Cancer au Japon

Pour discuter de questions de santé en rapport avec le Japon.
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Fujijanet
contributeur
contributeur
Messages : 644
Inscription : 18 nov. 2005, 09:00
Localisation : Fukuoka

Cancer au Japon

Message par Fujijanet »

Bonjour,
Comme toujours je viens poster sur ce forum dans les moments difficiles (merci FJ.net le psy)
Mais rassurez vous, je sais aller bien de temps en temps!

Bref, besoin de vos conseils encore.
Je ne sais actuellement comment reagir face aux medecins que je rencontre tous les jours. Cela fait un mois que j'enchaine les hosto, les medecins, les medicaments; A chaque fois j'ai une nouvelle maladie. Des traitements qui se rallongent....
Aujourd'hui, toujours tout rigolard, le medecin m'annonce un truc genre 6 mois de traitement, je panique, je veux un nom a ma maladie, je crise, je m'enerve, je pleure (suis a bout la, medoc, plus visites a repetition, et pas de resultat et tou qui empire).

Son attitude est cool, mais les mots disent le contraire (6 mois de triatement?, venir tous les jours pour une perfusion????)

Le mot, de retour a la maison, je l'ai cherche sur internet, et j'ai trouve beaucoup de chose qui me font pas rire, contrairement a ce .... de docteur!

Une premiere phase de cancer. C'est pas grave ca se soigne, 70% sont bien traiter, un cancer majeur dans 10 ans (35 ans?) sauf que moi j'ai des circonstances aggravantes, donc beaucoup de chance de me retrouver dans les 30%: petite soeur petite tumeur a la thyroide, grand mere decede a 52 ans du cancer dont je presente les symptomes, tante, grand pere. Bref un bon terrain cancereux.

Ma demande aupres de vous, si cela en est une, est ce quelqu'un a eu un truc similaire au Japon, etes vous rentre chez vous aupres de votre famille, avez vous tout gerer ici, quelle a ete votre attitude avec les medecins....Bref, un vecu a partager?

Aussi, j'ai decide de ne rien dire a mes parents, ils sont assez inquiets comme ca avec ma petite soeur, donc je vais gerer ca seule pour le moment.

Merci de me lire a chaque fois que ca va pas, desolee pour ca!
Jana

zahm
amateur
amateur
Messages : 73
Inscription : 12 sept. 2005, 09:00
Localisation : france

Message par zahm »

Rien a dire. Mais juste je suis desole et ca me fait vraiment chier ... :cry:

Shizuka-jp
vétéran
vétéran
Messages : 970
Inscription : 23 avr. 2006, 09:00
Localisation : Hamamatsu

Message par Shizuka-jp »

Je suis désolée de voir que tu as tous ces soucis de santé, Jana, j'imagine que le moral doit être bien bas!

J'ai eu moi-même une alerte au cancer au foie il y a 7-8 ans, et je n'étais pas fière en passant tous les examens (CT, IRM, etc...). Le médecin a tout de suite mentionné la possibilité d'un cancer, autant te dire que jusqu'aux résultats j'ai passé de très mauvaises nuits!
Finalement ce n'était qu'une tumeur bénigne, à surveiller régulièrement, mais rien de grave, ouf!

Tu ne dis pas ou tu es atteinte, ni quels étaient tes symptômes, donc difficile de savoir quel type de pré-cancer tu as. S'il s'agit vraiment d'un cancer. Je me pose la question, car en général les médecins ne cachent plus la vérité, surtout pour des cancers guérissables.

Si tu supportes bien le traitement, normalement tu devrais pouvoir le gérer seule, ça dépend ce qu'ils vont te perfuser. On t'a dit que tu pourrais continuer à travailler sans inconvénient?

Je comprends que tu ne souhaites pas alarmer ta famille, surtout qu'ils ne peuvent rien faire. Par contre, si ton traitement s'avère contraignant, et fatigant, il faudra peut-être songer à rentrer te faire soigner en France, surtout si tu n'as qu'une confiance relative dans ton médecin au Japon.

J'espère que tu vas avoir des conseils éclairés, pas facile de se retrouver malade à l'étranger.... :(

Courage Jana!

Avatar de l’utilisateur
bcg
gorôkôsama
gorôkôsama
Messages : 4961
Inscription : 30 juin 2004, 09:00
Localisation : Tokyo - Nippori
Contact :

Message par bcg »

Bonjour Fujijana,

La dernière fois que tu avais posté un message, il me semble que c'est parce que tu ne voyais plus ton ami assez souvent. Je me demande donc s'il y a une relation de cause à effet...

Un de mes collègues m'a raconté hier qu'il avait passé tout le mois d'août en examen médicaux à cause d'une grande fatigue et que finalement les médecins n'ont rien trouvé d'anormal. Lui aussi pensait avoir un cancer. Je veux dire que l'accumulation de stress peut être la cause de bien des dérèglements.

Depuis quelques années, on parle beaucoup au Japon du "2e avis médical". Cette demande de consultation auprès d'un autre médecin se développe, généralement sur la demande du patient. Il semble que tu aies une certaine défiance envers ton médecin. Lui as-tu posé la question directement pour savoir s'il s'agit d'un cancer?

Comme Shizuka-jp, en cas de diagnostic avéré, je te conseille de rentrer te faire soigner en France. Mais on n'en est pas encore là! Un peu de repos et hop! Bon rétablissement!

Avatar de l’utilisateur
lawren00
made in Japan
made in Japan
Messages : 1619
Inscription : 16 oct. 2005, 09:00
Localisation : 水原

Message par lawren00 »

C'est pas de l'humour, mais pourquoi ne pas prendre un jour de congès pour passer au cabinet du docteur Ogimoto ou un médecin français (si ça existe) au Japon?
Je vois qu'on est un peu tous les 2 malades, j'ai fait une prise de sang avec les triglycérides à 286 mg au lieu de 150 maximum. Mon foie est entrain de morfler en Corée et c'est la combinaison de mon alimentation ici et de mes médicaments français. Allez, vivons avec le sourire tant qu'on le peut !

Avatar de l’utilisateur
Fujijanet
contributeur
contributeur
Messages : 644
Inscription : 18 nov. 2005, 09:00
Localisation : Fukuoka

Message par Fujijanet »

En effet, j'ai passe un mois d'out horrible, tous mes amis sont partis, ont ete remplace par des nouveaux pas tres tres matures, mon copain est parti commence son nouveau travil, pour finalement me laisser tomber comme une vieille chaussette. J'apprend que ma petite soeur a des petites tumeurs a la thyroide, et fume toujours comme un pompier.
Oui j'ai eu emotionnellement un mois d'aout de "merde" si vous me le permettez.

Ca a commence avec une angine, premier hopital, 2 jours de repos.
Ca continue avec un calcul renal et cystite, hosto, antibio.
Je developpe une reaction au antibio, on m'envoie dans un autre hosto qui s'avere etre gyneco, obstretic, urologie. Je me retrouve osculter par un vieux debris (J'aime bien choisir les gyneco moi) Celui ci commence a m'imjecter des produits, et me demande de venir tous les jours.
Au bout de 6 jours j'en peux plus de venir me faire tripoter par lui tous les jours, je demande si il n'y a pas moyen de me soigner seule, prendre les medocs seule....
Il rallonge mes antibio d'une semaine. J'en suis a 3 semaines de medocs.

Hier j'y retourne, car medoc finient, faire un bilan, mais en meme temps je vais pas bien du tout, douleur toujours tres presente aux reins, regles extrement douloureuses (je suis passee dans les pommes et vomi, excusez pour les details)
Donc hier je vais a l'hosto, enervee car depuis un mois que j'essaye de me soigner, essaye de me remonter le moral par tous les moyens, le coprs ne suit pas.

Un autre docteur arrive, et la il prend mon dossier et lit le compte rendu de l'autre docteur, et me dit, vous avez ca! Je lis, je comprend pas, me donne le nom en anglais, ca me dit rien, et me dit que j'ai le niveau 3.
Et la il dit: Niveau 5, c'est le cancer. Bref, ca ressemble a un etat pre cancer. Il avait pas l'air tres inquiet et n'a pas insiste sur les explications.

Par contre il insiste sur le fait, que mes reins et mes douleurs au ventre n'ont pas de lien, et ca je sais que c'est faux! Et cela, ne me met pas du tout en confiance en lui, car du coup il me soigne mon niveau 3 qui me fait pas mal, et ne me soigne pas ce qui me fatigue et pourri la vie au quotidien.

Le soir, je decide d'aller voir mon acupunteur: Il confirme, mais lui par contre reconnait les liens, et me pique en consequent, me donne une liste d'aliments a eviter, me demande le passe cancereux de ma famille. Bref, je dois faire tres tres attention, car j'ai un GROS terrain cancereux. Et meme si on le soigne maintenant, je suis a priori partie pour queques annees de traitement, des checks a repetition.

je sais que le cancer n'est pas la, mais en gros je suis en pre cancer a surveiller. C'est pas plus rassurant. J'ai 25 ans, dans ma famille on meurt tot, trop tot de cancer. Le mien serait celui du col de l'uterus, comme ma grand mere, et je veux des enfants.

Bref, je ne peux bien sur rien faire dans l'immediat, a part des maintenant, faire attention a tout se que je mange, mon etat nerveux qui est a mon avis une des causes, et surtout profiter de la vie encore plus.

(j'ai comme le sentiment que je vais pas vivre jusqu'a 100 ans....)

Bref, aujourd'hui ca va mieux, ma meilleur guerison sera mon sourire et ma positive attitude, alors Fighto! Je rentre a Noel en France, je pense rien dire jusque la. J'attend les & mois de traitement que le doc me propose. Ca a l'air un peu lourd , je dois aller a l'hosto quasi tous les jours, je risque d'etre fatigue, mais il n'a rien dit a propos du boulot.

Je pense changer d'hosto et alle sur le grand hopital de Miyazaki, mais cela risque d'etre encore plus lourd avec la route en plus.
Je sais pas trop en fait.

Merci en tout cas.

Avatar de l’utilisateur
Fujijanet
contributeur
contributeur
Messages : 644
Inscription : 18 nov. 2005, 09:00
Localisation : Fukuoka

Message par Fujijanet »

Le repos ne fait pas tout qu passage, j'en suis a mon 5 ieme arret de travail, j'ai passe plus de jours au lit qu'au boulot. Donc je me suis suffisament reposee, ce n'est pas passe, y a un truc, qu'ils ne soignent pas et qui me fatigue au quotidien.
Au debut je pensais a l'alimentation que j'ai radicalement change y a 2 mois, je prends des complements en plus. Un copain biologiste vient d'arriver et me check regulierement. J'ai perdu aussi 3 kilos.

Zaoflo
débutant(e)
débutant(e)
Messages : 39
Inscription : 10 avr. 2005, 09:00
Localisation : Sendai, Japon

Message par Zaoflo »

Si j'etais tes parents, meme m'inquietant pour la petite soeur, je serai plus rassuree de te savoir pas loin en France......et pas contente du tout d'apprendre apres coup que tu as eu des problemes de sante sans le dire....enfin, c'est mon avis !
Bon courage

Avatar de l’utilisateur
Fujijanet
contributeur
contributeur
Messages : 644
Inscription : 18 nov. 2005, 09:00
Localisation : Fukuoka

Message par Fujijanet »

Je viens d'appeler mes parents, et mon pere en colere a dit:"Arrete d'aller voir des connards qui te disent que des conneries, et appele l'ambassade, demande le docteur et va voir des gens competents"!

Bref, resultat, je fonce des maintenant chez le fameux connard, demande mon dossier integral, analyse, et nom de tous les medocs que j'ai recu injecte ou pas;
Je contacte un docteur francais sur Tokyo, vois si je peux faxer les donnees et avoir un avis (Tokyo ca fait un peu loin), et mardi je fonce au grand hopital de Miyazaki avec le dossier et une japonaise parlant francais avec moi;

Je vous l'ai dit: Fighto spirit en action!

Sinon, ben je vais me mettre en stand bye during le week end, on a un tres tres mechant typhon qui arrive!

Merci a vous tous

Jana

Shizuka-jp
vétéran
vétéran
Messages : 970
Inscription : 23 avr. 2006, 09:00
Localisation : Hamamatsu

Message par Shizuka-jp »

Pas très sympa envers les confrères ton Papa! :wink:

Tu seras dans de meilleures mains à l'hôpital, ils vont te faire passer des examens plus complets.

Et tu as raison d'emmener une interprète, ça évitera des malentendus...si elle parle un vraiment bon français bien sûr!

De toute façon prend un maximum de notes, nom de la maladie etc, et tu nous demandes après, qu'on vérifie que tu as bien les termes exacts! Ce n'est pas le moment de faire des erreurs d'interpétation.

Courage pour mardi, tu risques d'y passer la journée si tu n'as pas pris de rendez-vous, essaye d'y aller à jeun, car c'est souvent nécessaire pour les examens de sang.
Il est d'ailleurs plus prudent de passer un coup de fil à l'hôpital, en expliquant vaguement ton cas, ils te donneront des consignes.

Si tu vas chez ton médecin prendre tes dossiers, demande-lui de t'écrire une lettre de recommandation (shôkaijô) pour un médecin de l'hôpital de Miyazaki, comme ça tu n'auras pas à payer les frais supplémentaires de "première consultation".

Tu as bien fait de téléphoner à ton père, ça t'a redonné la pêche!

Bon courage!

Avatar de l’utilisateur
Fujijanet
contributeur
contributeur
Messages : 644
Inscription : 18 nov. 2005, 09:00
Localisation : Fukuoka

Message par Fujijanet »

Je relance, parceque j'avais pas donne de nouvelles depuis:

La medecin a Tokyo m'a envoyee sur les roses, du coup je me suis soignee a l'hopital universitaire de Miyazaki, soigne est un bien grand mot car il n'y a pas de traitement, juste verifier tous les 3 mois l'evolution.

A Noel, en FRance, on a demande confirmation d'amies medecins, rien a verifier....

Les douleurs ont disparus, mais le terrain reste fragile, aux derniers checks j'ai toujorus un stade 3 , pre cancereux.
J'ai fait une bonne depression en novembre, decembre, peur de pas avoir d'enfants, maintenant ca va mieux.

Voila.
Toujours fighto.

Avatar de l’utilisateur
Hachiryu
tatamisé
tatamisé
Messages : 1209
Inscription : 07 mai 2004, 09:00
Localisation : Nagoya

Message par Hachiryu »

Fujijanet,

Je ne doute pas que tu aies bien compris (documents écrits à l'appui) ce que tu as, mais cela a-t-il été vérifié en France et confirmé dans les mêmes termes?

Ici, on appelle "pneumonie" la moindre infection des bronches et en ce qui concerne le diagnostic de "pré-cancer" dans ce qu'ils appellent les "maladies féminines", les médecins ont tendance à être très, très alarmistes, très, très facilement. Même sans diagnostic de niveau 3, les examens de routine tous les 2 ou 3 mois pour vérifier l'évolution de ce qui "pourrait" tourner mal, sont monnaie courante.

Avatar de l’utilisateur
Fujijanet
contributeur
contributeur
Messages : 644
Inscription : 18 nov. 2005, 09:00
Localisation : Fukuoka

Message par Fujijanet »

C'est une dysplasie de niveau 3, les niveaux sont differents en France par contre.
C'est courant chez la femmes de moins de 35 ans, 70% de chances de guerisons dans les 3 ans, 30% de chance d'evolution en cancer.
Pour eviter cela il existe desormais un vaccin pour les adolescentes, mais une fois les polipes (je crois que c'est le mot, les cellules cancereuses) la, on peut rien faire a part attendre et voir.

L'etat mental, alimentaire... font pencher la balance bien sur.

Verifier en france, colposcopie faite au Japon.....

Je me suis faite une raison.

[Note de bcg: http://fr.wikipedia.org/wiki/Colposcopie ]

Shizuka-jp
vétéran
vétéran
Messages : 970
Inscription : 23 avr. 2006, 09:00
Localisation : Hamamatsu

Message par Shizuka-jp »

Tu dois être bien anxieuse quand même, enfin, c'est une chance dans un sens que la maladie ait pu être dépistée, comme ça tu es bien surveillée.

Le cancer du col ayant en général peu de symptômes (et la dysplasie encore moins, je suppose), il n'est pas rare qu'il soit découvert un peu tard, surtout quand il s'agit de jeunes femmes comme toi, qui n'ont pas encore l'âge des dépistages de routine.

Reste à espérer que ça ne dégénère pas en cancer...Fighto, Jana!

Avatar de l’utilisateur
LupinIII
contributeur
contributeur
Messages : 640
Inscription : 14 mars 2007, 09:00

Message par LupinIII »

Tu veux parler de la femme médecin française qui a son cabinet près de la tour de Tokyo? Si c'est elle dont tu parles, j'ai aussi un très mauvais souvenir. Et dans mon cas, il s'agissait d'une simple visite médicale à la fin de ma coopération: accueil glacial, pas sympa du tout, incompétence totale mais par contre, au moment de passer à la caisse, la note était salée!!! Jamais plus.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités