rech de rens sur l'université de Osaka Gaikokugo Daigaku

Discussions et infos sur les études au Japon.
Répondre
Avatar de l’utilisateur
mipy
bienvenu(e)
bienvenu(e)
Messages : 3
Inscription : 01 avr. 2004, 09:00
Localisation : midi-pyrénées

rech de rens sur l'université de Osaka Gaikokugo Daigaku

Message par mipy »

bonjour à tous et à toutes

je serais heureux d'être en relation avec des personnes "étudiant(e)s" qui ont poursuivit un cursus univ sur Osaka Gaidai et qui ont "eventuellment" obtenu la Bourse Monbukagakusho. merci d'avance.
Sur l'univ. de Gaidai, les renseignements perso sont plus important que ceux de site internet déjà consulté.

Thomasu
accro
accro
Messages : 218
Inscription : 26 déc. 2003, 09:00
Localisation : Kyoto

Message par Thomasu »

je connais une étudiante Japonaise de osakagaidai. Elle comme 15 autres vont partir en France étudier le français, à l'Université Jean Monnet de St Etienne en septembre.
peut être connaît-elle des Français sur son campus.

Avatar de l’utilisateur
butachan
bienvenu(e)
bienvenu(e)
Messages : 1
Inscription : 13 nov. 2005, 09:00

Message par butachan »

salut, c est peut etre un peu tard pour repondre, mais j ai passé l année derniere a osaka gaidai. si tu as des questions, n hesite pas.
par contre j ai fait l année sans bourse.
voila.

Avatar de l’utilisateur
lawren00
made in Japan
made in Japan
Messages : 1619
Inscription : 16 oct. 2005, 09:00
Localisation : 水原

Message par lawren00 »

A désolé, moi c'était Kansai Gaidai, dans la prefecture d'Osaka mais à Hirakata.

Avatar de l’utilisateur
okinawagirl
bienvenu(e)
bienvenu(e)
Messages : 2
Inscription : 24 nov. 2005, 09:00

Message par okinawagirl »

J'ai étudié à gaidai...Ce fut une expérience extraordinaire mais il faut malgré tout mettre un bémol...Ne t'attend pas à te retrouver au coeur d'Osaka car la fac est à environ 1h-1h30 d'Osaka même...Si tu as la chance d'avoir la bourse Monbugakusho, tu seras plus à l'aise financièrement que moi qui était Maple mais l'inconvénient c'est que tes contacts avec les Japonais seront très limités étant donné que le bâtiment dans lequel tu vivras ne sera composé que d'étudiantes étrangères et tu n'auras cours dans un bâtiment uniquement avec des étudiants étrangers également. Alors qu'en tant que Maple il n'y a qu'une étudiante étrangère par étage et la cuisine est en commun donc si tes voisines sont sympas tu auras plus l'opportunité de pratiquer ton japonais...Et ne sois pas paniquée au début si tu te sens perdue, si tu trouves que ton niveau en japonais est plus bas que ceux des autres étudiants étrangers...Tous les français ont cette sensation chaque année!
Si tu as des questions précises, n'hésite pas.

Avatar de l’utilisateur
Fujijanet
contributeur
contributeur
Messages : 644
Inscription : 18 nov. 2005, 09:00
Localisation : Fukuoka

Message par Fujijanet »

Idem que Okinawa girl que je dois connaitre!
Mapple a Gaidai, nous on etait 2 french a mon etage, moyenne d'age 23, 24 ans. Les japonaises avec toi en ont 18. Moi les conversations avec mes collegues d'etage n'est pas ce qui m'a le plus marque.
Idem Gaidai c'est 1h30 de transport cher et long et blinde. Pas trop l'occas de sortir le soir car pour revenir y a pas de transport!
Bref annee studieuse, pas trop profite du Japon, pas trop rencontree de japonais sauf a la fin quand j'ai commence a parler un peu.
Je garde un gout amer de mon annee a Gaidai. Super occas mais fallait s'accrocher (solitude, parle plus anglais que japonais, boulot, traiter comme des lyceens par les profs)
Bref maintenant je bosse au Japon et ma vision du Japon est radicalement differente.
Je detestais a l'epoque Gaidai, j'adore maintenant.

Gaidai offre beuacoup de bourses, c'est bien, mais la vie est hard la bas je trouve.
Ca reste mon point de vue, d'autres ont certainement eu une meilleur experience!

Avatar de l’utilisateur
boblecouleuw
bienvenu(e)
bienvenu(e)
Messages : 1
Inscription : 05 déc. 2005, 09:00

Message par boblecouleuw »

Salut,

Moi aussi je suis un ancien de Gaidai.
D'ailleurs, coucou à Fujijanet et butachan, que je connais et qui me connaissent.

Bon, mon avis sur Gaidai recoupe pas mal celui de Fujijanet.

La plupart des cours sont merdiques (donc si l'on veut progresser il faut bosser soi-même , les cours c'est juste de la présence pour toucher la bourse - du moins dans le niveau ou j'étais), le grand nombre d'étudiants étrangers limite parqués dans un ghetto (des mecs grands débutants aux doctorants, on est tous dans le même batiment) ne pousse pas à parler japonais, et de toute façon la plupart des étudiants japonais de Gaidai sont plutot space, donc il faut avoir envie. La fac est assez loin d'Osaka, donc perte de temps et d'argent lorsque l'on va s'amuser ou bosser dans la ville d'Osaka même.

Bon ceci dit ce n'est pas l'enfer, il y a certes beaucoup d'inconvénients mais c'est un bon moyen d'aller au Japon pour les Français dont les facs ont un partenariat avec Gaidai (Aix, Toulouse et Lille). Et puis Gaidai étant une des 2 seules facs de langues nationale au Japon, ils sont généreux pour les bourses aux étrangers, ce qui est cool pour ceux qui auraient besoin d'un coup de pouce financier pour pouvoir étudier au Japon. De toute façon, de l'aveu même des intéressés, la seule raison pour laquelle les gens acceptent de se geler les miches et de s'emmerder là haut sur la montagne à Gaidai, c'est bien (et c'est humain) les grasses bourses du Monbusho.

Avatar de l’utilisateur
okinawagirl
bienvenu(e)
bienvenu(e)
Messages : 2
Inscription : 24 nov. 2005, 09:00

Message par okinawagirl »

Nunace: je n 'ai pas dit que mes discussions avec mes collègues d'étage est ce qui m'a le plus frappée lors de mon séjour mais qu'en terme d'opportunités de parler japonais, c'est pas mal si elles se montrent curieuse de ton pays, ta culture et si elles sont avenantes...malgré leur jeune âge, bref...
Certes, Gaidai n'est pas au point sur beaucoup de choses (manque de contact avec la "vraie vie" japonaise, les cours où ils se bornent à nous faire répéter des phrases, l'éloignement de toute distraction...)mais les bourses attribuées permettent de pallier à ces lacunes en voyageant et c'es ça que je souhaite mettre en avant. Ca m'a permis malgré un quotidien assez difficile de garder somme toute un bon souvenir de mon expérience japonaise...Donc, au final, on tombe plutôt d'accord!

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités