femme française, homme japonais

Discussions sur les problèmes rencontrés par les couples franco-japonais et/ou leurs enfants. Mariage. Divorce.
Avatar de l’utilisateur
kiribo
bienvenu(e)
bienvenu(e)
Messages : 6
Inscription : 26 juil. 2006, 09:00

Message par kiribo »

Bonjour,

Je suis nouvelle mais j'adore ce forum! on peut vraiment aborder tous les types de sujets et obtenir de nombreuses réponses et une vision très réelle des relations entre nos deux pays.

Je voudrais répondre à fujijanet sur le fait que tu es plus cool/détendue par rapport à cette relation. Ayant été avec un Anglais (certes pas très éloigné de chez nous en terme de culture), j'ai appris à modérer mon tempérament. Et depuis je suis beaucoup plus sereine vis à vis de la relation de couple. Je crois qu'avoir eu une relation avec une personne de culture différente permet de relativiser pas mal de choses et nous force à prendre sur soi.

J'étais plutôt à chercher les embrouilles avant tout comme toi.

Mais peut être l'âge aide-t-il??? :lol:

Ensuite, je m'adresse à Asuza,

Tu parais jeune (moins de 20 ans) de part tes propos (je me trompe peut être et si c'est le cas milles excuses)

Qu'est-ce qui te fait trouver un Japonais mignon plus qu'une autre personne? sa nationalité?? N'idéaliserais-tu pas ? Si tu places les personnes sur un pied d'estale, il est clair que cela ne vas pas t'aider à t'affranchir de ta timidité ou tout du moins à la diminuer :)

Sinon pour ce qui est des fautes d'orthographes, ne le répète pas à chaque fois mais essaye d'agir (tu peux je ne c'est pas moi taper ton texte sous word et le faire corriger dans un premier temps :D )


Voilà bye,

ps: est-ce que quelqu'un pourrais aider une pauvre fille comme moi pas douée avec la technologie et me dire comment on fait pour citer quelqu'un?? Merci , je suis trop nulle!!! :lol: :? :wink:

Avatar de l’utilisateur
Fujijanet
contributeur
contributeur
Messages : 644
Inscription : 18 nov. 2005, 09:00
Localisation : Fukuoka

Message par Fujijanet »

Bienvenue et merci :D

Avatar de l’utilisateur
azusa-GTO
débutant(e)
débutant(e)
Messages : 37
Inscription : 30 juin 2006, 09:00
Localisation : france

Message par azusa-GTO »

Bonjour et bien venu! kiribo :D

oui en effet j'ai 17 ans :) .

Je les trouvent mignons ( j'aurai du dire les asiatiques :? ) à par rapport à leur physique (leurs yeux, leur forme de visage,...) évidemment ils ne sont pas tous mignons mais il y en a beaucoup. Je n'y peu rien je les trouvent attirents :oops: . Mais sa veut pas forcément dire que je veux à tout prix un petit copin japonais. Je disais juste qu'ils étaient mignons et intimidents.(ok je sais qu'il y a pas que la beauté qui compte ne vous inquiété pas) :) Sinon sa me déplairai pas d'avoir un(e) correspondant(e) japonais(e) pour parler culture,ect,... Et puis c'est intéressant de connaître des gents de d'autres pays de cultures différentes.
Qu'est-ce qui te fait trouver un Japonais mignon plus qu'une autre personne? sa nationalité?? N'idéaliserais-tu pas ? Si tu places les personnes sur un pied d'estale, il est clair que cela ne vas pas t'aider à t'affranchir de ta timidité ou tout du moins à la diminuer


a++ :D
Dernière modification par azusa-GTO le 30 juil. 2006, 16:13, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
niobeex
amateur
amateur
Messages : 73
Inscription : 28 juil. 2006, 09:00

Message par niobeex »

salut les filles

et bien voilà, moi je vais apporter ma petite contribution

moi je suis une francaise qui a un petit ami japonais
pour l'instant je vis en france, lui au japon
au depart, c'etait seulement mon correspondant, mais... les choses evoluent vite.
le 6 aout ca fera 11 mois que ca s'est amoureusement concretisé entre nous.
nous avons prevu de vivre ensemble au japon, et si tout se passe bien, ce sera pour la vie.
Dans deux ans , normalement, je tente l'aventure, en terminant mon cursus universitaire en etudiant un an dans une université japonaise.
une sorte de periode d'essai, pour voir si notre reve peut se concretiser ( cela est subordonné à ma capacité de vivre là bas, avec la difference de culture)
je suis deja allee au japon, mais pour tres peu de temps : 2 semaines.
j'ai adoré, et mon copain a lui meme été très surpris de ma capacité à integrer le "rythme japonais"
cela dit, malgré ce bon debut avec le japon, je reste prudente, sachant qu'on ne peut en aucun cas se faire une idee de ce pays en deux semaines.

sinon, en ce qui concerne mon cheri, il est tout simplement la plus belle chose qui me soit arrivée.

voilà

je laisse la parole à d'autres francaises compatriotes
:wink:

emilie

Shizuka-jp
vétéran
vétéran
Messages : 970
Inscription : 23 avr. 2006, 09:00
Localisation : Hamamatsu

Message par Shizuka-jp »

Une bien jolie histoire, Emilie, j'espère que tout se passera bien pour vous deux!

As-tu déjà commencé à apprendre le japonais? Tu parles de cursus universitaire, mais ce n'est pas forcément du japonais, alors je te pose la question. En tout cas tu as des projets qui semblent solides, 2 ans passent vite, tu as raison de terminer tes études, ça ne pourra être que positif.

Ou vit ton ami, et en quelle langue communiquez-vous?

Avatar de l’utilisateur
niobeex
amateur
amateur
Messages : 73
Inscription : 28 juil. 2006, 09:00

Message par niobeex »

salut les filles (et garcons)

ah là là, on commence par me poser des questions, et moi je ne peux pas y resister. Au secours!!! :lol:
mon probleme c'est que je suis une vraie pipelette. :oops:

oui, j'ai commencé depuis peu à apprendre le japonais.
mais avec mon copain, nous parlons en francais
il parle bien francais.

en fait, je fais des etudes de droit. Rien à voir avec le japonais, ni plus generalement avec le japon.
à la fin de mes etudes, je voudrais etudier un peu le droit japonais.
je pense que c'est possible ( c'est ce qu'on appelle le diplome LL.M. pour les etrangers)

en ce qui concerne mon copain, il finit sa these à l'université de Tokyo.
il a deja vecu en france, donc il a cette ouverture d'esprit qui lui permet de supporter des choses chez moi qu'il ne supporterait pas de la part d'une japonaise.

Pour l'instant c'est une relation à distance.
c'est tres dur.
mais on se dit tous les deux que c'est une epreuve à passer, la recompense etant tous les moments qu'on pourra passer ensemble par la suite ( tous les bons moments, mais egalement les mauvais)

mais bon, j'ai dit plus haut qu'il etait la plus belle chose qui me soit arrivee.
C'est aussi la chose la plus difficile.
mon histoire ne deroge pas à la regle selon laquelle les plus belles choses appellent les plus grands sacrifices.
Pour celles et ceux qui n'ont pas encore compris de quoi je parlais, je les invite à revoir la partie du forum dédiée aux differences culturelles.


voilà tout

mais j'ai lu plus haut dans ce post que certaines personnes prennent part à des reunions exclusivement reservées aux femmes occidentales d'hommes japonais.
ca m'interesse beaucoup
si quelqu'un pouvait me renseigner là dessus, ce serait genial

et par ailleurs, merci à toutes de vos temoignages

emilie

Avatar de l’utilisateur
kiribo
bienvenu(e)
bienvenu(e)
Messages : 6
Inscription : 26 juil. 2006, 09:00

Message par kiribo »

salut tout le monde,

C'est fou comme on se confie facilement sur ce forum (c'est dû à cette confidentialité que nous procure nos nickname)

Niobeex, tu as rencontré ton ami comment? Je veux dire je sais que tu recherchais des correspondants mais quel est ce forum? je suis curieuse car tu n'est pas la première ou premier qui dit avoir développé des sentiments amoureux à la suite de ces échanges :D

Sinon, je suis mal plaçée pour juger des difficultés rencontrées vis à vis d'un japonais car je n'en connais aucun. Par contre une chose est sure c'est que les couples "internationaux" ne sont pas forcément ce qu'il y a de plus simple: différences de mentalités, culturelles etc... Or pour ma part ce n'est pas forcément plus simple avec quelqu'un de même nationalité :lol: Et je trouve les "relations internationales" (j'aime beaucoup ) beaucoup plus enrichissantes (ce n'est que mon point de vue)

En tout cas je trouve que ton approche est réfléchie et c'est bien le plus important. Si jamais cela ne marchait pas (je ne te le souhaite pas!) tu auras toujours une issue de secours.

Bon courage pour tout

Kiribo :lol:

Avatar de l’utilisateur
niobeex
amateur
amateur
Messages : 73
Inscription : 28 juil. 2006, 09:00

Message par niobeex »

rebonjour à tous

oui comme vous dites, c'est incroyable comme on se confie sur ce forum
:lol:
mais bon, c'est pour mon plus grand plaisir :D

sinon, oui, nul doute que les couples internationaux sont tres enrichissants.
ca n'a rien à voir avec l'approche edulcorée d'une culture facon club med.
bien evidemment, on a des problemes avec les personnes de sa nationalité aussi, mais je dirais que dans ce cas, si ca colle pas avec la personne, on sait pourquoi lui en vouloir...
dans le cas contraire d'un partenaire de nationalité etrangere et surtout de culture diametralement opposee (au hasard, japonaise) , on ne peut pas forcement en vouloir à l'autre personne pour un comportement qui , selon nous est blamable, parce qu'il peut avoir agi avec de bonnes intentions selon sa culture à lui.
voilà.

par ailleurs, en fait, j'ai rencontré nori PAR HASARD :D :lol:
...sur japannonces.
Nori avait mis une annonce, et j'y avais répondu.
La premiere chose que je lui ai dite, c'est : "eh, NORI, t'as le nom des algues qu'on met autour des sushis!?!"
ca l'a fait rire. alors il m'a expliqué que NORI n'etait que le diminutif de son vrai prenom, MOTONORI.
c'est incroyable sur quoi peut déboucher une amorce à la con comme celle là!!! :lol:


emilie

Zaoflo
débutant(e)
débutant(e)
Messages : 39
Inscription : 10 avr. 2005, 09:00
Localisation : Sendai, Japon

Message par Zaoflo »

:lol: je vous souhaite a tous les deux beaucoup de bonnes choses, Emilie ! :D

Avatar de l’utilisateur
niobeex
amateur
amateur
Messages : 73
Inscription : 28 juil. 2006, 09:00

Message par niobeex »

c'est gentil ça

surtout qu'en ce moment , ma patience est mise à rude epreuve.
Monsieur travaille et doit ecrire sa these en meme temps.
Alors il ne m'ecrit presque jamais.
Pour ce qui est des mots d'amour, là je dois carrément faire une croix dessus. (alors que j'en etait bombardée avant que les ennuis ne commencent)
D'après lui, c'est parce qu'il est très stressé, et mort de fatigue...
Moi je veux bien le croire, et j'hesite à me manifester de peur qu'il pense que je lui en veux de s'impliquer dans son travail.
Je lui en ai parlé, il m'a laissée comprendre que c'etait temporaire, meme exceptionnel, et que quand sa these sera finie( en octobre) , tout rentrera dans l'ordre.

C'est très dur. Il arrive parfois que j'ai envie de tout arreter.
Mais d'un autre coté, je ne peux pas me passer de lui. Par ailleurs, je prends ça comme une epreuve: si je n'arrive pas à gérer ce probleme, et si j'abandonne tout de suite, alors je ne peux pas prétendre à construire un couple durable.
En octobre, je verrai, et là j'aurai plus de recul et plus d'éléments pour prendre une décision plus sage.

ah là là, les hommes japonais ne sont pas de tout repos !!!

:cry:

ça c'est aussi la réalité des couples internationaux, ça fait du bien d'en parler, car il faut l'exorciser.

Merci à tous d'etre là pour vos réponses et vos témoignages

emilie

Shizuka-jp
vétéran
vétéran
Messages : 970
Inscription : 23 avr. 2006, 09:00
Localisation : Hamamatsu

Message par Shizuka-jp »

Courage Emilie, en tout cas ton fiancé semble être très appliqué pour ses études et son travail, c'est sûr qu'il ne doit pas avoir beaucoup de temps à te consacrer.

Attends jusqu'en octobre, voir si vraiment son attitude n'est due qu'à son travail, quand les hommes se concentrent sur quelque chose, ils ont parfois du mal à tout concilier, ce n'est pas spécial aux Japonais, je pense.

S'il est d'un caractère travailleur et ambitieux, il risque par contre d'être du genre à sacrifier sa vie de famille au travail, et si vous vivez au Japon, vous risquez d'avoir des vies parallèles, comme ça se passe dans beaucoup de couples japonais dont le mari a un travail très prenant.

Dans quelle branche travaille (ou travaillera) ton fiancé?

Avatar de l’utilisateur
niobeex
amateur
amateur
Messages : 73
Inscription : 28 juil. 2006, 09:00

Message par niobeex »

bonjour Shizuka-jp

merci de ton attention

j'ai lu ton post avec attention, et tout ce que tu as dit m'a déjà traversé l'esprit.

Mon fiancé prépare une these d'histoire.
Il voudrait travailler dans le milieu universitaire.
Il m'a confié une fois qu'il voulait echapper à l'obligation sociale qui consiste à aller se souler avec le supérieur le soir après le boulot.
c'est avec ces considérations qu'il a choisi le milieu universitaire.
Il est donc dans l'attente d'un poste après sa these
cependant, malgré ces bonnes intentions, il n'en est pas moins un etudiant de la prestigieuse université de Todai , ce qui implique un caractere determiné et tourné vers la carriere (sans compter l'esprit de competition)

Malgré tout, je sais qu'il veut s'impliquer dans l'education des enfants.
C'est déjà un bon debut pour esperer un petit peu de vie de famille.
Cela dit, je reste consciente qu'en habitant au japon, je ne pourrai pas prétendre à une vie de famille comme en france.
Donc je travaille déjà psychologiquement pour faire une croix dessus.

voilà tout

merci encore de ton interet

matane

emilie

Avatar de l’utilisateur
Hachiryu
tatamisé
tatamisé
Messages : 1209
Inscription : 07 mai 2004, 09:00
Localisation : Nagoya

Message par Hachiryu »

niobeex a écrit : Mon fiancé prépare une these d'histoire.
Il voudrait travailler dans le milieu universitaire.
Il m'a confié une fois qu'il voulait echapper à l'obligation sociale qui consiste à aller se souler avec le supérieur le soir après le boulot.
c'est avec ces considérations qu'il a choisi le milieu universitaire.
Il est donc dans l'attente d'un poste après sa these
cependant, malgré ces bonnes intentions, il n'en est pas moins un etudiant de la prestigieuse université de Todai , ce qui implique un caractere determiné et tourné vers la carriere (sans compter l'esprit de competition)
Bonjour niobeex,

Ton fiancé est dans la dernière ligne droite avant de terminer sa thèse et cela doit être difficile pour lui comme pour toi, mais il a besoin de ton soutien même si tu n'as pas l'impression de beaucoup exister pour lui en ce moment (je parle d'expérience); j'espère qu'il pourra trouver le poste dont il rêve le plus rapidement possible! C'est vrai que de sortir de Todai est un passeport enviable au Japon.
Par contre, dans le milieu universitaire comme ailleurs la plupart des choses se font par relations (pour ne pas dire au piston... ) et ce n'est pas sûr qu'il ne soit pas obligé d'aller boire avec ses supérieurs! Peut-être moins tard et moins fréquemment qu'un salarié moyen.... :wink:
Dernière modification par Hachiryu le 06 août 2006, 06:58, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
niobeex
amateur
amateur
Messages : 73
Inscription : 28 juil. 2006, 09:00

Message par niobeex »

oui en effet, j'essaie d'envisager ma relation de maniere réfléchie, car je voudrais vraiment que ça marche.
et pour ça, il ne faut pas foncer tete baissée, car si on ignore trop longtemps les problemes, le jour où il se manifestent, ça fait mal.
C'est un peu comme la poussiere qu'on veut cacher sous le tapis.

sinon, j'ai cru comprendre que j'avais affaire à plusieurs epouses de japonais.
mes respects, mesdames.
je suis avide de vos conseils!!!!

emilie

Avatar de l’utilisateur
Hachiryu
tatamisé
tatamisé
Messages : 1209
Inscription : 07 mai 2004, 09:00
Localisation : Nagoya

Message par Hachiryu »

niobeex a écrit :oui en effet, j'essaie d'envisager ma relation de maniere réfléchie, car je voudrais vraiment que ça marche.
et pour ça, il ne faut pas foncer tete baissée, car si on ignore trop longtemps les problemes, le jour où il se manifestent, ça fait mal.
C'est un peu comme la poussiere qu'on veut cacher sous le tapis.

sinon, j'ai cru comprendre que j'avais affaire à plusieurs epouses de japonais.
mes respects, mesdames.
je suis avide de vos conseils!!!!

emilie

Il ne faut peut-être pas toujours tout prévoir.... chaque personne a une interprétation différente des choses et quand on se met à deux, on multiplie les combinaisons possibles.
Dernière modification par Hachiryu le 06 août 2006, 07:01, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
niobeex
amateur
amateur
Messages : 73
Inscription : 28 juil. 2006, 09:00

Message par niobeex »

hachiryusan

merci de ce temoignage
ça fait plaisir de voir qu'il y a des histoires franco-japonaises qui continuent à faire leur petit chemin...après 20 ans à peu près, n'est ce pas?c'est trop mignon :cry:
c'est vrai que moi de mon coté, je mène beaucoup de reflexions par rapport à ma venue au japon, et je me fais des scenari catastrophes.

alors tu as elevé tes petits au japon?
est ce qu'ils parlent français?
tu as reussi à trouver du travail au japon?
est ce que c'etait dans le meme domaine que ton ancien travail en france?

pardonne moi de poser ces questions aussi directes, mais je n'ai ni la force ni le courage de chercher les reponses en parcourant le forum :oops:

en tout cas, félicitations pour avoir reussi toutes ces années à tenir un couple avec les difficultés que peuvent rencontrer des unions internationales.
ça me donne beaucoup d'espoir

:)

merci encore

emilie

Avatar de l’utilisateur
Hachiryu
tatamisé
tatamisé
Messages : 1209
Inscription : 07 mai 2004, 09:00
Localisation : Nagoya

Message par Hachiryu »

niobeex a écrit : c'est vrai que moi de mon coté, je mène beaucoup de reflexions par rapport à ma venue au japon, et je me fais des scenari catastrophes.


Je pense que tes doutes seront levés lorsque ta relation avec ton ami rentrera dans une période moins difficile, c'est à dire qu'il aura soutenu sa thèse et qu'il aura lui-même plus de certitudes sur son avenir professionnel. En fait la question est peut-être de savoir jusqu'à quel point tu es prête à faire des sacrifices dans la mesure ou c'est toi qui vient au Japon (la question se poserait dans l'autre sens si c'était lui qui partait); je parle en ce qui concerne par exemple un avenir professionnel, l'éducation d'enfants si vous voulez en avoir, votre style de vie en général (les vacances par exemple.... :wink: ). Je connais plusieurs couples dont les deux parties ont des professions qu'ils ne veulent pas abandonner et qui les mènent à mener leur vie de couple en étant séparés pendant une certaine partie de l'année; ils ont des enfants, du moins certains; certains encore ont eu la chance de pouvoir vivre vraiment ensemble après une période de vie séparés.... je crois que le secret de la réussite dans beaucoup de domaines c'est de ne pas avoir d'idées préconcues et toutes faites :D
Dernière modification par Hachiryu le 06 août 2006, 07:01, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Sumire
débutant(e)
débutant(e)
Messages : 30
Inscription : 29 mai 2006, 09:00

Message par Sumire »

Bonsoir,
J'espère ne pas trop faire dévier la conversation, auquel cas je m'en excuse. Puisque le sujet concerne les femmes françaises en couple avec des hommes japonais (enfin, un à la fois, j'entends bien! :) ), je souhaiterais égoïstement (pardonnez-moi) m'adresser à celles qui seraient dans mon cas, c'est à dire en couple avec un homme japonais salary-man. Non pas que je considère mon ami comme étant un salary-man avant d'être mon homme adoré, mais ce rythme de vie (nomikai à répétition, particulièrement pour les petits nouveaux, même le dimanche :? ) a une influence non négligeable sur la vie de couple.
J'adore mon copain, je ne remets absolument pas notre histoire en question. Mais je souhaiterais savoir si le nombre de nomikai va ralentir un jour, et ceci avant que mon copain ne meurt de fatigue...
Nous nous posons beaucoup de questions en ce moment. Mon copain ne s'épanouit pas spécialement dans son travail et le rythme de cette vie de salary-man "affecte" notre couple dans le sens où nous ne voyons pas autant que nous le souhaiterions. Nous envisageons de nous installer en France un jour (enfin, pas pour toujours non plus...), mais mon ami ne parlant pas français, ce n'est pas pour tout de suite, évidemment.
Cette frustration n'est pas évidente. J'ai l'impression que la plupart des hommes japonais en couple avec des femmes françaises exercent des professions plutôt libérales ou artistiques... C'est compliqué tout ça... Mais pas insurmontable puisque c'est mon homme.
Si certaines "femmes de salary-man" pouvaient m'apporter leur témoignage, je vous en serais très reconnaissante. :)

Shizuka-jp
vétéran
vétéran
Messages : 970
Inscription : 23 avr. 2006, 09:00
Localisation : Hamamatsu

Message par Shizuka-jp »

Il existe bien sûr des Françaises mariées à des salary-men, et qui composent avec les contraintes de la vie sociale masculine.

Je pense qu'il est possible de réduire le nombre de nomikai, d'ailleurs pas mal de jeunes Japonais commencent à en avoir un peu marre de cette coutume, qui les empêche d'avoir une vie privée, qui les crève physiquement (en plus, tout cet alcool ingurgité), et ils trouvent des prétextes pour ne pas y aller à chaque fois.

Il y a par contre des Japonais qui adorent sortir la nuit, et qui préfèrent les nomikai à un tête-à-tête pesant avec leur épouse, mais c'est un autre problème.

J'ai relevé dans ton texte l'expression "vie de couple", il est intéressant de noter que si on traduit mot à mot en japonais, ça donne "fûfu seikatsu", qui signifie en japonais "rapports sexuels" (dans un couple marié ou apparenté).

Par exemple, en fin de grossesse, le médecin vous dira peut-être qu'il ne faut plus avoir de "fûfu seikatsu"...

Comme si la "vie de couple" se résumait au lit, en quelque sorte, et quand on voit qu'au Japon, beaucoup de couples ne se retrouvent ensemble que pour dormir (dans le meilleur des cas, car faire lit ou chambre à part n'est pas rare), on se dit que le mot "vie de couple" a peut-être un sens assez différent de ce qu'on entend par là en français...

Avatar de l’utilisateur
Hachiryu
tatamisé
tatamisé
Messages : 1209
Inscription : 07 mai 2004, 09:00
Localisation : Nagoya

Message par Hachiryu »

Sumire a écrit :
je souhaiterais égoïstement (pardonnez-moi) m'adresser à celles qui seraient dans mon cas, c'est à dire en couple avec un homme japonais salary-man. Non pas que je considère mon ami comme étant un salary-man avant d'être mon homme adoré, mais ce rythme de vie (nomikai à répétition, particulièrement pour les petits nouveaux, même le dimanche :? ) a une influence non négligeable sur la vie de couple.
Bonjour Sumire!

Je ne sais pas si je suis la plus compétente pour te répondre, car effectivement, mon mari japonais n'est pas un salary-man, donc n'est pas soumis à ce régime dément des obligations sociales extra-professionnelles. Cependant, même dans son lieu de travail, ses collègues semblent être toujours à la recherche d'un prétexte pour organiser une soirée bien arrosée. C'est malheureusement une tradition japonaise qui a la vie dure et qui doit être très pénible pour le conjoint à moins d'accepter le système. Mon mari ne peut pas boire d'alcool et il a horreur de ce genre de choses, donc il y va un minimum pour ne pas paraître snob et refuse autant que possible.
Cen'est pas forcément facile, je l'admets, surtout lorsque l'on vient de rentrer dans une entreprise (cela semble être le cas, n'est-ce pas?) mais comme l'a dit Shizuka, de plus en plus de jeunes refusent de rentrer aveuglément dans ce système; c'est possible, il faut certainement beaucoup de courage. Est-ce que ton ami ne pourrait pas de temps en temps dire non? Il faudrait commencer par une fois par mois par exemple... S'il te sent de son côté, cela l'aidera peut-être; certains salary-man sont poussés par leur femmes à accepter toutes ces contraintes au nom de leurs responsabilités familiales, mais toi, tu n'es pas japonaise donc tu ne l'enverras pas à l'abattoir pour le plaisir :wink:
Souvent au Japon, on (les Japonais eux-mêmes) pense qu'on ne peut rien changer, on n'ose pas faire de propositions qui risquent d'apparaitre un peu trop hors norme. Tout le système est basé sur ce consensus tacite que personnes ne va faire de vagues. Mais, une fois qu'on en a eu le courage, on s'aperçoit que beaucoup de personnes sont de notre côté... elles non plus n'osaient pas s'exprimer.

En France aussi, il y a quelques années, les gens buvaient beaucoup plus que maintenant, y compris pendant le travail... et les choses ont changé.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot] et 2 invités