Enfants F/J: choix de la nationalité à la majorité

Discussions sur les problèmes rencontrés par les couples franco-japonais et/ou leurs enfants. Mariage. Divorce.
Répondre
fuchan
débutant(e)
débutant(e)
Messages : 12
Inscription : 26 févr. 2010, 01:21

Enfants F/J: choix de la nationalité à la majorité

Message par fuchan »

Bonjour.
J'ai feuilleté le forum m'ais n'ai pas trouvé de sujet sur une question qui me préocupe:
Un enfant franco japonais ne peut avoir de double nationalité à sa majorité, les institutions des deux pays ne le permettent pas.
Cruel dilemne, n'est ce pas?
Si je considère ma fille mineure, née en france et déclarée au japon, elle a un passeport japonais, et l'identité française, ce qui deviendra tout à fait illégal à sa majorité.
Elle devra alors faire un choix et perdre une partie de son identité.
Avez vous connu cette expérience?
Vos avis et solutions m'intéressent.
Merci

Avatar de l’utilisateur
Cable
made in Japan
made in Japan
Messages : 1788
Inscription : 15 oct. 2006, 09:00
Localisation : Shonan
Contact :

Re: Enfants F/J: choix de la nationalité à la majorité

Message par Cable »

les institutions des deux pays ne le permettent pas
La France le permet. C'est le Japon qui ne le permet pas. Ça ne change rien à votre problème ceci dit.
De plus, ce n'est pas à la majorité que la double nationalité devient interdite, mais aux 22 ans. Ah, l'amour du détail.

Je n'ai pas encore cette expérience, mais si je ne me trompe pas, aux 22 ans du binational, le Japon ne va pas venir traquer le binational pour qu'il abandonne une de ses nationalités. Nul n'est censé ignorer la loi, et donc le binational doit faire la démarche de lui-même. Mais personne ne va venir vérifier s'il l'a fait ou pas. Beaucoup ne le font pas.

Il faut noter que le Japon ne ferme pas les yeux sur ce sujet, bien qu'il ne recherche pas activement les contrevenants. Si un de ses fonctionnaires s'aperçoit un jour que votre enfant à la double nationalité alors qu'il a plus de 22 ans (lors du passage à l'immigration à Narita par exemple), votre enfant a toutes les chances de perdre sa nationalité japonaise sur le champ.

fuchan
débutant(e)
débutant(e)
Messages : 12
Inscription : 26 févr. 2010, 01:21

Re: Enfants F/J: choix de la nationalité à la majorité

Message par fuchan »

Merci CABLE pour ces précisions
Il est vrai que seule l'administration japonaise est pour l'instant inflexible sur le sujet.
C'est effectivement avant le 22eme anniversaire que le jeune doit faire le choix de sa nationalité, je pensais à tors que c'était à l'age de la majorité au japon (20 ans).
Maintenant que ces détatils "techniques" sont précisés, certains d'entre vous ont ils vécu ce problème et comment ont ils agit?
Point le plus important, y a t il des exemples de découverte par les services de l'immigration de "l'oubli de décision" avec perte de nationalité japonaise sur le champ, comme le dit CABLE?

Avatar de l’utilisateur
fugen
accro
accro
Messages : 235
Inscription : 24 janv. 2005, 09:00
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: Enfants F/J: choix de la nationalité à la majorité

Message par fugen »

La question se pose surtout si l'enfant a le désir d'avoir la double nationalité, motivé par le fait qu'il est bilingue, et a eu souvent l'occasion d'aller au Japon pour l'aimer assez non?
Cela ne se pose pas pour mes filles qui ne parlent pas le japonais et n'ont pas développé d'interêt particulier pour le pays de leur père.
(malheureusement mais c'est comme ça..quand je pense à tous ces jeunes passionnés du Japon qui passent ici :? )

Avatar de l’utilisateur
dvorahz
confirmé(e)
confirmé(e)
Messages : 344
Inscription : 18 sept. 2007, 09:00
Localisation : France, Nice
Contact :

Re: Enfants F/J: choix de la nationalité à la majorité

Message par dvorahz »

Oui Fugen, mais ça peut venir un jour et en ce cas, ce serait bien qu'ellles aient aussi cette possibilité, non ?

Avatar de l’utilisateur
fugen
accro
accro
Messages : 235
Inscription : 24 janv. 2005, 09:00
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: Enfants F/J: choix de la nationalité à la majorité

Message par fugen »

Oui mais bon c'est elles qui choisissent et en toute logique tu imagine bien qu'elles ne vont pas choisir une nationalité dont elles ne connaissent pas la langue..et le jour où elle veulent choisir il est trop tard...

Avatar de l’utilisateur
dvorahz
confirmé(e)
confirmé(e)
Messages : 344
Inscription : 18 sept. 2007, 09:00
Localisation : France, Nice
Contact :

Re: Enfants F/J: choix de la nationalité à la majorité

Message par dvorahz »

Ben je n'en suis pas si sûre. Si pour le moment elles ont double-nationalité, si elles ne font rien de particulier cela devrait se conserver, c'est-à-dire qu'elles seraient considérées comme japonaises par les Japonais, et en France elles confirmeront leur nationalité française, non ? Et si un jour elles en ont besoin, elles pourront aller au Japon en tant que japonaises à condition de faire leur passeport japonais, ? A moins que vous n'ayez pas suivi le cursus qui le permette, je crois que c'est cela qui intéresse Fuchan, le créateur de ce fil ...

fuchan
débutant(e)
débutant(e)
Messages : 12
Inscription : 26 févr. 2010, 01:21

Re: Enfants F/J: choix de la nationalité à la majorité

Message par fuchan »

Merci pour ces messages.
Je précise que ma fille née en france a reçu une éducation spécifique au niveau de la langue: mon épouse ne lui a jamais parlé qu'en japonais et rien d'autre alors qu'elle est parfaitement trilingue Japo/franco/anglais. Je ne lui ai jamais parlé qu'en français, bien que je maitrise l'anglais et que je puisse un peu parler le japonais.
Depuis l'age de la maternelle, elle a suivi chaque samedi des cours de japonais dans une association éducative japonaise à Villeurbanne (Rhône)
Cela lui a permis de facilement intégrer l'école internationale située à Lyon à partir du CP, tout en continuant ses cours du samedi.
De plus, elle a effectué des séjours au japon à partir de ses deux ans. Parents indignes, nous l'abandonnions des semaines entières chez ses grands parents pendant que mon épouse me faisait mieux connaitre l'archipel...
Quand elle a été en age de pouvoir intégrer le milieu scolaire, elle a eu le privilège de faire sa rentrée dans une école de quartier à Kyoto ou habite maintennat sa grand mère (voir un article sur mon blog www.soleilrouge.org). Elle n'y est restée qu'un mois cette année là, mais elle a ensuite renouvelé l'expérience de l'intégration en milieu scolaire trois fois en jun/juillet (et même aout car les vacances à 100% sont "facultatives" au japon). Je précise qu'elle n'a jamais été victime d'ijime.
Cela pour dire qu'aujourd'hui, elle est parfaitement bilingue et même beaucoup plus à l'aise en japonais qu'en français ou anglais. Elle envisage même sérieusement de faire plus tard ses études universitaires au japon et voudrait suivre les pas de sa mère à Keio... mais là, je crois qu'elle rêve encore un peu.
D'autre part, sa vie est actuellement majoritairement en france, la moitié de sa famille y vit, l'autre moitié est au japon. Beaucoup de ses amis vivent en france, car en étant entourée de 10 nationalités, elle en a du monde entier, et elle a également des contacts avec des japonais connus au japon lors de ses périodes soclaires, qu'elle adore le japon et en profite pleinement lors de chaque séjour que nous y passons.
Tout cela pour dire que pour elle, devoir faire un choix sera un réel déchirement et qu'elle n'imagine pas du tout perdre une partie de cette double nationalité qui fait son bonheur actuel.
A bientôt.

Avatar de l’utilisateur
Asane
accro
accro
Messages : 216
Inscription : 04 sept. 2007, 09:00
Localisation : Almaty, Kazakhstan

Re: Enfants F/J: choix de la nationalité à la majorité

Message par Asane »

Bonjour Fuchan,

Je suis séduite par votre façon de gérer la double nationalité de votre fille ainsi que son bilinguisme. D'après ce que j'ai pu lire et constater à droite et à gauche, il semble extrêmement difficile de faire en sorte qu'un enfant parle bien les deux langues de ses parents et j'ai l'impression que c'est le cas de votre fille. Bravo !
Etant moi-même mariée à un Japonais parfaitement francophone, j'espère que mon mari renouera avec sa langue maternelle si nous avons des enfants (pas encore mis en route du fait d'une expatriation non programmée, mais nous y pensons !).
Je suis allée faire un tour sur votre blog et vous avez une bien jolie famille.

Au plaisir de vous lire :D

fuchan
débutant(e)
débutant(e)
Messages : 12
Inscription : 26 févr. 2010, 01:21

Re: Enfants F/J: choix de la nationalité à la majorité

Message par fuchan »

Merci Asane pour vos remarques.
Pour qu'un enfant devienne parfaitement bilingue, il faut être prêt à faire des efforts considérables, et j'en parle par expérience.
Surtout au début, dès la naissance lorsque commence l'acquisition des sonorités du langage. Il faut s'astreindre à une rigueur qui peut paraitre obsessionnelle aux non initiés. Mon épouse n'a jamais communiqué avec notre fille autrement qu'en japonais, et elle continue encore aujourd'hui. Et notre fille ne lui répond qu'en japonais. Quand elle lui répondait parfois en français, elle était aussitôt recadrée dans la "bonne" langue. Et c'était également le cas pour moi. Je ne lui parle qu'en français. Le but est de ne jamais polluer l'oreille de l'enfant par l'écoute d'une mauvaise prononciation ou de phrases incorrectement construites.
Avec mon épouse, nous parlons français à la maison car je ne suis pas très doué pour le japonais et j'ai abandonné son étude, raison de plus pour que je ne parle jamais japonais à ma fille!
Ensuite, il faut pouvoir bénéficier de structures éducatives adaptées pour compléter cette acquisition dès le plus bas âge.
Nous avons la chance d'habiter près de Lyon et elle a commencé à aller à l'école Hoshuko de Villeurbanne le samedi matin à partir de la maternelle... et elle est aujourd'hui la "doyenne des élèves. Vu son niveau, c'est devenu un cours particulier car il n'y a pas d'autre enfant de son age.
A Lyon, nous avons également la chance d'avoir la Cité Scolaire Internationale à Gerland. Y sont regroupées dix nationalités différentes et l'enseignement comprend vingt heures de tronc commun en français et langues vivantes 1 et 2 auxquelles s'ajoutent 6 heures de langue et histoire géographie dans la langue nationale. Cet établissement accueille les enfants du CP jusqu'au bac qui se déroule avec une option internationale.
Cela demande beaucoup de sacrifices car rien n'est gratuit, mais quelle satisfaction d'avoir entendu les commentaires flatteurs des enseignants de l'école du quartier de Obaachan à Kyoto ou notre fille a effectué trois "séjours" d'un mois et demie en été. Ils ne notaient aucune différence avec les enfants japonais et elle était même en avance sur plusieurs sujets.
Aujourd'hui, pour compléter ses acquisitions, elle bénéficie également des conseils d'un ami anglophone avec qui elle passe quelques heures chaque semaine pour améliorer sa première langue vivante.
Sans compter toutes les possibilités diverses d'enrissement linguistique offertes par le mélange de nationalités dans les classes de la CSI.
Quand nous voyons qu'aujourd'hui elle adore le japon autant que la france, tous nos effort sont récompensés. Elle écoute de la musique pop japonaise, internationale et un peu française (qu'elle trouve très pauvre), elle regarde tous les Drama japonais (traqués sur internet), les émissions musicales, elle surfe sur les sites japonais et s'habille presque comme une japonaise, consciente qu'en france une fille ne peut pas s'habiller aussi "court" qu'au japon sans se faire trop remarquer. Elle regarde des films en francais, anglais, lit des magazines français et japonais...
Je ne peux que vous encourager à faire tous vos efforts pour que les enfants que vous aurez avec votre mari japonais puissent un jour connaitre tout le bonheur de pouvoir être aussi à l'aise, non seulement dans les deux langues, mais dans les deux cultures.
Cordialement.

sylo
bienvenu(e)
bienvenu(e)
Messages : 2
Inscription : 23 mars 2010, 14:46

Re: Enfants F/J: choix de la nationalité à la majorité

Message par sylo »

En cas de toute, n'hesitez pas a demander l'avis des autorites competentes francaises, notamment l'ambassade francaise au Japon (les autorites japonaises vous diront que ce n'est pas possible d'avoir deux nationalites mais dans les faits...).

Cela est egalement valabe pour les conjoints japonais qui hesitent a devenir francais (peur de perdre la nationalite, etc...).
Travaillant avec de nombreux nikkeijin (etrangers avec ascendance japonaise), il est egalement possible de recuperer la nationalite japonaise si elle est retiree au bi-national (avec les conditions japonaises cependant).

De mon cote, je vais essayer m'inspirer de fuchan pour que mon petit puisse au moins parler les deux langues !

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités