Bourse Monbusho et élèves redoublants

Discussions et infos sur les études au Japon.
Avatar de l’utilisateur
Evenie
bienvenu(e)
bienvenu(e)
Messages : 7
Inscription : 21 janv. 2011, 00:00
Contact :

Re: Bourse Monbusho et élèves redoublants

Message par Evenie »

Effectivement, je suis d'accord avec zebullon. Il ne faut pas s'enflammer trop vite. :lol:

Pour ma part, rien n'est gagné: je suis recommandée par l'Ambassade, qui n'a cependant pas très bien compris mon parcours scolaire un peu chaotique bien que cohérent dans mes choix d'orientation, MAIS aussi ponctué d'années doubles (langue de bois pour ne pas dire redoublement).
J'ai été bombardée de questions par emails de la part de l'Ambassade pour que j'explique les presque 20 années de scolarité (alors qu'il en faut normalement 16), un diplôme suisse qui cadre pas exactement avec celui français et une année vide entre 2 cursus. Des questions que j'ai senties posées sur le ton un peu gêné -très japonais - de "euh...il y a quelque chose qui ne va pas dans votre dossier".
Bref, j'ai des sueurs froides, en voyant gros comme une maison que je vais me faire recaler par le MEXT parce qu'ils ne vont pas apprécier mon parcours un peu bizarre, pas assez lisse et du niveau d'un étudiant francais - je dirais- normal (pas le 1er de la classe quoi :roll: ).
J'ai donc bien vite déchanté après l'euphorie (bien que très contenue) de la présélection par l'Amabassade. Même en ayant lu tout ce que je pouvais sur cette bourse, je crois qu'il est difficile de cerner ce que veut le Ministère (quel profit de boursier).

Et peut-être que cette année sera encore plus particulière que les précédentes compte-tenu des évènements que le pays affronte en ce moment (économie en berne, tsunami etc...), rien qu'à voir le ratio du nombre de bourses accordé pour la filière sciences, plus important que les années antérieures si je ne me trompe pas. Il va falloir placer les très larges sommes accordées aux boursiers (tous pays confondus) de manière, disons, rentable? Me fais peut-être des idées, sûrement que le retour sur investissement sûr (boursier travailleur et fiable) était un critère déjà très présent pour le choix des candidats par le Ministère ?
Ou alors j'ai rien compris à cette bourse aussi... :(

Quelqu'un a une (meilleure) idée?

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités