ce même kanji. Vous connaissez le film マルサの女. C'est le même principe mais là c'est un cercle qui entoure le kanji 査. Il y en a toute une ribambelle... comme ça, je veux dire de kanjis entourés d'un cercle. Voici la page et un extrait. La suite est à lire sur le site donné en lien pour les courageux.
http://blog.goo.ne.jp/gluhkriek/e/a0ab9 ... 3051b94697

Extrait :
大学用語の基礎知識として、「マル合(まるごう)」は必須だろう。
そして、やはり、大学関係者以外は、まったく知らない言葉だろう。
「マル合」は、本来、「合」を「○」で囲った文字として表される。

ごく簡単に言えば、「マル合教員」とは、大学院で論文(修士論文あるいは博士論文)の指導ができると公(おおやけ)に認定された教員のことである。
修士(博士前期)課程についてはMマル合、博士(博士後期)課程についてはDマル合と称しているだろう。

大学院を新たに設置する時に(いわゆる専門職大学院は違うかもしれないが)、この「マル合教員」の確保が重要になる。
大学院研究科(つまり文学研究科とか工学研究科とか)の専門領域ごとに、必要な「マル合教員」の最低人数が決められている。
つまり、この種の教員を必要人数を確保できなければ、大学院の担当教員を何人集めても、大学院が成立しない。

大学院の設置申請に際して、教員の履歴や業績などを記した調書を文部科学省に出す。
すると、そこに設置されている審議会で、一人一人、「マル合教員」として適格かどうか、ただの「合(ごう)」か、はたまた「否」か、判定されるのである。

Il existe plusieurs niveaux d'habilitation à diriger des recherches. Je ne m'étends pas sur le sujet car il est onze heures du soir!
J'y reviendrai.

Voici maintenant les kanjis demandés :

_ Professeur des Universités : Kyôju 教授
_ Maitre de Conférence (Habilité à Diriger les Recherches HDR) : Actuellement, depuis 2 ou 3 ans, le terme officiel est 准教授 (junkyôju), autrefois c'était 助教授 (jokyôju).
_ Maitre de Conférence (non habilité) : jokyôju Voir ci-dessus. Ça n'a rien à voir avec une habilitation "officielle" à diriger des recherches pour lesquels je reviendrai poster les termes exacts et les habilitations correspondantes.
Il s'agit là de titres ou de grades universitaires. L'habilitation est distincte de ces titres.

Aerinoa
débutant(e)
débutant(e)
Messages : 20
Inscription : 26 juil. 2009, 00:22

Re: statut de kenkyuusei et co-tutelle de thèse

Message par Aerinoa »

Bonjour BCG,

Merci beaucoup pour cette réponse.
Je suis très étonnée, je crois que je vais écrire au juriste de l'École Doctorale et lui demander sur quelle source il s'est appuyé pour dire cela...

Puisque vous semblez bien vous y connaître, je vais en profiter un peu et continuer à vous questionner sur le sujet :)

Pourriez-vous me dire comment on dit et écrit en kanji :

_ Maître-assistant :

_ Chargée de cours (à temps plein) :

_ Chargé de cours (à mi-temps ) : hijôkin-kôshi ?

L'Habilitation à Diriger les Recherches des étudiants de thèse est celle qui m'intéresse le plus, mais si vous avez des informations sur les autres types d'habilitation au Japon, c'est avec grand plaisir que j'en prendrai connaissance.


Une dernière question qui paraîtra sans doute stupide, mais tant pis :

Est-ce que la bourse Monbusho "Research Student" (auditeur libre pendant toute la période au Japon) et la co-tutelle/co-direction dans le cadre du Collège Doctoral Franco-japonais sont compatibles ?

Avatar de l’utilisateur
bcg
gorôkôsama
gorôkôsama
Messages : 4952
Inscription : 30 juin 2004, 09:00
Localisation : Tokyo - Nippori
Contact :

Re: statut de kenkyuusei et co-tutelle de thèse

Message par bcg »

Réponse partielle vu l'heure tardive...
_ Maître-assistant : Ça existe?
_ Chargée de cours (à temps plein) : Ça existe à temps plein? Au Japon, je n'en ai jamais entendu parler.
_ Chargé de cours (à mi-temps ) : hijôkin-kôshi ? 非常勤講師 ou 兼任講師 kennin kôshi

Aerinoa a écrit : _ Maître-assistant :
_ Chargée de cours (à temps plein) :
_ Chargé de cours (à mi-temps ) : hijôkin-kôshi ?

Aerinoa
débutant(e)
débutant(e)
Messages : 20
Inscription : 26 juil. 2009, 00:22

Re: statut de kenkyuusei et co-tutelle de thèse

Message par Aerinoa »

Merci pour cette réponse.

Concernant le chargé de cours à plein temps (full-time lecturer), il donne cours toute la semaine à l'université (enfin, toute la semaine par rapport au nombre d'heures maximum qu'un prof de fac peut effectuer)

Par exemple, je suis actuellement chargée de cours à temps partiel et j'ai un collège chargé de cours à temps plein qui fait le double d'heures par rapport à moi (je suis limitée pour le nombre d'heures par mon contrat de travail)

Dans ce cas, que signifie ?

_ sennin kôshi :

_ kôshi :



Une étudiante japonaise en Doctorat m'a dit, pour avoir une chance d'obtenir une co-direction, il était inutile de s'adresser à quiconque n'est pas kyôju ou jokyôju/junkyôju. Elle dit que c'est une question de "pouvoir décisionnel".

Si l'Habilitation à Diriger les Recherches existe effectivement, alors pourquoi devoir se limiter aux personnes possédant ces statuts?

zenpuku
contributeur
contributeur
Messages : 512
Inscription : 10 janv. 2009, 07:45

Re: statut de kenkyuusei et co-tutelle de thèse

Message par zenpuku »

Parce que seuls les statutaires sont habilités à diriger des recherches.

Avatar de l’utilisateur
bcg
gorôkôsama
gorôkôsama
Messages : 4952
Inscription : 30 juin 2004, 09:00
Localisation : Tokyo - Nippori
Contact :

Re: statut de kenkyuusei et co-tutelle de thèse

Message par bcg »

_ sennin kôshi : lecteur titulaire (de son poste)

_ kôshi : lecteur (vacataire, non-titulaire), c'est à dire recruté pour un certain nombre d'heures par semaine sur la base d'un contrat annuel.
Aerinoa a écrit :... que signifie ?

_ sennin kôshi :

_ kôshi :

Aerinoa
débutant(e)
débutant(e)
Messages : 20
Inscription : 26 juil. 2009, 00:22

Re: statut de kenkyuusei et co-tutelle de thèse

Message par Aerinoa »

Merci pour vos réponses.

En fait, j'ai expliqué le problème du double-diplôme et du financement des droits d'inscription de l'université japonaise à mes professeurs. Il s'avère que ma future Directrice de Thèse et la Responsable de l'École Doctorale refusent une co-tutelle franco-japonaise sans double-diplôme à la fin, même si moi je suis d'accord.

Donc, je vais plutôt me diriger dans la co-direction (1 seul diplôme français donc), sachant que dans ce cas-là, le Directeur de Thèse français doit HDR ou professeur des Universités, mais le co-directeur japonais peut ne pas l'être.

BCG, vous parliez plus haut des différentes types d'habilitation au Japon qui, disiez-vous, n'avaient rien à voir avec le statut de jokyôju/junkyôju... Pourriez-vous donner quelques précisions, s'il vous plaît?

Avatar de l’utilisateur
pharaonneisis
accro
accro
Messages : 299
Inscription : 02 oct. 2006, 09:00
Localisation : Paris

Re: statut de kenkyuusei et co-tutelle de thèse

Message par pharaonneisis »

Aerinoa a écrit :Merci pour vos réponses.

En fait, j'ai expliqué le problème du double-diplôme et du financement des droits d'inscription de l'université japonaise à mes professeurs. Il s'avère que ma future Directrice de Thèse et la Responsable de l'École Doctorale refusent une co-tutelle franco-japonaise sans double-diplôme à la fin, même si moi je suis d'accord.

Donc, je vais plutôt me diriger dans la co-direction (1 seul diplôme français donc), sachant que dans ce cas-là, le Directeur de Thèse français doit HDR ou professeur des Universités, mais le co-directeur japonais peut ne pas l'être.

BCG, vous parliez plus haut des différentes types d'habilitation au Japon qui, disiez-vous, n'avaient rien à voir avec le statut de jokyôju/junkyôju... Pourriez-vous donner quelques précisions, s'il vous plaît?
Même cas pour moi...Un directeur de thèse en France et un " professeur responsable" au Japon, co-directeur en quelque sorte. Mon professeur japonais fera exactement le même suivi que mon directeur en France...mais à la fin, je ne serais diplômé que de mon université française.

Si je veux obtenir mon doctorat au Japon, il me faut m'inscrire en tant qu' étudiante régulière. Mais, pour le moment, le JPLT 1 étant loin...je vais devoir me contenter de mon diplôme français. Un peu frustant dans le sens où tu vis pendant deux années sur le campus japonais et qu'en fait, tu ménes la vie d'un apprenti doctorant japonais :mrgreen:

Néanmoins, l'expérience est intense! Et, pour toutes ces choses que j'apprends aux côtés de mes professeurs japonais, je pense que le jeu en vaut la chandelle.

Aerinoa
débutant(e)
débutant(e)
Messages : 20
Inscription : 26 juil. 2009, 00:22

Re: statut de kenkyuusei et co-tutelle de thèse

Message par Aerinoa »

Tu as entièrement raison Pharaonneisis, il est clair que mener la vie d'un doctorant japonais pendant une longue période et n'obtenir que le diplôme français est frustrant. Mais bon...

A ton avis, pourquoi les directeurs français refusent? Je veux dire, du côté japonais, je comprends bien la nécessité de devenir étudiant régulier de l'université japonaise. Mais je ne comprends pas vraiment pourquoi les Directeurs français refusent la co-tutelle sans double-diplôme alors que le futur doctorant est d'accord...?

zenpuku
contributeur
contributeur
Messages : 512
Inscription : 10 janv. 2009, 07:45

Re: statut de kenkyuusei et co-tutelle de thèse

Message par zenpuku »

Aerinoa a écrit : A ton avis, pourquoi les directeurs français refusent? Je veux dire, du côté japonais, je comprends bien la nécessité de devenir étudiant régulier de l'université japonaise. Mais je ne comprends pas vraiment pourquoi les Directeurs français refusent la co-tutelle sans double-diplôme alors que le futur doctorant est d'accord...?
Tout simplement parce que par définition une co-tutelle c'est un double diplôme. La cotutelle est signée par les conseils d'administration des 2 universités concernées, ce ne sont pas les directeurs français qui refusent, cela ne se passe pas à leur niveau. Ce sont deux institutions qui doivent se coordonner et accepter la cotutelle. S'il n'y a pas d'accord entre les 2 universités pour la délivrance d'un double diplôme, il ne peut y avoir co-tutelle.

Aerinoa
débutant(e)
débutant(e)
Messages : 20
Inscription : 26 juil. 2009, 00:22

Re: statut de kenkyuusei et co-tutelle de thèse

Message par Aerinoa »

Bonjour,

Me voici de retour pour de nouvelles questions relatif à ce sujet épineux.

Je suis bien inscrite en Doctorat maintenant, mais malheureusement, mon université français ne fait pas partie du Collège Doctoral Franco-Japonais.

En gros, je dois me débrouiller pour faire lancer la co-tutelle.

@zenpuku :
Il est vrai que par principe, co-tutelle = 2 diplômes ou co-tutelle = 1 diplôme reconnu en France et au Japon.
Mais dans le texte officiel relatif aux co-tutelles internationales, il est spécifié :
"Lorsque les règles applicables aux études doctorales dans les pays concernés comportent des aspects incompatibles entre eux, les établissements français sont autorisés à déroger aux dispositions de l'arrêté XXX, dans le respect des dispositions du présent arrêté, etc."
Etant donné qu'en tant que kenkyuusei, on n'est pas véritablement un étudiant inscrit en Doctorat au Japon, ne croyez-vous pas qu'il serait possible de faire valoir ce point pour obtenir une convention de co-tutelle avec seulement le diplôme français à la clé ?


@bcg :
Vous disiez plus haut :
[quote="bcg"]
La délivrance de doubles-diplôme est pratiquement inexistante au Japon en doctorat (phrase modifiée le 25/5/2010). Je tiens cela de source très sûre et récente mais je suis prêt à la contradiction avec des infos détaillées si quelqu'un a des exemples précis à donner.
L'argument principal contre la délivrance de doubles-diplômes est qu'il faudrait payer les frais de scolarité dans les deux établissements.
En revanche, la co-tutelle est bien répandue. Mais le diplôme délivré ne l'est que par une seule université.

Pourriez-vous m'indiquer les sources sûres dont vous parlez, s'il vous plait ? Pour l'instant, on refuse de me croire à l'Ecole Doctorale quand je dis qu'il n'est pas possible d'obtenir un double diplôme avec le Japon.

Quand vous dites, la co-tutelle est bien répandue, vous parlez de co-tutelle ou de co-direction ?



Ceci est une question plus générale, mais je me demande si quelqu'un a déjà essayé d'instaurer une co-tutelle France-Japon en dehors du CFDJ ?

Avatar de l’utilisateur
pharaonneisis
accro
accro
Messages : 299
Inscription : 02 oct. 2006, 09:00
Localisation : Paris

Re: statut de kenkyuusei et co-tutelle de thèse

Message par pharaonneisis »

Je ne connais qu'une seule personne, ayant eu un statut de co-tutelle entre une université parisienne et Meiji Daigaku. Le systéme de co-tutelle n'est pas reconnu par les universités japonaises, en très grande majorité.

Aerinoa
débutant(e)
débutant(e)
Messages : 20
Inscription : 26 juil. 2009, 00:22

Re: statut de kenkyuusei et co-tutelle de thèse

Message par Aerinoa »

Merci pour ta réponse, Pharaonneisis.

Est-ce que tu saurais si cette personne ayant obtenu la co-tutelle France-Japon a dû payer les frais d'inscription à l'université japonaise également ?

J'ai une autre question qui te concerne plus, je pense : il me semble que tu as dit être au Japon avec le statut de kenkyuusei et un professeur japonais "référent", c'est bien cela? Est-ce que cette période passée au Japon te sera validée comme année du Doctorat par ton Ecole Doctorale étant donné que tu te trouves comme moi en dehors d'un système de co-direction ou de co-tutelle ?

Aerinoa
débutant(e)
débutant(e)
Messages : 20
Inscription : 26 juil. 2009, 00:22

Re: statut de kenkyuusei et co-tutelle de thèse

Message par Aerinoa »

Bon, j'ignore si quelqu'un lit toujours ce sujet, mais raconter mes difficultés pourra toujours servir au cas où quelqu'un d'autre aurait un jour la folle idée de tenter une co-tutelle/co-direction France-Japon en dehors du Collège Doctoral Franco-Japonais :?

Donc, suite de mes aventures :
Finalement, l' Ecole Doctorale Française m'a répondu que la "co-direction officielle" est impossible au niveau international. "La co-direction de Thèse n'a d'existence juridique qu'au niveau national."

Donc, c'est co-tutelle Franco-Japonaise ou rien.


En gros, voici mes options :

- essayer, avec un espoir proche du zéro absolu, de faire accepter à l'Université japonaise qui me reçoit la co-tutelle façon française et donc la délivrance d'un diplôme japonais (après 1 seule année de Doctorat japonais) en plus du diplôme français
-> ce qui dépendrait de ma capacité à réussir l'Examen d'entrée en Doctorat à l'université japonaise, étant donné qu'un Kenkyuusei est par définition un "non-Degree Student"

- ou alors essayer, avec un espoir tout aussi proche du zéro, de faire accepter à l'Ecole Doctorale Française que je fasse les 3 années de Doctorat au Japon (+1 année de Kenkyuusei) ou plutôt 4 années au Japon, tout en étant toujours inscrite à mon université française chaque année (mais éventuellement exonérée des frais d'inscription durant les 3 ans du Doctorat japonais) ; ce qui ferait 6 années de thèse française...
-> il s'agirait donc de "forcer" la co-tutelle côté français, car côté japonais les conditions pour l'obtention du diplôme de Doctorat seraient validées


Je ne vois pas d'autre solution pour l'instant, mais si vous aviez des idées, remarques, suggestions... ?



@BCG : Vous disiez savoir de source sûre que la délivrance de double-diplôme est inexistante au Japon. Pourriez-vous m'indiquer vos sources, s'il vous plaît ?

Avatar de l’utilisateur
bcg
gorôkôsama
gorôkôsama
Messages : 4952
Inscription : 30 juin 2004, 09:00
Localisation : Tokyo - Nippori
Contact :

Re: statut de kenkyuusei et co-tutelle de thèse

Message par bcg »

Bonjour,

Ma source est une personne qui supervisait récemment l'ensemble des cursus de 3e cycle au sein d'une commission dépendant du ministère de l'éducation japonais.
L'argument essentiel est que les universités japonaises ne délivrent pas de diplôme si l'étudiant n'a pas payé les frais de scolarité!
Donc, co-direction, oui, mais avec un seul diplôme au final, celui de l'université dans laquelle on est inscrit et dont on a réglé les frais de scolarité.
Le cas évoqué ici est : inscription dans une université française avec directeur de thèse français et un co-directeur de thèse rattaché à une université japonaise.

Maintenant, si des personnes ont des contre-exemples, ce serait une bonne nouvelle! Je ne prétends pas connaître toutes les filières et systèmes.

Dans l'autre sens (inscription dans une université japonaise et directeur de thèse français), je ne connais pas d'exemples. Si ça existe (avec validation du doctorat dans les 2 universités), tant mieux! Que ceux qui ont des informations se manifestent! :)

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité