A l'origine de la formation de couples mixtes

Discussions sur les problèmes rencontrés par les couples franco-japonais et/ou leurs enfants. Mariage. Divorce.
Avatar de l’utilisateur
G7
amateur
amateur
Messages : 122
Inscription : 21 juin 2006, 09:00
Localisation : tokyo

Message par G7 »

je trouve egalement que rechercher quelqu un dans une nationalite donnee, ou d une certaine ethnie n est pas ce qu il y a de mieux !
la rencontre d une personne est le plus important ! et ne jamais dire jamais !
ne maudissez pas les francaises, vous finirez avec l une d entre elles !!!
si je m etais contentee de chercher la ou je pensais trouver, je ne serais pas avec mon homme aujourd hui !!
j etais plus orientee scandinaves, germains (rester dans l europe, plus pratique !!), grands blonds aux yeux bleus...
et meme vivant au japon, je ne desesperais pas d en trouver un !!
mais voila... j ai craque pour un japonais !! :?
bon il est grand, c est deja ca ! mais pour les cheveux et les yeux... je ne risque pas d avoir un enfant aux yeux bleus !!!
et quelques jours avant de le rencontrer je medisais les japonais comme vous medisez les francaises messieurs !! :lol:

Avatar de l’utilisateur
Morty
bienvenu(e)
bienvenu(e)
Messages : 6
Inscription : 05 oct. 2007, 09:00

Message par Morty »

Bonjour à tous,

Pour ma part, je ne médis aucunnement sur les françaises, mais je rejoinds malgré tout Geebee dans certaines de ses réflexions.

Je suis assez timide et c'est vrai que j'ai plus de facilité d'échanges avec les femmes asiatiques qu'avec les françaises. Je ne sais pas si c'est dû a l'interculturalité, au fait de communiquer dans diverses langues demandant un certain effort de concentration afin de comprendre et d'être compris, ou autre chose... mais elles ont pour moi plus d'écoute et de patience que peuvent en avoir certaines françaises.

Certes, je généralise peut-être, mais je fais un constat par rapport à mon entourrage... ça ne m'empêche pas de très bien m'entendre avec des françaises :D

Le problème est que, pour ces raisons et d'autres encore, j'apprécie beaucoup la compagnie des asiatiques et suis facilement taxé de "chasseur" par les hommes qui m'entourrent (bizarrement, les femmes par contre trouvent la réflection idiote)

Pour revenir au sujet, et en ce qui me concerne, c'est une amie japonaise de mon entourage qui nous a présenté... vint ensuite les échanges, l'attirance, BEAUCOUP de persévérence, de patience et de compréhension mutuelle... et bien sûr de l'amour ; et la sauce finit par prendre (du moins, la plupart du temps).

En ce qui concerne le mythe de la japonaise soumise à son homme et femme d'intérieur, ma chère et tendre ne répond pas aux critères. Elle n'aime pas faire la cuisine et ne fait le ménage que par nécessité... ce qui ne me dérange aucunement car je suis un passionné de petits plats et aime avoir un intérieur accueillant... Nous ne nous battons donc pas pour les taches ménagères :P

Morty

Avatar de l’utilisateur
Asane
accro
accro
Messages : 216
Inscription : 04 sept. 2007, 09:00
Localisation : Almaty, Kazakhstan

Message par Asane »

Oui, c'est vrai G7, moi j'étais plutôt orientée grands bruns typés latinos, un peu artistes, et je ne rencontrais que des blonds avec qui ça ne marchait pas. (Déjà à cette époque la vie était contrariante. :wink: ) Et je me retrouve avec un Japonais pas très grand, au look classique ! Et je le trouve super mignon, avec en plus des qualités que je n'aurais jamais pensé rencontrer chez un Japonais (actif à la maison... et faisant l'effort de parler ma langue) ! Maintenant, tous les jours, je prends du recul par rapport à mes anciens préjugés... car ce qui me rend heureuse aujourd'hui, n'est pas du tout ce que j'avais imaginé hier !

Avatar de l’utilisateur
GeeBee
contributeur
contributeur
Messages : 685
Inscription : 28 oct. 2006, 09:00
Localisation : Paris

Message par GeeBee »

Ca peut paraitre bête de se fixer sur une ethnie, un peuple mais je crois que la culture et l'éducation véhiculées par un pays influent sur le comportement de ses ressortissants. Donc il est certains critères que l'on trouvera plus spécifiquement chez un peuple que chez un autre.

Moi ce qui me bloque c'est plus comportemental.

Avatar de l’utilisateur
orlenduz
vétéran
vétéran
Messages : 903
Inscription : 22 juin 2005, 09:00
Localisation : Tokyo

Message par orlenduz »

GeeBee a écrit :Ca peut paraitre bête de se fixer sur une ethnie, un peuple mais je crois que la culture et l'éducation véhiculées par un pays influent sur le comportement de ses ressortissants.
.
Bien sur mais il faut voir au delà de ça.
Je ne crois pas que les japonaises et les japonais soient si différents au fond d'eux. Il y a bien sur des principes forts qui sur lesquels japonais et français se différencient "en général". Ce qui peut être source de respect ou de bataille parfois.
Peut-être que les japonaises vont paraitre plus patientes dans les premiers temps ou conciliantes mais avec le temps, qu'on soit japonais ou français, on dévoile sa vraie personnalité, en bien ou moins bien.
Quand au mythe de la japonaise gentille avec son petit mari, il faudrait nuancer.
C'est une japonaise qui m'a dit que si elle ne travaillant pas elle serait prête à préparer le bento de son mari et de tout bien astiquer dans la maison. Tout simplement parceque le mari de son côté assure la protection de la famille et doit coute que coute ramener un salaire suffisant. Par contre, à partir du moment où elle bosse aussi elle ne se voit aucunement tenue de faire ça et ça ne lui traverserait même pas l'esprit (elle a raison d'ailleurs). Une gentillesse calculée? Non, je ne pense pas, mais ça rentre dans une certaine logique.
Il y a d'ailleurs des gens d'un certaine âge qui s'inquiètent parfois que leur fils gagne moins que leur belle-fille ou inversement, que leur fille gagne plus que leur beau-fils. Dans cette logique un peu "conservatrice", il ya un risque de déséquilibre dans le couple et de revendications plus poussées de part et d'autre...
Il ne faut surtout pas généraliser et il y a des couples de ce type qui marchent bien.
Après, être attiré par le charme des sirènes du port de Tokyo, c'est une autre histoire :)

Avatar de l’utilisateur
GeeBee
contributeur
contributeur
Messages : 685
Inscription : 28 oct. 2006, 09:00
Localisation : Paris

Message par GeeBee »

orlenduz a écrit : Peut-être que les japonaises vont paraitre plus patientes dans les premiers temps ou conciliantes mais avec le temps, qu'on soit japonais ou français, on dévoile sa vraie personnalité, en bien ou moins bien.
Je plussoie mais c'est justement le début, l'approche, le premier contact qui est difficile pour un timide. Or c'est sur ce point là, comme tu le dis, que les japonaises (et les asiatiques en général, par rapport à celles que je connais) sont plus abordables.
Après il est évident qu'on trouve des personnalités comme en France.
Mais une fille ouverte au premier abord est essentielle pour un timide. Je le redis mais, quitte à rechoquer encore, les françaises ne sont pas ouvertes du tout (visiblement je ne suis pas le seul à le dire ;)). Même pour un simple bonjour de courtoisie on a l'impression de déranger...

Avatar de l’utilisateur
Ebichu
amateur
amateur
Messages : 53
Inscription : 23 mai 2007, 09:00
Localisation : Osaka

Message par Ebichu »

G7 a écrit :je trouve egalement que rechercher quelqu un dans une nationalite donnee, ou d une certaine ethnie n est pas ce qu il y a de mieux !
la rencontre d une personne est le plus important ! et ne jamais dire jamais !
ne maudissez pas les francaises, vous finirez avec l une d entre elles !!!
je suis d'accord.
c'est quand j'ai commençais à maudire les japonaises que j'ai rencontré celle que j'ai fini par épousé. :D

Par contre, j'ai remarqué aussi que je suis plus patient dans une relation avec une non-française. Je sais pas vraiment pourquoi mais je me demande si en fait, lorsque survient un problème avec une étrangère je passe ça sur un problème de communication (différence de langue et culture) alors qu'avec une française....je passe ça sur un problème de personnalité et la situation dégénère. :lol:

Avatar de l’utilisateur
G7
amateur
amateur
Messages : 122
Inscription : 21 juin 2006, 09:00
Localisation : tokyo

Message par G7 »

Par contre, j'ai remarqué aussi que je suis plus patient dans une relation avec une non-française.
c est pareil pour moi ! et on discute plus je pense aussi ! car ce serait dommage de faire une grosse crise pour rien !
si j avais ete avec un francais, je reagirais au quart de tour !
alors que la, bien que reagissant encore vite, je met en perspective 3 possibilites : 1- un probleme de langue (comme on parle anglais ou japonais ensemble, il se peut que ce soit juste un probleme de communication) ; 2- un probleme de culture (verifier si au japon/france, on fait plus comme ci ou comme ca) ; 3- probleme de personnalite (et si c est ca le probleme, c est plus difficile a resoudre !!!)
donc je verifies les 3 avant de m emporter ou non !!
si j etais avec un francais, il n y aurait que le numero 3 pris en compte, et ca coincerait tres vite !...
donc oui, etre avec une personne d une culture aussi differente (on ne peut pas faire plus different que france et japon en ce qui concerne les relations de couple et les sentiments et leurs demonstrations !!) nous pousse a plus de tolerance, et a plus de "lacher prise"...
qu est ce que j ai appris la patience depuis que je suis ici !!!

Avatar de l’utilisateur
orlenduz
vétéran
vétéran
Messages : 903
Inscription : 22 juin 2005, 09:00
Localisation : Tokyo

Message par orlenduz »

Ebichu a écrit :[q

Par contre, j'ai remarqué aussi que je suis plus patient dans une relation avec une non-française. Je sais pas vraiment pourquoi mais je me demande si en fait, lorsque survient un problème avec une étrangère je passe ça sur un problème de communication (différence de langue et culture) alors qu'avec une française....je passe ça sur un problème de personnalité et la situation dégénère. :lol:
C'est justement ça que j'apprécie avec les quelques françaises que je connais sur Tokyo. C'est plus "rentre dedans" (pas d'esprit malicieux s'il vous plait) et des fois ça fait du bien aussi!
On peut aussi plus aborder de discussions de fond je trouve. Mais il ya bien sur des japonaises avec qui on peut avoir des discussions intéressantes...

Je veux bien comprendre que les timides aient plus de facilité avec des japonaises mais bon, je ne crois pas qu'il faille être super extraverti pour avoir une relation avec une française...

Avatar de l’utilisateur
orlenduz
vétéran
vétéran
Messages : 903
Inscription : 22 juin 2005, 09:00
Localisation : Tokyo

Message par orlenduz »

G7 a écrit :[
qu est ce que j ai appris la patience depuis que je suis ici !!!
Moi aussi j'ai l'impression d'être plus patient dans différentes circonstances. Je crois que c'est important pour vivre ici et pas seulement dans son couple. L'emportement passionnel à la va vite n'est pas une bonne méthode il me semble.

Avatar de l’utilisateur
shaahrazade
amateur
amateur
Messages : 191
Inscription : 18 juin 2006, 09:00
Localisation : Beppe

Message par shaahrazade »

GeeBee a écrit : Mais une fille ouverte au premier abord est essentielle pour un timide. Je le redis mais, quitte à rechoquer encore, les françaises ne sont pas ouvertes du tout (visiblement je ne suis pas le seul à le dire ;)). Même pour un simple bonjour de courtoisie on a l'impression de déranger...
Tu ne choques pas. Moi-même en tant que femme française, je suis assez d'accord. Il serait intéressant que les grand timides qui ont des problèmes relationnels avec les femmes françaises rencontrent une de celles qui vivent au Japon. Je pense que le comportement de ces dernières sera, curieusement, semblable à celui d'une japonaise. Je veux dire par là que la fermeture apparente d'une française en France est due à son contexte. La France, c'est un peu le cauchemard pour les femmes jeunes qui, comme moi, ont horreur de se faire draguer. La seule possibilité pour éviter les gros dragueurs qui vous tombent dessus avec des gros compliments bien lourds, c'est d'adopter une attitude fermée...

Quand je suis rentrée en France en septembre, pour la première fois en 3 ans, j'avais pris le plis japonais et j'adoptais une attitude plus ouverte qu'à l'époque où je vivais en France. Et bien, ce fut le cauchemard intégral, pas moyen de faire 3 pas sans me faire arrêter, inviter (avec beaucoup d'insitance !), bousculer et j'en passe.
"on n'a plus le droit de draguer dans la rue !?" me dit-on lorsque, à bout de patience, je réclame en criant qu'on me fiche la paix. Mais, bon sang, messieurs les français, votre drague dans la rue frise souvent l'agression en bonne et due forme !
Le problème n'est pas tant d'aborder une fille (je me suis faite aborder plus de fois que je n'en saurais dire au Japon), mais quelle insistance de la part des français ! À croire que quand on leur dit non, il n'y a qu'en français qu'ils ne le comprennent pas !

Conséquence : nous devenons agressives, pour ne pas dire hyper-agressives, c'est le seul moyen de se débarrasser du dragueur français. Et de retour au Japon, notre attitude hystérique surprend tous les japonais qui ne comprennent pas ce qu'ils nous ont fait... D'où la réputation qu'ont les occidentales - surtout les françaises - d'être difficiles...
Bien entendu, dans un tel contexte, le timide-intraverti est particulièrement mal placé...

De mon côté, je ne suis pas du tout attirée par un type physique ou un autre. Ce que j'aime c'est la culture, l'intelligence, une façon logique de raisonner... Mon partenaire peut être super moche, tant qu'il est intelligent, je m'en moque (il faut dire que je suis totalement bigleuse, ça doit aider...). Mais, même sans chercher particulièrement un(e) japonais(e) ou un coréen(ne), il est bien plus facile de rencontrer un(e) japonais(e) au Japon ou un coréen(ne) en Corée qu'un(e) grand(e) et blond(e) suédois(e), reconnaissons-le. Que les gens qui vivent au Japon finissent par se marier avec un autochtone n'a donc rien de vraiment surprenant, ce que je stigmatise en parlant des "gaijin qui veulent une femme japonaise", ce sont ceux qui viennent au Japon uniquement dans ce but. Pas ceux qui ont une attirance pour les asiatiques (que je peux concevoir même si je ne la comprend pas vraiment n'ayant pas moi-même de type physique de prédilection) et qui seront attirés par une chinoise ou une coréenne aussi bien que par une japonaise, mais ceux qui veulent une japonaise-soumise-comme-dans-la-légende. Il y a peu (voire très peu) de gens comme ça, mais pour des raisons évidentes, c'est au Japon qu'ils se concentrent. Il y en avait un à côté de moi dans l'avion au retour de Dubai pas plus tard qu'hier. Le pauvre n'a vraiment pas eu de chance, il devait se dire que dans un avion à destination d'Osaka, il allait rencontrer sa première japonaise, et au lieu de ça, c'est à côté de moi qu'il tombe !
Dans la rangée de siège à côté, il y avait un mère de famille avec son mari et son bébé (tous japonais) et l'autre était tellement persuadé qu'il vallait mieux que tous les hommes japonais réunis qu'il s'est senti obligé de draguer cette pauvre maman pendant tout le trajet, en lui disant que les hommes occidentaux étaient vachement mieux que les japonais parce que...
Vous voyez la finesse du type....
Heureusement qu'il ne m'a pas parlé, mais c'était trop rude, au bout d'un moment, j'ai dû dire à la maman que je n'étais pas avec ce type.
Il me semble que cela ne peut pas être à l'origine d'un couple, mixte ou non, réussi...

Avatar de l’utilisateur
GeeBee
contributeur
contributeur
Messages : 685
Inscription : 28 oct. 2006, 09:00
Localisation : Paris

Message par GeeBee »

merci pour les explications.
Dans ce cas regardez mieux les timides :p

En dehors même de cet aspect agressif, c'est surtout que pour bon nombre de françaises timide=poubelle.
Vous voyez les timides comme ennuyeux, chiants, lâches... en un mot : inintéressants. Un défaut rédibitoire qui nous jète à la poubelle direct.
Or avec les asiatiques (vécu avec japonaises, thailandaise, chinoise et vietnamienne), ce n'est jamais un défaut, jamais un frein à la rencontre. Il faut dire aussi que leur gentillesse et leur ouverture engendrent une baisse de timidité :D

Je crois que la France n'est pas faite pour les timides lol :lol:

Avatar de l’utilisateur
Fujijanet
contributeur
contributeur
Messages : 644
Inscription : 18 nov. 2005, 09:00
Localisation : Fukuoka

Message par Fujijanet »

Regardez les timides? faudrait aussi qu'ils se montrent. pourquoi les timides n'ont pas la cotes? On les rencontre pas, les timides socialisent peu que je sache, ou voulez vous qu'on les rencontres?
Y a une marge entre les lourds de la drague et les timides qui attendent que le monde les voit et que si on les voit pas c'est qu'on est pas gentille???
Faut pas abuser non plus!

Pour sociabiliser, se faire des amis, des petit(e)s ami(e)s faut aller vers les gens. Si vous attendez, vous pouvez attendre longtemps le coup de chance.
Moi je pense que les timides francais qui viennent au Japon, se sentent plus confiant (donc moins timide). Moi au Japon, suis devenue timide, patiente, moins aggressive, dem ras le bol des plans dragues dans la rue.
Par contre un japonais timide qui me parle en francais dans le train, qui tremblait tellement il etait confus....ben il a bien fait de se foutre un coup de pied au derriere et de combattre sa timidite, parceque maintenant c7est GENIAL!

Avatar de l’utilisateur
shaahrazade
amateur
amateur
Messages : 191
Inscription : 18 juin 2006, 09:00
Localisation : Beppe

Message par shaahrazade »

GeeBee a écrit :En dehors même de cet aspect agressif, c'est surtout que pour bon nombre de françaises timide=poubelle.
Vous voyez les timides comme ennuyeux, chiants, lâches... en un mot : inintéressants. Un défaut rédibitoire qui nous jète à la poubelle direct.
Or avec les asiatiques (vécu avec japonaises, thailandaise, chinoise et vietnamienne), ce n'est jamais un défaut, jamais un frein à la rencontre. Il faut dire aussi que leur gentillesse et leur ouverture engendrent une baisse de timidité :D

Je crois que la France n'est pas faite pour les timides lol :lol:
J'ai connu en France quelques hommes qui se disaient "timide" et cela leur servait de prétexte pour faire ce qu'il leur plaisait de faire ou ne pas faire ce qu'ils ne voulaient pas faire. C'était toujours la bonne excuse : "moi, tu comprends, je suis timide alors je ne peux pas faire ça"...
Il y a certaines choses pour lesquelles je les suis, ok la situation est difficile et ça les bloque. Mais dans la plupart des cas, il aurait suffit de prendre un peu sur soi, comme le japonais de Fuji, pour y aller et ça ne coûte rien !

Maintenant, Fuji, elle regardait dans le train son beau japonais comme une française qui vit au Japon peut se le permettre. Si elle fait ça en France, c'est tout le train qui lui tombe sur le râble - plan "drague lourde". Je suis prête à mettre ma main à couper que cette scène aurait eu lieu dans le métro à Paris, le japonais timide ne lui aurait jamais parlé !
Il aurait fait un pas vers elle, elle aurait levé sur lui un regard glacé comme une tempête de neige en Antarctique au solstice d'hiver et il aurait battu en retraite. Parce que les glaçons, ils sont là pour ça, pour faire renoncer les plus emmerdants, alors les timides...

Au Japon, ce n'est pas pareil, si vous dites gentiment à un type qui vous a abordé que c'est non, il s'excuse et il s'en va, quel bonheur ! Du coup, on peut regarder les beaux mecs avec un air ouvert, on sait qu'on n'en aura pas pour 3 heures de guerre pour se débarrasser d'un importun juste à cause de ça....
Tu le dis toi-même Fuji, tu es devenue plus patiente, calme et moins agressive. C'est pareil pour moi, serait-ce l'effet Japon ??

Avatar de l’utilisateur
GeeBee
contributeur
contributeur
Messages : 685
Inscription : 28 oct. 2006, 09:00
Localisation : Paris

Message par GeeBee »

Je crois que shaahrazade a bien vu le problème d'un coté comme de l'autre.
En France c'est un cercle vicieux : La fille attend un premier pas du gars qui lui, étant timide, n'ose pas trop faire vu l'attitude glaciale de la fille.

Avatar de l’utilisateur
orlenduz
vétéran
vétéran
Messages : 903
Inscription : 22 juin 2005, 09:00
Localisation : Tokyo

Message par orlenduz »

shaahrazade a écrit :[q

Au Japon, ce n'est pas pareil, si vous dites gentiment à un type qui vous a abordé que c'est non, il s'excuse et il s'en va, quel bonheur ! Du coup, on peut regarder les beaux mecs avec un air ouvert, on sait qu'on n'en aura pas pour 3 heures de guerre pour se débarrasser d'un importun juste à cause de ça....
??
Ouais enfin le mec qui poursuit sa proie sur 300 mètres à la sortie de la gare, il éxiste aussi au Japon!
Impressionnant comme la fille fait semblant de ne pas l'avoir vu et comme le gars ne lâche pas l'affaire pour obtenir ou refourguer son numéro de téléphone. Et il ne s'agit pas ici d'un host en recherche de clientes ou d'un professionnel avec l'oreillette 8)

Avatar de l’utilisateur
GeeBee
contributeur
contributeur
Messages : 685
Inscription : 28 oct. 2006, 09:00
Localisation : Paris

Message par GeeBee »

orlenduz a écrit :... Et il ne s'agit pas ici d'un host en recherche de clientes ou d'un professionnel avec l'oreillette 8)
C'est quoi ces individus ?

Avatar de l’utilisateur
orlenduz
vétéran
vétéran
Messages : 903
Inscription : 22 juin 2005, 09:00
Localisation : Tokyo

Message par orlenduz »

GeeBee a écrit :
orlenduz a écrit :... Et il ne s'agit pas ici d'un host en recherche de clientes ou d'un professionnel avec l'oreillette 8)
C'est quoi ces individus ?
ah désolé!
Un host est l'équivalent masculin des hôtesses de club mais c'est un peu spécial. Si tu te ballades dans le quartier de Shinjuku, à côté de kabukicho, tu verras un paquet de gars en costards et à la coiffure "chatoyante" (une belle crinière colorée). ces gars pistent des femmes ou jeunes femmes qu'ils pensent pouvoir engréner dans leur club. Ils ne vont pas vers n'importe qui mais, selon leur instinct, accrochent dans la rue une fille dont ils pensent pouvoir faire dépenser pas mal d'argent et également suceptible d'être intéressée par leurs services. Il ne s'agit pas de prostitution, quoique dans un sens...C'est réellement un "service", au sens où il faut savoir accueillir la cliente et être vraiment professionnel (adapter son comportement en fonction de la cliente...). ça peut avoir l'air sympa mais on ne fait pas carrière (alcool, clopes, vie nocturne...)
Quant aux professionels avec oreillette, ce sont souvent des employés de karaoke ou autres...

louis-kun
amateur
amateur
Messages : 136
Inscription : 05 nov. 2007, 09:00
Localisation : Geneva / Kyoto

Message par louis-kun »

Il sont bien marrant ces types... surtout quand il coursent a trois une fille magnifique qui n a aucunement besoin de leur service... J ai l impression qu il n y a que ca a Nagoya...
Je me demande comment des femmes peuvent etre interesser par eux...
Dernière modification par louis-kun le 31 déc. 2007, 02:48, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
orlenduz
vétéran
vétéran
Messages : 903
Inscription : 22 juin 2005, 09:00
Localisation : Tokyo

Message par orlenduz »

louis-kun a écrit : Je me demande comment des femmes peuvent etre interesser par ces types, mis a part des lesbiennes japonaises refoule.
Franchement avec leur pantalon moulant noire, le crinere de tigron et la facon qu ils ont de parler entre eux on dirait la cage au folles version jp a tout les coins de rue...
Figure-toi que j'ai demandé à des filles françaises et japonaises comment elles trouvaient ces types et j'ai toujours eu droit à la même réponse: "beurk...trop nuls...bouh..."! Le truc c'est que ça doit quand même marcher puisqu'ils bossent et gagnent de l'argent avec ça. ça fait aussi peut-être mauvais genre de dire "Oh oui je veux leur rendre visite dans leur super club!!!!!" donc on le garderait-on pour soi? C'est sur que coincé entre un love hotel et un autre club louche, ce genre de place n'a pas très bonne image.
Je crois que c'est plus un jeu psychologique.
Enfin, heureusement que j'ai demandé l'opinion de filles; j'hésitais presque à me faire la même coupe pour affiner mon style...

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités