Divorce: vaut-il mieux le faire en France ou au Japon ?

Discussions sur les problèmes rencontrés par les couples franco-japonais et/ou leurs enfants. Mariage. Divorce.
Répondre
Avatar de l’utilisateur
wanderer
débutant(e)
débutant(e)
Messages : 27
Inscription : 16 août 2006, 09:00

Divorce: vaut-il mieux le faire en France ou au Japon ?

Message par wanderer »

Y a t il des avantages a divorcer de son epouse japonaise en France, ou au Japon ?

Je vis pour l instant au japon, et je pense retourner en france dans quelques annees, avec mon epouse et notre enfant, si nous n avons pas divorce avant.
Mon epouse me menace de divorce toutes les semaines, passant son temps a faire la liste de mes defauts,
et a me gacher la vie. Apres 4-5 ans a ce train-train, la sante n est pas terrible, et le moral parfois difficile.
Mais je m accroche, pour notre enfant.

Je pense au divorce en France, pour pouvoir demander la garde partagee.
Au Japon, toute sa famille est contre moi, et jamais elle ne se soumettra a une expertise psychiatrique montrant ses troubles de la personnalite ).

Avatar de l’utilisateur
dvorahz
confirmé(e)
confirmé(e)
Messages : 343
Inscription : 18 sept. 2007, 09:00
Localisation : France, Nice
Contact :

Re: Divorce: vaut-il mieux le faire en France ou au Japon ?

Message par dvorahz »

Je pense au divorce en France, pour pouvoir demander la garde partagee.
Bien sûr, il semble que dans votre intérêt il vaut mieux divorcer en France mais :
si vous divorcez en France, je pense à des problèmes techniques que vous allez rencontrer :
- Pour obtenir le visa d'épouse, il faut une vie commune. Or, si vous êtes en instance de divorce presque aussitôt arrivés, elle ne pourra pas conserver longtemps la possibilité de séjourner en France dès le renouvellement du visa annuel, donc elle devra rentrer au Japon.
-La procédure de divorce réel, ou au moins de séparation de corps, première étape, prend un temps assez long, qui laissera entre temps la possibilité légale à votre épouse de rentrer au Japon avec l' enfant, et vous serez en très mauvaise posture... (voir les posts à ce sujet).
Malheureusement votre situation semble très délicate.
Bon courage en tout cas

Avatar de l’utilisateur
Fujijanet
contributeur
contributeur
Messages : 644
Inscription : 18 nov. 2005, 09:00
Localisation : Fukuoka

Re: Divorce: vaut-il mieux le faire en France ou au Japon ?

Message par Fujijanet »

wanderer a écrit : Au Japon, toute sa famille est contre moi, et jamais elle ne se soumettra a une expertise psychiatrique montrant ses troubles de la personnalite ).
Quand j'avais vu ce message, je me suis demandee si j'allais y repondre ou pas. Car je me reconnais un peu dedans. (pas specialement de ma relation actuelle mais en general)
Alors finalement oui.

perso, cette phrase me choque.

Pourquoi une expertise psychiatrique? Mon conjoint me sortait la meme chose a chaque fois que je m'enervais: mais t'es folle, va te faire soigner!
Une femme hysterique, qui vous prend la tete en vous reprochant tous les maux du monde, ca me parait pas anormal et ne signifit pas specialement la demence. Juste un couple qui fonctionne mal, ou l'amour a plus ou moins disparu et la frustration/colere est grande.

La colere c'est dans une grande majorite des cas une tres tres grande frustration. De quoi j'en sais rien pour votre couple, mais perso dans la description que vous faite votre femme (chantage, critiques etc...) je ne vois absoluement rien d'anormal. Je vois surtout de la frustration et un manque de patience, ou une patience alors epuisee.

Je vois pas pourquoi elle accepterais une expertise psychiatrique pour les griefs que vous lui reprochez (si y en a d'autres, je m'excuse alors de ce poste).
Au fait pourquoi voulez vous la soumettre a une expertise psychiatrique?

Je suis perso une pro des relations tumultueuses et je ne dois pas etre la seule. D'un point de vue feminin partage avec mes copines, si la critique de votre epouse est journaliere, c'est que vous ne l'ecoutez pas. Y a de grandes chances que la critique journaliere soit la seule et meme critique qui perdure. D'ou la colere et la frustration de la femme qui en a marre de repeter et que rien ne rentre dans le crane de son epoux.

C'est un shema assez classique de disputes homme-femme. Et ca peut etre un truc completement debile genre l'homme fait une chose sans reflechir (lunette des toilettes), la femme demande de faire attention et de faire l'inverse, l'homme dit oui, mais rien de change, oublie tout de suite, la femme repete, repete, repete, au bout d'un certain temps, la patience disparait, s'accumulent avec d'autres trucs et ca eclate, car la frustration accumulee gache le reste.

Solution, sais pas trop, parler et trouver des compromis. les exigences des uns et des autres. Pas facile mais rien a voir avec le fait d'etre japonais ou pas.

honorableparty
bienvenu(e)
bienvenu(e)
Messages : 1
Inscription : 29 mars 2010, 00:54

Re: Divorce: vaut-il mieux le faire en France ou au Japon ?

Message par honorableparty »

Je vous trouve bien optimiste quant à votre retour avec votre femme en France compte tenu de la situation que vous décrivez; de plus, je trouve difficilement conciliable une venue pour france pour divorcer, surtout si vous vous souhaitez en plus lui coller une "expertise psychiatrique" ! votre femme n'acceptera pas de venir, ce qui semble plus qu'évident; et comte tenu de l'absence d'accord entre nos pays quant à la garde d'enfant, votre epouse a plus de chance de garder son enfant en restant sur place. techniquement, d'apres ce que j'ai entendu, il est plus facile de divorcer au japon mais je suppose; que cela implique le commun accord des parties; la démarche en France est forcement plus longue et sans aucun interet pour votre future ex.
Fujijanet, je pense que si vous n'etes pas capable de controler votre emotion pour une histoire de lunette de toilette, je pense qu'en effet la vie à deux ne doit pas être facile.. mais quand on en est à ce stade, il est clair que ce ne sont que des arguments dont le cumul justifie, pour les femmes surtout, une séparation.

Avatar de l’utilisateur
wanderer
débutant(e)
débutant(e)
Messages : 27
Inscription : 16 août 2006, 09:00

Re: Divorce: vaut-il mieux le faire en France ou au Japon ?

Message par wanderer »

L evaluation psychiatrique, c est pour confirmer un diagnostique de trouble de la personnalite limite ( "borderline personality disorder" )
qui nous fait vivre un enfer, ou aider ma femme a reconnaitre un probleme, qu elle essaie de gerer ses coleres, ses changements d humeur, ses moments de deprime profonds, ces moments ou elle parle de se suicider, la manipulation et le controle qu elle fait de ses proches, ...

Je n avais pas pense au visa d epouse en france, c est un bon point - je ne veux pas priver mon enfant de sa mere quand nous sommes en France... mais je ne veux pas non plus continuer le meme enfer.
Peut etre que le changement de pays lui fera du bien aussi.
Un psy m avait dit que meme en hopital, il n y avait aucune garantie qu elle redevienne normale.
Le pas le plus dur est de lui faire comprendre qu elle a un probleme a regler elle-meme
( et de mon cote, apprendre a ne pas appuyer sur les boutons qui declenchent ses crises de colere/deprime/... ).
Ou le divorce, en dernier recours.

Avatar de l’utilisateur
Fujijanet
contributeur
contributeur
Messages : 644
Inscription : 18 nov. 2005, 09:00
Localisation : Fukuoka

Re: Divorce: vaut-il mieux le faire en France ou au Japon ?

Message par Fujijanet »

honorableparty a écrit :Fujijanet, je pense que si vous n'etes pas capable de controler votre emotion pour une histoire de lunette de toilette, je pense qu'en effet la vie à deux ne doit pas être facile.. mais quand on en est à ce stade, il est clair que ce ne sont que des arguments dont le cumul justifie, pour les femmes surtout, une séparation.
A votre place, je relierais mon poste.
La lunette de toilette est un exemple (pas perso du tout) montrant que des petits details aussi stupides qu'ils puissent paraitre peuvent detruire une relation sur le long terme si la chose perdure, car le reproche perdurera egalement et la frustration ne sera que grandissante.

Avatar de l’utilisateur
bcg
gorôkôsama
gorôkôsama
Messages : 4958
Inscription : 30 juin 2004, 09:00
Localisation : Tokyo - Nippori
Contact :

Re: Divorce: vaut-il mieux le faire en France ou au Japon ?

Message par bcg »

Bonjour,

Je ne sais pas si les réponses données vont aider la personne en difficulté.
Notamment, je suis sceptique quant au conseil de "parler". C'est plus facile à dire qu'à faire en certaines circonstances, surtout si la personne en face de vous est très fatiguée, très stressée et qu'elle vous accuse de toutes sortes de maux, en d'autres termes, lorsqu'elle vous considère comme un "persécuteur" ou au moins une personne invivable.
Moi, je pense que Wanderer est en difficulté et je lui suggère d'aller voir lui-même un psychiatre et de lui expliquer son problème.
1. Il aura un pro à qui confier ses soucis, ce qui va le soulager d'une bonne dose de stress et de quelques yens.
2. Il aura peut-être des conseils sur l'attitude à avoir vis à vis de sa femme.

À ce sujet, peut-être faut-il mettre entre vous deux une certaine distance. Je veux dire par là, non pas une distance physique durable mais des moments de la journée où elle peut être tranquille, le soir en particulier. Oui, je sais, c'est frustrant quand on est papa. Mais si Wanderer peut s'occuper de son enfant le WE et plusieurs fois par semaine seul, ça peut être "rafraîchissant". Plus facile à dire qu'à faire, je sais, mais il faut tout essayer!
Beaucoup de femmes sont fatiguées, surtout après la naissance et jusqu'à 5 ou 6 ans et elles ne veulent pas le reconnaître.

Quant au divorce, si votre décision est prise, sachez qu'elle impliquera l'obtention par votre épouse de l'autorité parentale. Celle-ci n'est pas partagée au Japon et votre droit de visite n'est pas garanti en l'état actuel de la législation.
Vous pouvez aussi demander à faire appel au tribunal de la famille mais il vous faudra l'assistance d'un interprète et d'un avocat. (sauf si votre japonais est excellent)
Voyez http://sos-parents-japan.org pour plus de détails.

Avatar de l’utilisateur
dvorahz
confirmé(e)
confirmé(e)
Messages : 343
Inscription : 18 sept. 2007, 09:00
Localisation : France, Nice
Contact :

Re: Divorce: vaut-il mieux le faire en France ou au Japon ?

Message par dvorahz »

Peut etre que le changement de pays lui fera du bien aussi.
Un psy m avait dit que meme en hopital, il n y avait aucune garantie qu elle redevienne normale.
Le pas le plus dur est de lui faire comprendre qu elle a un probleme a regler elle-meme
Il me semble que pour une femme qui semble déjà avoir beaucoup de problèmes et de stress dans son propre pays, l'expatriation, avec le changement de mode de vie et sans doute la solitude et l'isolement qu'ils entraînent forcément, ne soit pas la solution qui pourrait apporter le meilleur équilibre. Et si la situation pour elle apparaît intenable, elle va repartir avec l'enfant de France vers le Japon encore mariée, et vous ne pourrez plus rien faire, vous risquez de perdre encore plus votre enfant qu'en restant au Japon ...

Avatar de l’utilisateur
Lotus
bienvenu(e)
bienvenu(e)
Messages : 8
Inscription : 25 avr. 2010, 09:51
Localisation : Genève/Suisse

Re: Divorce: vaut-il mieux le faire en France ou au Japon ?

Message par Lotus »

Si on peut tirer une leçon du divorce, de tout façon c'est jamais drôle qu'on soie de France ou japon, ou ailleurs. C'est toujours presque la même histoire.
Le divorce n'est pas une fatalité, c'est la vie qui est faite ainsi et ça continue.

Quand les sentiments ne sont plu sincère à quoi cela sert de continuer.
L'homme que j'ai aimé n'a plus été honnête envers mes sentiments et m'a menti sur les siens.
Plus de communications et rien que des prises de têtes et les nerfs qui éclatent.
Heureusement que je lai vu venir de loin.
Je me suis cachée les yeux pendant deux ans. Au bout de celles ci, je me suis trouvée complètement malade, je ne savais même plus qui j'étais. C'était terrible, je n'en dormais plus, car il rentrait comme cela lui chantait et moi je me tourmentait sans cesse. Ma Fille était au milieux aussi, mais heureusement on a eu la conscience de pas la faire souffrir. Tout à été fait à l'amiable, mais hélas c'est pas le cas pour la plupart des couples.

On est pas en guerre, et aujourd'hui on a une entente presque normal.

Petit témoignage.

Avatar de l’utilisateur
éricM
débutant(e)
débutant(e)
Messages : 44
Inscription : 26 juil. 2008, 04:58
Localisation : Haute-Loire - Ain - Var

Re: Divorce: vaut-il mieux le faire en France ou au Japon ?

Message par éricM »

Si la maman japonaise n'a aucun revenu et moyen pour vivre (au Japon) est-ce qu'elle aura automatiquement la garde de l'enfant ?

Avatar de l’utilisateur
éricM
débutant(e)
débutant(e)
Messages : 44
Inscription : 26 juil. 2008, 04:58
Localisation : Haute-Loire - Ain - Var

Re: Divorce: vaut-il mieux le faire en France ou au Japon ?

Message par éricM »

bcg a écrit :Beaucoup de femmes sont fatiguées, surtout après la naissance et jusqu'à 5 ou 6 ans et elles ne veulent pas le reconnaître.
Quoi ?! 5, 6 ans fatigué ???
C'est médical ou bien caractériel ?

Shizuka-jp
vétéran
vétéran
Messages : 970
Inscription : 23 avr. 2006, 09:00
Localisation : Hamamatsu

Re: Divorce: vaut-il mieux le faire en France ou au Japon ?

Message par Shizuka-jp »

éricM a écrit :
bcg a écrit :Beaucoup de femmes sont fatiguées, surtout après la naissance et jusqu'à 5 ou 6 ans et elles ne veulent pas le reconnaître.
Quoi ?! 5, 6 ans fatigué ???
C'est médical ou bien caractériel ?
Chaque cas est différent, mais comment cela se passe-t-il alors quand il y a plus d'une naissance, voire même 2 ou 3 naissances pendant ce laps de temps? 8)

Ceci dit, certaines femmes supportent mal la maternité, et sont sujettes à de graves dépressions, qui peuvent effectivement leur gâcher la vie (et celle de leur entourage) pendant plusieurs années. Dans ce cas il est impératif de se faire suivre par un spécialiste, pour éviter certains drames.

Avatar de l’utilisateur
bcg
gorôkôsama
gorôkôsama
Messages : 4958
Inscription : 30 juin 2004, 09:00
Localisation : Tokyo - Nippori
Contact :

Re: Divorce: vaut-il mieux le faire en France ou au Japon ?

Message par bcg »

Oui, d'accord. Je pense que c'est important de le souligner (la fatique, voire la déprime) parce que beaucoup d'hommes ne s'en rendent pas du tout compte, et beaucoup de femmes non plus d'ailleurs. Ça reste assez tabou car pouvant donner une image de mauvaise mère, par exemple.

Avatar de l’utilisateur
Cable
made in Japan
made in Japan
Messages : 1788
Inscription : 15 oct. 2006, 09:00
Localisation : Shonan
Contact :

Re: Divorce: vaut-il mieux le faire en France ou au Japon ?

Message par Cable »

Si la maman japonaise n'a aucun revenu et moyen pour vivre (au Japon) est-ce qu'elle aura automatiquement la garde de l'enfant ?
Je suppose que les pensions alimentaires existent aussi au Japon. C'est ce à quoi elles servent; couvrir le manque éventuel de revenus de celui/celle qui a la garde de l'enfant. Donc l'un des parents peut perdre son enfant ET payer.

Avatar de l’utilisateur
bcg
gorôkôsama
gorôkôsama
Messages : 4958
Inscription : 30 juin 2004, 09:00
Localisation : Tokyo - Nippori
Contact :

Re: Divorce: vaut-il mieux le faire en France ou au Japon ?

Message par bcg »

Sur les pensions alimentaires, les statistiques donnent des chiffres ahurissants. Il y aurait seulement 10% des pensions versées après un divorce. Je tiens ces chiffres de différentes sources dont l'actuelle ministre de la Justice alors qu'elle était sénatrice. C'est assez affligeant et c'est à mettre aussi en parallèle avec le problème de la garde monoparentale lors d'une séparation. (voir http://sos-parents-japan.org/ )

Avatar de l’utilisateur
Lotus
bienvenu(e)
bienvenu(e)
Messages : 8
Inscription : 25 avr. 2010, 09:51
Localisation : Genève/Suisse

Re: Divorce: vaut-il mieux le faire en France ou au Japon ?

Message par Lotus »

Je sais qu'au Japon c'est un peu une autre mentalité qu'en Europe.

Personellement j'aurais eu du mal si je me serai trouvé au Japon si j'aurais été japonaise. Mais je pense que les choses ont un peu évoluée, d'aprés certaines chose que j'ai entendue.

Il y a des lois heureusement mais je sais pas si c'est pareille ou pas au Japon.
En tout cas, la garde de l'enfant et d'office accordé à la mère, car on bénéfie d'un protection juridique en tant que femme.

La pention allimentaire est souvent respecté et parfois pas assez payé, surtout quand le père dans le cas contraire ne la paye pas ou refuse juste pour ses intérets ou créer des histoires.

Cela me fait de la peine quand je vois les femmes qui subissent le mal du divorce au Japon et qu'elle ne sont pas respecté. Il ne faut pas culpabiliser surtout quand c'est l'homme qui à fauté. Sinon cela peut devenit un sacré boulet à porter. Surtout pas s'en rendre malade et refuser de voire la réalité car c'est encore pire. Faut savoire l'accepter, le reconaitre et vivre avec sans en souffrir.

Oser de demander de l'aide et en parler avec ces proches, car les maladie comme la dépression et le surmenage peuvent être grave. Je sais qu'au pays c'est des choses que l'on prend sur sois et que l'on ne montre pas dans la plupart des cas, qu'on à tendance à refuser de voire de peur de montrer de la faiblesse. Je trouve cela terrible pour une femme de prendre les choses ainsi. Il faut que les choses évoluent encore. :?

Avatar de l’utilisateur
Cable
made in Japan
made in Japan
Messages : 1788
Inscription : 15 oct. 2006, 09:00
Localisation : Shonan
Contact :

Re: Divorce: vaut-il mieux le faire en France ou au Japon ?

Message par Cable »

Le français n'est pas ta langue maternelle, n'est-ce pas? Et puis à te lire Lotus, on a l'impression qu'il n'y a que les femmes qui souffrent dans un divorce.

Je déconseille aussi d'essayer de calquer ton expérience européenne à ce qu'il se passe ici, et pas que pour les divorces.

Avatar de l’utilisateur
nya-nya
amateur
amateur
Messages : 125
Inscription : 28 avr. 2009, 19:00
Localisation : Tokyo, Japon

Re: Divorce: vaut-il mieux le faire en France ou au Japon ?

Message par nya-nya »

En effet Lotus, quand on parle de problème de divorce avec une femme japonaise et qu'il y a des enfants dans l'histoire, si le père tient à voir ses ou son enfant, (bien sûr ça dépend, mais je parle de mon expérience, mon copain étant divorcé avec un fils sous la garde de la mère) j'ai l'impression que c'est lui qui va le plus souffrir... Vous n'avez pas idée le chantage puissant que c'est lorsqu'on implique un enfant! Et l'utiliser pour soutirer des sous je trouve très bas... Ne pas comprendre qu'un fils à besoin de plus de temps que 3h par mois avec son père, alors qu'il pleure et ne lâche pas son père au moment de la séparation, ça devient de la cruauté...
Bien sûr peut être que ça existe partout, et bien entendu ce n'est pas une généralité, mais je crois que c'est quelque chose d'assez répandu au Japon...

Alors ok les femmes souffrent souvent il faut le dire, mais il faut pas se placer comme unique victime! il y a tout autant d'hommes qui souffrent, on en parle moins c'est tout...

Avatar de l’utilisateur
Lotus
bienvenu(e)
bienvenu(e)
Messages : 8
Inscription : 25 avr. 2010, 09:51
Localisation : Genève/Suisse

Re: Divorce: vaut-il mieux le faire en France ou au Japon ?

Message par Lotus »

Merci pour toutes ces réponses^^

Cela me plaît d'avoir différent jugement, maintenant je comprend un peu mieux.
Les pères souffrent aussi, presque tout autant que les femmes, là je suis bien d'accord.
Je sais qu'un homme réagit et montre pas toujours ce qu'il ressent selon mon égaux féminin.

Personnellement en Suisse c'est pas mieux, loin de là... Oulha que non! Surtout pour des motifs d'argents et j'en passe. On se fait très bien taper sur les doigts.

Moi je pense que le divorce soit fait au Japon ou en France, d'après ce que j'ai lu, c'est à peu prés la même choses, plus ou moins.

Avatar de l’utilisateur
éricM
débutant(e)
débutant(e)
Messages : 44
Inscription : 26 juil. 2008, 04:58
Localisation : Haute-Loire - Ain - Var

Re: Divorce: vaut-il mieux le faire en France ou au Japon ?

Message par éricM »

Je crois que si l'on se marie au Japon sans établir de contrat de mariage c'est par défaut un contrat de mariage :
le régime de la séparation de biens.

"Le régime de la séparation de biens distingue deux types de biens : les biens propres du mari et les biens propres
de l'épouse. Et cela quel que soit la date ou le mode d'acquisition de ces biens (avant ou après le mariage, achat,
donation, succession). Comme son nom l'indique, le régime matrimonial de la séparation de biens permet de séparer
les patrimoine des époux. Une précaution parfois utile, notamment en cas de remariage, en présence d'enfants d'un
premier lit, ou de création d'entreprise, par exemple, quand l'un des conjoints exerce une activité professionnelle
«à risques»."

Source : http://droit-finances.commentcamarche.n ... biens.php3

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invités