et les ouvriers svp?

Échanges de renseignements pratiques sur le travail au Japon, visas de travail, etc.
Répondre
Avatar de l’utilisateur
hinoto
débutant(e)
débutant(e)
Messages : 18
Inscription : 02 juin 2007, 09:00
Localisation : bonnieres(62frevent/auxi/st pol)la cambrousse quoi!

et les ouvriers svp?

Message par hinoto »

j'ai peut etre pas encore assez cherché,mais je n'ai rein trouvé de concret pour ce qui est d'une famille d' ouvriers au japon
alors est ce que a travail egal salaire double pour ce cas bien precis? (ouvrier francais/japonais)
parce que quite a etre pauvre,autant l'etre dans un pays ou on se plait non?
mon conjoint est carriste/manutentionnaire/magazinnier et c'est pas la joie en france coté salaire...
qqun connaitrait il des ouvriers japonais pour savoir si il vivent egalement mieux que des ouvriers francais?
comme je l'ai dit plus haut c'est pas la joie et en plus la vie en france nous degoute pas mal(aucune perspective d'un meilleur avenir en france pour au moins les 20 prochaines annees a venir si je ne parviens pas a terminer mes etudes)mais bon,on s'y est resigner
n'empeche que dans l'ensemble,ca me paraitrais plus supportable comme vie au japon qu'en france(allez savoir pourquoi?)
en gros c'est une question d'ambiance generale: la france ca nous gonffle :wink:

Avatar de l’utilisateur
GeeBee
contributeur
contributeur
Messages : 685
Inscription : 28 oct. 2006, 09:00
Localisation : Paris

Message par GeeBee »

Tiens, la France ça me gonfle aussi, je crois que c'est récurrent chez les intéressés à l'émigration.

Mais si le salaire au Japon est plus élevé, la vie est plus chère.

Avatar de l’utilisateur
lawren00
made in Japan
made in Japan
Messages : 1619
Inscription : 16 oct. 2005, 09:00
Localisation : 水原

Message par lawren00 »

j'imagine que le fond de ton message c'est finalement "Allons vivre au Japon plutôt qu'en France."

Mais avant de réfléchir à tout ce que ça implique, il faudrait savoir si cela est possible. Prenons le problème dans le sens inverse. Si un ouvrier japonais ne parlant que le japonais cherchait à devenir ouvrier en France, quelle chance a-t-il de trouver un emploi?

Vouloir travailler au Japon veut dire venir travailler avec un visa. Et le visa n'est pas facile à décrocher puisqu'il faut soit être demandé par une entreprise pour sa particularité (Ingénieur en automatisme robotique par exemple) ou pour un grand savoir faire. Il paraît qu'il faut 8 ans d'expérience à un boulanger pour faire valoir son expertise.

Avatar de l’utilisateur
Cable
made in Japan
made in Japan
Messages : 1788
Inscription : 15 oct. 2006, 09:00
Localisation : Shonan
Contact :

Message par Cable »

Les ouvriers sont très mal payés au Japon aussi. Pratiquement aucune chance que le salaire soit le double qu'en France pour quelqu'un de moins de 30 ans (en plus, vu la valeur du yen en ce moment, cela relève du rêve).
Tiens, la France ça me gonfle aussi, je crois que c'est récurrent chez les intéressés à l'émigration.

Mais si le salaire au Japon est plus élevé, la vie est plus chère.
Les français se sont toujours plaints de la France, quoi qu'il s'y passe.

La vie plus chère au Japon ? De moins en moins vrai...personnellement, je n'achète plus rien en France quand j'y rentre; tout y est trop cher! (sauf la bouffe ?)

Avatar de l’utilisateur
GeeBee
contributeur
contributeur
Messages : 685
Inscription : 28 oct. 2006, 09:00
Localisation : Paris

Message par GeeBee »

Cable a écrit : La vie plus chère au Japon ? De moins en moins vrai...personnellement, je n'achète plus rien en France quand j'y rentre; tout y est trop cher! (sauf la bouffe ?)
je peux me tromper mais il me semble avoir lu plusieurs fois que les loyers sont chers (plus qu'en France), les transports aussi... ce sont des postes de dépenses importants !

Avatar de l’utilisateur
Cable
made in Japan
made in Japan
Messages : 1788
Inscription : 15 oct. 2006, 09:00
Localisation : Shonan
Contact :

Message par Cable »

Pour les transports, je pense qu'effectivement le Japon est plus cher, mais j'ignore totalement les prix pratiqués par la RATP et la SNCF aujourd'hui, donc je ne peux pas l'assurer.

Pour les loyers, il se trouve que récemment je suis devenu plus que sceptique sur le fait que Tokyo soit plus cher que Paris...avec l'euro si haut, et le yen si bas.

Avatar de l’utilisateur
orlenduz
vétéran
vétéran
Messages : 903
Inscription : 22 juin 2005, 09:00
Localisation : Tokyo

Message par orlenduz »

Cable a écrit :Pour les transports, je pense qu'effectivement le Japon est plus cher, mais j'ignore totalement les prix pratiqués par la RATP et la SNCF aujourd'hui, donc je ne peux pas l'assurer.

Pour les loyers, il se trouve que je suis devenu plus que sceptique sur le fait que Tokyo soit plus cher que Paris...avec l'euro si haut, et le yen si bas.
Pour les transports, c'est peut-être vrai pour la SNCF mais je ne suis pas bien sur pour les prix des trains de banlieue et le métro. Mine de rien prendre le RER coûte relativement cher...
Quand aux prix des loyers entre Paris et Tokyo, je rejoins Cable, et ce même si on doit ajouter le montant du bonus quand on emménage. Après tout dépend du quartier.
Mais comme le dit Lawren, obtenir un visa n'est pas toujours une mince affaire. En fait tout dépend de l'activité qu'on veut éxercer ou qu'on est suceptible d'éxercer. Or si un japonais peut faire ce que tu proposes, c'est déjà plus difficile. Il arrive parfois qu'une entreprise embauche un étranger mais que l'immigration refuse le visa alors que l'entreprise sponsorise...
Dernière modification par orlenduz le 07 juin 2007, 23:58, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
hinoto
débutant(e)
débutant(e)
Messages : 18
Inscription : 02 juin 2007, 09:00
Localisation : bonnieres(62frevent/auxi/st pol)la cambrousse quoi!

Message par hinoto »

merci pour vos reponses!
et,oui je sais pour le visa je voulais surtout savoir si les ouvriers japonais etaient plus heureux que les francais voila!^^
sinon je precise que je ne me suis pas tjr plainte de mon pays, c'est tres recent en fait,c'est surtout depuis qu'on me claque des portes au nez en me repondant que mon pays a mieux a foutre que de s'occuper d'une assistée comme moi qui n'a pas voulu suivre le parcours type(etudes,travail,menage,enfants)
je leur demande juste un petit demenagement dans une "ville" digne de ce nom ,pour y faire une petite année d'etude
ils me repondent que je devrais etre contente de ma situation et me satisfaire du fait que je ne ferais peut etre jamais de boulot gratifiant dans ma vie, et que mon conjoint peu pretendre a 1500 euros pour nous 4 c'est pas demain qu'on sera proprios...
en gros je devrais etre contente de savoir que je vais finir bo-bonne a la maison, et ce,conte ma volontée...
merveilleux non? :wink:

Avatar de l’utilisateur
Cable
made in Japan
made in Japan
Messages : 1788
Inscription : 15 oct. 2006, 09:00
Localisation : Shonan
Contact :

Message par Cable »

sinon je precise que je ne me suis pas tjr plainte de mon pays, c'est tres recent en fait,c'est surtout depuis qu'on me claque des portes au nez en me repondant que mon pays a mieux a f... que de s'occuper d'une assistée comme moi qui n'a pas voulu suivre le parcours
Je te rassure, ce n'est pas une particularité de la France. D'ailleurs je rappelle que le Japon, c'est le capitalisme à l'extrême, on fait très peu de social ici. En France au moins tu as une porte (qu'on te claque au nez assez souvent dirait-on). Au Japon, tu n'as pas de porte.
c'est pas demain qu'on sera proprios...
Des ouvriers proprio au Japon, à mon avis il n'y en a pas des masses.

Shizuka-jp
vétéran
vétéran
Messages : 970
Inscription : 23 avr. 2006, 09:00
Localisation : Hamamatsu

Message par Shizuka-jp »

Je connais plusieurs couple d'étrangers qui sont ouvriers au Japon, mais ils ont un visa particulier, venant de pays ayant accueilli des immigrants japonais autrefois.

Il y en a aussi qui sont des réfugiés venant du Vietnam.

Ce sont donc des cas assez particuliers, la règle générale étant que le Japon ne souhaite pas accueillir d'ouvriers étrangers non qualifiés.

Etre ouvrier au Japon est avantageux pour les personnes que je connais, car même s'ils n'ont pas droit au salaire normal japonais, ils reçoivent plus que ce qu'ils auraient dans leur pays d'origine.
Ce qui ne serait sans doute pas le cas comparé à la France.

Par ailleurs, le système social japonais n'offre pas le niveau de couverture dont on peut bénéficier en France.
Par exemple, vous ne pourrez pas espérer des allocations familiales comparables à ce que vous avez en France, les soins médicaux, dentaires, etc, sont tous payants (le patient doit payer environ 30% des charges), et la cotisation pour la sécurité sociale est très chère (d'ailleurs nombre d'étrangers choisissent de ne pas cotiser, à leurs risques et périls).

Pour avoir un niveau de vie acceptable, il faudrait que vous travailliez tous les deux, surtout avec deux enfants à élever.

Et les ouvriers étrangers dont je parle ci-dessus ne rentrent que très rarement dans leur pays, les frais d'avion ayant un gros impact sur leurs économies. De plus, ils n'ont pas la possibilité de prendre plus de quelques jours de vacances par an.

J'ai bien peur qu'en vivant au Japon vous n'accumuliez les difficultés, surtout que vous ne parlez pas la langue non plus.

Le mieux serait que vous fassiez des économies, et que vous profitiez que vos enfants sont petits pour faire un voyage au Japon, ce serait déjà un beau projet.

Avatar de l’utilisateur
Ebichu
amateur
amateur
Messages : 53
Inscription : 23 mai 2007, 09:00
Localisation : Osaka

Message par Ebichu »

Si le but est juste de quitter la France, il y a des pays plus faciles a l'expatriation que le Japon (type le Canada ou l'Australie) qui ont des soucis de mains-d'oeuvres et de croissance demographique.
Sans compter le fait que l'anglais est plus facile a maitriser que la Japonais.

Avatar de l’utilisateur
hinoto
débutant(e)
débutant(e)
Messages : 18
Inscription : 02 juin 2007, 09:00
Localisation : bonnieres(62frevent/auxi/st pol)la cambrousse quoi!

Message par hinoto »

ok ok ,c'est pas le paradis(tans pis pour moi ) ,mais il faudra que je trouve un moyen de venir en vacances alors!
je m'en tape un peu de pas avoir d'alloc ou de secu casi gratuite, tant que le pays ou je vis ne s'interesse pas a moi qu'au moment des elections...
sinon, l'australie c'est tres beau aussi et le climat est ideal pour moi(sans compter le fait que je suis douée en anglais sans etre allée au lycée (allez comprendre))mais le japon c'est telement plus mythique: les traditions, les megalopoles,les temples et tout et tout !!

Avatar de l’utilisateur
Pascal
pro du Japon
pro du Japon
Messages : 1033
Inscription : 22 nov. 2003, 09:00
Localisation : Kyoto

Message par Pascal »

Bonjour!
Pour avoir un niveau de vie acceptable, il faudrait que vous travailliez
tous les deux, surtout avec deux enfants à élever.
Ajoutons que le Japon n'est pas prévu pour le travail à deux. Le Japon
est surtout précu pour "bobonne à la maison" comme vous disiez.
Donc il ne faut pas compter mettre les enfants à la crèche pour aller
travailler.
mais le japon c'est telement plus mythique: les traditions, les
megalopoles,les temples et tout et tout !!
Il y a l'image que l'on s'en fait avant, et il y a la réalité qui ne convient
pas forcément à tout le monde.
et,oui je sais pour le visa je voulais surtout savoir si les ouvriers
japonais etaient plus heureux que les francais voila!^^
Qu'est-ce que vous appelez "plus heureux"? Avoir plus d'argent?
Le reste est complètement inhérent à chacun. Il y a des heureux sans
le sous et il y a des perpétuels insatisfaits. Partout.

Il y a des expatriés heureux au Japon, mais il n'y a pas que cela. Vous
en trouverez toujours pour se plaindre qu'il pleut ou qu'il y a des
moustiques. (voir discussion précédente).

Mais je comprends votre envie d'essayer. J'ai eu le même désir et
j'y suis resté.

Pascal

Shizuka-jp
vétéran
vétéran
Messages : 970
Inscription : 23 avr. 2006, 09:00
Localisation : Hamamatsu

Message par Shizuka-jp »

Pascal a écrit :
Mais je comprends votre envie d'essayer. J'ai eu le même désir et
j'y suis resté.
Mais tu n'as pas non plus débarqué avec femme et enfants, sans connaître un mot de japonais! :wink:

Quand on a une famille, les côtés romantiques du Japon ont tendance à passer au second plan, après des soucis plus prosaïques.

Shizuka-jp
vétéran
vétéran
Messages : 970
Inscription : 23 avr. 2006, 09:00
Localisation : Hamamatsu

Message par Shizuka-jp »

C'est chouette que tu sois intéressée par le Japon, mais y vivre n'est pas aussi rose qu'il y paraît, surtout si on n'a aucune aisance matérielle.

J'ai lu récemment que près de la moitié des ménages japonais ont du mal à joindre les 2 bouts, notamment à cause des dépenses occasionnées par les enfants.

Parmi les Japonaises que je connais, beaucoup sont obligées de prendre des petits boulots mal payés, notamment du travail à domicile, où elles sont visiblement exploitées par leur employeur, pour pouvoir s'en sortir.

Tous les couples étrangers que je connais et qui travaillent en usine mettent leurs enfants à la crèche pour pouvoir avoir 2 salaires.

Quand à se payer une maison, c'est s'engager dans des dettes à rembourser sur 40 à 50 ans, en plus si tu n'as pas un assez bon salaire, ce n'est pas évident d'obtenir un prêt, surtout sans garant japonais.

Ce qui serait peut-être mieux, c'est de vivre à la campagne comme agriculteurs, certaines régions manquent cruellement de main d'oeuvre. Mais il faut aimer ça.

J'ai connu dans le temps 2 Allemandes un peu bohêmes, dont le mari était japonais, qui vivaient à la campagne, dans des vieilles maisons japonaises retapées, au loyer ridicule.

Le mari avait un vague boulot artisanal, et elles cultivaient un potager pour la nourriture, les enfants allaient à l'école du village.

Le problème dans leur cas est qu'elles n'ont pas réussi à bien s'intégrer, et que leur style de vie a été considéré comme marginal, ce qui n'est pas toujours bien vu au Japon.

Enfin dans votre cas, il vous faudrait pour commencer obtenir un visa, ce qui ne me semble pas gagné d'avance...

Avatar de l’utilisateur
Pascal
pro du Japon
pro du Japon
Messages : 1033
Inscription : 22 nov. 2003, 09:00
Localisation : Kyoto

Message par Pascal »

Bonjour!
Mais tu n'as pas non plus débarqué avec femme et enfants,
On n'emmène pas sa bière à Munich.

D'autre part, je n'ai jamais dit que c'était facile (voir ce que je disais
sur les crèches, etc...). Par contre, je me souviens qu'avant de partir,
tout le monde m'avait fait un tableau assez noir de ce que j'allais vivre
et j'ai bien fait de n'écouter personne.
Alors pourquoi décourager quelqu'un qui finalement n'écoutera que ce
qu'il (elle?) a déjà décidé. Je pense que le principal a été dit pour ce qui
est des avertissements, alors si la volonté reste, ben sursum corda mon
gars!
sans connaître un mot de japonais!
Je ne parlais pas un mot.

Je suis venu, j'ai vu, j'ai restu, c'est tout.

Pascal

Shizuka-jp
vétéran
vétéran
Messages : 970
Inscription : 23 avr. 2006, 09:00
Localisation : Hamamatsu

Message par Shizuka-jp »

Pascal a écrit :

Je suis venu, j'ai vu, j'ai restu, c'est tout.
Oui, mais sans vouloir heurter ta modestie naturelle, je crois que tu avais pas mal d'atouts de ton côté aussi!

Au fait, tu avais fait comment pour obtenir un visa de séjour?

Avatar de l’utilisateur
Pascal
pro du Japon
pro du Japon
Messages : 1033
Inscription : 22 nov. 2003, 09:00
Localisation : Kyoto

Message par Pascal »

Bonjour!
Au fait, tu avais fait comment pour obtenir un visa de séjour?
Pour faire court:
- Je suis venu en touriste;
- Je suis entré dans une école;
- J'ai demandé un visa d'étudiant et je suis allé faire un tour en Corée
pour le valider;
- J'ai trouvé un boulot dans un labo près de Tokyo -> visa de travail;
- J'ai demandé un visa permanent et je l'ai obtenu. (3 ans et demi de
présence au Japon, si je me souviens bien. Et un de mes amis a fait
plus court).

Pascal

Avatar de l’utilisateur
orlenduz
vétéran
vétéran
Messages : 903
Inscription : 22 juin 2005, 09:00
Localisation : Tokyo

Message par orlenduz »

Pascal a écrit :
Pour faire court:
- Je suis venu en touriste;
- Je suis entŕe dans une école;
- J'ai demandé un visa d'étudiant et je suis allé faire un tour en Corée pour le valider;
- J'ai trouvé un boulot dans un labo près de Tokyo -> visa de travail;
- J'ai demandé un visa permanent et je l'ai obtenu. (3 ans et demi de présence au Japon, si je me souviens bien. Et un de mes amis a fait
plus court).

Pascal
Je pensais qu'il fallait rester 10 ans au japon avant de pouvoir demander un visa permanent...
Pour revenir au sujet, j'ai rencontre un japonais qui bosse dans le batiment et il a l'air de plutot pas mal gagner sa vie.

ps: ca serait interessant que celles et ceux qui sont arrives au japon il a longtemps temoignent de leurs debuts. Bon j'ai pas dit les "anciens" non plus :lol:
Mais vous etes un peu des pionniers pour nous autres jeunes bleus. Etait-ce une periode faste pour l'expatriation au Japon?

Avatar de l’utilisateur
Fujijanet
contributeur
contributeur
Messages : 644
Inscription : 18 nov. 2005, 09:00
Localisation : Fukuoka

Message par Fujijanet »

En meme temps ce qui etait valable en expatriation y a 10 ou 15 ans, n'est plus a mon avis a l'ordre du jour. Y a de nos jours beaucoup plus de competition, beaucoup plus de demandes d'expatriation, bref, a mon avis ils filent moins facilement les visas quels qu'ils soient.

Un ouvrier qui gagne bien sa vie? C'est quoi pour toi gagner bien sa vie?Un japonais? Un etranger?

Corrigez moi si je me trompe:
La ou je comprends pas, c'est que j'ai toujours entendu dire qu'en France, c'etait LE metier a l'heure actuelle, car tout le monde fait des etudes sup, plus personne ne veut faire les petits boulots, genre macon, plombier, electricien, du coup, vu le peu de concurrence, ceux qui sont dans la profession sont pleins aux as, surdemande, surbooker, et peuvent monter les prix. Non?

Presque la situation en France est favorable, plus qu'au Japon a mon avis ou les etudes superieures sont quand meme pas a la portee de tous vue les prix, donc plus de personnes dans les metiers manuels, du moins dans mon bled.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité