Les secteurs d'activité qui recrutent au JAPON.

Échanges de renseignements pratiques sur le travail au Japon, visas de travail, etc.
Répondre
Tora
amateur
amateur
Messages : 68
Inscription : 05 août 2007, 09:00
Localisation : Entre la Terre et le Ciel

Les secteurs d'activité qui recrutent au JAPON.

Message par Tora »

Bonjour, souhaitant m'établir un jour au Japon, j'aimerais connaitre les secteurs d'activités les plus en vogue, ce qui recrutent le plus!!!


merci d'avance!!!

sayonara!!!

Avatar de l’utilisateur
orlenduz
vétéran
vétéran
Messages : 903
Inscription : 22 juin 2005, 09:00
Localisation : Tokyo

Re: Les secteurs d'activité qui recrutent au JAPON.

Message par orlenduz »

Tora a écrit :Bonjour, souhaitant m'établir un jour au Japon, j'aimerais connaitre les secteurs d'activités les plus en vogue, ce qui recrutent le plus!!!


merci d'avance!!!

sayonara!!!
Bonjour, pour un français qui débarque au Japon, tu as des chances de te faire recruter dans une école de français selon ton niveau universitaire...
Sinon faut voir, si tu parles et comprends le japonais. Et encore ça ne garantit pas le succès.

Tora
amateur
amateur
Messages : 68
Inscription : 05 août 2007, 09:00
Localisation : Entre la Terre et le Ciel

Re: Les secteurs d'activité qui recrutent au JAPON.

Message par Tora »

je pense y aller aprés mes études. mais j'hésite a continuer aprés la licence, car je ne sais pas si au Japon le master est vraiment néccéssaire (j'ai entendu dire, de la part d'une japonaise, que beaucoup de japonais arréte au niveau licence)


Ps: Je suis en licence éco-gestion!!

Hag
débutant(e)
débutant(e)
Messages : 33
Inscription : 19 janv. 2008, 09:00
Localisation : Bordeaux

Re: Les secteurs d'activité qui recrutent au JAPON.

Message par Hag »

Il faut tout de même faire attention. Il me semble que le premier diplôme japonais post-bac se fait en 4 ans.
Donc pour le coup, ce serait entre notre licence et notre master...

Mais peut-être me trompé-je.

flooze
débutant(e)
débutant(e)
Messages : 10
Inscription : 30 juin 2008, 17:34

Re: Les secteurs d'activité qui recrutent au JAPON.

Message par flooze »

Hag a écrit :Il faut tout de même faire attention. Il me semble que le premier diplôme japonais post-bac se fait en 4 ans.
Donc pour le coup, ce serait entre notre licence et notre master...

Mais peut-être me trompé-je.
je vais dans ton sens :D , ma copine est actuellement en 4 année de son université et ca se termine là!!!! donc pour nous bac +4 d'après ce que j'ai pu comprendre cela suffisant mais je suis pas catégorique j'ai pas assez abordé le sujet avec elle!!!

par contre Tora les Japonais doivent choisir et trouver leur emploi durant la troisième année d'université et théoriquement pour toute la vie :( :(

Tora
amateur
amateur
Messages : 68
Inscription : 05 août 2007, 09:00
Localisation : Entre la Terre et le Ciel

Re: Les secteurs d'activité qui recrutent au JAPON.

Message par Tora »

ok!! arigato!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

donc si je comprends bien la maitrise suffirait ( reloud quand même!!!)

et au niveau des secteurs d'activités ce sont lesquels qui sont demandeur???

Avatar de l’utilisateur
orlenduz
vétéran
vétéran
Messages : 903
Inscription : 22 juin 2005, 09:00
Localisation : Tokyo

Re: Les secteurs d'activité qui recrutent au JAPON.

Message par orlenduz »

Tora a écrit :je pense y aller aprés mes études. mais j'hésite a continuer aprés la licence, car je ne sais pas si au Japon le master est vraiment néccéssaire (j'ai entendu dire, de la part d'une japonaise, que beaucoup de japonais arréte au niveau licence)


Ps: Je suis en licence éco-gestion!!
Tora, sans vouloir t'offenser, je crois que tu prends le problème dans le mauvais sens.
Est-ce-que tu parles japonais?
Les cas que je connais ne sont peut-être pas un egénéralité mais je prendrais l'exemple d'un gars qui bossait dans l'import-export en France et qui est venu rejoindre sa copine à Tokyo. Il a commencé par prendre des cours de japonais intensifs tout en cherchant du boulot. Il aurait peut-être pu en trouver s'il avait réellement parlé japonais. Mais ce n'est pas en trois mois qu'on peut maitriser cette langue. Il voulait vraiment trouver dans sa branche ou une autre mais éviter l'enseignement du français. Il n'a pas trouvé. Alors peut-être qu'il n'tait pas là au bon endroit et au bon moment mais il me l'a dit, "il faut parler japonais!!!".
Je ne prends pas cet exemple pour une généralité mais pose-toi la question: pourquoi un employeur te choisirait alors qu'il peut trouver le même niveau d'études chez un japonais???
A part ça, ça à l'air de pas mal recruter dans le secteur de la programmation informatique! ce qu'on appelle "system engeneer" (ouquelque chose comme ça).

Avatar de l’utilisateur
Pascal
pro du Japon
pro du Japon
Messages : 1033
Inscription : 22 nov. 2003, 09:00
Localisation : Kyoto

Re: Les secteurs d'activité qui recrutent au JAPON.

Message par Pascal »

Bonjour!
A part ça, ça à l'air de pas mal recruter dans le secteur de la programmation informatique! ce qu'on appelle "system engeneer" (ouquelque chose comme ça).
Je peux me tromper, mais une licence de gestion ne me semble pas être le nec plus ultra pour être
programmeur. Il est vrai que la demande est forte et que les entreprises ont tendance à prendre
n'importe qui (j'ai des noms!), mais dans tous les cas de figure, je trouve irritant que des français
se proposent comme profs de français sans l'être, et de la même façon ingénieur sans l'être, etc...
Vous monteriez dans un avion dont le pilote n'a pas de licence (même s'il sait piloter)? Vous
accepteriez de vous faire soigner par un médecin qui n'est pas vraiment médecin mais un peu
bricoleur et touche à tout?
Alors de deux choses l'une: si vous voulez enseigner le français et que vous avez la vocation, que
vous vous sentez l'âme d'un prof, passez le diplôme idoine. Si vous vous plantez, faites autre chose.
Même chose pour tout autre profession, sinon, c'est de l'escroquerie.

Bon, et puis vous semblez chercher n'importe quelle activité pourvu que ce soit au Japon, ce qui
me semble être une motivation discutable, mais je ne vais pas faire un n-repetita placent, j'ai
déjà développé là dessus.

Pascal

Avatar de l’utilisateur
geo
débutant(e)
débutant(e)
Messages : 40
Inscription : 10 juin 2004, 09:00
Localisation : Tokyo

Re: Les secteurs d'activité qui recrutent au JAPON.

Message par geo »

Le Japon a un manque d'avocats (lawyers, attorneys). Cette profession est en plein developpement. Pour essayer de faire face a ce manque, le Japon a ouvert l'annee derniere dans tout le pays des sections dans les universites qui forment a cette profession.
A l'heure actuelle, ce sont des americains et anglo-saxons ou quelques europeens formes aux Etats-Unis qui dans les entreprises japonaises occupent les postes d'avocats.

L'autre secteur est celui de la profession infirmier des hopitaux. Le Japon en manque et fait appel aux philippins pour combler le manque.

Tora
amateur
amateur
Messages : 68
Inscription : 05 août 2007, 09:00
Localisation : Entre la Terre et le Ciel

Re: Les secteurs d'activité qui recrutent au JAPON.

Message par Tora »

bon premiere chose: bien entendu j'apprends le japonais et cela depuis pas mal de temps, et je n'imagine pas aller travailler dans un pays sans y maitrisé la langue locale.

deuxieme chose: si je demande les secteurs d'activités qui manquent de personnel c'est pour savoir si certains pourrait coller avec les études que je fais ( je suis pas un escro MDR). j'avoue que pour l'instant rien ne semble s'en approcher!!!

bon nouvelle question:
Il y a t'il des sites internet japonais pour trouver un emploi?

Avatar de l’utilisateur
orlenduz
vétéran
vétéran
Messages : 903
Inscription : 22 juin 2005, 09:00
Localisation : Tokyo

Re: Les secteurs d'activité qui recrutent au JAPON.

Message par orlenduz »

Pascal a écrit :Bonjour!


n'importe qui (j'ai des noms!), mais dans tous les cas de figure, je trouve irritant que des français
se proposent comme profs de français sans l'être, et de la même façon ingénieur sans l'être, etc...
Vous monteriez dans un avion dont le pilote n'a pas de licence (même s'il sait piloter)? Vous
accepteriez de vous faire soigner par un médecin qui n'est pas vraiment médecin mais un peu
bricoleur et touche à tout?
Alors de deux choses l'une: si vous voulez enseigner le français et que vous avez la vocation, que
vous vous sentez l'âme d'un prof, passez le diplôme idoine. Si vous vous plantez, faites autre chose.
Même chose pour tout autre profession, sinon, c'est de l'escroquerie.


Pascal
allez ç'est reparti pour un tour!
j'en connais qui ont le FLE et qui se réfèrent mille fois plus à celles ou ceux qui ont de l'expérience au Japon en particulier...
J'imagine que tu as toujours fait des métiers en rapport direct avec tes diplomes Pascal, n'est ce pas???

Tora
amateur
amateur
Messages : 68
Inscription : 05 août 2007, 09:00
Localisation : Entre la Terre et le Ciel

Re: Les secteurs d'activité qui recrutent au JAPON.

Message par Tora »

tant mieux pour lui, mais dans le monde actuel faut être polyvalent, c'est valable en France et cela l'est aussi au Japon!!!!

Avatar de l’utilisateur
bcg
gorôkôsama
gorôkôsama
Messages : 4960
Inscription : 30 juin 2004, 09:00
Localisation : Tokyo - Nippori
Contact :

Re: Les secteurs d'activité qui recrutent au JAPON.

Message par bcg »

Regarde le Wiki...
Tora a écrit :...
Il y a t'il des sites internet japonais pour trouver un emploi?

Avatar de l’utilisateur
jac-kyoto
amateur
amateur
Messages : 136
Inscription : 28 oct. 2005, 09:00
Contact :

Re: Les secteurs d'activité qui recrutent au JAPON.

Message par jac-kyoto »

Pascal wrote: je trouve irritant que des français se proposent comme profs de français sans l'être,..... Alors de deux choses l'une: si vous voulez enseigner le français et que vous avez la vocation, que
vous vous sentez l'âme d'un prof, passez le diplôme idoine. Si vous vous plantez, faites autre chose.
Même chose pour tout autre profession, sinon, c'est de l'escroquerie.
.
Je vois rouge....
Je rappelle que la question de départ est: les secteurs d'activité qui recrutent au JAPON.
et pas quelle qualification pour enseigner le FLE!!!

Pascal (mais tu n'es pas le seul), est-ce qu’une fois pour toutes tu pourrais arrêter cet ostracisme a l'égard des professeurs de FLE "non diplômé", lorsque je recrute, je vois passer beaucoup de candidats diplômés ou non, et ce ne sont pas toujours ceux qui brandissent leur diplôme option FLE qui sont les plus compétents, et pédagogues.
Je ne juge pas de la qualification nécessaire pour faire le travail d'un ingénieur, mais Pascal je ne pense pas que tu sois qualifié pour juger des critères (diplôme FLE, licence, maitrise,..) appropriés pour enseigner le FLE dans des écoles de langue (je ne parle pas de l'université) et encore moins pour traiter d'escrocs ces professeurs. . Quelle expérience as-tu dans ce domaine (je parle de l'enseignement du français) pour porter un tel jugement? as-tu déjà géré une école?, recruter des profs ? les as tu déjà formés?
Il y a de bon et de mauvais profs (avec et sans diplome) peux tu affirmer que tous les ingenieurs sont competents parce qu ils ont un diplome? emploirais tu un ingenieur juste sur presentation de son diplome?

Mais attention, je ne dis pas pour autant que donner des cours seul dans un café, ou chez soi sur le coin d'une table parce que l'on est français est une garantie de sérieux et de qualité.
Donner des cours de FLE nécessite surtout si l'on débute de passer beaucoup de temps pour préparer les leçons, d'avoir a sa disposition des manuels,... et dans une école un suivi des profs, de l'enseignement qu'ils donnent, est normalement mis en place.

Avatar de l’utilisateur
orlenduz
vétéran
vétéran
Messages : 903
Inscription : 22 juin 2005, 09:00
Localisation : Tokyo

Re: Les secteurs d'activité qui recrutent au JAPON.

Message par orlenduz »

jac-kyoto a écrit : Pascal (mais tu n'es pas le seul), est-ce qu’une fois pour toutes tu pourrais arrêter cet ostracisme a l'égard des professeurs de FLE "non diplômé", lorsque je recrute, je vois passer beaucoup de candidats diplômés ou non, et ce ne sont pas toujours ceux qui brandissent leur diplôme option FLE qui sont les plus compétents, et pédagogues.
Je ne juge pas de la qualification nécessaire pour faire le travail d'un ingénieur, mais Pascal je ne pense pas que tu sois qualifié pour juger des critères (diplôme FLE, licence, maitrise,..) appropriés pour enseigner le FLE dans des écoles de langue (je ne parle pas de l'université) et encore moins pour traiter d'escrocs ces professeurs. . Quelle expérience as-tu dans ce domaine (je parle de l'enseignement du français) pour porter un tel jugement? as-tu déjà géré une école?, recruter des profs ? les as tu déjà formés?

Mais attention, je ne dis pas pour autant que donner des cours seul dans un café, ou chez soi sur le coin d'une table parce que l'on est français est une garantie de sérieux et de qualité.
Donner des cours de FLE nécessite surtout si l'on débute de passer beaucoup de temps pour préparer les leçons, d'avoir a sa disposition des manuels,... et dans une école un suivi des profs, de l'enseignement qu'ils donnent, est normalement mis en place.
On est d'accord!
Il y a beaucoup de paramètres qui rentrent en jeu: on est au Japon et on n'enseigne pas forcément le français à des japonais comme on nous apprend à le faire dans des stages de FLE où les étudiants sont en majorité américains ou européens...Ce n'est qu'un exemple.
j'ai vu des profs avec le FLE dont les résultats ou l'enseignement ne sont pas meilleurs que ceux de ceux qui n'ont pas le diplôme (parfois moins bien). D'autre part, dans le cadre d'une école, on est formés par des gens qui ont de l'expérience et on ne fait pas n'importe quoi! Ce n'est pas du "bricolage"!
Après, c'est clair que des écoles de langue, il y en a en tous genres, mais c'est un autre problème...

Avatar de l’utilisateur
Pascal
pro du Japon
pro du Japon
Messages : 1033
Inscription : 22 nov. 2003, 09:00
Localisation : Kyoto

Re: Les secteurs d'activité qui recrutent au JAPON.

Message par Pascal »

Bonsoir!
Quelle expérience as-tu dans ce domaine (je parle de l'enseignement du français) pour porter un tel
jugement? as-tu déjà géré une école?, recruter des profs ? les as tu déjà formés?
Je n'ai pas d'expérience d'enseignement du français (sauf en tant que lecteur,
en paire avec une prof dans un lycée de Tokyo).
Je suis néanmoins suffisamment qualifié pour voir qu'il y a un bon nombre de
français ou plus généralement d'étrangers qui "font prof" de langue parce qu'ils
n'ont pas d'autre choix (du moins parmi les métiers où l'on ne se salit pas
les mains). Et moi aussi je pourrais voir rouge quand quelqu'un prétend pouvoir
enseigner le français pour l'unique raison qu'il l'est (français).

Je suis aussi suffisamment qualifié pour m'apercevoir que certains postulants
à l'enseignement du français ont une orthographe abominable ou pire: une
grammaire erratique. Cela jette le discrédit sur toute une profession.
deuxieme chose: si je demande les secteurs d'activités qui manquent de
personnel c'est pour savoir si certains pourrait coller avec les études que je
fais ( je suis pas un escro MDR). j'avoue que pour l'instant rien ne semble
s'en approcher!!!
Mon expérience des forums me dit que quelqu'un va placer un "t'as qu'à
faire prof", je prends les devants. Pour ce qui est de l'éco et de la gestion,
je ne crois pas que ce sera facile dans les entreprises d'ici. Ou alors
il va falloir trouver le domaine qui convient pour monter la vôtre, dans
quel cas il vaut mieux commencer par des métiers sans qualification en
attendant de bien parler la langue.

Pascal
Dernière modification par Pascal le 09 juil. 2008, 09:41, modifié 1 fois.

Tora
amateur
amateur
Messages : 68
Inscription : 05 août 2007, 09:00
Localisation : Entre la Terre et le Ciel

Re: Les secteurs d'activité qui recrutent au JAPON.

Message par Tora »

tu veux me dégouter du Japon ou quoi? j'ai rarement entendu des discours aussi négatif!!

je verrais bien, je finirais par trouver d'ici la!!!

Avatar de l’utilisateur
bcg
gorôkôsama
gorôkôsama
Messages : 4960
Inscription : 30 juin 2004, 09:00
Localisation : Tokyo - Nippori
Contact :

Re: Les secteurs d'activité qui recrutent au JAPON.

Message par bcg »

Bonjour,

N'oublions pas que nous sommes sur un forum. Chacun y expose ses idées en fonction de son vécu, de son expérience sans jamais détenir une vérité absolue.
Prenez ce qu'il y a de positif et de constructif dans chaque avis. L'avis de Pascal en vaut un autre. Il s'insurge simplement contre le fait que beaucoup de candidats à la profession d'enseignant ont une orthographe approximative et ne connaissent pas les bases de la grammaire française.
Rien de négatif. Il faut comprendre que celui qui veut devenir prof doit faire un effort au moins sur ces plans-là.
Refermons la parenthèse sur l'enseignement du français et revenons au sujet.

Avatar de l’utilisateur
Pascal
pro du Japon
pro du Japon
Messages : 1033
Inscription : 22 nov. 2003, 09:00
Localisation : Kyoto

Re: Les secteurs d'activité qui recrutent au JAPON.

Message par Pascal »

Bonjour!
tu veux me dégouter du Japon ou quoi? j'ai rarement entendu des discours aussi négatif!!

je verrais bien, je finirais par trouver d'ici la!!!
C'est à moi que ça s'adresse?
Je ne veux dégoûter personne de quoi que ce soit, je dis simplement ce que je pense être la
réalité. Les métiers techniques se placent plus facilement parce qu'il n'y a pas de problème de
langage (ou presque) quand on doit résoudre un problème technique.
En ce qui concerne l'éco et la gestion, la barrière est très haute pour travailler dans votre
spécialité parce qu'il vous faudra connaître les us et coutumes locaux en matière de gestion
et d'éco. Donc la langue. Oral et écrit. Ou alors il faut tomber sur une entreprise qui a envie
de montrer qu'elle emploie des étrangers, dans quel cas on vous mettra dans un coin et on
vous fera promettre de ne toucher à rien. Le salaire sera bien, mais du point de vue
épanouissement, il y a mieux. Ce genre d'emploi décoratif était courant quand l'économie
marchait à fond, mais les choses ont changé.
Le cas le plus probable est de trouver un emploi non qualifié du type "en attendant mieux".
Cela vous permettra de vous nourrir en apprenant le japonais. Le temps pour avoir un
iveau suffisant dépendra de vos capacités et surtout du travail investi dans l'acquisition
de la langue. Disons 2 à 5 ans, 2 ans étant un cas extrême, très court.

En ce qui concerne le discours négatif, j'ai aussi assez souvent remarqué qu'il est impossible
de faire passer un message que les gens ne veulent pas entendre. Je vous dis que ce sera
très difficile dans votre domaine (ce n'est déjà pas facile ailleurs), parce que je pense qu'il
est préférable que vous soyez conscient de ce qui vous attend. Maintenant libre à vous de
penser que ce sera facile.

Pascal

Avatar de l’utilisateur
orlenduz
vétéran
vétéran
Messages : 903
Inscription : 22 juin 2005, 09:00
Localisation : Tokyo

Re: Les secteurs d'activité qui recrutent au JAPON.

Message par orlenduz »

Pascal a écrit :Bonsoir!

Mon expérience des forums me dit que quelqu'un va placer un "t'as qu'à
faire prof", je prends les devants.
Pascal
Je tiens à préciser que je n'ai pas dit "t'as qu"à faire prof".
Tora a simplement demandé quels sont les secteurs qui recrutent.
Objectivement, pour un français qui débarque au Japon, les écoles de français sont plus suceptibles de l'embaucher qu'une boite japonaise.
tu veux me dégouter du Japon ou quoi? j'ai rarement entendu des discours aussi négatif!!

je verrais bien, je finirais par trouver d'ici la!!!
Sur ce coup je ne crois pas qu'il soit négatif.
Il te fait simplement part d'une réalité! Il y a des gens qui viennent au Japon avec un joli CV et qui, pensant trouver un emploi où on ne leur demandera que de parler anglais, ne trouvent jamais, parcequ'il faut parler japonais.

Sinon je connais quelqu'un qui donne des cours privés, fait des shows en anglais pour les enfants, est model de temps de temps...
Pascal va peut-être nous dire que c'est du bricolage :wink: mais c'est juste pour dire qu'on peut parfois survivre au Japon sans boulot stable ni évolution de carrière. Maintenant, même au Japon, je ne sais pas si ce genre de vie ouvre les portes de l'épanouissement.
Dernière modification par orlenduz le 09 juil. 2008, 09:59, modifié 1 fois.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités