une association des femmes françaises

Discussions sur les problèmes rencontrés par les couples franco-japonais et/ou leurs enfants. Mariage. Divorce.
Zaoflo
débutant(e)
débutant(e)
Messages : 39
Inscription : 10 avr. 2005, 09:00
Localisation : Sendai, Japon

Message par Zaoflo »

J'ai fait partie de ca:
http://www.afwj.org/
quelques annees en essayant d'y entrainer mes amies de Sendai, mais ca n'a tente personne car en anglais et tout se passant a Tokyo.

Avatar de l’utilisateur
Hachiryu
tatamisé
tatamisé
Messages : 1209
Inscription : 07 mai 2004, 09:00
Localisation : Nagoya

Message par Hachiryu »

Zaoflo a écrit :au risque de me faire traiter de sexiste, je soutiens que la relation avec les beaux-parents surtout (et la societe en general) , est plus difficile si c'est la femme qui est etrangere, que si c'est l'homme....les beaux-parents ne connaissant pas le systeme occidental, elle doit appartenir a sa belle-famille comme une japonaise.......alors que les parents d'une femme japonaise savent qu'une fois mariee, elle appartient plus a la famille de ses beaux-parents qu'a eux, donc, plus de liberte.
Flo qui habite dans la meme maison que ses beaux-parents depuis 9 ans.....(et les 13 annees precedentes juste a cote, ce qui ne change pas trop !)
Habiter avec ses beaux-parents japonais en tant que femme étrangère ne doit pas être facile surtout si les beaux-parents en question sont très traditionnels d'esprit. Je connais quelques cas, et le couple habite soit avec, soit juste à coté ils arrivent à rester très indépendants donc tout se passe bien. Il y a plusieurs facteurs qui influencent les résultats de cette cohabitation ou quasi cohanitation, je crois; le niveau d'ouverture d'esprit des beaux-parents, et ce n'est pas toujours en relation avec le niveau d'instruction.

Zaoflo a écrit : A part ca, j'ai cree une association des epouses etrangeres ici a Sendai en 1989.
Il est tres difficile de trouver les epouses etrangeres car si elles ont des enfants petits, si elles ne sont pas prof de langues, elles restent chez elles et personne ne les connait.
Mon assoc est passee dans le journal, mais la encore, si le mari japonais ne traduit pas pour sa femme, elle ne le saura pas.
Certaines belles-familles interdisent a l'epouse etrangere de participer a une telle association car elles pensent qu'on y dit du mal du Japon, des maris, des beaux-parents, la jeune femme est alors interdite de sortie.
Moi aussi j'ai fait partie de l'AFWJ pendant un temps. C'est très utile, en tout cas, je pense que ça s'est pas mal amélioré. Mais, à l'époque, à chaque réunion, les participantes étaient différentes donc il était difficile d'avoir une sensation de suivi. Tout est en anglais, donc cela exclut de fait celles qui ne parlent pas anglais, ce qui est dommage.

Comme l'évoque Zaoflo, il y a beaucoup, beaucoup de personnes avec des conjoints japonais qui n'ont aucune idée de la manière de rencontrer d'autres étrangers ou de chercher de l'aide, soutien etc... Il est beaucoup plus facile si on travaille d'obtenir des infos; sans travail et avec des enfants petits, la femme, en particulier, se retrouve vite à tourner en rond chez elle et à stresser, d'autant plus qu'elle ne maîtrise pas le japonais.
Mais, comment faire à part regarder autour de soi et essayer d'apporter à un niveau individuel de l'aide si on pense que certains(es) en ont besoin.... :(
Shizuka-jp a écrit :J'ai connu autour de moi plusieurs cas d'étrangères "dans le pétrin", c'était d'autant plus grave qu'elles ne connaissaient pas bien la langue et qu'elles étaient dépendantes économiquement de leur mari. Celles qui avaient des ressources, qui parlaient la langue, et n'étaient donc pas totalement isolées, ont moins eu de mal pour trouver des conseils et se faire aider.
Voilà tout le problème; les plus défavorisés restent les laissés pour compte. En ce qui concerne les couples franco-japonais, en dehors des grandes métropoles, ils vont forcément être très disséminés et créer une association, chose tout à fait possible, risquera de se heurter à de gros problèmes de gestion et d'intendance, ne serait-ce que pour envoyer une lettre d'information ou d'organiser des rassemblements.

J'édite ce post, car niobeex, après avoir bien profité du forum (de son propre aveu) nous annonce qu'elle se retire. Elle reste en spectatrice! On peut donc se demander quelles étaient ses intentions en évoquant la création d'une association, titre de cette section.
La forme même du forum, pratiquement anonyme, permet tous les lancements de ballons d'essai, c'est certain....mais j'espère que de trouver en face d'elle des arguments solides lui aura permis de se rendre compte que ce n'est pas toujours facile de prendre ses responsabilités.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités