enseignement

Échanges de renseignements pratiques sur le travail au Japon, visas de travail, etc.
Avatar de l’utilisateur
orlenduz
vétéran
vétéran
Messages : 903
Inscription : 22 juin 2005, 09:00
Localisation : Tokyo

Re: enseignement

Message par orlenduz »

Des cours prive rapportent certe surment plus au prof mais c'est un manque a gagner pour l'ecole. Sur ce qu'encaisse l'école combien reste quand on a enlevé les frais de pub ( qui profite au prof puisqu'elle permet de lui garantir son job), d'électricité, de secrétariat,...
Si un prof veux un travail a plein temps, et un visa via l'école il se doit a un minimum de fidélité a l'école.
les cours particulier c'est de la concurrence et en plus dévalue l'image de l'école.
C'est le point de vue d'un directeur d'école qui veut faire tourner son entreprise au mieux, et c'est compréhensible.
Mais je ne vois pas en quoi le fait de donner des cours privés dévaluerait l'image de l'école où travaille le prof. Au contraire, si l'étudiant décide de s'inscrire dans une école par la suite, il y a des chances pour qu'il aille dans l'école où travaille son prof (s'il est satisfait du service, évidemment).
Par ailleurs, les gens qui cherchent un cours privé vont sur des sites spécialisés et ce sont d'ailleurs souvent des personnes qui étudient déjà dans une école ou un institut mais qui, pour perfectionner leur niveau de communication ou pour préparer un éxamen, préfèrent s'adresser à un prof en cours privé. Car ils ne trouvent pas forcément un créneau horaire intéressant pour eux dans une école, ou pour d'autres raisons (difficulté d'obtenir un cours privé dans une école etc).
A partir du moment où on ne fait pas la publicité de ses propres cours privés au sein de l'école où on travaille, les deux activités ne sont pas liées.
Ce sont les étudiants qui choisissent la formule qui les intéresse le plus. Et j'imagine qu'ils préfèrent souvent s'inscrire dans une école avec une structure, du matériel, des locaux et une pédagogie assurée.
Je précise que mon école est spécialisé dans des cours prives ou de 2 élèves généralement des amies qui souhaitent etudier ensemble.
C'est loin d'être toujours le cas dans la plupart des écoles qui proposent plutôt des cours en groupes plus ou moins nombreux. Mais c'est pour ça que tu conçois les cours privés comme une concurrence directe n'est-ce-pas ?
Nous sommes donc tout a fait d'accord, et comme tu l'as précisé tu n'as pas ton visa par l'école. Si tu relis bien ma réponse, je parle du cas ou le professeur est "sponsorise" pour son visa et a un contrat a plein temps
Je comprends que sponsoriser un prof coûte à l'école qui l'embauche (engagement, responsabilité...), mais ça ne suffit pas toujours à lui assurer un certain niveau de vie. Après, tout dépend aussi combien les profs sont rémunérés dans ton école (si tu leur offres un bon salaire, je comprends que tu leur demande plus de fidélité).
La ou je travaille c'est une petite ville ou tout se sait et un prof qui donne des cours au noir, ou dans les cafés ou a des tarifs trop bas, ne verra très probablement pas sa candidature retenu ou son contrat renouvelé (chez moi).
Le coùt de la vie est aussi peut-être plus bas dans une petite ville de province qu'à Tokyo (?) (En fait je n'ai pas bien compris soù tu travaillais: Kyoto ou une ville plus petite ?)
Je pense que pas mal de profs à Tokyo donnent quelques cours privés sans empiéter sur les interêts de l'école où ils bossent.

Avatar de l’utilisateur
jac-kyoto
amateur
amateur
Messages : 136
Inscription : 28 oct. 2005, 09:00
Contact :

Re: enseignement

Message par jac-kyoto »

Bonjour orlenduz,
Je vais répondre a ton post, mais avant pour revenir sur le sujet de depart et de mon point de vue
Alors voila ma question serait, est-ce qu'une license universitaire suffit???(license faculté d'anglais ) je suis parti aussi en angleterre pendant 1 an, du coup je parle aisément l'anglais, est-ce que l'anglais peut etre un plus pour moi là-bas ???
Cela ne peut pas etre un point negatif, mais de la a ce que cela permette d’en vivre j’en doute.
est-ce qu'un bon niveau de jplt est requis ???
Tout dépend pour quel metier , pour enseigner le francais non. pour etre employé de bureau ou vendeur sûrement
est-ce qu'il est simple de donner des cours particuliers ou encore travailler dans les cours du soir ???
Il s’agit la de 2 choses différentes, pour des cours particuliers (de FLE) tout dépend du but être capable d’en vivre est loin d'être acquis et surtout de permettre si c’est ton souhait plus tard de pourvoir obtenir un visa pour rester.
Travailler dans un JUKU, cela me semble pas probant, mais qui sait dans une petite ville pourquoi pas.


Orlanduz (on devrait ouvrir un autre “sujet de discussion” car on est peut-être un peu hors sujet)

Il est certain que les conditions de Tokyo et du reste du Japon ne sont guère comparables.
La taille de Tokyo, sa densité de population ne peuvent pas se comparer a une ville de province.

Je ne suis pas sourd et je sais que le niveau de salaire que j'offre n'est pas très élevé. Mais mon but est d'avoir une équipe stable et que les profs, mais aussi les assistantes puissent vivre de leur salaire. Mon salaire est très proche de celui de mes profs ( pas mon nombre d'heures de boulot, mais c’est ma société) ,je ne pense donc pas être injuste.
Mais si la personne veut habiter dans un 3 pièces, avoir une voiture, sortir ... alors non, ce n'est pas chez moi qu'il faut venir.
Je précise que les cours privés étant pour l'élève de 3500 yens je ne vois pas comment je pourrais payer un prof 2500 yens ou plus de l'heure, sans mettre la gestion de l'école en péril.
Mais je ne vois pas en quoi le fait de donner des cours privés dévaluerait l'image de l'école où travaille le prof.
Tout dépend ou il donne et a quel tarif des cours privés. je suis dans une petite ville ou tout se sait. Imaginons un prof qui donne des cours chez moi ou l'élève paye 3500 yens, que va penser cet élève si le MEME profs donne des cours à l'extérieur moins cher.
Je n'ai pas la prétention de satisfaire toutes les demandes des Japonais qui souhaitent étudier le français, chaque école a son style, ses avantages et ses inconvénients, mais étant spécialisé dans les cours privés il ne serait pas acceptable que les profs mensualisés donnent des cours en dehors.
C'est loin d'être toujours le cas. Mais c'est pour ça que tu conçois les cours privés comme une concurrence directe n'est-ce-pas ?
Oui et Non, si ils sont donné par un prof qui travaille dans mon école pour les raisons que j ai déjà données OUI, si c est par un "inconnu" dans un café, pas vraiment, car contrairement a ce qui se fait ici il n'y a pas de contrôle pédagogique. ( les profs ici bossent ensemble régulièrement pour améliorer la qualité des cours, et faire évoluer la pédagogie).
Par contre, je suis souvent agacé par les profs qui sont de passage et qui donnent des cours a 1000 yens et qui ensuite viennent me voir parce qu’ils sont en fin de séjour et souhaitent avoir un visa pour rester. Il est alors très difficile d'embaucher un prof qui durant des mois a donner des cours a un tarif aussi bas et qui tôt ou tard risque de se retrouver en face d'élève qu'il a eu en privé.
Je comprends que sponsoriser un prof coùte à l'école qui l'embauche (engagement, responsabilité...), mais ça ne suffit pas toujours à lui assurer un certain niveau de vie.
Je suis d'accord mais il faut aussi que les gens comprennent que le Japon ce n'est plus l'eldorado, la bulle est fini les gens vont dans les 100 yens Shop maintenant et les élèves ne sont plus prêt a payer des cours une fortune.
Si comment certaines personnes que j ai rencontré, les candidats a un poste de prof le sont pour faire fortune, ou vivre très aisément. Alors je pense qu’ils se trompent et surtout je ne peux pas a la fois leur garantir un poste fixe avec des revenus réguliers, un visa, et en même temps un gros salaire.
** un prof en “baito” est payé souvent a la lecon donnée, un prof mensualisé même si il n’y a pas de lecon il est payé ( mais il n’y a pas de rentré pour l'école). Il s’agit donc d’une question de gestion.
Mon rôle de chef d’entreprise est tant pour ma société que pour les profs, de veiller a un bon équilibre financier. Si cela va mal les premiers a en subir les conséquences serait par la force des choses les profs. Alors certe je paye pas très bien (comparé a d’autres écoles) mais en contre partie je sponsorise mes profs pour leur visa et leur assure un salaire régulier.
J’ai aussi quelques profs qui travaillent dans plusieurs établissements et qui ont probablement de meilleurs revenus mais au prix de nombreuses heures dans les transports... C’est un choix

adrien544
débutant(e)
débutant(e)
Messages : 15
Inscription : 13 sept. 2009, 22:07

Re: enseignement

Message par adrien544 »

Mais on s'en fiche des fautes c'est un clavier, franchement s'entre-tuer sur un forum pour ca alors qu'on a tous la même passion. FAUT ARRETER !!!!

Avatar de l’utilisateur
LupinIII
contributeur
contributeur
Messages : 640
Inscription : 14 mars 2007, 09:00

Re: enseignement

Message par LupinIII »

Apres NOVA, voici que GEOS, une autre grande ecole de langue (plus de 300 ecoles a travers le pays) vient de deposer son bilan aujourd'hui avec une dette de plus de 7.5 milliards de yen. Encore une preuve que le secteur de l'enseignement des langues n'est plus tres porteur.

zenpuku
contributeur
contributeur
Messages : 522
Inscription : 10 janv. 2009, 07:45

Re: enseignement

Message par zenpuku »

adrien544 a écrit :Mais on s'en fiche des fautes ....
Si tu crois que les élèves potentiels japonais raisonnent comme toi, et seraient prêts à payer des cours à un prof qui a ton attitude, tu te fais vraiment beaucoup d'illusions sur tes capacités éventuelles à pouvoir vivre au Japon.

Avatar de l’utilisateur
jac-kyoto
amateur
amateur
Messages : 136
Inscription : 28 oct. 2005, 09:00
Contact :

Re: enseignement

Message par jac-kyoto »

Mais on s'en fiche des fautes c'est un clavier, franchement s'entre-tuer sur un forum pour ca alors qu'on a tous la même passion. FAUT ARRETER !!!!
Pour une carriere de prof c'est pas terrible comme raisonnement, on peut faire des fautes, a la rigueur (pour cause de clavier) pas mettre d'accent mais pas s'en complaire.
Apres NOVA, voici que GEOS, une autre grande école de langue (plus de 300 écoles a travers le pays) vient de deposer son bilan aujourd'hui avec une dette de plus de 7.5 milliards de yen. Encore une preuve que le secteur de l'enseignement des langues n'est plus tres porteur.
Je ne dirais pas exactement cela, je dirai plutot (on m'entend pas mais c est pas grave) que les temps ont changés, et que les bases pour les salaires des profs, mais aussi ce que payent les élèves ne sont plus en phase avec la réalité, la bulle a crevée mais beaucoup de société ne l'on pas répercuté dans leur fonctionnement.
Cela me ramène a ce que je disais, il y a des comportements de professeurs, des attitudes (manque de politesse, indifférence*),.. qui ne sont plus acceptable, parce que les clients sont de plus en plus exigeant. Et tant pour la pérennité de la société (école) que pour le poste du prof, il faut gérer avec rigueur.

*quand je parle d'indifférence je veux dire par exemple qu'un prof qui croise un élève en dehors du cours (dans l'école), ou qui attend, même si ce n'est pas son travail et bien qu''il soit occupé peut parler avec l'élève, si on dérange dire pardon ou excusez moi plutôt que de passer sans rien dire...

Je sais bien que ce n'est pas le cas des gens qui lisent ce forum, mais si certains profs ont du mal a trouver ou a conserver un job c'est peut être aussi par leur je m'en foutisme.
Sa presentation, (en tout cas l'image que l on donne), la ponctualité, la propreté, la politesse, intérêt de la société... sans parler d'une certaine maitrise ( pour pas dire d'une maitrise certaine) de la langue.
Parfois avec un peu de bon sens les candidats que je peux rencontrer aurai de meilleurs chance de réussir leur entretien.


Diplôme ou pas ce n'est pas le problème, par contre il faut bien comprendre que le fait d'être français ne donne pas la capacité a enseigner, et préparer une leçon ce n'est pas simplement regarder la tête du chapitre. il faut anticiper les questions, et réfléchir a la façon d'y répondre et cela demande beaucoup de temps, même si avec l expérience cela permet de réduire le temps de préparation.

Avatar de l’utilisateur
parisjapon
amateur
amateur
Messages : 78
Inscription : 29 nov. 2007, 09:00

Re: enseignement

Message par parisjapon »

Mais on s'en fiche des fautes c'est un clavier, franchement s'entre-tuer sur un forum pour ca alors qu'on a tous la même passion. FAUT ARRETER !!!!
Oui on s'en fiche : parce qu'ici nous sommes sur un forum, que nous utilisons un clavier parfois francais parfois anglais, parfois japonais avec ou sans accent (et que de toute facon l'interface japonaise peut ne pas lire les accents et les remplace par de magnifiques petits carres qui rendent la lecture illisible)

NON parce qu'il est de notre devoir lorsque l'on s'adresse a d'autres de les respecter. L'orthographe et la syntaxe sont les deux signes de respect que l'on puisse manifester a nos interlocuteurs sur un forum. Je garde en souvenir un bulletin de notes de l'un de mes enfants qui n'avait que 18 de moyenne et pour unique mention en face de la matiere "francais" (pour la petite histoire, nous sommes anglophones) : "pourez mieux faire.... !!!!!!!!!!!!!

NON parce que lorsque l'on quemande des renseignements, il est de votre respect d'en accepter les remarques.

NON parce que lorsque l'on desire devenir pedagogue et enseigner, la parfaite maitrise de son enseignement est necessaire. Negliger ou la pedagogie ou l'enseignement, l'un et l'autre, ne vous permettra pas de devenir un brillant professeur.

Ce qui m'inquiete dans votre comportement :

- Ne pas accepter que l'on ait pu decouvrir que vous preniez l'option "prof de langue" pour trouver une solution a votre probleme de ne pas trouver un job en France ou tout simplement resoudre votre probleme d'obtenir un visa de sejour d'un an au japon (puisque, dans votre cas, prof de langue ou etudiant en japonais sont les deux alternatives que vous ayez, à tort, trouver pour sejourner legalement un an au Japon).

- Ne pas tenir compte des conseils qui vous sont donnes.

Donc je vous repose la question : pourquoi partir avec un Visa Vacances Travail avec le bagage universitaire que vous nous avez évoqué ?

Soyez attentif : Etudiez l'option VIE ce qui sera un plus pour votre avenir professionnel (Jamais un Visa Vacances Travail ne boostera votre avenir). Maintenant je me pose donc la question : Avez-vous explore la piste VIE ou avez-vous reellement le CV que vous annoncez ?

Vous allez me repondre que nous les anglo-saxons avons l'habitude de l' annee sabatique : OUI mais uniquement les bons eleves qui sont souvent mineurs, qui viennent de reussir leur integration en universite et qui peuvent en accord avec leur universite "profiter" de leur annee d'avance, pour attendre leur majorite, travailler 3 a 6 mois en "summer jobs" et des leur majorite partir avec leurs economies voyager 6 mois a l'etranger. Enfin reintegrer l'universite en etant majeur.

Un Visa Vacances Travail n'est rien d'autre qu'une annee sabatique... ce n'est guere flatteur sur un CV garni comme le votre...

Je ne travaille plus comme "chercheur de tetes" mais je peux vous garantir que votre brillant CV qui se terminera par un Visa Vacances Travail subira le sort du classement vertical : poubelle. Nous devions detecter des "winners" pas des "loosers".

Avatar de l’utilisateur
Earendil
contributeur
contributeur
Messages : 521
Inscription : 14 mars 2007, 09:00

Re: enseignement

Message par Earendil »

parisjapon a écrit :Donc je vous repose la question : pourquoi partir avec un Visa Vacances Travail avec le bagage universitaire que vous nous avez évoqué ?

Soyez attentif : Etudiez l'option VIE ce qui sera un plus pour votre avenir professionnel (Jamais un Visa Vacances Travail ne boostera votre avenir). Maintenant je me pose donc la question : Avez-vous explore la piste VIE ou avez-vous reellement le CV que vous annoncez ?
Je pense que l'auteur du sujet était ironique en mentionnant ce bagage m(__)m

Je lui ai proposé le site pour chercher des VIE mais pas eu d'échos..
D'ailleurs il n'a pas remercié non plus les autres personnes ayant pourtant apporté des informations utiles à sa demande... bizarre...

Verrouillé

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités