Une "Marocaine" prof de FLE au Japon, possible?

Échanges de renseignements pratiques sur le travail au Japon, visas de travail, etc.
manuchan
bienvenu(e)
bienvenu(e)
Messages : 3
Inscription : 04 août 2010, 13:55

Re: Une "Marocaine" prof de FLE au Japon, possible?

Message par manuchan »

le problème est simple.
pour les japonais, comme pour beaucoup d'autres pays ayant un concept de nationalité fort diffèrent du notre,
Nationalité = Race/Sang/Couleur de peau = langue.
Dans leur système de pensée, tu es français si tu es blanc et ta "blancheur" est proportionnelle a ta maîtrise du français.
Il n'est pas rare de voir encore des écoles en campagne qui cherchent a recruter des profs d'anglais "blonds aux yeux bleus".
La preuve, la 3e génération de Coréens "apatrides" restes bloqués au Japon après la seconde guerre mondiale n'a toujours pas la nationalité Japonaise !
Voir a l'aéroport, les files d'immigration il y a celles pour les "SPECIAL PERMANENT RESIDENTS" et celle pour les seulement "PERMANENT RESIDENT" comme moi.
Bref, j'ai souvent eu le même problème a cause de mes origines "non-françaises", maintenant je ne me lance plus dans des debats ou explications sans fin avec
les japonais dont l'étroitesse d'esprit m'irrite, je retourne simplement la remarque avec une question du type, "qui furent les premiers a se baigner dans les onsens, les babouins ou les japonais ?"
Les plus intelligents comprennent que c'est une question qui a le mérite d'être débattue, mais qui est quand même raciste (analogie Singe - Japonais), mais c'est la même chose avec le débat "couleur de peau / origine / nationalité".

Mery
bienvenu(e)
bienvenu(e)
Messages : 4
Inscription : 01 févr. 2012, 06:47

Re: Une "Marocaine" prof de FLE au Japon, possible?

Message par Mery »

Bonjour à tous!

Je sais que cette discussion date un peu et le sujet dont je veux discuter n'a rien avoir avec le sujet principale...mais j'ai vraiment besoin d'informations et d'aide!!
Je suis marocaine et je souhaiterai (vivement) d'aller au Japon en tant que touriste. Sachant que je ne connais personne sur place et que j'ai besoin d'un visa...Est ce qu'il y a un espoir que je puisse y aller vu que même pour travailler y a beaucoup de problèmes rencontré!

Merci d'avance pour votre aide!

Avatar de l’utilisateur
Julien
amateur
amateur
Messages : 94
Inscription : 25 avr. 2004, 09:00
Contact :

Re: Une "Marocaine" prof de FLE au Japon, possible?

Message par Julien »

Tu veux y aller en tant que touriste. Pourquoi aurais-tu besoin d'un visa ??

Avatar de l’utilisateur
Maitre_Capello
amateur
amateur
Messages : 168
Inscription : 02 avr. 2004, 09:00
Localisation : Tokyo (depuis trop longtemps)

Re: Une "Marocaine" prof de FLE au Japon, possible?

Message par Maitre_Capello »

Julien a écrit :Tu veux y aller en tant que touriste. Pourquoi aurais-tu besoin d'un visa ??
Simplement parce que le Maroc ne figure pas sur la liste des pays exemptés de visa. Les ressortissants des pays occidentaux et d'une poignée de pays non-occidentaux recoivent le "visa touristique" à l'arrivée mais le reste du globe doit faire une demande en amont et donc avant d'aller au Japon, les philippins, les indonésiens, les ressortissants de la plupart des pays d'Afrique doivent remplir un dossier avec fiches de salaire etc....et c'est souvent un refus au bout. Si tu es sénégalais tu ne peux pas aller faire du tourisme en France par un claquement de doigts, il faut demander le visa avant le voyage. Avec le Japon c'est pareil.
manuchan a écrit :La preuve, la 3e génération de Coréens "apatrides" restes bloqués au Japon après la seconde guerre mondiale n'a toujours pas la nationalité Japonaise !
Ce n'est pas malin de dire n'importe quoi sur ce forum surtout avec autant de personnes qui vivent au Japon et qui connaissent l'histoire du pays. Après la seconde guerre beaucoup de coréens ont fait le choix de retourner au nord ou au sud de la Corée mais un certain nombre ont décidé de rester au Japon. C'était leur choix. Il existait même un programme de rapatriement officiel de la part des 2 Corées avec retour au pays en bateau. Des épouses japonaises de nord-coréens ont même fait le voyage, avec beaucoup de désillusions au bout du voyage dans l'enfer du Nord. Au Japon tout comme en France il existe un processus de naturalisation mais contrairement à la France le Japon ne reconnait pas la double nationalité, par fierté la plupart de coréens refusent la nationalité japonaise. Il y a une dizaine de millier de naturalisations chaque année au Japon, le taux d'acceptation des dossiers était supérieur à 90%.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot] et 3 invités