Avenir Japon ?

Discussions et infos sur les études au Japon.
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Spi
débutant(e)
débutant(e)
Messages : 13
Inscription : 27 avr. 2006, 09:00

Avenir Japon ?

Message par Spi »

Bonjour :p

Cela fait un moment que je prospecte sur internet pour étudier à l'étranger, j'ai fini par tomber sur ce forum, et après y avoir lu plusieurs sujets, j'ai vu qu'il fallait souvent exposer son problème au cas par cas, donc je le fais :

J'ai 18 ans, et je prépare actuellement mon bac STT, pas de problème de ce côté si. Plusieurs choix s'offre alors à moi pour la prochaine rentrée, en effet, j'aurai voulu continué mes études dans le commerce... mais est-ce que cela me plaît vraiment ? ^^ Je dois avouer que j'ai choisi commerce à cause des relations internationales. Sinon, j'adore le domaine de la cuisine-réstauration. Mais allons droit au but, voilà plusieurs solutions que j'ai trouvé :

- Intégrer une fac de japonais en france pour y apprendre le japonais et participer à un programme d'échange, cependant comment en intégrer une ? Et quels sont les débouchés mis à part que je parlerai japonais ?

- Intégrer une école de japonais au japon cette fois, pour y apprendre le japonais bien sûr, vivre en famille d'acceuil, mais encore une fois, quels sont les débouchés ?

- Faire un DUT de commerce ici et allez au japon, apprendre le japonais par moi-même et m'y rendre par la suite ?

- Faire l'équivalent d'un iut commerce au Japon ?

- Obtenir un diplôme en France pour monter un restaurant au Japon ?

- Etudier dans la restauration au Japon ?

Autant de question et si peu de réponse, je précise que j'ai un budget restreint et que je suis intéréssé par la vie en famille d'acceuil et pourquoi pas avoir un boulot en parallèle pour encaisser les dépenses.

Merci de vos futures réponses et à bientôt,

Avatar de l’utilisateur
MonzenNakachof
vétéran
vétéran
Messages : 714
Inscription : 23 avr. 2004, 09:00
Localisation : Paris, le Monde

Message par MonzenNakachof »

tes questions partent dans tout les sens.... si tu te demandais deja quel metiers tu veux faire? avant meme de penser a la langue japonaise?

ensuite pourquoi le japonais?
tu te poses des questions du type ouvrir un restaurant au Japon ou autre, mais es tu deja venu pour savoir si tu es pret a partir dans la longue et terrible galere?

mon premier conseil serait de te demander pouquoi le Japon ou pourquoi en japonnais? tu veux faire quelque chose en rapport avec mais tu ne sais pas quoi.... pas deja en vacance voir a quoi ressemble le Japon pour savoir si c'est vraiment ce que tu veux peut etre, deja ca risque de bien t'eclairer les idees....

Apres c'est dommage de faire un choix aussi important que celui de sa carriere a propos de quelque chose que l'on a jamais touche...
tu fais quoi cet ete?

Avatar de l’utilisateur
Spi
débutant(e)
débutant(e)
Messages : 13
Inscription : 27 avr. 2006, 09:00

Message par Spi »

Cet été, je travail ^^ eh oui, on ne fait rien sans argent.

Pourquoi le japon ? Je désire plus que tout étudier à l'étranger, et si je choisi " japon " c'est parce que je suis fasciner par ce pays, certes on pourrait dire que c'est irréfléchi car je ne le connai pas réellement, mais justement, je compte bien le découvrir :p

Donc oui, dire que je voudrais faire ma vie au Japon, c'est bien trop gourmant car je ne sais pas si je m'y plairais, en revanche il serait intéréssant d'y passé 1-2 ans dans le cadre des études et d'en tirer un bilan par la suite.

Je synthétise, je cherche soit un métier dans la restauration, soit dans le commerce (je sais, le commerce c'est vague). Je souhaite donc apprendre le japonais pour ne pas être complètement largué là-bas. Pour ce faire, je cherche une université qui me propose un enseignement japonais intensif + un enseignement restauration ou commerce. Se situant soit en France avec un programme d'échange, soit au Japon.

Avatar de l’utilisateur
Icebreak
amateur
amateur
Messages : 117
Inscription : 29 mai 2005, 09:00
Localisation : Nagoya

Message par Icebreak »

Code : Tout sélectionner

- Obtenir un diplôme en France pour monter un restaurant au Japon ? 
Pour monter un truc il faut des sous. Si déja tu n'a pas d'argent, ton diplome te servira a rien. En effet nul besoin de diplome pour monter un restau, l'argent suffit.

Tu pars dans tous les sens !
Jeune padawan doit savoir ce concentrer sur son PPV, Projet professionnel et de Vie et les objectifs à réaliser pour y parvenir, avant de tout gâché pour un pays que tu ne connais qu'a travers le prisme de la télévision et de la littérature type images noir et blanc et personnage aux yeux disproportionnés.

Prends le temps, le japon se cassera pas pendant ce temps.

Avatar de l’utilisateur
Pascal
pro du Japon
pro du Japon
Messages : 1033
Inscription : 22 nov. 2003, 09:00
Localisation : Kyoto

Message par Pascal »

Bonjour!

Je suis d'accord avec les autres réponse, il n'y a pas là de cohérence
ni de plan précis. Mis à part cela, quelques commentaires:
Intégrer une fac de japonais en france pour y apprendre le japonais
et participer à un programme d'échange, cependant comment en
intégrer une ? Et quels sont les débouchés mis à part que je parlerai
japonais ?
Comment intégrer? Je pense qu'il faut vous renseigner à l'INALCO ou
aux autres facs.
Les débouchés: je pense qu'une fac de japonais et une fac de langues
en général, c'est bien pour ceux qui veulent consacrer leur vie, leur
travail aux langues, prof, interprète, traducteur, etc... Ce qui ne semble
pas être votre cas.
Parler japonais comme seule spécialité ne vous servira à rien ici.
Ce qu'il faut, c'est avoir une spécialité principale, et les langues sont
un plus. Pas le contraire. Personne ne vous embauchera que ce soit
dans le technique ou dans l'import-export, si vous n'avez pas la
qualification requise. Et il y a des milliers de personnes qui ont la
qualification requise et qui en plus parlent japonais.
- Intégrer une école de japonais au japon cette fois, pour y apprendre
le japonais bien sûr, vivre en famille d'acceuil, mais encore une fois,
quels sont les débouchés ?
Pour les débouchés du japonais, voir plus haut. pour la famille d'accueil,
sachez que c'est rare au Japon, faute d'espace. Une école de japonais
au Japon a l'avantage de vous faire progresser vite, et c'est une bonne
solution de faire cela APRES vos études. Ce qui ne vous empêche pas
évidemment de commencer à vous initier en France.
- Faire un DUT de commerce ici et allez au japon, apprendre le japonais
par moi-même et m'y rendre par la suite ?
Un DUT risque de faire léger. Il y a, je le répète, des milliers d'ingénieurs,
de commerciaux (HEC, ESSEC, etc...) avec en plus une bonne
connaissance du japonais. Mais on n'est jamais à l'abri d'un gros coup
de chance.
- Faire l'équivalent d'un iut commerce au Japon ?
Et vous la ferez en quelle langue, votre université au Japon?
- Obtenir un diplôme en France pour monter un restaurant au Japon ?
C'est pareil, il y a beaucoup de monde avec le même genre de projets.

Notez que je ne vous dis pas cela pour vous décourager, mais pour
vous informer des difficultés et problèmes potentiels.

Pascal

Shaitan
amateur
amateur
Messages : 81
Inscription : 18 déc. 2005, 09:00
Localisation : Fukuoka, Japon

Message par Shaitan »

Bonjour,

Il peut être interessant dans votre cas de prendre contact avec cette association: http://www.acpfj.com/ qui cherche à promouvoir gastronomie et hôtellerie au Japon, afin d'avoir une idée des cursus susceptibles d'intéresser des partenaires au Japon.

Sinon, je partage complètement les avis précédents; avant de tout miser sur le Japon avant d'y avoir mis les pieds, il faut vraiment, je pense, se confronter au plus vite avec la réalité de la vie quotidienne au Japon (et du monde du travail si possible).

Après pour ce qui est des études et des cursus à suivre, je serai tenté de dire qu'il vous faut viser un cursus qui puisse être attractif à l'international (et pas seulement dirigé vers le Japon).

Si dans le domaine de l'hôtellerie, de la gastronomie, du commerce vous passez par les meilleures écoles, formateurs etc ... vous aurez des arguments à offrir à un éventuel employeur au Japon.

La maîtrise de la langue (japonaise) sera alors une valeur ajoûtée (ou un prérecquis) à votre CV.

Bon courage en tout cas :)

Avatar de l’utilisateur
Spi
débutant(e)
débutant(e)
Messages : 13
Inscription : 27 avr. 2006, 09:00

Message par Spi »

Merci pour toutes ces réponses ;)
Faire l'équivalent d'un iut commerce au Japon ?


Et vous la ferez en quelle langue, votre université au Japon?
En francais ou en anglais, en japonais ça risque d'être impossible pour le moment :p
une école de japonais au Japon a l'avantage de vous faire progresser vite, et c'est une bonne solution de faire cela APRES vos études.
Exellente remarque :]

J'ai vu pas mal de message sur l'INALCO, je suis allez faire un tour sur le site, mais je n'ai rien trouvé de concrès pour l'instant, j'y retourne ensuite.


Après reflexion, grâce à vos réactions, je garde 2 possibilités en tête, intégrer une université au Japon qui propose un enseignement commercial international en anglais jusqu'à la licence (gare au prix!). Ou alors, m'orienter dans la filière commerce en France tout en suivant en parallèle des cours de japonais (plus sage, mais moin attirant)

Avatar de l’utilisateur
MonzenNakachof
vétéran
vétéran
Messages : 714
Inscription : 23 avr. 2004, 09:00
Localisation : Paris, le Monde

Message par MonzenNakachof »

j'aurai voulu continué mes études dans le commerce... mais est-ce que cela me plaît vraiment ?
voila la question

Avatar de l’utilisateur
Pascal
pro du Japon
pro du Japon
Messages : 1033
Inscription : 22 nov. 2003, 09:00
Localisation : Kyoto

Message par Pascal »

Bonjour!
En francais ou en anglais, en japonais ça risque d'être impossible
pour le moment :p
Je ne sais pas si c'était de l'humour, mais vu le ton des message
jusqu'à maintenant, je suppose que vous êtes sérieux.
En gros, vous rêvez tout debout.
Il y a autant d'universités au Japon où les cours sont en français ou
en anglais que d'universités en France où les cours sont en japonais
ou en arabe.

Pascal

Gattaca
accro
accro
Messages : 228
Inscription : 12 nov. 2003, 09:00

Message par Gattaca »

As tu pensé au Visa working hollidays ?

Avatar de l’utilisateur
Spi
débutant(e)
débutant(e)
Messages : 13
Inscription : 27 avr. 2006, 09:00

Message par Spi »

dsl, j'avais besoin de sommeil :]

Oui, j'ai pensé au visa working holliday, ça pourrait être pas mal, j'ai même trouvé ce lien parmis d'autre : http://www.wwoofjapan.com/index_e.shtml mais je n'ai pas trouvé énormément de renseignement là-dessus. Si vous en avez je suis preneur.


Avatar de l’utilisateur
Spi
débutant(e)
débutant(e)
Messages : 13
Inscription : 27 avr. 2006, 09:00

Message par Spi »

Merci pour ces liens, désormais je sais que le WH n'est intéréssant que lors d'une 2ième visite au Japon ^^

Avatar de l’utilisateur
Spi
débutant(e)
débutant(e)
Messages : 13
Inscription : 27 avr. 2006, 09:00

Message par Spi »

Que pensez-vous de l'Eurasiam ?

http://www.eurasiam.com

Elle offre un enseignement post-bac en management et japonais, pour l'année 2006-2007, les droits de scolarité sont fixés à 5 800 € par an, ces tarifs comprennent un billet aller-retour pour le Japon chaque année.

Le seul "hic" que j'ai trouvé, c'est une admission de seulement 20 candidats par ans ^^

j'ai aussi trouvé ceci : http://www.fr.emb-japan.go.jp/jp_fr/bourse.html

Avatar de l’utilisateur
lawren00
made in Japan
made in Japan
Messages : 1619
Inscription : 16 oct. 2005, 09:00
Localisation : 水原

Message par lawren00 »

Bonjour,

Je voulais répondre à ce message mais je n'ai pas eu le temps et entre temps tout le monde a répondu ce qui a fait évoluer votre jugement. Mais bon, pas grâve je vais recommencer depuis tout le début.

Si vous voulez bosser au Japon comme tout le monde l'a dit, il ne suffit pas de parler japonais. Comme l'a dit Pascal c'est un plus. Mais avant tout il faut avoir une spécialité de haut niveau c'est à dire bac+5. Pour ce qui est d'intégrer directement une université japonaise par vos propre moyens, c'est hautement irréaliste du fait de :
* La différence de langage. Au Japon en enseigne en japonais.
* C'est très cher comparé à la France.
* C'est très dur d'y rentrer puisqu'au niveau des étrangers, il faut être meilleur que les chinois et les coréens qui le font.
* C'est pas vraiment le top. Les universités japonaises, comparé aux françaises, ça n'apporte pas énormément plus.

Donc en gros, je dirais que c'est beaucoup d'effort pour pas grand chose d'aller directement étudier au Japon.

Alors quelles options vous reste-il si vous voulez absolument aller travailler au Japon.

Etant donné que vous allez passer votre bac STT, j'imagine que l'inscription en prépa HEC pour déboucher sur une école de commerce est désormais trop tard. Malheureusement tout n'est pas perdu puisqu'il y a les admissions parallèles.

Donc mon conseil serait pour vous de vous inscrire en DEUG de japonais ou Japonais-anglais afin d'y décrocher un DEUG ou une Licence. Le top serait bien sûr l'INALCO. Après votre DEUG ou Licence, soit vous tentez une école de commerce proposant des échanges au Japon soit vous faites un Master spécialisé Japon comme celui du CFJM, le CPEI de l'Inalco...

A partir de l'école de commerce, ça dépend à partir de laquelle, mais il sera généralement possible de faire un échange au Japon.

Avant toute chose, il faudrait d'abord pour vous essayer d'aller au Japon en vacances 3 ou 4 semaines pour découvrir un peu le pays s'il vous plaît. Ensuite, l'échange universitaire vous permettra de confirmer.

L'avantage en faisant ce parcours c'est que même si la vie au Japon ne vous intéresse pas, vous pourrez toujours travailler en France en rapport avec le Japon où il y a moins de compétition dans ce domaine.

Bon c'est un peu décousu mais j'ai fait de mon mieux.

Avatar de l’utilisateur
Spi
débutant(e)
débutant(e)
Messages : 13
Inscription : 27 avr. 2006, 09:00

Message par Spi »

Petite paranthèse, eh oui, j'étais en S et j'ai décidé de me ré-orienté en STT, bac qui me convenait beaucoup plus (pas de sciences, mais de l'éco, du droit ainsi que du marketing). Cependant, l'accès aux HEC m'est fermé. Il existe bien sûr une prépa que je peux intégré, mais c'est une prépa de rattrapage en maths, c'est extrèmement difficile (étant donné le niveau maths en STT). De plus même en faisant cette prépa, la plupart des écoles de commerce me sont fermé ^^.

Je pense que finalement tout les sujets se rejoigne au niveau d'un séjour préliminaire au Japon de près d'un moi pour découvrir le pays. C'est donc ce que je ferai.
Donc mon conseil serait pour vous de vous inscrire en DEUG de japonais ou Japonais-anglais afin d'y décrocher un DEUG ou une Licence. Le top serait bien sûr l'INALCO. Après votre DEUG ou Licence, soit vous tentez une école de commerce proposant des échanges au Japon soit vous faites un Master spécialisé Japon comme celui du CFJM, le CPEI de l'Inalco...
Voilà le paragraphe le plus important. L'entrée à l'INALCO est assez simple, il suffit de se trouver dans les 300 premiers candidats. Au niveau du DEUG, il va être réformé en LMD. Mais celà ne change rien, je pense suivre votre conseil et tenter ma chance en
1) Licence Anglais/Japonais/Economie. Au pire, il y a d'autre fac qui propose ce type d'enseignement.

2) J'aurai aimez avoir un avis sur l'Eurasiam.

3) En dernier recours, j'irai en fac d'économie à Nice (plus près de chez moi), j'ai vu qu'il avait un programme d'échange avec les université de Kobe Daigaku et Keio Daigaku.

Merci pour tout :] Comme quoi un forum peut faire évoluer les idées de quelqu'un ^^

Avatar de l’utilisateur
lawren00
made in Japan
made in Japan
Messages : 1619
Inscription : 16 oct. 2005, 09:00
Localisation : 水原

Message par lawren00 »

Spi a écrit :Petite paranthèse, eh oui, j'étais en S et j'ai décidé de me ré-orienté en STT, bac qui me convenait beaucoup plus (pas de sciences, mais de l'éco, du droit ainsi que du marketing). Cependant, l'accès aux HEC m'est fermé. Il existe bien sûr une prépa que je peux intégré, mais c'est une prépa de rattrapage en maths, c'est extrèmement difficile (étant donné le niveau maths en STT). De plus même en faisant cette prépa, la plupart des écoles de commerce me sont fermé ^^.
Et pourtant les conseillers d'éducation ne t'ont pas dit que si tu voulais travailler dans le marketing, le meilleur choix est S et non STT.
Spi a écrit :
Voilà le paragraphe le plus important. L'entrée à l'INALCO est assez simple, il suffit de se trouver dans les 300 premiers candidats. Au niveau du DEUG, il va être réformé en LMD. Mais celà ne change rien, je pense suivre votre conseil et tenter ma chance en
1) Licence Anglais/Japonais/Economie. Au pire, il y a d'autre fac qui propose ce type d'enseignement.
Effectivement mais vérifie le niveau auparavant. Par exemple Nanterre fais cela aussi et apparemment pour leur Bi Licence Anglo Chinois, leur niveau en chinois est très faible.
Spi a écrit :
2) J'aurai aimez avoir un avis sur l'Eurasiam.
Ca a l'air d'être bien ronflant comme truc. Encore une formation en carton? Aucune trace de visa ou même de reconnaissance par l'Etat... Aucun partenaire à l'étranger... A mon avis, c'est en carton. Genre tu leur envois un email et t'es parti pour 3 ans de Spam dans ta boîte e-mail et ta boîte aux lettres.
Spi a écrit :
3) En dernier recours, j'irai en fac d'économie à Nice (plus près de chez moi), j'ai vu qu'il avait un programme d'échange avec les université de Kobe Daigaku et Keio Daigaku.
Fais attention, quand j'étais en Economie et gestion à Lille, il y avait aussi des super accords avec le Japon mais la condition pour en bénéficier c'est ... de parler japonais... Ben oui... Resultat personne ne peut bénéficier de ces accords à part les franco-japonais.
Spi a écrit :
Merci pour tout :] Comme quoi un forum peut faire évoluer les idées de quelqu'un ^^
Ca dépend de la qualité du forum ! :lol:

Avatar de l’utilisateur
Spi
débutant(e)
débutant(e)
Messages : 13
Inscription : 27 avr. 2006, 09:00

Message par Spi »

Voilà où j'ai appris ça pour nice, le 3ième message : http://www.forumjapon.com/forum/viewtop ... sc&start=0

En tout cas j'adore ce forum pour la rapidité et la qualité des réponses. :]

Avatar de l’utilisateur
lawren00
made in Japan
made in Japan
Messages : 1619
Inscription : 16 oct. 2005, 09:00
Localisation : 水原

Message par lawren00 »

Donc voilà on en revient à "va demander à l'université de Nice quelles sont les conditions pour pouvoir partir au Japon".
Franchement je suis très étonné qu'ils ont 5 places pour Keio. Keio c'est l'université spécialisée en business au Japon et ils ont beaucoup d'accords avec les Business School françaises. Et là ça se bouscule pour y aller.

Donc le mieux et que tu prennes ton téléphone et que tu te renseignes là dessus. Si ce qu'il dit est vrai, alors c'est effectivement un bon plan bien que ce n'est pas ce qui te fera bosser au Japon. Il a dit qu'à l'université de Nice, il n'y avait pas de japonais enseigné et un an c'est un peu léger pour parler japonais.

eve
accro
accro
Messages : 204
Inscription : 27 mars 2006, 09:00
Localisation : Japon

Message par eve »

Oui, il faut se renseigner sur les conditions, mais souvent il n'est pas du tout demande de parler japonais puisque souvent ces sejours d'un an servent a apprendre la langue.

Ensuite, on le dit assez souvent mais redisons le encore une fois : il est quasiment impossible d'integrer une universite japonaise en dehors d'un echange universitaire. Si vous voulez etudier au Japon, partez en echange, a moins que vous n'ayez 2 ou 3 ans et beaucoup d'argent a consacrer a la preparation.
Et comme le dit tres justement lawren, ce n'est pas forcement une meilleure formation (je dirais meme souvent moins bonne) qu'en France. Vous faites une universite japonaise, si vous reussissez a finir, a la sortie vous aurez la meme formation que les Japonais mais en parlant peut-etre toujours moins bien japonais et en ayant besoin d'un visa de travail. Quel interet aurons les entreprises a vous embaucher ?
lawren00 a écrit :Donc voilà on en revient à "va demander à l'université de Nice quelles sont les conditions pour pouvoir partir au Japon".
Franchement je suis très étonné qu'ils ont 5 places pour Keio. Keio c'est l'université spécialisée en business au Japon et ils ont beaucoup d'accords avec les Business School françaises. Et là ça se bouscule pour y aller.
Keio a d'autres sections que les sections commerce/eco, et d'ailleurs les echanges qu'ont les facs japonaises ne sont pas forcement representatifs de l'orientation generale de la fac. Keio n'a d'echange qu'avec une seule business school francaise (l'ESSEC), le reste c'est des universites publiques (Sorbonne, Sorbonne nouvelle, Nice etc) et Sciences Po.
Ca a l'air d'être bien ronflant comme truc. Encore une formation en carton? Aucune trace de visa ou même de reconnaissance par l'Etat... Aucun partenaire à l'étranger... A mon avis, c'est en carton. Genre tu leur envois un email et t'es parti pour 3 ans de Spam dans ta boîte e-mail et ta boîte aux lettres.
Ils semblent avoir tout de meme pas mal de reconnaissances, et le projet a l'air serieux, mais je m'interroge sur les debouches d'une telle formation. Et puis l'idee de former des "mangaka francais" me laisse un peu sceptique.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités