avec ses voisins...

Ici, on parle de la société japonaise, de ses problèmes, ses avantages et ses inconvénients.
Répondre
Avatar de l’utilisateur
forest
amateur
amateur
Messages : 54
Inscription : 11 juin 2006, 09:00
Localisation : Le Puy en Velay

avec ses voisins...

Message par forest »

Bonjour à tous!
Comment se règlent les problèmes de voisinage au japon ?
Je pense surtout aux nuisances sonores.
En France, ça peut facilement finir en « guerre des tranchées » avec une escalade de la violence verbale voir physique.
Mais au japon, peut on s’exprimer autrement qu’avec le manche de son balai, les gens sont ils plus respectueux ou compréhensifs ?
D’autant que la relative proximité des japonais dans les villes (enfin, « entassés les uns sur les autres » serait plus juste) doit favoriser les conflits de voisinage…
Pouvez vous éclairer ma lanterne?
merci

Avatar de l’utilisateur
hallekazoku
débutant(e)
débutant(e)
Messages : 46
Inscription : 21 janv. 2006, 09:00

le voisinnage

Message par hallekazoku »

Il faut déjà entretenir de bonnes relations avec ses voisins les plus proches. Pour cela, ne pas hésiter à aller les voir et discuter un peu avec eux. Même sans beaucoup se comprendre, il y a toujours des liens qui se tissent. Alors, on peut en profiter pour dire certaines choses à propos du bruit, par exemple...

Avatar de l’utilisateur
forest
amateur
amateur
Messages : 54
Inscription : 11 juin 2006, 09:00
Localisation : Le Puy en Velay

Message par forest »

Merci pour ta réponse hallekazoku !
Je reviens sur un point :
Il faut déjà entretenir de bonnes relations avec ses voisins les plus proches.
Dans les provinces ok, mais en ville est ce vraiment possible ?
Cela me permet d’embrayer sur une question qui s’inscrit dans la continuité du sujet :

Existe-t-il une réelle proximité entre les gens au japon, dans les grandes villes ?

En France beaucoup de citadins vivent avec des œillères, on ne peut le nier…

Avatar de l’utilisateur
7000
débutant(e)
débutant(e)
Messages : 26
Inscription : 21 sept. 2006, 09:00

Message par 7000 »

Si tu n'as que des voisins vivants seuls et qui travailles, je pense que ça sera assez difficile d'entretenir des relations (c'est difficile de se rencontrer déjà... comme en France). Si c'est plus familial, ou des personnes retraitées, là il y a déjà beaucoup plus de chances de nouer des contacts.

Je pense d'ailleurs que les personnes les plus ouvertes sont âgées entre 40 et 70 (je ne sais pas leur donner d'âge au vieux :) ). En tout cas pour les femmes. Pourquoi les femmes ? Je pense que déjà elles ont plus d'ouverture, mais surtout ce sont elles les mères au foyer, et se sont elles, vieilles qui sortent le plus (pendant que pépé matte la TV à la maison... ou qu'il est mort depuis longtemps ;) Bref statistiquement on a beaucoup plus de chance de rencontrer des femmes dans ce pays. Sauf au milieu pro, où tout s'inverse ;-)

avoir l'air calme, ne pas faire de grands gestes, ne pas parler fort; etc, aide grandement à donner une bonne impression.

Je pense que les Japonais sont curieux, mais craintifs en même temps. Il y a beaucoup de témoignages dans ce forum, et généralement chaque témoignage est aussi fonction de la personnalité de la personne.

Mais c'est difficile de faire des généralités comme ça. Déjà parce que c'est propre à notre perception (certains voient du racisme, alors que d'autres vont y voir du désintérêt par exemple), et ensuite parce que chaque Japonais est différent, qu'au-delà des préjugés, on trouvera toujours une personne unique derrière tout ça.

Avatar de l’utilisateur
forest
amateur
amateur
Messages : 54
Inscription : 11 juin 2006, 09:00
Localisation : Le Puy en Velay

Message par forest »

Merci à toi!
Mais c'est difficile de faire des généralités comme ça.
entièrement d'accord!
en tout cas ton opinion sur le sujet m'a apporté pas mal de réponses et confirmations.

Avatar de l’utilisateur
hallekazoku
débutant(e)
débutant(e)
Messages : 46
Inscription : 21 janv. 2006, 09:00

Message par hallekazoku »

La petite activité de jardinage que j'avais entrepris, ou bien le déneigement de la partie de route qui m'incombait, que sais-je encore, ont fait que tout naturellement nous avons rencontré nos voisins. Nous en sommes même venus à échanger des tartes et autres gâteaux. Avec leurs 3 mots d'anglais et nous nos 3 mots de japonais, nous avons pu nous comprendre ce qui était génial. Ils nous ont demandé de venir participer à la fête de quartier: soft volley-ball pour les filles et base-ball pour les hommes suivi d'un grand repas dans la maison communautaire du quartier. Là beaucoup de nos voisins (certains que nous ne voyons pas souvent) sont venus se présenter en trinquant avec du saké. Tout cela dans une très bonne ambiance.
Avec un couple de voisin, nous leur avions demandé s'ils pouvaient surveiller la maison de l'extérieur quand nous sommes rentrés en France pour des vacances. Ce qu'ils ont fait très gentiment.
Nous avons profité de cette occasion pour apporter un petit cadeau pour les gens de notre quartier (environ 15 maisons).
Ils étaient pour la pluspart à la retraite, et beaucoup vivaient à 2 ou 3 générations dans la même maison.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité