Français au Japon / Japonais en France: communauté et langue

Discussions et échanges d'infos utiles pour la vie quotidienne au Japon sur les sujets que vous n'aurez pas trouvés dans les autres rubriques.
Répondre

Pensez-vous qu'il soit possible de vivre au Japon sans parler japonais?

oui c'est possible
5
22%
non c'est impossible
5
22%
c'est difficile mais possible
13
57%
 
Nombre total de votes : 23

Avatar de l’utilisateur
orlenduz
vétéran
vétéran
Messages : 903
Inscription : 22 juin 2005, 09:00
Localisation : Tokyo

Français au Japon / Japonais en France: communauté et langue

Message par orlenduz »

Bonjour,

suite à une remarque de Chappy sur sa prof de japonais qui ne parlait pas français après avoir vécu 3 ans en France, je me suis demandé comment elle pouvait faire. En effet je me suis toujours figuré la France comme un pays plus difficile à vivre si on en parle pas la langue.
Bien sur c'est difficile de vivre n'importe où quand on ne maitrise pas un minimun la langue du pays. Mais j'ai l'impression que c'est plus facile au Japon, du moins sur le court terme.
Pour l'anecdote un étranger marié à une japonaise et père de famille m'a conseillé de me mettre dès le départ à l'apprentissage de la langue, sinon on n'y pense plus avec le temps et on s'habitue. J'ai trouvé ça étonanant mais entre le boulot et la famille il doit être occuppé.
Par ailleurs Bcg m'a appris qu'il y avait plus de Japonais en France que je ne le pensais. Mais est-ce vraiment le signe d'une forte communauté?

Avatar de l’utilisateur
G7
amateur
amateur
Messages : 122
Inscription : 21 juin 2006, 09:00
Localisation : tokyo

Message par G7 »

l exemple de ton ami est frequent !! j ai une amie japonaise dont le mari est anglais. ca fait plus de 8 ans qu il est au japon, et a part donner les directions au taxi pour rentrer chez lui, il ne sait pas parler japonais !!
ils ont une petite fille qui va a la creche japonaise, qui parle plus avec maman qu avec papa, et qui donc a part "daddy" ne sait pas dire grand chose en anglais (bon elle n a que 2 ans et des pouces, mais son japonais est bon !!!)... donc pere et fille ne peuvent pas parler vraiment !
je trouve que c est du gachis !! en plus d avoir l air bebete en rentrant au pays avec un CV montrant qu on a passe X annees dans un pays et etre incapable d en parler la langue, ca isole beaucoup !! et ce qu on apprend en vivant avec les gens du pays dans lequel on vit est ce qui nous en apprendra le plus !...

mais c est vrai que moi aussi je me pensais qu il etait plus facile de vivre au japon sans parler japonais qu en france sans parler francais !!

Avatar de l’utilisateur
yokoyama
débutant(e)
débutant(e)
Messages : 27
Inscription : 09 nov. 2007, 09:00
Localisation : Paris

Message par yokoyama »

En raison de la loi Hortefeux, il est écrit que les conjoints de Français seront soumis à une évaluation :


Le Parlement français a adopté définitivement, mardi 23 octobre, le projet de loi sur l'immigration dans sa version définitive. Langue française. Les personnes demandant à rejoindre la France au titre de l'immigration familiale, y compris les conjoints de Français, seront soumises à "une évaluation de leur degré de connaissance de la langue et des valeurs de la République". Si le besoin en est établi, elles devront suivre une formation, d'une durée maximale de deux mois. "La délivrance du visa [sera] subordonnée à la production d'une attestation de suivi de cette formation.

(Le Monde, 25 Octobre 2007)

Avatar de l’utilisateur
orlenduz
vétéran
vétéran
Messages : 903
Inscription : 22 juin 2005, 09:00
Localisation : Tokyo

Message par orlenduz »

yokoyama a écrit :En raison de la loi Hortefeux, il est écrit que les conjoints de Français seront soumis à une évaluation :


Le Parlement français a adopté définitivement, mardi 23 octobre, le projet de loi sur l'immigration dans sa version définitive. Langue française. Les personnes demandant à rejoindre la France au titre de l'immigration familiale, y compris les conjoints de Français, seront soumises à "une évaluation de leur degré de connaissance de la langue et des valeurs de la République". Si le besoin en est établi, elles devront suivre une formation, d'une durée maximale de deux mois. "La délivrance du visa [sera] subordonnée à la production d'une attestation de suivi de cette formation.

(Le Monde, 25 Octobre 2007)
Merci pour cette information Yokoyama!
ça rejoint un peu ton sujet sur l'intégration épublicaine. Doit-on le prendre comme un durcissement en matière d'immigration ou une volonté de mieux intégrer les étrangers?
J'aimerais bien voir le contenu de la formation.

Avatar de l’utilisateur
shaahrazade
amateur
amateur
Messages : 191
Inscription : 18 juin 2006, 09:00
Localisation : Beppe

Message par shaahrazade »

orlenduz a écrit : Merci pour cette information Yokoyama!
ça rejoint un peu ton sujet sur l'intégration épublicaine. Doit-on le prendre comme un durcissement en matière d'immigration ou une volonté de mieux intégrer les étrangers?
J'aimerais bien voir le contenu de la formation.
À quel point est-il nécessaire d'apprendre le japonais pour vivre au Japon, le français pour vivre en France ou n'importe quelle langue pour vivre dans le pays qui la parle ?
Cela dépend un peu de ce qu'on appelle vivre, survivre dans tous les cas, c'est toujours possible. Par contre, pour s'intégrer, c'est absolument nécessaire, et parfois pas même suffisant...

Le mari de l'amie de G7 vit au Japon, sans aucun doute, mais il n'est pas intégré. Je ne sais pas exactement de quoi il retourne dans la loi Hortefeux, et elle contient sans doute des points qui sont discutables mais j'approuve totalement dans son principe une loi qui impose aux étrangers ayant le désir, la prétention ou la vonlonté de vivre dans un pays d'en apprendre la langue. Je pense d'ailleurs que les étrangers demandant un visa permanent, un visa de conjoint ou n'importe quel visa donnant accès à la vie sur le sol japonais devraient être astreints à l'aprentissage de la langue.

Charlotte Djavann, iranienne installée en France, insiste sur ce point dans plusieurs de ses livres, l'apprentissage du français est, pour elle, la seule clé de l'intégration pour un étranger et devrait être imposé par le gouvernement. En tant qu'étrangère vivant au Japon, je suis un peu de son avis et je trouverais bien (pour ne pas dire juste normal) que l'apprentissage du japonais soit obligatoire.

On en est bien loin, hélas. Et pour répondre à la question d'orlenduz, je pense en effet qu'il est plus facile de vivre au Japon sans apprendre le japonais qu'en France sans apprendre le français. La raison en est tout simplement l'environnement, un français aura du mal à comprendre et à tolérer un étranger vivant à côté de chez lui et qui ne fait pas le moindre effort pour mémoriser la langue alors qu'un japonais trouvera ça normal. Le japonais sera même terriblement surpris de voir qu'un étranger a "pris la peine" d'apprendre la langue et il "fera des remarques" (du style de celle de l'ami d'orlenduz) sur ceux qui savent parler japonais au bout de 3 ans au Japon et non pas sur ceux qui ne savent pas...

Shizuka-jp
vétéran
vétéran
Messages : 970
Inscription : 23 avr. 2006, 09:00
Localisation : Hamamatsu

Message par Shizuka-jp »

En ce moment je donne des cours de français à une amie Péruvienne qui souhaite émigrer au Québec l'an prochain avec sa famille.

Pour obtenir le visa il faut qu'au moins une personne de la famille réussisse le Test d'Evaluation de Français Adapté au Québec (TEFAQ), et mon amie s'est dévouée pour le passer (son mari a la flemme).
Venant de l'espagnol ça ne devrait pas être une mission impossible, mais j'imagine que ça ne doit pas être facile pour des immigrants venant de pays dont la langue est très éloignée du français.

Avatar de l’utilisateur
shaahrazade
amateur
amateur
Messages : 191
Inscription : 18 juin 2006, 09:00
Localisation : Beppe

Message par shaahrazade »

Ça dépend un peu de la difficulté du test en question.

Pour obtenir une carte de résidence en France, mon amie australienne a dû suivre une formation de 3 mois à l'alliance française. Résultat, elle communique très bien en français (même si à l'écrit, elle fait encore plein de fautes) et a pu s'intégrer. Il est sûr que ça n'a pas été facile.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité