enseignement

Échanges de renseignements pratiques sur le travail au Japon, visas de travail, etc.
adrien544
débutant(e)
débutant(e)
Messages : 15
Inscription : 13 sept. 2009, 22:07

Re: enseignement

Message par adrien544 »

Merci alexa et toi aussi je te souhaite bon courage ca fait plaisir de voir qu'il y a quand même des gens qui souhaitent en voir d'autres réussir ! Maitre_capello c'est toi qui est de mauvaise foi et tu dégages du pessimisme, j'ai même plus envie de débattre avec toi. Alexa c'est quelle genre de license que tu possèdes?

Avatar de l’utilisateur
parisjapon
amateur
amateur
Messages : 78
Inscription : 29 nov. 2007, 09:00

Re: enseignement

Message par parisjapon »

Et seulement 22 ans. Quel parcours...Quel dommage,
C'est effectivement dommage d'avoir un tel parcours universitaire et de n'avoir comme ambition que celle d'envisager de partir en Visa Vacances Travail.
En tant que Francais pourquoi ne pas envisager serieusement un VIE

Avatar de l’utilisateur
Earendil
contributeur
contributeur
Messages : 521
Inscription : 14 mars 2007, 09:00

Re: enseignement

Message par Earendil »

Earendil a écrit :
Maitre_Capello a écrit :et se plaint que les japonais ne possèdent pas un bon niveau en langues étrangères.
D'autant plus qu'adrien544 n'a toujours pas répondu à ma question "qu'est ce qui te permet de juger ainsi ?" ...
Tu ne veux pas répondre mais personnellement je ne dirai pas que le niveau en langues étrangères est bas...
Certes il y a peu de japonais qui parlent anglais correctement mais ils l'écrivent en général plutôt bien. C'est une question de timidité, d'après ce que j'ai compris, beaucoup n'osent pas s'entrainer à l'oral et donc ils ne peuvent pas progresser de ce côté. Par contre ils maitrisent la grammaire à l'écrit..
Désolé mais je ne voulais pas te laisser sur cette affirmation que tu as lancée sans même pouvoir l'argumenter...

Avatar de l’utilisateur
clws990
confirmé(e)
confirmé(e)
Messages : 460
Inscription : 28 mai 2008, 23:04
Localisation : 東京

Re: enseignement

Message par clws990 »

adrien544 a écrit :J'ai 2 master en anglais japonais , s'ajoute à cela un diplôme FLE, un diplôme d'ingénieur, et un doctorat en linguistique. Maitre capello tu crois que j'ai mes chances pour travailler à la chaine ?? ^^
euh je pense qu'il est ironique ... car si vous cumulez tous ses diplôme il a pas 22 ans ou sinon c'est un génie et ce post n'aurait pas de sens.

adrien544
débutant(e)
débutant(e)
Messages : 15
Inscription : 13 sept. 2009, 22:07

Re: enseignement

Message par adrien544 »

Earendil je t'ai répondu sur la 1ère page et cela sans argumenter, un fait est un fait ! le niveau est bas et en france aussi aprés je ne critique en aucun cas les lycéens francais ou japonais, chacun est bon et mauvais dans certaines disciplines mais le niveau d'enseignement d'anglais est faible. Bon maintenant t'insistes pour des arguments, les chiffres : FRANCE 69e rang mondial, 25e rang européen tout juste à égalité avec la Biélorussie, Bulgarie ou encore même Lettonie. Et je t'assure je pourrais te donner d'autres arguments. Les japonais, leur rang mondial encore plus bas. Mais bon, en méme temps le japonais c'est totalement différent de l'anglais, par contre, le francais, c'est quand même la langue la plus proche de l'anglais, on a souvent les même formes de grammaire, beacoup de point communs en vocabulaire, bref je pense que vous saviez ca. Vous pouvez critiquer mon orthographe, j'en ai rien à faire c'est un clavier, et j'ai rien à vous prouvez là-dessus. Le but d'un forum, on pose des questions, on demande des conseils, les personnes qui peuvent répondre ou faire partager leurs conseils agissent , ET on n'a surtout pas à vous prouver qu'on est capable ou pas, c'est moi qui risque de me planter là-bas !! PAS VOUS !!!! J'ai très bien compri le message de Maitre_capello, je suis conscient de ca et dans le fond il a raison mais dans la forme c'était autre chose, en plus mettre tout le monde dans le même sac...

Avatar de l’utilisateur
Earendil
contributeur
contributeur
Messages : 521
Inscription : 14 mars 2007, 09:00

Re: enseignement

Message par Earendil »

Hum.. soit... je ne sais pas comment sont réalisés ces classements mondiaux mais bon.. enfin, comme tu dis, ce n'est pas ta question donc désolé du hors sujet..

Tu as regardé ici ? il pourrait y avoir des offres dans le secteur que tu recherches (au Japon).
Pour l'instant je n'en ai pas vu mais c'est un site intéressant..
Sinon, cela a déjà été dit je crois, tu peux regarder avec l'alliance française, ils ont peut-être des pistes pour t'aider.
D'après un contact que j'avais on m'a dit que les locaux basés à Kyoto pourraient fermer, l'engouement pour la langue française n'étant pas suffisant pour amortir les frais et d'autre part parce que le gouvernement français tente d'économiser là où il peut..
Bon courage

Avatar de l’utilisateur
jac-kyoto
amateur
amateur
Messages : 136
Inscription : 28 oct. 2005, 09:00
Contact :

Re: enseignement

Message par jac-kyoto »

Maitre_Capello bonjour,
une fois de plus je partage votre analyse de la situation, et c'est de plus fort bien explique.
J'avoue que depuis quelque temps je suis assez susceptible en ce qui concernent les salaires.
(je pourrais développer le pourquoi plus tard si vous le souhaitez)
Sauf si on est prof de fac bosser peu (par rapport a une école privée) et gagner beaucoup cela n'existe plus sauf dans les instituts et alliances qui ont souvent des aides externes.

Ici (sur ce forum) je me bats souvent car je ne pense pas qu'il soit nécessaire d'etre diplômé en FLE (master,.) pour pouvoir enseigner, MAIS pour tous les futurs candidats (et je recrute actuellement si la personne est dans le Kansai).
De grâce les écoles de langue ne sont pas la pour satisfaire votre désire de trouver de petites japonaises ou de rester un peu plus longtemps au japon, ni accueillir les "personnes pensant que tout est plus simple ici qu en france).
Comme je l'ai dit dans le poste précédant, soignez votre CV, votre présentation, et soyez certain de maitriser le francais, et surtout demandez vous si vous êtes motivé pour enseigner, et ce que vous êtes près a apporter a l'école, et pour combien de temps......
A la question
Pourquoi voulez vous être prof au Japon
si votre réponse est :
" C'est facile, ou y pas autre chose, ou encore j'ai envie de rester au Japon", alors laissez tomber.
Enseigner n'EST PAS FACILE et avec ou sans formation FLE cela demande beaucoup de temps de préparation (surtout au debut)

Avatar de l’utilisateur
orlenduz
vétéran
vétéran
Messages : 903
Inscription : 22 juin 2005, 09:00
Localisation : Tokyo

Re: enseignement

Message par orlenduz »

A chaque fois que ce sujet revient sur la table, on parle d'orthographe et de grammaire, de diplôme de FLE...D'accord, mais je rejoindrais plutôt Bcg qui parle d'animer un groupe où se trouvent des gens d'horizons différents et aux motivations différentes.
Par ailleurs, il faut donner envie aux étudiants d'étudier et leur faire comprendre l'interêt de l'utilisation d'un point de grammaire en particulier; ce qui nécessite la création d'activités et de mises en situations précises. Pour ça, il faut de l'éxpérience avec les étudiants japonais, trouver des idées, les mettre en forme en utilisant son ordinateur ou différents matériaux etc. On doit toujours trouver l'équilibre entre le "divertissement" de ses étudiants et l'obligation de résultats minimums dans leur progression, ou plutôt les faire progresser tout en les stimulant par des éxercices qui les intéressent.
Quand on lit parfois sur les forums "les profs se contentent de lire leur bouquin de français...", c'est n'importe quoi.Et si c'était le cas, on aurait perdu du monde à mon avis.
J'imagine que quand les petites écoles recrutent, elles mettent pas mal l'accent sur l'impression générale que donne le candidat, s'il a l'air d'avoir un bon contact humain. Mais il y a tout un boulot de préparation derrière le sourire du prof.

Avatar de l’utilisateur
bcg
gorôkôsama
gorôkôsama
Messages : 4969
Inscription : 30 juin 2004, 09:00
Localisation : Tokyo - Nippori
Contact :

Re: enseignement

Message par bcg »

Bonjour,

Merci à Jac-Kyoto et à Orlenduz pour leurs dernières interventions. Ce sont deux personnes qui ont une assez grande expérience du sujet et resituent bien, chacun selon leur angle d'approche, ce que peut être un prof de FLE au Japon (j'ai une expérience assez longue du sujet aussi... ;) !).
Je voudrais ajouter pour adrien544, qui visiblement n'a pas apprécié certaines interventions, qu'il serait souhaitable qu'il fasse un effort lui aussi. Les gens passent du temps à répondre et même si on n'est pas d'accord, il faut savoir apprécier. Par ex. Maître Cappello (il n'est pas le seul) n'a pas vu l'ironie d'un de tes messages dans lequel tu te disais surdiplômé, pas la peine de s'y arrêter!
Et puis, il y a des gens qui sont bardés de diplômes (ils n'en font pas étalage) et d'autres non mais qui ont VRAIMENT une très longue expérience des sujets abordés.
Mais toi, par contre, tu n'as pas vu qu'on te donnais des conseils sur ton orthographe, entre autres, et tu n'as pas l'air de vouloir faire d'efforts. Ça c'est très mauvais pour toi-même! On ne te demande pas de prouver quelque chose mais de faire attention. Par exemple, le mot "licence", tu as continué à l'écrire comme en anglais. C'est dommage et un peu irritant.
En conclusion de mon message, sur ce forum, nous demandons aux gens de faire un effort. As-tu lu les recommandations et la charte d'utilisation?

Avatar de l’utilisateur
jac-kyoto
amateur
amateur
Messages : 136
Inscription : 28 oct. 2005, 09:00
Contact :

Re: enseignement

Message par jac-kyoto »

Je suis souvent d'accord en ce moment , mais orlenduz a bien (lui aussi) repondu

Alexa,
. J'y travaille depuis 8 ans. Et parallèlement, je donne des cours particuliers.
Voila le comportement type que je reproche aux francais qui viennent me demander du travail (et que j'aide a avoir un visa).
Alexa, les élèves a qui tu donnes des cours particuliers ne vont pas a l'école ou tu travailles, c'est un manque a gagner pour l école mais surtout je trouve que ce n'est pas correct car l'école pour que tu puisse avoir ton visa dois te garantir un salaire minimum voir si tu as un statut de "seshain" payer des charges,.. l'école quand elle ouvre a des frais, donner des cours a l'extérieur surtout dans les petites villes c'est fragiliser ces écoles et c'est risquer de se mettre la corde au coup.
** Alexa je ne juge que sur ta phrase maintenant tu as peut être une raison valable. mais je ne pense pas que ce soit une chose a conseiller.
La ou je travaille c'est une petite ville ou tout se sait et un prof qui donne des cours au noir, ou dans les cafés ou a des tarifs trop bas, ne verra très probablement pas sa candidature retenu ou son contrat renouvelé (chez moi).
Gérer une école c'est un travail de tout les jours, ou tout est important l'accueil, la qualité des cours,... mais aussi le comportement des profs.. Il ne suffit pas d'avoir des eleves pour assurer du travail.
allez j'arrete de rouspeter..

A si une derniere chose (je sais tout le monde le fais, sauf que je dois parfois le rappeller) la politesse est importante et je ne trouve pas normale d'avoir a rappeller a des prof d'etre a l'heure, de dire bonjour, pardon, excusez-moi,... d'avoir une presentation correcte,..

Avatar de l’utilisateur
bcg
gorôkôsama
gorôkôsama
Messages : 4969
Inscription : 30 juin 2004, 09:00
Localisation : Tokyo - Nippori
Contact :

Re: enseignement

Message par bcg »

Je ne vois pas comment on pourrait interdire à quelqu'un d'avoir des cours particuliers. Surtout s'il estime ne pas gagner suffisamment. On sait, par exemple, le coût de scolarisation d'enfants, notamment étudiants (ce ne sont plus des enfants!) et d'une manière générale le coût de la vie au Japon (avec en plus les voyages pour aller voir la famille en France, etc.). Donner des cours en plus de son emploi peut parfaitement se justifier.
Tant qu'il ne "pompe" pas les élèves de l'école qui l'emploie et que le prof a une attitude "correcte" à l'égard de l'école, non, je ne vois pas de problème.

Avatar de l’utilisateur
jac-kyoto
amateur
amateur
Messages : 136
Inscription : 28 oct. 2005, 09:00
Contact :

Re: enseignement

Message par jac-kyoto »

Je ne parle pas de prof à temps partiel, ni de ceux qui bossent dans les alliances,....
Mais d'un prof à plein temps dans une "petite école " se doit à une certaine retenue, si des élèves de l'école voient que le prof donne des cours particuliers ce n’est pas une bonne chose.
Comment détermines-tu que le prof ne pompe ou non les élèves de l'école . Un élève qui prend des cours en privé ne va pas dans une école.
Certes c'est une question de point de vue, mais pour assurer à un prof les heures de cours dont il a besoin et aussi la pérennité de l'école il ne suffit pas d'ouvrir la porte de l'école. Des cours privés rapportent certes surement plus au prof, mais c'est un manque à gagner pour l'école. Sur ce qu'encaisse l'école, combien restent quand on a enlevé les frais de pub ( qui profite au prof puisqu'elle permet de lui garantir son job), d'électricité, de secrétariat,...
Si un prof veut un travail à plein temps, et un visa via l'école il se doit à un minimum de fidélité à l'école.
Les cours particuliers c'est de la concurrence et en plus dévalue l'image de l'école. On ne peut pas vouloir le beurre et l'argent du beurre.
(Je parle du privé , les profs d'université, ma foi ils ont cette chance de ne pas être dans des secteurs tenus au résultat.)
Sans parler que les heures de repos pour un prof qui donne une 30 d'heures de cours (plus la préparation nécessaire ce n'est pas superflu.

Maintenant les gens sont libres de faire ce qu'ils souhaitent, mais ce n'est pas sans conséquence et je ne pense pas que ce soit un conseil à donner.
Dernière modification par jac-kyoto le 20 avr. 2010, 10:07, modifié 2 fois.

Avatar de l’utilisateur
Earendil
contributeur
contributeur
Messages : 521
Inscription : 14 mars 2007, 09:00

Re: enseignement

Message par Earendil »

D'un autre côté, il y a des gens qui préfèrent payer plus et recevoir des cours particulier plutôt que d'être à 15 dans un cours de langue...
S'il y a des professeurs particuliers c'est qu'il y a une demande client.

Alexa
amateur
amateur
Messages : 129
Inscription : 20 mai 2006, 09:00

Re: enseignement

Message par Alexa »

jac-kyoto a écrit :Je suis souvent d'accord en ce moment , mais orlenduz a bien (lui aussi) repondu

Alexa,
. J'y travaille depuis 8 ans. Et parallèlement, je donne des cours particuliers.
Voila le comportement type que je reproche aux francais qui viennent me demander du travail (et que j'aide a avoir un visa).
Alexa, les élèves a qui tu donnes des cours particuliers ne vont pas a l'école ou tu travailles, c'est un manque a gagner pour l école mais surtout je trouve que ce n'est pas correct car l'école pour que tu puisse avoir ton visa dois te garantir un salaire minimum voir si tu as un statut de "seshain" payer des charges,.. l'école quand elle ouvre a des frais, donner des cours a l'extérieur surtout dans les petites villes c'est fragiliser ces écoles et c'est risquer de se mettre la corde au coup.
** Alexa je ne juge que sur ta phrase maintenant tu as peut être une raison valable. mais je ne pense pas que ce soit une chose a conseiller.
La ou je travaille c'est une petite ville ou tout se sait et un prof qui donne des cours au noir, ou dans les cafés ou a des tarifs trop bas, ne verra très probablement pas sa candidature retenu ou son contrat renouvelé (chez moi).
Gérer une école c'est un travail de tout les jours, ou tout est important l'accueil, la qualité des cours,... mais aussi le comportement des profs.. Il ne suffit pas d'avoir des eleves pour assurer du travail.
allez j'arrete de rouspeter..

A si une derniere chose (je sais tout le monde le fais, sauf que je dois parfois le rappeller) la politesse est importante et je ne trouve pas normale d'avoir a rappeller a des prof d'etre a l'heure, de dire bonjour, pardon, excusez-moi,... d'avoir une presentation correcte,..

Si je donne des cours particuliers, c'est parce que mon école ne me donne pas assez de leçons. Donc, je ne tiens pas mon visa de l'école. Je ne peux pas attendre indéfiniment que l'école me trouve des élèves. Je ne me nourris pas d'amour et d'eau fraîche. Je n'y peux rien si l'école demande des prix prohibitifs et que les élèves préfèrent prendre des cours particuliers sans 入会金 et autres frais annexes.
Mon chef et mes élèves de l'école savent très bien que je donne des cours particuliers et jamais ça ne leur a posé des problèmes. La clientèle est complètement différente. La leçon est différente aussi. Il y a des gens qui ne veulent pas faire passer leurs bonus en école de langues et les managers de l'école le savent très bien. Nous ne ciblons pas la même clientèle.

De plus, quand on parle de cours particuliers, beaucoup de personnes pensent: STARBUCKS, or moi je loue une salle avec un tableau blanc etc. et c'est compris dans le tarif de la leçon.


Dernière chose, selon moi, être un bon professeur de français, ce n'est pas forcément faire la dictée de Pivot sans faute, c'est savoir intéresser les élèves, varier les activités, leurs donner le maximum de chances de s'exprimer, expliquer simplement et clairement les choses avec des exemples concrets, s'adapter à leurs désirs, être ouvert, être humble, aimer les contacts humains, les encourager, les motiver, les respecter, être patient, drôle, souriant, avoir la pêche... Avoir un prof qui ne fait aucune faute d'orthographe, qui est bardé de diplômes mais qui n'arrive pas à se faire comprendre ou à faire passer son message simplement , qui ne respecte pas les autres, qui parle sans cesse en étalant son savoir, je ne vois pas bien l'intérêt. Etre un bon prof, ça ne s'apprend pas à l'école....

Adrien, j'espère que, comme moi, tu te découvriras une vocation... :wink:

Avatar de l’utilisateur
jac-kyoto
amateur
amateur
Messages : 136
Inscription : 28 oct. 2005, 09:00
Contact :

Re: enseignement

Message par jac-kyoto »

Bonjour Alexa
dans ton message il n'etait pas evident de savoir si tu avait ou non ton visa via l ecole.
j'en deduit que tu t'auto-sponsorises. cela devient de plus en plus difficile
Si je donne des cours particuliers, c'est parce que mon école ne me donne pas assez de leçons.
Nous sommes donc tout a fait d'accord, et comme tu l'as précisé tu n'as pas ton visa par l'école. Si tu relis bien ma réponse, je parle du cas ou le professeur est "sponsorise" pour son visa et a un contrat a plein temps
Dernière chose, selon moi, être un bon professeur de français, ce n'est pas forcément faire la dictée de Pivot sans faute, ............Avoir un prof qui ne fait aucune faute d'orthographe, qui est bardé de diplômes mais qui n'arrive pas à se faire comprendre ou à faire passer son message simplement , qui ne respecte pas les autres, qui parle sans cesse en étalant son savoir, je ne vois pas bien l'intérêt. Etre un bon prof, ça ne s'apprend pas à l'école....
BCG notamment pourra te le confirmer je suis le premier et depuis longtemps a tenir les mêmes propos que ceux que tu viens d'exprimer. Sauf que quand même il faut que le professeur ai une maitrise suffisante de l'orthographe et de l'oral , ( les OK, Ouia,.. c'est pas terrible dans une école)
D'autre part c'est parce que autre fois (et parfois maintenant ) des petites écoles acceptent des prof simplement sur la base qu'il sont natifs que l'image de ce type d'école est mauvais, pourtant il y en a beaucoup qui offrent des cours d'une très bonne qualité et un enseignement tout a fait sérieux.
c'est savoir intéresser les élèves, varier les activités, leurs donner le maximum de chances de s'exprimer, expliquer simplement et clairement les choses avec des exemples concrets, s'adapter à leurs désirs, être ouvert, être humble, aimer les contacts humains, les encourager, les motiver, les respecter, être patient, drôle, souriant, avoir la pêche...
C'est le travail de prof,cela demande comme tu le dis de l'énergie et beaucoup de travail sur soit même.
il ne suffit pas de débarquer au japon de dire que l on est francais et que l on veut etre prof. .. et la on retombe sur les avis exprime par maitre capelo, bcg,..

Dans une petite école un groupe de 15 personnes ce n'est pas serieux parce que reunir a la même heure 15 personne de même niveau en francais et avoir assez de classe, c'est loin d etre évident.

Je précise que mon école est spécialisé dans des cours prives ou de 2 élèves généralement des amies qui souhaitent etudier ensemble.

Kate
accro
accro
Messages : 206
Inscription : 07 juin 2009, 17:49

Re: enseignement

Message par Kate »

Après looongue lecture de tous vos messages, je réagis sur les derniers. Moi-même prenant des cours particuliers avec un professeur japonais, il ne me semble pas évident pour les instituts ou écoles de réaliser des plages horaires stables pour que suffisamment d'élèves puissent y participer.

De plus, les niveaux peuvent varier selon l'élève et c'est pourquoi j'ai privilégié les cours particuliers.

Seulement... Un cours particulier en école coûte relativement cher. Je ne connais pas les prix pratiqués au Japon mais je me doute que ça doit être le même genre...

A la fin de mon contrat, mon professeur de japonais m'a aussi proposé de prendre des cours particuliers en dehors de l'institut. Ça me coûterait 10€ moins cher (sans compter le café pris) mais je devrais prendre 30min de plus (selon le professeur) car il est difficile de bien communiquer et de s'entendre dans un café...

Je pense que mon professeur m'a proposé cette situation essentiellement pour mon portefeuille mais sans doute aussi pour elle aussi... Je reste tout de même d'accord avec Jac-Kyoto sur le principe qu'un professeur ne devrait pas proposer ce genre de solution, même si financièrement on s'y retrouve, je ne pense pas que niveau progression j'évoluerai dans l'apprentissage dans la langue.

Aussi lorsque j'étais en fac à l'Inalco, il y avait parmi eux beaucoup de très bons professeurs mais aussi des professeurs pour lesquels on se demande ce qu'ils font là... Le professeur natif japonais qui ne parle pas très bien le français et qui ne fait que lire le manuel ou propose un cours qui ne semble pas être compréhensible pour l'ensemble des élèves... C'est assez frustrant. Ainsi lorsqu'un élève tentait en vain de demander une explication plus poussée, le professeur était incapable de s'exprimer parce que.... pour lui c'est évident.

C'est pourquoi il faut reconnaître que l'on ne s'improvise pas professeur, il faut être capable d'expliquer des formulations grammaticales ou autres de manière très simple et logique... Quand pour nous français ça paraît logique, pour un japonais, il en est tout autrement (et réciproquement bien sûr).

Avatar de l’utilisateur
dvorahz
confirmé(e)
confirmé(e)
Messages : 344
Inscription : 18 sept. 2007, 09:00
Localisation : France, Nice
Contact :

Re: enseignement

Message par dvorahz »

Avoir un prof qui ne fait aucune faute d'orthographe, qui est bardé de diplômes mais qui n'arrive pas à se faire comprendre ou à faire passer son message simplement , qui ne respecte pas les autres, qui parle sans cesse en étalant son savoir, je ne vois pas bien l'intérêt. Etre un bon prof, ça ne s'apprend pas à l'école....
Peu importe où l'on a appris l'orthographe, dans la littérature ou à l'école, encore faut-il la maîtriser pour l'enseigner.
C'est ce que j'attends de mon professeur de japonais ou de n'importe quelle langue : savoir communiquer ET avoir des connaissances solides.
Il n'y a pas de dictée de Pivot aux concours pour devenir professeur. Mais entre être un crac de dictée de Pivot et avoir un minimum de maîtrise de la grammaire française il y toutes sortes de nuances. Pour être crédible, il faut être pédagogue, mais il faut quand même maîtriser le sujet un minimum. Je rappelle tout de même qu'être un bon prof ça s'apprend aussi à l'école de prof, à condition de l'avoir fréquentée ! Je n'aimerais franchement pas avoir un prof hautain, froid et suffisant, mais je ne vois pas pourquoi les diplômés le seraient systématiquement; mais c'est vrai qu'on peut espérer d'eux qu'ils n'écrivent pas
leurs donner le maximum de chances
:wink:

Alexa
amateur
amateur
Messages : 129
Inscription : 20 mai 2006, 09:00

Re: enseignement

Message par Alexa »

jac-kyoto a écrit :Je ne parle pas de prof a temps partiel, ni de ceux qui bosse dans les alliances,....
Mais d'un prof a plein temps dans une "petite ecole" se doit a une certaine retenue, si des élèves de l'école voient que le prof donne des cours particuliers ce n est pas une bonne chose.
Comment détermines-tu que le prof ne pompes ou non les élèves de l'école. Un élève qui prend des cours en prive ne va pas dans une école.
Certe c'est une question de point de vue, mais pour assurer a un prof les heures de cours dont il a besoin et aussi la pérennité ne l'école il ne suffit pas d'ouvrir la porte de l'école. Des cours prive rapportent certe surment plus au prof mais c'est un manque a gagner pour l'ecole. Sur ce qu'encaisse l'école combien reste quand on a enlevé les frais de pub ( qui profite au prof puisqu'elle permet de lui garantir son job), d'électricité, de secrétariat,...
Si un prof veux un travail a plein temps, et un visa via l'école il se doit a un minimum de fidélité a l'école.
les cours particulier c'est de la concurrence et en plus dévalue l'image de l'école. On ne peut pas vouloir le beurre et l'argent du beurre.
(je parle du prive , les profs d'université, ma fois il ont cette change de ne pas être dans des secteur tenu au resultat.)
Sans parler que les heures de repos pour un prof qui donne une 30 d'heures de cours (plus la préparation necessaire ce n'est pas superflus.

Maintenant les gens sont libre de faire ce qu'ils souhaitent mais ce n'est pas sans conséquences et je ne pense pas que ce soit un conseil a donner.
Une autre chose, parce que franchement juger quelqu'un sur ses fautes, ça m'énerve au plus haut point.

Lisez ce post et vous verrez que ce Monsieur aussi fait des fautes (grammaire, accents, etc.) dès la première phrase. Là, personne ne relève....... . c'est plus facile de taper sur les nouveaux ou sur ceux qui ne postent pas régulièrement.

Un bon livre de grammaire ou un dictionnaire permet de pallier aux fautes d'orthographe, mais respecter les autres sans les juger facilement, c'est autre chose.

Avatar de l’utilisateur
jac-kyoto
amateur
amateur
Messages : 136
Inscription : 28 oct. 2005, 09:00
Contact :

Re: enseignement

Message par jac-kyoto »

Bonjour Alexa,
Lisez ce post et vous verrez que ce Monsieur aussi fait des fautes (grammaire, accents, etc.) dès la première phrase. Là, personne ne relève....... . c'est plus facile de taper sur les nouveaux ou sur ceux qui ne postent pas régulièrement.
Oui je fais des fautes, et je viens de rééditer mon post car il y en avait vraiment beaucoup.
Généralement j'essaye de les corriger, mais je sais que certaines m'échappent, parfois souvent c est ma faute généralement parce que je ne me relis pas ou pour cause d'inattention (ce n'est pas une bonne excuse) parfois c’est parce que je dois en même temps (que je prends du temps pour répondre sur le forum) m'occuper de répondre à des clients ou à mon assistante, et ne suis pas suffisamment concentré. Les accents je les mets quand le correcteur les détecte, car avec le système japonais c'est pas pratique.
Là, personne ne relève....... . c'est plus facile de taper sur les nouveaux ou sur ceux qui ne postent pas régulièrement.
BCG ne se prive pas pour me le faire remarquer régulièrement, et je lui en suis gré, mais j'ai le choix entre laisser tomber les gens et ne pas répondre ou apporter mon expérience même si je fais des fautes.
Il y a toute fois une grande différence entre moi et les profs qui travaillent avec moi (ou ailleurs aussi), je n'enseigne pas!!! et je ne suis pas en charge de la partie pédagogique/enseignement de ma société.

Par contre, c' est moi qui recrute et un français qui m'envoie un CV mal fait, qui se présente pas rasé, qui s'exprime mal, je l'embauche pas. Après professionnellement j'ai fait mes preuves les jeunes qui arrivent non et depuis que je suis au Japon bien des choses ont changé et ce n'est plus aussi simple d'y rester et d'y travailler.
Une autre chose, parce que franchement juger quelqu'un sur ses fautes, ça m'énerve au plus haut point.
Certes, mais ferais-tu réparer ta maison par un mâcon qui ne sait pas faire un béton correctement, ou un plombier qui ne sais pas faire une soudure étanche?
Je ne crois pas, un prof c est la même chose son outil de base c'est la maitrise du français bien au-delà du minimum.
mais respecter les autres sans les juger facilement, c'est autre chose.
Contrairement à ce que tu sembles penser, ni BCG, ni maitre capelo ou moi même ne jugeons les gens simplement je pense que nous connaissons bien le Japon et le monde du travail (des étrangers) ici pour pouvoir intervenir. Ce qui n'exclut pas parfois que l'on ne partage pas le même avis.
Chacun a une expérience unique, et ce qui généralement ne marche pas peut un jour marcher pour quelqu'un, mais faire d'une exception une généralité en disant aux gens "ca a marché pour moi alors allez y" ce n'est pas une bonne chose.

gsv
bienvenu(e)
bienvenu(e)
Messages : 1
Inscription : 20 avr. 2010, 00:54

Re: enseignement

Message par gsv »

Alexa a écrit :
jac-kyoto a écrit :Je ne parle pas de prof a temps partiel, ni de ceux qui bosse dans les alliances,....
Mais d'un prof a plein temps dans une "petite ecole" se doit a une certaine retenue, si des élèves de l'école voient que le prof donne des cours particuliers ce n est pas une bonne chose.
Comment détermines-tu que le prof ne pompes ou non les élèves de l'école. Un élève qui prend des cours en prive ne va pas dans une école.
Certe c'est une question de point de vue, mais pour assurer a un prof les heures de cours dont il a besoin et aussi la pérennité ne l'école il ne suffit pas d'ouvrir la porte de l'école. Des cours prive rapportent certe surment plus au prof mais c'est un manque a gagner pour l'ecole. Sur ce qu'encaisse l'école combien reste quand on a enlevé les frais de pub ( qui profite au prof puisqu'elle permet de lui garantir son job), d'électricité, de secrétariat,...
Si un prof veux un travail a plein temps, et un visa via l'école il se doit a un minimum de fidélité a l'école.
les cours particulier c'est de la concurrence et en plus dévalue l'image de l'école. On ne peut pas vouloir le beurre et l'argent du beurre.
(je parle du prive , les profs d'université, ma fois il ont cette change de ne pas être dans des secteur tenu au resultat.)
Sans parler que les heures de repos pour un prof qui donne une 30 d'heures de cours (plus la préparation necessaire ce n'est pas superflus.

Maintenant les gens sont libre de faire ce qu'ils souhaitent mais ce n'est pas sans conséquences et je ne pense pas que ce soit un conseil a donner.
Une autre chose, parce que franchement juger quelqu'un sur ses fautes, ça m'énerve au plus haut point.

Lisez ce post et vous verrez que ce Monsieur aussi fait des fautes (grammaire, accents, etc.) dès la première phrase. Là, personne ne relève....... . c'est plus facile de taper sur les nouveaux ou sur ceux qui ne postent pas régulièrement.

Un bon livre de grammaire ou un dictionnaire permet de pallier aux fautes d'orthographe, mais respecter les autres sans les juger facilement, c'est autre chose.
C'est vrai ! Mais sans vouloir être irrespectueux, on dit "pallier les fautes" et non "pallier aux fautes". La construction est transitive directe.

Verrouillé

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités