faillite d'une école et profs à la rue

Échanges de renseignements pratiques sur le travail au Japon, visas de travail, etc.
Avatar de l’utilisateur
Kusakaze
débutant(e)
débutant(e)
Messages : 15
Inscription : 11 juin 2007, 09:00
Localisation : Osaka

Message par Kusakaze »

Merci pour ton temoignage amstramgram, de notre cote, ca prend de l'ampleur, hier l'affaire est passee a la NHK, le patron a tenu une reunion a kobe (bien loin des professeurs) et aurait dit qu'il rouvrira l'ecole et payera directement les profs qui voudront continuer a travailler avec lui...

Les autres...

Bref, ca commence a m'enerver et si il rouvre, je vais aller y faire mon scandale.

Pour les japonisants, voici 2 BBS montes par les eleves en colere, c'est assez hallucinant :
http://8018.teacup.com/nanndemoierueikaiwa/bbs
http://hpcgi3.nifty.com/goos_bumps/abc/patio/patio.cgi?

Avatar de l’utilisateur
amstramgram
débutant(e)
débutant(e)
Messages : 12
Inscription : 31 mai 2007, 09:00

Message par amstramgram »

Kusakaze a écrit :Merci pour ton temoignage amstramgram, de notre cote, ca prend de l'ampleur, hier l'affaire est passee a la NHK, le patron a tenu une reunion a kobe (bien loin des professeurs) et aurait dit qu'il rouvrira l'ecole et payera directement les profs qui voudront continuer a travailler avec lui...

?
J'avoue que j'ai du mal à comprendre. Il va rouvrir les écoles?
S'agit-il d'une sorte de restructuration avec la réouverture de certaines écoles et non de la totalité ou d'une réouverture de toutes les écoles?
Il a dit ça lors d'une réunion publique en présence des caméras ou seulement au téléphone?
A t-il prouvé ou seulement montré les raisons qui l'ont poussé à fermer?

Avatar de l’utilisateur
Kusakaze
débutant(e)
débutant(e)
Messages : 15
Inscription : 11 juin 2007, 09:00
Localisation : Osaka

Message par Kusakaze »

Je ne veux pas le voir, mais des profs l'ont rencontre aujourd'hui, il joue la victime... en disant que son ecole est en banqueroute et renvoie la faute a son manager...

Bref, on ne reverra pas nos sous de ci-tot.

Avatar de l’utilisateur
orlenduz
vétéran
vétéran
Messages : 903
Inscription : 22 juin 2005, 09:00
Localisation : Tokyo

Message par orlenduz »

prev

Avatar de l’utilisateur
amstramgram
débutant(e)
débutant(e)
Messages : 12
Inscription : 31 mai 2007, 09:00

Message par amstramgram »

Kusakaze a écrit :Je ne veux pas le voir, mais des profs l'ont rencontre aujourd'hui, il joue la victime... en disant que son ecole est en banqueroute et renvoie la faute a son manager...

Bref, on ne reverra pas nos sous de ci-tot.
Je ne connais bien sur pas les rouages du dossier mais nous croyions vraiment nous aussi que nous ne toucherions jamais nos sous.
Ton histoire me rappelle étrangement celle de l'école de Paris. J'imagine ton patron faire ses excuses à la japonaise et tirer une mine de chien battu devant les caméras!
Crois-moi, il y a ce qu'il dit et il y a la loi qui prévoit le âiment du dernier mois travaillé plus un mois de préavis.
S'il ya réellement banqueroute, l'administration japonaise prévoit un versement de 80% du dernier salaire...
Après, s'il n'y a vraiment plus un sou je ne sais pas...
Mais bon, il abien du prévoir son coup pour fermer du jour au lendemain comme ça.
Etes-vous en contact avec les étudiants?
Bon courage!

Avatar de l’utilisateur
orlenduz
vétéran
vétéran
Messages : 903
Inscription : 22 juin 2005, 09:00
Localisation : Tokyo

Re: faillite d'une école et profs à la rue

Message par orlenduz »

i

Sylvie95
bienvenu(e)
bienvenu(e)
Messages : 4
Inscription : 05 sept. 2008, 08:47

Re: faillite d'une école et profs à la rue

Message par Sylvie95 »

Les escrocs du FLE continuent d'opérer.
voici mon expérience, elle est révélatrice de ce qui peut se passer en la matière:


Je suis professeur de français FLE et j'ai été "embauchée par plusieurs écoles à Tokyo.
Les écoles privées françaises pour adultes, qui n'ont rien à voir avec le système FLE reconnu et qui se vantent de résultats exceptionnels fondés sur des pédagogies alternatives ( en opposition au système CEE) auprès de leurs "clientes" sont une pure arnaque et sont tenues par des escrocs !

- Les salaires d'abord: un maximum de 3000 yens du cours ( souvent 1h30), si ce n'est pas moins, 2500 yens, sans aucune garantie quant à la régularité des cours ou à la suite de ceux-ci.
- Des contrats, si il y en a, qui sont une insulte au bon sens et à la loi japonaise: pour moins que cela, l'inspection du travail monterait un siège devant ces soit-disant centres pédagogiques. Aucun des droits ou protection prévus par le code japonais n'est assuré et ce sans difficulté depuis parfois plusieurs années.
- les conditions de travail reposent sur un coutume très japonaise mais détournée de façon honteuse: la motivation se compte également par la présence. ce qui veut dire que l'on peut/ doit ? travailler et être présent sans être payé pour démontrer sa motivation et espérer avoir quelques heures de cours. Travail ou bénévolat ? Ces employeurs ont choisi le plus intéressant pour eux.
- la pédagogie ? Rangez vos diplômes ( en FLE) si durement obtenus et laisser la grammaire aux intellos des IUFM. Ces écoles n'en n'ont rien à faire: leur solution, faire répéter mille fois la même phrase basique aux élèves pour leur dire ensuite " c'est extraordinaire, vous parlez français !" En fait une arnaque qui n'intègre ni cursus ( les élèves sont incapables de valider leur niveau ), ni contrôle, ni éléments culturels dont les japonais sont pourtant friands.

La vérité démontre que ces écoles ne gardent pas leurs professeurs plus de 2 ou 3 mois car les salaires ne peuvent jamais dépasser les 100 000 yens par mois pour une présence quasi constante et ce, dans une ville où les loyers ( sans tout le reste) les moins chers avoisinent ce montant. D'ailleurs les candidats se font virer dès qu'ils demandent ou travaillent pour obtenir plus: pas de contrat, pas de salaire
Il faut dire que les contrôles ne sont pas aussi importants qu'en France sur cette question . Ceci laisse une grande marge d'arnaque aux arrivistes et aux Gourous de la pédagogie qui en France se seraient déjà faits épinglés.

Amis fuyez ces écoles aux sites internet colorés et au prestige monté de toute pièce !

En cas de problème avec ces "écoles" vous pouvez consulter les bureau de l' Inspection du travail japonaise : http://www.mhlw.go.jp/general/sosiki/ch ... tml#roudou.



Ganbate ne !

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités