image du Japon dans "Lost in translation"

Discussions sur la culture, l'ensemble de l'art et de l'artisanat japonais.
Répondre
Avatar de l’utilisateur
kansaijin
amateur
amateur
Messages : 88
Inscription : 21 oct. 2006, 09:00

image du Japon dans "Lost in translation"

Message par kansaijin »

Juste vous demander si ca vous inspire, ce que vous pensez de l'image du Japon vehiculee par le film "Lost in translation"

Je trouve qu'il confirme une fois de plus les stereotypes des occidentaux
par rapport a ce pays, a deshumaniser encore les japonais dans leur monde incomprehensible :lol:. Quelle austerite et quel theatre, quelle ambiance glauque ! Je ne sais pas si ca va faire avancer en ce qui concerne la connaissance du Japon en occident !

Avatar de l’utilisateur
yasaka
débutant(e)
débutant(e)
Messages : 32
Inscription : 09 août 2004, 09:00

Message par yasaka »

Bonjour,

J'ai trouvé que ce film ne montrait pas beaucoup le Japon. Certaines images m'ont donné de la nostalgie (je n'habite pas au Japon), mais elles sont rares, le film ne faisant qu'effleurer le Japon.
En fait, la plupart des scènes se passent dans un hôtel.
Ce film est surtout l'histoire de 2 Américains un peu paumés, dans un pays qu'ils ne connaissent pas et ne cherchent de toute façon pas à connaître.
C'est juste une rencontre sans intérêt de 2 Américains sans intérêt, çà se passe au Japon, mais çà pourrait se passer dans n'importe quel autre pays. Le fait que çà se passe au Japon accentue leur solitude, mais c'est tout.
Bonne journée à tous ! :)

Avatar de l’utilisateur
ELTdG
vétéran
vétéran
Messages : 857
Inscription : 26 mai 2004, 09:00
Localisation : Dans la jungle / au Japon

Message par ELTdG »

Eh oui, le Japon sans parler japonais c'est pas facile et quand on ne fait aucun effort ni qu'on a un intérêt quelconque pour le pays, c'est rebutant. Les moins motivés finiront seuls dans leur chambre en blâmant les japonais qui ne sont vraiment pas comme nous...
Quelqu'un a déjà vérifié s'il n'existait pas un film japonais du même genre, un japonais qui se cloitre dans sa chambre d'hôtel aux États-Unis ou en Europe par peur de se confronter à un monde extérieur totalement différent, ou tout simplement par manque d'intérêt ?

Tout n'est pas à jeter dans ce film, au contraire, il faut juste savoir de quel genre d'expérience on parle.
La scène du tournage publicitaire et des coupures à répétition avec l'interprète qui condense de manière surréaliste le discours du metteur en scène est excellente et m'a fortement rappelé mes premiers mois dans une entreprise japonaise...

Avatar de l’utilisateur
le_developpeur
amateur
amateur
Messages : 82
Inscription : 24 janv. 2006, 09:00

Message par le_developpeur »

Je pense aussi que c'est un bon film, l'experience des personnes montrer me semble assez realiste ( bien quelle soit exagere et rommance ).
Peut etre que le cote malsain de leur incomprehension aurai put etre plus mis en valeur.

A defaut de "deshumaniser les japonais", je pense que ce film a l'honnetete de montrer le cote inaccessible du Japon. ( meme chose en france pour les japonais, j'essaye d'imaginer un touriste japonais aller commander une boisson dans le bar pmu du coin, je pense qu'il y a aussi de quoi faire un film ).

Si la realisatrice aurai fait le choix inverse, a savoir l'histoire d'une personne qui reste 15 jours au Japon et qui s'integre parfaitement et devient japonais, cela m'aurait deja plus gener.

Avatar de l’utilisateur
ELTdG
vétéran
vétéran
Messages : 857
Inscription : 26 mai 2004, 09:00
Localisation : Dans la jungle / au Japon

Message par ELTdG »

le_developpeur a écrit :Si la realisatrice aurai fait le choix inverse, a savoir l'histoire d'une personne qui reste 15 jours au Japon et qui s'integre parfaitement et devient japonais, cela m'aurait deja plus gener.
Tu n'as pas vu le Dernier Samouraï ? 8)

Avatar de l’utilisateur
orlenduz
vétéran
vétéran
Messages : 903
Inscription : 22 juin 2005, 09:00
Localisation : Tokyo

Message par orlenduz »

le_developpeur a écrit :Je pense aussi que c'est un bon film, l'experience des personnes montrer me semble assez realiste ( bien quelle soit exagere et rommance ).


Si la realisatrice aurai fait le choix inverse, a savoir l'histoire d'une personne qui reste 15 jours au Japon et qui s'integre parfaitement et devient japonais, cela m'aurait deja plus gener.
Je suis assez d'accord et je ne crois pas que ce film fasse passer les japonais pour des imbeciles.
C'est clair que l'integration en 15 jours, c'est un peu passer de l'etat d'ovni a celui de natif.
Il y a pas mal de cliches que tout le monde peut ressentir en debarquant ici. Apres, tout depend dans quelle optique on vient.

Avatar de l’utilisateur
ELTdG
vétéran
vétéran
Messages : 857
Inscription : 26 mai 2004, 09:00
Localisation : Dans la jungle / au Japon

Message par ELTdG »

Orlenduz, depuis quelques messages, tu as tendance à te répéter :wink:

En tout cas, je suis agréablement surpris, j'avais peur que ça ne dégénère rapidement en procès en sorcellerie, comme à chaque fois qu'on aborde "Stupeurs et tremblements". Ça prouve au moins, si cela était encore nécessaire, la qualité des membres du forum 8)

Sinon, c'est sur que les japonais ne passent pas pour des imbéciles, ce qui n'est pas toujours le cas dans d'autres films, ça mérite d'être souligné. Même Mathew Minami y est naturel... surprenant pour les non initiés mais vrai.

Avatar de l’utilisateur
kansaijin
amateur
amateur
Messages : 88
Inscription : 21 oct. 2006, 09:00

Message par kansaijin »

Non, les japonais ne passent pas pris pour des imbeciles mais pour des extra-terrestres plutot, dans la scene du mariage par exemple :lol: (c'etait a Nanzenji d'ailleurs, jamais vu de mariage a cet endroit!), on dirait deux etres mysterieux aux sentiments impenetrable, ou..des robots. Il ne faut pas exagerer, les japonais sont des humains (comme nous francais d'ailleurs ici, et parfois on a aussi tendance a l'oublier), il suffit de pouvoir parler, bafouiller meme, quelques mots d'anglais (beaucoup d'inscriptions sont en anglais d'ailleurs) d'y mettre du sien, on peut communiquer.
Je trouve qu'on a trop mis l'accent sur un cote inaccessible stereotype des japonais. Bon, moi je me suis endormie devant :| l'histoire etait d'un banal ! C'est vrai, sans interet, j'ai ete decue. Quand va-t-on enfin faire un film realiste, passionnant, attachant, moderne ? 8)

Avatar de l’utilisateur
kansaijin
amateur
amateur
Messages : 88
Inscription : 21 oct. 2006, 09:00

Message par kansaijin »

Et j'ajouterai que ce qui m'a inspire pour cette question etait, qu'a deux reprises, en France, on m'a dit "Ah bon, tu vis au Japon, alors, c'est Lost in Translation ? :cry:

Avatar de l’utilisateur
GeeBee
contributeur
contributeur
Messages : 685
Inscription : 28 oct. 2006, 09:00
Localisation : Paris

Message par GeeBee »

j'en ai vu une partie sur dailymotion et ça m'a plus, j'achèterai le DVD !
et puis c'est une fiction pas un documentaire. :wink:

Avatar de l’utilisateur
Cable
made in Japan
made in Japan
Messages : 1788
Inscription : 15 oct. 2006, 09:00
Localisation : Shonan
Contact :

Message par Cable »

Nanzenji d'ailleurs, jamais vu de mariage a cet endroit!
Je ne connais pas Nanzenji, mais vu le nom, c'est forcément un temple (tera). Effectivement, les mariages dans les temples, c'est très rare. Il paraît que ça existe, mais c'est très très rare (les mariages se font habituellement aux sanctuaires (jinja)).

Désolé pour le HS.

Pour "Lost in Translation", ça fait un bout de temps qu'on m'a prêté le DVD, le film est toujours sur mon disque dur...J'ai juste vu les 15 premières minutes (la scène avec le réalisateur dont parle ELT), et c'était drôle. Et assez véridique, bien que vaguement exagéré et très clairement parti pris.

Avatar de l’utilisateur
le_developpeur
amateur
amateur
Messages : 82
Inscription : 24 janv. 2006, 09:00

Message par le_developpeur »

Je suis daccord avec les stereotypes exagerer ( pas que pour le Japon d'ailleurs, les personnages principaux eux meme sont des cliches ).
Pour le cote amicale des japonais, je rappelle qu'une partie du film y est consacre, avec des japonais extremement chalereux et social.

Tout les persos et les emotions dans ce film sont exagerer, mais c'est pas forcement pour me deplaire.

Avatar de l’utilisateur
kansaijin
amateur
amateur
Messages : 88
Inscription : 21 oct. 2006, 09:00

Message par kansaijin »

:lol: oui, le realisateur qui dit "old friend" c'etait tout ce que j'ai trouve un peu comique.

Avatar de l’utilisateur
jlz
amateur
amateur
Messages : 182
Inscription : 10 juil. 2004, 09:00
Localisation : Tokyo

Message par jlz »

Je l'ai vu il y a déjà un moment, je ne me rappelle donc plus en détails, mais je retiens le stéréotype de la douche trop petite pour nous les étrangers... J'ai eu la chance de passer une nuit dans l'hotel (grand luxe) où le film a été tourné, et je peux confirmer que la douche était tout à fait confortable! et je suis plutôt grand pour la moyenne française...

Avatar de l’utilisateur
ELTdG
vétéran
vétéran
Messages : 857
Inscription : 26 mai 2004, 09:00
Localisation : Dans la jungle / au Japon

Message par ELTdG »

kansaijin a écrit :c'etait a Nanzenji d'ailleurs, jamais vu de mariage a cet endroit!)
On parle du Nanzenji de Kyoto ? Moi j'aime bien ce temple mais je ne me souviens plus de cette scène.... je tâcherai de faire attention et de moins regarder l'actrice la prochaine fois. :oops:
jlz a écrit :Je l'ai vu il y a déjà un moment, je ne me rappelle donc plus en détails, mais je retiens le stéréotype de la douche trop petite pour nous les étrangers...
Dans ces cas-là, ce sont les <i>pissotières</i> qui posent problème en premier. Mais bon, des pissotières au Hayatt... :|

Avatar de l’utilisateur
orlenduz
vétéran
vétéran
Messages : 903
Inscription : 22 juin 2005, 09:00
Localisation : Tokyo

Message par orlenduz »

ELTdG a écrit :[ je tâcherai de faire attention et de moins regarder l'actrice la prochaine fois. :oops:

:|
Un des principaux interets du films, si ce n'est l'essentiel.

<Pour les pissotieres je confirne; mais au moins il y en a un peu partout et sans que les clients ne s'amusent a refaire le mur...

Avatar de l’utilisateur
shaahrazade
amateur
amateur
Messages : 191
Inscription : 18 juin 2006, 09:00
Localisation : Beppe

Message par shaahrazade »

J'ai trouvé pour ma part que le film décrivait bien la mentalité de certains étranger, qui refusent de sortir de l'hôtel, de faire face aux gens et d'apprendre trois mots de la langue...
Le film se passe entièrement dans l'hôtel, mais il décrit la vie de ce type qui passe une semaine ou deux au Japon, il s'attache à ses états d'âme et son comportement.
Je trouve que cela montre bien comment on peut passer quelques semaines au Japon sans rien voir du Japon. En plus, ce qui n'est pas négligeable, le film ne porte pas de jugement (du moins, il ne m'a pas semblé), ni dans un sens ni dans l'autre. Le spectateur est libre de faire sa propre interprétation...

Avatar de l’utilisateur
bcg
gorôkôsama
gorôkôsama
Messages : 4951
Inscription : 30 juin 2004, 09:00
Localisation : Tokyo - Nippori
Contact :

Message par bcg »

À part des paraplégiques ou des agoraphobes, je ne vois pas quels touristes refusent de sortir des hôtels...

J'imagine que ce que veut dire Shaarazade, c'est que certains étrangers ont une vision tronquée du pays qu'ils visitent en restant dans un circuit fermé, hôtel, circuits touristiques bien balisés et qu'ils ne vont pas à la rencontre de l'habitant.

Pour revenir au film, ce n'était pas l'histoire d'un acteur venu juste pour faire un film publicitaire? Un déplacement professionnel, donc.
shaahrazade a écrit :J'ai trouvé pour ma part que le film décrivait bien la mentalité de certains étrangers, qui refusent de sortir de l'hôtel...

Avatar de l’utilisateur
Terao
amateur
amateur
Messages : 141
Inscription : 21 sept. 2006, 09:00
Localisation : Tokyo

Message par Terao »

bcg a écrit :J'imagine que ce que veut dire Shaarazade, c'est que certains étrangers ont une vision tronquée du pays qu'ils visitent en restant dans un circuit fermé, hôtel, circuits touristiques bien balisés et qu'ils ne vont pas à la rencontre de l'habitant.
Je pense que shaahrazade voulait dire cela, et dans ce sens, je suis absolument d'accord avec lui.

l'acteur semble en effet venir pour le travail, mais ne reste-il pas plus longtemps que prévu ? Je ne me souviens plus exactement.

Avatar de l’utilisateur
shaahrazade
amateur
amateur
Messages : 191
Inscription : 18 juin 2006, 09:00
Localisation : Beppe

Message par shaahrazade »

bcg a écrit :J'imagine que ce que veut dire Shaarazade, c'est que certains étrangers ont une vision tronquée du pays qu'ils visitent en restant dans un circuit fermé, hôtel, circuits touristiques bien balisés et qu'ils ne vont pas à la rencontre de l'habitant.
shaahrazade a écrit :J'ai trouvé pour ma part que le film décrivait bien la mentalité de certains étrangers, qui refusent de sortir de l'hôtel...
Je veux entre autres dire ça. Ma sœur travaille dans le tourisme, et il y a des histoires absolument incroyables. Les touristes les plus classiques restent effectivement dans le circuit pré-programmé avec le guide qui parle français et le groupe de même nationalité. Mais il y a aussi des gens, comme le type du film, qui ne sortent jamais de l'hôtel. Ils descendent manger au restaurant de l'hôtel et boire au bar de l'hôtel mais n'en sortent jamais pour aller voir dehors. Il y a même des cas extrêmes qui refusent de sortir pour aller à l'aéroport, et il faut aller les chercher de force pour les mettre dans l'avion à la fin de leur séjour (c'est pas une blague, dans l'agence ou bosse ma sœur, ils ont une assurance pour ça, c'est dire que ce n'est pas tout le monde mais pas rare non plus !). Pour des raisons qui m'échappent ce genre de crise d'agoraphobie (ou de paraplégisme :?: ) est plus courant chez les touristes qui vont en asie que chez ceux qui vont en Europe ou en Amérique....

Parfois, ces gens-là viennent se plaindre (ou portent réellement plainte en justice dans certains cas) à l'agence, en essayant de se faire rembourser le voyage, arguant que "ça ne va pas d'envoyer les gens dans des pays en guerre, on a pas pu sortir de l'hôtel". Quand ma frangine entend ça à propos du Japon, elle se retient de ne pas hurler de rire... Enfin, quoique maintenant, elle ne trouve même plus ça drôle.

Le type du film est effectivement en déplacement professionel, c'est un acteur qui vient tourner une publicité pour wisky. Mais bon, ça n'empêche pas d'aller voir ce qu'il y a dehors.

Ce qui est certain en tout cas, c'est que les japonais qui vont regarder ce film ne vont pas changer d'avis sur les occidentaux au Japon. Il m'a fallu 6 mois, à mon arrivée ici, pour leur expliquer que je n'avais pas besoin qu'on me tienne la main et que je pouvais prendre le bus, aller de chez moi au boulot, monter dans un train, aller faire du tourisme à Nara, et tout ça toute seule comme une grande...

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités