Droits de mère étrangère dans un divorce au Japon?

Discussions sur les problèmes rencontrés par les couples franco-japonais et/ou leurs enfants. Mariage. Divorce.
Répondre
Vanille1
bienvenu(e)
bienvenu(e)
Messages : 2
Inscription : 01 sept. 2012, 09:48

Droits de mère étrangère dans un divorce au Japon?

Message par Vanille1 »

Bonjour,
Je me permet de poser une question ici.
Dans une séparation/divorce entre une mère étrangère et un japonais quelles sont les conditions à remplir pour que la mère ait la garde de son enfant et puisse rentrer dans son pays avec son enfant? (en Europe)
Dans mon cas, il y a eu mariage au Japon et notre enfant est né au Japon.
Il n'y aurait normalement personne dans la famille de mon mari qui puisse s'occuper de notre enfant en bas âge, le père travaille tard tous les jours, la belle-mère étant divorcée depuis longtemps et à présent en quelque sorte invalide au niveau santé et aussi à chage de son fils.
J'ai un travail sûr qui m'attend en Europe que j'ai laissé temporairement pour venir au Japon où je ne travaille pas.
Si je décidais de rentrer avec mon enfant, aurais-je la garde légale ou devrais-je m'inquieter de l'enlèvement par le père?

Merci de m'éclairer si vous avez des infos, j'avoue que c'est difficile à supporter de se savoir peut-être prise au piège d' un état qui ne vous considère pas.

Avatar de l’utilisateur
magic78
accro
accro
Messages : 248
Inscription : 13 déc. 2010, 20:08

Re: Droits de mère étrangère dans un divorce au Japon?

Message par magic78 »

Bonjour,
Problème très délicat et complexe, qui ne me semble pas pouvoir être résolu sans les
conseils d'un avocat.
Désolé de ne pas pouvoir vous aider plus, mais vous aurez sûrement quelques avis qui vont
arriver sur le forum et qui vous orienteront peut-être.
Cdt

Avatar de l’utilisateur
batisuto
accro
accro
Messages : 256
Inscription : 27 mai 2006, 09:00

Re: Droits de mère étrangère dans un divorce au Japon?

Message par batisuto »

Perso, si j`etais une nana, je divorcerai au japon, rentrerai en france, et finaliserai mon divorce en france. Ca prendrait du temps, mais c`est comme ca.
Si le mari est le dernier des connards, je me prendrai pas la tete, je me casserai avec le gosse.
S`il est en tres bas age, bien sur.

S`il y a deja une relation entre l`enfant et le mari, c`est plus delicat.

Ensuite, si ton mari souhaite vraiment garder l`enfant, a vu de nez, je dirai 50/50, mais je n`y connais rien.

Enfin, pour les cas extremes, il y a toujours la solution de l`escalier.

megaseb83
débutant(e)
débutant(e)
Messages : 26
Inscription : 19 oct. 2011, 11:17

Re: Droits de mère étrangère dans un divorce au Japon?

Message par megaseb83 »

Bonjour,
Le droit de la famille au Japon est comment dire feodal (divorce, heritage,...) !
Je vais vous repeter ce que j ai lu plusieurs fois mais ca ne va pas vous plaire.
Le Japon n a pas signe la convention de la Haye donc attention si vous rentrez avec votre enfant. Cela peut etre pris comme un enlevement si la situation n est pas clarifiee (voyez ce qui s est passe pour cette maman rentree avec sa fille a Draguignan il y a 3-4 ans, le papa est americain mais il peut se passer la meme chose pour vous).
Malheureusement, en tant qu etranger nous n avons quasiment aucun droit pour ne pas dire aucun droit. Sauf si vous convenez d un arrangement. Votre mari devrez obtenir la garde meme si ce sont les grands parents qui eleveront votre enfant.
Attention egalement tous les coups sont permis pour discrediter la personne d en face !
Il me semble aussi qu il n existe pas au Japon de garde alternee (1 week end sur 2, vacances alternee), je crois que c est tout ou rien. Le mieux est je crois de trouver un accord.

MAINTENANT JE NE SUIS PAS AVOCAT, JE VOUS CONSEILLE DONC D EN VOIR UN AVOCAT. Demandez a l ambassade ils ont connaissent peut etre des organismes d aide. Je sais qu il existe une association de parents divorves ( le taux de divorce entre un Japonais et un etranger est eleve).

Derniere chose, si vous vivez au Japon depuis plus de 3 ans (en etant mariee) peut etre vous pouvez demander un visa vous permettant de rester ici.

Avatar de l’utilisateur
dvorahz
confirmé(e)
confirmé(e)
Messages : 343
Inscription : 18 sept. 2007, 09:00
Localisation : France, Nice
Contact :

Re: Droits de mère étrangère dans un divorce au Japon?

Message par dvorahz »

Dans ce sujet délicat, il faut être très prudent dans ce que l'on affirme.
Ainsi :
Le Japon n a pas signe la convention de la Haye donc attention si vous rentrez avec votre enfant. Cela peut etre pris comme un enlevement si la situation n est pas clarifiee (voyez ce qui s est passe pour cette maman rentree avec sa fille a Draguignan il y a 3-4 ans, le papa est americain mais il peut se passer la meme chose pour vous).
La situation pour l'instant n'est pas la même. le père américain était officiellement divorcé et avait la garde. Dans un autre cas, le même tribunal de Draguignan a condamné la mère qui avait quitté le domicile conjugal avec ses enfants 6 mois avec sursis, pour non-présentation d'enfants, mais il ne lui a pas retiré les enfants.
http://resume.liberation.fr/_societe/de ... ignan.html

Je ne me permettrais en aucun cas de juger sur le fond, cela ne me regarde pas. Sur la forme cependant, le retour d'une femme qui habite au Japon avec un mari japonais, qui a eu deux enfants japonais, et qui repart en France, c'est à dire très loin, en emmenant ses enfants en vue de séparation, sera perçu évidemment comme un enlèvement au Japon, car c'en est un sur le plan de la forme, mais il n'est pas du tout évident qu'un tribunal français ne le considère pas aussi comme un enlèvement. Si c'est la solution que vous voulez adopter, il faudra être très prudente quand à ce que vous laissez comme trace de ce départ ... les conseils d'un avocat en rapport avec l'ambassade vous sont absolument nécessaires ...
Sur un autre fil traitant du même sujet, Shizuka-jp avait parlé de femmes françaises ayant divorcé au Japon et qui sont restées au Japon, et qui ont obtenu la garde de leur enfant, dans un cas assez similaire (père travaillant beaucoup ne pouvant en assumer la garde).
Je connais de nombreuses étrangères qui ont divorcé, et parmi elles aucune n'a perdu ses enfants.
Dernière modification par dvorahz le 09 sept. 2012, 19:39, modifié 4 fois.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot] et 4 invités