M'aime-t-elle ? (un grand classique)

Discussions sur les problèmes rencontrés par les couples franco-japonais et/ou leurs enfants. Mariage. Divorce.
Verrouillé
Avatar de l’utilisateur
nhk
bienvenu(e)
bienvenu(e)
Messages : 8
Inscription : 30 juin 2006, 09:00

M'aime-t-elle ? (un grand classique)

Message par nhk »

M'aime-t-elle ? (un grand classique)

Le but (premier, en tout cas) n'est pas de vous faire sourire mais d'avoir vos conseils avisés.

Après quelques expériences de vie en couple de plusieurs années chacune, avec des Françaises, donc hors sujet, voici mon histoire.

Suite à une annonce que j'avais passée dans le Mainichi Shinbun pour un échange culturel, je dialogue par e-mail (en anglais principalement) avec une charmante Japonaise depuis plus de huit mois maintenant.
Après des échanges hebdomadaires de longs e-mails, des envois réciproques de cadeaux culturels et gastronomiques, de fil en aiguille, vous l'avez deviné, H. a pris une grande importance dans mon coeur et je lui ai déclaré la semaine dernière que je l'aimais, enfin, en y mettant les guillements nécessaires dûs à la virtualité de l'histoire, et... elle ne m'a pas répondu sur ce point, ni positivement, ni négativement.

Les échanges d'e-mails se poursuivent, enfin un peu moins régulièrement et un peu moins longs de son côté puisqu'elle a un nouveau travail depuis trois semaines (donc avant ma déclaration, déjà), les "tes mots me manquent" sont toujours là, mais pas la réaction tant attendue.

Ah, si, elle souhaite - et c'est nouveau - m'inviter au Japon début août, et comme elle sait que je suis fauché comme les blés (donc là n'est pas son intérêt au moins, c'est sûr !), elle est prête à me loger, bien entendu, mais aussi à m'envoyer les billets d'avion ! (Et je me plains !)

Oui, j'en appelle à vous car j'ai lu les différents posts de la thématique "couples franco-japonais", et cela me rappelle furieusement les cas où les Japonaises sont charmantes, généreuses à un point qui, dans notre culture, signifierait un amour passionné mais dans la leur n'est pas tout à fait cela, mais davantage une marque de respect, de pudeur et la peur de dire non.

Et le fait qu'elle m'invite me rappelle aussi ces histoires de Japonaises n'hésitant pas à passer une première nuit en compagnie de celui avec qui s'est instauré un jeu de séduction, pour juger sur pièces, et prendre une décision plus radicale... (Et je me plains ! bis)

Bon, je n'attends pas qu'elle dise "oui, moi aussi je t'aime", une Japonaise ou une Française, bref, n'importe quelle partenaire, dirait "ce n'est que du virtuel, rencontrons-nous", je ne veux pas qu'elle me dise "euh ben non, c'est pas réciproque" (quoique, au moins, je serais plus avancé), j'attends juste qu'elle me dise ce "pour moi aussi tu comptes beaucoup, rencontrons nous pour voir si on peut aller plus loin" tant attendu. Mais non, c'est juste "en août je suis libre, je peux t'envoyer des billets d'avion".

Et là, je redoute le clash culturel.

Ces huit mois dans lesquels moi - virtualité mise à part - j'ai mis tant de romantisme (oui, j'en avais envie dans cette histoire-là, mais je n'agis pas toujours ainsi, je ne pense pas être ce qu'on appelle un incorrigible romantique) ne sont-ils pour elle rien d'autre qu'un moyen d'obtenir ce test du lit commun ?
1) Miser l'avenir d'une histoire de déjà plusieurs mois sur seulement quelques heures me choque.
2) (expliquant peut-être le point 1) je ne suis pas sûr du résultat de ce test (ferai-je ce qu'il faut, comme il faut ?)

Je résume mes questions : pensez-vous qu'il y ait une forte chance qu'elle n'ait pas donné la même signification que moi à ces huit mois ?

Dois-je accepter l'invitation ? (et si ça se passe mal et qu'elle regrette, non, elle ne regrettera pas ?... )

Que pensez-vous qu'elle attende de notre premier contact (au sens concret donc aussi) ?

D'avance, merci de vos réponses.

Avatar de l’utilisateur
ELTdG
vétéran
vétéran
Messages : 857
Inscription : 26 mai 2004, 09:00
Localisation : Dans la jungle / au Japon

Message par ELTdG »

Desole de repondre par des questions, ca n'est pas de la maieutique.

1/ Tu devrais etre plus honnete dans tes posts...
nhk a écrit : Suite à une annonce que j'avais passée dans le Mainichi Shinbun pour un échange culturel, je dialogue par e-mail [...]
et
nhk a écrit : (oui, j'en avais envie dans cette histoire-là, mais je n'agis pas toujours ainsi, je ne pense pas être ce qu'on appelle un incorrigible romantique [...]
Depuis le debut, tu avais envie d'une copine japonaise ?? Dans ce cas, je rejoins Atila (comme quoi :oops: ), on ne sort pas avec quelqu'un pour sa nationalite, enfin au moins quand on a un passeport francais et qu'on ne cherche pas a fuir son pays.
Oublie toutes les legendes que tu as entendues sur les japonaises, et d'un tout ce qu'on entend sur le Japon en France est au moins deforme, au plus totalement faux, et de deux chaque personne est unique quelle que soir sa nationalite. Tu crois que tu es un francais typique ? C'est quoi un francais typique ? Quelqu'un qui se douche une fois par semaine, qui fait du velo en t-shirt raye, en berret, avec une baguette sous le bras et un collier d'ail autour du cou ?

2/ Ta declaration peut etre prise comme romantique tout comme <i>kimochi warui</i>. Comme souvent dans ce type de dilemne, c'est le contexte qui joue. Apparemment, elle a choisi la premiere reponse. Horsmis le fait que tu sois beau, riche, intelligent et tellement romantique, pourquoi est-elle interessee par la France ? Pouquoi t'inviter au Japon plutot que d'aller elle-meme en France ?

3/ Tu penses que cette histoire a un avenir ?

4/ Au fait, on peut acheter un Paris->Narita / Narita->Paris depuis le Japon... ? je ne suis pas tres sur...

5/ Tu ne penses qu'a coucher avec elle ? De toute facon, si son fantasme c'etait de se marier a un francais ou plus prosaiquement juste de coucher avec un francais, je suis persuade qu'il y en a des plus pres de chez elle et que ca lui couterait moins cher.

6/ As tu paye ta redevance ? (desole, elle etait facile, celle-la... :( )

Je ne veux pas etre agressif ni mechant, loin de la. J'espere que tu vas etre heureux avec elle ou avec quelqu'un d'autre, c'est juste que c'est difficile de se faire une idee de toute cette histoire sur un tel post et que comme tu le reconnais toi-meme tout ceci est virtuel. Penses-tu la connaitre vraiment ?
Si j'etais toi, ce que je ne suis pas, j'irai faire un tout au Japon au frais de la princesse mais sans me fixer d'objectif ni de me faire de film. Meme si je repugne fortement a l'idee de me faire inviter par quelqu'un que je ne connais pas et qui plus est a sejourner chez cette personne. A toi de voir.

Avatar de l’utilisateur
nhk
bienvenu(e)
bienvenu(e)
Messages : 8
Inscription : 30 juin 2006, 09:00

Message par nhk »

ELTdG a écrit : 1/ Tu devrais etre plus honnete dans tes posts...
nhk a écrit : Suite à une annonce que j'avais passée dans le Mainichi Shinbun pour un échange culturel, je dialogue par e-mail [...]
et
nhk a écrit : (oui, j'en avais envie dans cette histoire-là, mais je n'agis pas toujours ainsi, je ne pense pas être ce qu'on appelle un incorrigible romantique [...]
Depuis le debut, tu avais envie d'une copine japonaise ??
C'est plutôt de citer ainsi : un bout du début, un bout de la fin, au risque de déformer, qui n'est pas très honnête, non ? :wink:

Entre les deux j'avais écrit que, petit à petit, elle avait pris de l'importance dans mon coeur.
Rien de malhonnête je crois, et pour lier encore une fois les deux extraits "échange culturel" et "romantisme", n'est-il pas naturel d'accompagner un envoi de livres d'une petite carte personnelle ? Ce que j'ai voulu dire aussi, c'est que les mots sont devenus de plus en plus "doux".

Cela étant dit,
ELTdG a écrit : Dans ce cas, je rejoins Atila [...] et un collier d'ail autour du cou ?
sur le choix d'une personne avant la nationalité, je suis bien d'accord. (À part qu'un Anglais m'avait dit un jour que le Français typique se frottait les aisselles avec de l'ail, il ne m'a pas parlé de collier.) :P

Pour le reste, je demande davantage un éclaircissement du point de vue des différences culturelles, et des conseils, plutôt qu'un jugement sur mon histoire, dont je n'ai donné que les éléments significatifs. Je dis cela parce que ta question 2 pose une bonne question :
ELTdG a écrit : pourquoi est-elle interessee par la France ? Pouquoi t'inviter au Japon plutot que d'aller elle-meme en France ?
Je dois ajouter qu'au départ elle voulait venir en France découvrir la culture provençale, mais elle a plusieurs fois reporté ce voyage et a fini par ne plus en parler du tout.
Je lui ai d'ailleurs fait cette remarque mais je n'ai pas (encore ?) la réponse...


J'ai déjà donné une réponse à la question 3 : "justement, je ne sais pas, et j'aimerais savoir".

ELTdG a écrit : 5/ Tu ne penses qu'a coucher avec elle ?
Mais non, dans ces conditions c'est même une chose qui m'inquièterait !
ELTdG a écrit : Si j'etais toi [...] j'irai faire un tout au Japon au frais de la princesse [...] Meme si je repugne fortement a l'idee de me faire inviter par quelqu'un que je ne connais pas
OK c'est noté. J'ai bien-sûr les mêmes scrupules, je verrai bien ce que d'autres en pensent.
ELTdG a écrit : Je ne veux pas etre agressif ni mechant, loin de la.
Non non, j'entends bien, pas de problème, et merci pour les voeux de bonheur !

Shizuka-jp
vétéran
vétéran
Messages : 970
Inscription : 23 avr. 2006, 09:00
Localisation : Hamamatsu

Message par Shizuka-jp »

Avant de parler d'amour, il faudrait que vous vous connaissiez mieux, et que vous vous rencontriez.

Apparemment, elle a confiance en toi, si elle t'invite chez elle, surtout si elle vit seule. En tout cas c'est une jeune femme qui n'a pas froid aux yeux, et en plus elle te paye le voyage!

Oui, c'est possible d'acheter des billets Paris-Tokyo depuis le Japon, justement, pour inviter des personnes.

Enfin mefiance quand meme, tu ne connais peut-etre pas le proverbe japonais "rien ne coute plus cher que ce qui est gratuit".

Elle n'a peut-etre pas l'intention de t'offrir le billet de retour! :wink:

Sinon oui, il est possible d'inviter chez soi des personnes qu'on a connues sur internet, je l'ai deja fait, mais jamais des personnes du sexe oppose!

Apres, voir en vrai une personne qu'on n'aime que virtuellement peut se reveler deconcertant, en amour il y a tant de facteurs qui entrent en jeu. Meme si l'entente intellectuelle et spirituelle est parfaite, l'attraction physique peut tres bien ne pas etre au rendez-vous...

L'ideal serait que tu puisses faire ce voyage sans etre completement dependant d'elle, sinon ca risque d'etre embarrassant si le courant ne passe pas.

Avatar de l’utilisateur
ELTdG
vétéran
vétéran
Messages : 857
Inscription : 26 mai 2004, 09:00
Localisation : Dans la jungle / au Japon

Le bac, c'est fini...

Message par ELTdG »

Je vais en rajouter une couche... 8)

Pour ton 1), sache que tout une vie peut se jouer sur une rencontre, c'est a dire tres peu de temps. Pour illustrer ca, je te recommande de regarder un film qui s'appelle <i>Butterfly effect</i> (je ne sais pas si le titre est traduit en VF). Le film n'est pas excellent, voire plutot sombre, mais il te fera reflechir. Maintenant, c'est juste une illustration, mieux vaut garder les pieds sur terre, vivre sa vie et ne pas se faire de films.

Pour ton 2), je crois que le probleme c'est justement que tu vois ca comme un test. Sois toi-meme (ok, ca sonne creux) mais de toute facon, si tu veux plaire a une personne, autant ne pas jouer un role car un jour ou l'autre elle decouvrira ta vraie personalite. D'ailleurs penses tu la connaitre et penses tu qu'elle te connaisses ?

Une remarque plus generale, le fait meme qu'elle t'invite est etrange. D'une maniere generale (c'est une generalisation, donc ca ne se passe pas toujours comme ca), les japonais ne recoivent pas chez eux. Ok, il y a des exceptions et les jeunes changent (ce qui sous-entend que je suis un vieux). D'un autre cote il y a parfois chez certain une curiosite tres forte envers l'etranger. A voir.
Shizuka-jp a écrit :Meme si l'entente intellectuelle et spirituelle est parfaite, l'attraction physique peut tres bien ne pas etre au rendez-vous...
Ca me rappelle une blague japonaise : Avant I, il y a H. (a traduire en japonais)
Sinon, Shizuka a entierement raison, mieux vaut penser au cas ou ca se passe mal. Je pense que le mieux serait de la faire venir en France et qu'elle loge a l'hotel. Ce qui doit arriver arrivera.

Shizuka-jp
vétéran
vétéran
Messages : 970
Inscription : 23 avr. 2006, 09:00
Localisation : Hamamatsu

Message par Shizuka-jp »

Apres, c'est peut-etre une habituee des petites annonces du Mainichi Shinbun... :wink:

Quel age a-t-elle, au fait? Vous avez deja echange des photos, etc?

Je pense comme ELTdG, une femme jeune qui invite un inconnu chez elle, ca me fait drole, mais c'est vrai qu'en 8 mois vous avez peut-etre l'impression de vous connaitre a fond.

Avatar de l’utilisateur
nhk
bienvenu(e)
bienvenu(e)
Messages : 8
Inscription : 30 juin 2006, 09:00

Message par nhk »

Merci pour vos conseils ! Je deviens plus optimiste...

J'ajoute quelques précisions :

* nous avons exactement le même âge (la trentaine... l'âge de se marier selon la société, je ne vous le fais pas dire. Mais en ce moment - ça doit se voir - mon coeur bat et je me sens peu sûr comme si j'en avais 20)

* elle vit chez une grand-tante depuis peu (changement de travail), elle rentre chez ses parents tous les week-ends (où elle habitait en permanence il y a encore peu de temps)

* nous avons naturellement échangé des photos, ça fait un bout de temps déjà (ce sera un souci en moins dans le choc de la rencontre)

* il y a 4 ans, elle a été fiancée à un Australien : elle a tout quitté pour s'installer avec lui là-bas mais il a rompu les fiançailles peu après (elle est rentrée ensuite).

- - -

Voici comment l'histoire avance ces jours-ci :

* je lui ai fait part de toutes mes questions : en premier, pourquoi exactement veut-elle que je vienne la voir au mois d'août. Pas de réponse, mais elle a proposé de m'appeller ce week-end (ce sera une grande première)

* en attendant (vainement) une réponse écrite, j'ai envoyé d'autres e-mails plus banals

* toujours pas de réponse, mais je réalise que je deviens sans doute un peu trop insistant, je fais le mort pour éviter de sembler la harceler, silence de sa part aussi

* elle n'a tenu qu'un jour, le lendemain, à la première heure du boulot (ce n'est pas son habitude), elle m'envoyait un court e-mail me disant (je traduis librement de l'anglais) "je veux être sûre que tu fais tout le nécessaire pour ce voyage au Japon"

* je lui redemande pour ce week-end : certainement, c'est toujours OK pour s'appeller

* donc voilà : j'arrête de me faire des mauvais films, je reprends mon calme, je diminue le café et j'attends patiemment ce week-end.

Avatar de l’utilisateur
haylme
confirmé(e)
confirmé(e)
Messages : 340
Inscription : 21 avr. 2006, 09:00
Localisation : paris

Message par haylme »

Bonjour

Est-ce que vous vous êtes déja vu physiquement que ce soit en photo, par webcam ou même en vrai ?? On a toujours tendance a idéaliser la personne que l'on ne voit pas, et on créer une image de cette personne et parfois cette image est tompeuse avec la réalité! Néanmoins rien n'empêche les choses de se faire mais en douceur, le plus important est que tu la rencontre et que vous fassiez connaissance. Après vous aurez chacun une meilleure idée des choses!
Pour ce qui est du sexe a proprement parlé comme en as parlé plus haut Eltdg, je doute tout de même que tu fasse plus de 5000 km d'avion juste pour avoir une relation sexuelle (quoique j'ai un couple d'amis qui se sont marrié et qui se sont rencontré sur le net et dès qu'ils se sont vus ils ont couché ensemble!).
Maintenant a 30 ans c'est un age ou les femmes pensent en général a avoir des enfants ou a se marrier, alors pourquoi pas ! Mais le plus plus important est d'abord de vous rencontrer et de faire réellement connaissance, après c'est le feeling et le coeur qui dirige le reste!!

Avatar de l’utilisateur
nhk
bienvenu(e)
bienvenu(e)
Messages : 8
Inscription : 30 juin 2006, 09:00

Message par nhk »

... Voici la suite de l'histoire (ce n'est pas pour m'étaler, j'imagine simplement que certains veulent connaître la suite, tout comme j'aimerais bien savoir ce qu'il s'est passé pour d'autres sur ce forum car ça confirmerait ou non les réponses données... )

Le coup de fil attendu a eu lieu... en tout début de week-end (samedi matin à 1 h, heure japonaise, sachant qu'elle était sortie du boulot à 22 h... ) et ça a duré deux heures.

Je suis invité 15 jours au Japon début septembre, et elle a déjà réfléchi au programme : ce sera Tokyo (par ailleurs, sa région actuelle) et Kyoto, avec des sorties typiques, bref, le rêve ! Et je ne dois pas m'inquiéter pour l'avion, les hôtels ou les activités, elle prend tout en charge.

Tout simplement, il apparaît qu'elle aussi veut me voir avant d'aller plus loin. Car le "plus loin", elle y pense déjà : elle a commencé à économiser pour qu'on se prenne un appartement tous les deux à Yokohama (pourquoi Yokohama, je ne sais pas, mais elle m'assure que ce sera très bien pour nous deux, et je lui fais confiance !) ; il y a quelques mois - je lui parlais comme ça de mes rêves - j'avais écrit qu'un jour, peut-être, je partirai vivre au Japon (et je ne pensais pas alors à elle) : en fait, elle m'a pris au mot et semble bien décidée à transformer ce rêve - et sûrement d'autres - en réalité.

Il reste que sa façon de "dire" que je compte beaucoup pour elle est un peu étrange (qu'est-ce que je suis difficile !) : ça ne fait qu'une semaine que je lui ai avoué mes sentiments, et elle ne m'a jamais dit - ni avant, ni tout à l'heure - "je veux te rencontrer et voir si on peut aller plus loin", non, elle me fait part directement de tout plein de projets, et en détail, pour le court terme et le plus long terme...

Un peu étrange : je me demande donc (toujours) si cette pudeur par rapport aux mots d'amour est typiquement japonaise, ou si ça ne tient qu'à sa personnalité (ou alors, c'est moi qui ne parle qu'avec de grands sentiments et qui oublie le concret, la réalisation des rêves - et serait-ce typiquement Français ou simplement ma manière ?).

J'arrête là de m'étaler (mais quand c'est du bonheur, c'est pas bien grave, non ?) : en attendant le prochain coup de fil - planifié lui aussi - j'ai une très belle lettre à écrire pour accompagner mes cadeaux...

Avatar de l’utilisateur
bcg
gorôkôsama
gorôkôsama
Messages : 4998
Inscription : 30 juin 2004, 09:00
Localisation : Tokyo
Contact :

Message par bcg »

Bonjour,

Une partie de vos questions concerne le Japon dans la mesure où vous demandez qu'on vous éclaire sur certaines différences culturelles.

L'autre partie, je vous propose de la transposer en France (ou ailleurs) et entre deux Français et d'en tirer les conclusions vous-mêmes.

Personnellement, je vous conseille la plus grande prudence. Vous allez habiter à Yokohama, comme ça, presque du jour au lendemain (j'exagère).
Vous parlerez japonais? Vous aurez un travail? Vous allez vous intégrer?
Il s'agit là d'un "grand bond en avant"... dans l'inconnu.
Au départ, vous souhaitiez un simple "échange culturel".

Elle prend tout en charge? Et vous acceptez, évidemment! Pas de problème?

Avatar de l’utilisateur
nhk
bienvenu(e)
bienvenu(e)
Messages : 8
Inscription : 30 juin 2006, 09:00

Message par nhk »

Ah... Il me faut déjà retomber sur terre... (en réalité, je ne l'avais pas tout à fait quittée).

Oui, vous avez entièrement raison.

Elle tient vraiment à ce premier voyage, et ce - semble-t-il - coûte que coûte (littéralement) mais là, bien-sûr que ça pose un problème. Je lui en ai parlé dès le départ, nous en reparlerons encore, mais il est évident que je ne la laisserai pas tout prendre en charge et que j'y participerai, le plus possible aujourd'hui, et par la suite.

Si ensuite "grand bond" il y a, ce ne sera qu'avec un travail, nous sommes déjà d'accord là-dessus (je sens que la période transitoire va être longue et difficile).

Je ne parle presque pas japonais (un an seulement de cours du soir cette année) et c'est un problème, mais d'autres l'ont franchi, n'est-ce pas ? (Je suis relativement confiant sur ce point, peut-être à tort). En revanche, j'appréhende l'intégration, qui fait l'objet - c'est vrai - de tant de débats ici...

Vous me conseillez la prudence, certes, mais me prédisez-vous un échec couru d'avance ?
bcg a écrit :Bonjour,
Personnellement, je vous conseille la plus grande prudence. Vous allez habiter à Yokohama, comme ça, presque du jour au lendemain (j'exagère).
Vous parlerez japonais? Vous aurez un travail? Vous allez vous intégrer?
Il s'agit là d'un "grand bond en avant"... dans l'inconnu.
Au départ, vous souhaitiez un simple "échange culturel".

Elle prend tout en charge? Et vous acceptez, évidemment! Pas de problème?

Avatar de l’utilisateur
Atila
amateur
amateur
Messages : 107
Inscription : 29 avr. 2006, 09:00
Localisation : tokyo , azabu juban

Message par Atila »

"echange culturel"...ouai tu parles loool.
Bon juste pour dit que c est plus que bizzare qu elle te payes tout.
Ca sent la deseperees , ou alors elle se retractera au moment venu.

Donc surtout ne te fait aucun film ...ce n est qu internet apres tout

Avatar de l’utilisateur
Fujijanet
contributeur
contributeur
Messages : 644
Inscription : 18 nov. 2005, 09:00
Localisation : Fukuoka

Message par Fujijanet »

Je suis surprise que personne n'ai fait la remarque plus tot (peut etre pour eviter de tomber dans les cliches, mais c'est pas grave je me devoue...)

Moi je dis "Laisse tomber"
Pourquoi?
Deja pour les raisons donnees ci dessus: elle te paye tout, a deja tout planifie sans un mot d'affection.... bref pour moi elle veut juste t'avoir et te manipuler. Si je pense ca ce n'est pas uniquement vis a vis de ces 2 donnees mais par une autre que tu as ennonce plus haut ( et c'est bizarre ca n'a pas fait tilt chez les autres) elle a ete mariee, deja, avant 30 ans, avec un etranger, ce qui signifie un GAIJIN!

Combien y a t il de chance pour qu'une japonaise envisage sa vie 2 fois de suite avec un GAIJIN, j'insiste sur ce point, car c'est pas monnaie courant au Japon quand on voit l'attitude des japonais vis a vis des etrangers.
Tu as aussi precise qu'elle l'avait suivi dans son pays, donc une envie de se detacher de son pays.


Bref pour moi, tout cela donne a quasi 80% sure, une japonaise a Gaijin, celles qui ne jetent leurs devolus que sur des etrangers, pour differentes raisons: l'exotisme, le montrer et l'afficher en public, se tirer de son pays...

Pour moi et pour nombreux de mes amis au Japon, ce sont les pires, celles a fuir!
Y a une differences entre une japonaise que tu rencontreras par hazard, celle que tu rencontreras a Paris et qui aurait une reel passion pour la France, ou celles qui font juste les petites annonces a Gaijins!

Voila, mon avis, tu en fais ce que tu veux, mais je suis sure de n'etre pas la seule a penser ca!

Bonne chance

(si tu payes pas, deja au Japon ca sera mal vu, un mec est cense paye, que ce soit au Japon ou en France, une bonne nana te proposera le 50/50)

Shizuka-jp
vétéran
vétéran
Messages : 970
Inscription : 23 avr. 2006, 09:00
Localisation : Hamamatsu

Message par Shizuka-jp »

Shizuka-jp a écrit :Apres, c'est peut-etre une habituee des petites annonces du Mainichi Shinbun...
J'avais moi aussi note cet aspect, Fujijanet! :wink:

Ceci dit, je connais par ailleurs une Japonaise qui etait mariee avec un Polonais, il est mort d'un accident, en la laissant seule avec 2 enfants en bas age, et elle s'est remariee avec un autre Polonais, qui lui etait aussi veuf d'une Japonaise. Et c'est un hasard, je veux dire, elle n'a pas fait les petites annonces, ils se sont rencontres a l'eglise au Japon.

Et ce n'est pas du tout une "Japonaise a Gaijin"!

Apres il y a les "Japonaises a gigolos" qui sont pretes a depenser des fortunes pour se payer une compagnie galante. Mais elles sont riches, en general, alors que la jeune femme dont il est question ici ne semble pas particulierement fortunee.

Elle a l'air comment, au telephone? Plutot reservee, ou au contraire, autoritaire? Les "Japonaises a gaijin" semblent plus delurees et extroverties, en general...

Avatar de l’utilisateur
nhk
bienvenu(e)
bienvenu(e)
Messages : 8
Inscription : 30 juin 2006, 09:00

Message par nhk »

Merci beaucoup pour ces réactions constructives : on aborde-là des considérations culturelles avec la description de certains types de femmes existant au Japon.
Bien-sûr, on trouverait l'équivalent dans d'autres pays, France y compris, et aussi en inversant les sexes, je repense, par exemple, à un reportage télé que j'avais vu à Envoyé Spécial sur de riches Américains, un peu âgés, recherchant une femme en Europe de l'Est... (là aussi, il y a de quoi s'interroger sur la manière, et les raisons).
Donc, on ne stigmatise pas la société japonaise (ou plus particulièrement encore, les femmes japonaises) mais on ne se voile pas non plus la face au nom du politiquement correct : on décrit des phénomènes de société qui existent.

Pour en revenir rapidement à mon cas : "fille à Gaijin", je ne pense pas ("à gigolos" pas du tout mais c'est amusant !), "un peu désespérée" peut-être : je pense l'être moi aussi (comme c'est souligné justement, je pars d'un échange culturel et j'envisage maintenant une immersion plus que totale !).

Elle m'a parlé de la difficulté qu'elle a à nouer des rapports avec des Japonais de son âge, de son souci par rapport au mariage, aux enfants, de la "pression" exercée par la société et sa famille. Elle m'a aussi parlé d'une certaine envie de fuir le Japon, tout ça est vrai, et généralisable à une partie de la société, je pense.

(De mon côté, sans souhait absolu de quitter mon pays ou de me marier rapidement, je suis aussi à une période de ma vie où je suis quand même ouvert à ce genre de choses. En plus, j'ai des antécédents familiaux : du côté de mon père, comme de ma mère, certains ont tout plaqué en France pour aller vivre à l'étranger - mais ce n'était pas en Asie).

Nous nous rejoignons donc dans (ce désespoir ? non, ce n'est pas le mot. Cette désillusion ? pas pour moi en tout cas)... cette acceptation d'une place pour l'inconnu.

Éplucheuse d'annonces, je ne pense pas, je ne crois pas qu'elle ait fait d'autres tentatives du même ordre ces quatre dernières années. Au téléphone, elle semble réservée, tout comme je l'imaginais.

Pourquoi encore un gaijin ? Je pense, j'espère, qu'outre cette vraie interrogation par rapport aux couples 100 % Japonais, elle est simplement influencée par l'heureux exemple de l'une de ses soeurs qui a épousé un Américain et qui vit là-bas, et, pour moi, son "histoire australienne" joue plutôt en défaveur de cette hypothèse : elle a encore confiance en l'étranger, malgré cette expérience.

Autre point, sur le fait que l'homme doit payer, merci de m'avoir confirmé que c'est a priori la même chose au Japon et en France.

- - -

Prudence donc, et il y a effectivement des phénomènes de société qu'il faut prendre en compte. Je dois minimiser le risque, bien considérer chaque étape et... m'organiser pour économiser d'ici septembre, pas question qu'un échec n'ait de conséquences que pour elle.

Avatar de l’utilisateur
MonzenNakachof
vétéran
vétéran
Messages : 714
Inscription : 23 avr. 2004, 09:00
Localisation : Paris, le Monde

Message par MonzenNakachof »

un petit HS d'ordre generale sur les conseils "amoureux" que les membres du forum donnent...je les lis attentivement, mais j'ai l'impression que ca a aucun effet sur ceux qui les demandent! allez ca doit faire 2 -3 sujets sur le meme nombre de questions et puis au finale, le "demandeur" reste toujours sur ses positions....alors a quoi ca sert de demander? juste pour se rassurer?

Si vous savez deja que vous sautez dans le vide et que vous avez enormement envie de le faire...ben faites le!

Avatar de l’utilisateur
dale_coop
bienvenu(e)
bienvenu(e)
Messages : 5
Inscription : 13 nov. 2003, 09:00

:(

Message par dale_coop »

Bonsoir,
Entièrement d'accord avec MonzenNakachof, ai bien l'impression que nhk ne cherche pas à changer d'avis.
C'est dommage...

Avatar de l’utilisateur
nhk
bienvenu(e)
bienvenu(e)
Messages : 8
Inscription : 30 juin 2006, 09:00

Message par nhk »

Bonjour,

J'ai lu avec intérêt ce dernier post (ah non, le penultième maintenant). J'ai relu les précédents, me suis baladé à nouveau dans ce forum et j'ai revu ma décision.
J'ai donc envoyé un mail à H. pour lui dire de m'oublier (j'y ai quand même mis les formes, une dernière fois).

Je pense que les questions personnelles mais surtout les différences culturelles sont trop importantes.

Je me range à l'opinion qu'à 80 % il s'agit d'un piège : qu'elle ait juste envie de s'afficher avec un gaijin ou qu'il s'agisse d'un jeu (elle me posera un lapin au moment de la rejoindre).

Dans les autres 20 %, sans que cela soit un piège, c'est juste qu'elle ne sait pas bien où elle en est, et l'histoire est vouée à l'échec, avant même d'aborder les différences culturelles.

Ou alors (car ce que je viens de dire n'est pas très gentil pour elle : et la présomption d'innocence ? allez, je rajoute 1 %) : c'est quelqu'un de tout à fait honnête et respectable, mais elle mérite alors mieux qu'un gars paumé comme moi, et un profiteur (à qui, quand même, ça a fait un drôle de "tilt" quand il a appris qu'il pourrait recevoir bientôt une liasse de yen par colis...)
---
Plus généralement, je pense que de toute façon je n'arriverais pas à vivre au Japon. Ce genre d'expérience semble réservé aux "surhommes" (parce que surpersonnes ne se dit pas encore) ou à ceux qui n'ont vraiment pas le choix ; j'exagère, mais j'ai bien lu vos récits. La barrière de la langue est trop importante, et même quand elle l'est moins, la différence culturelle ne s'estompe jamais.
De plus, matériellement parlant, les difficultés seraient grandes, surtout - pour en revenir à mon cas - qu'il n'y pas de place pour quelqu'un ne parlant pas japonais et n'ayant jamais enseigné le français professionnellement.
(L'Eldorado est sans doute un mythe, en tout cas il n'est pas là.)
---
Expériences, statistiques de divorce etc. lues ici achèvent de me convaincre que je dois joindre à nouveau la cohorte de ceux qui apprécient un Japon édulcoré, et par procuration.

Et encore, je me demande même pourquoi moi, ressortissant d'un pays ayant atteint la finale du mondial de football, je pourrais m'intéresser à un pays éliminé en première phase. Et puis déjà qu'on s'entend pas avec le voisin italien, pourquoi vouloir tisser des liens plus lointains ?...

Avatar de l’utilisateur
bcg
gorôkôsama
gorôkôsama
Messages : 4998
Inscription : 30 juin 2004, 09:00
Localisation : Tokyo
Contact :

Message par bcg »

Eh bien, je vous laisse cette conclusion que je ne commenterai pas et verrouille ce sujet qu'il semble désormais inutile de continuer.

Verrouillé

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités