Communaute francaise ?

Discussions et échanges d'infos utiles pour la vie quotidienne au Japon sur les sujets que vous n'aurez pas trouvés dans les autres rubriques.
Répondre
Avatar de l’utilisateur
monsieur_cedric
débutant(e)
débutant(e)
Messages : 14
Inscription : 23 août 2006, 09:00

Communaute francaise ?

Message par monsieur_cedric »

Salut a tous,

C'est mon premier post sur ce forum. C'est un peu tot, mais avec mon epouse, on compte partir trois mois a Tokyo l'ete prochain. On souhaiterais voir si il y a moyen d'y travailler. J'apprends le japonais et on sait un peu ce qui nous y attends, mais on aurait besoin de quelques infos.

- Y-a-t-il un quartier ou une communaute francaise a Tokyo ?

- Sinon, quel quartier habiter si l'on veut etre a proximite des bars et des clubs branches ? (je suis D.J.)

- Peut-on manger "junk" (MacDo, Subway, etc...) a Tokyo ? C'est cher si on compare avec la France ?

- Ma femme est styliste, elle pourrait travailler en ne parlant pas japonais ? (juste francais et anglais)

Voila, on commence avec ca....

Merci d'avance a tous les compatriotes...et aux autres !

Avatar de l’utilisateur
MonzenNakachof
vétéran
vétéran
Messages : 714
Inscription : 23 avr. 2004, 09:00
Localisation : Paris, le Monde

Message par MonzenNakachof »

- Y-a-t-il un quartier ou une communaute francaise a Tokyo ?
non
- Sinon, quel quartier habiter si l'on veut etre a proximite des bars et des clubs branches ? (je suis D.J.)
Shibuya-shinjuku-roppongi-azabu-ebisu...
- Peut-on manger "junk" (MacDo, Subway, etc...) a Tokyo ? C'est cher si on compare avec la France ?
un peu moins cher mais il faut aimer les adaptation japonaises de certains des plats parfois...
- Ma femme est styliste, elle pourrait travailler en ne parlant pas japonais ? (juste francais et anglais)
non et encore moins pour 3 mois

Avatar de l’utilisateur
ume
accro
accro
Messages : 254
Inscription : 13 nov. 2003, 09:00
Localisation : Yanaka

Message par ume »

MonzenNakachof a écrit :
- Y-a-t-il un quartier ou une communaute francaise a Tokyo ?
non
- Sinon, quel quartier habiter si l'on veut etre a proximite des bars et des clubs branches ? (je suis D.J.)
Shibuya-shinjuku-roppongi-azabu-ebisu...

J'ajouterais peut-être Ikebukuro, qui a aussi une population jeune importante, mais sinon, tu as les meilleures réponses à tes questions car tu es tombé sur L'EXPERT de Tokyo, et je pense vraiment ce que j'écris.

Avatar de l’utilisateur
Hachiryu
tatamisé
tatamisé
Messages : 1209
Inscription : 07 mai 2004, 09:00
Localisation : Nagoya

Message par Hachiryu »

Il n'y a peut-être pas de "quartier " français à Tokyo, mais une communauté quand même, non? (c'est une question, je suis à Nagoya, et il n'y a ni l'un ni l'autre...), enfin je veux dire des possibilités de rencontrer des français :?:

Gattaca
accro
accro
Messages : 228
Inscription : 12 nov. 2003, 09:00

Message par Gattaca »

Si tu y vas en vacances, c'est que tu n'auras fait aucune demande de visa spécifique et le bureau d'immigration te mettra un visa touristique valable 3 mois, sur ton passeport. Avec ça, il t'est interdit de travailler. Si jamais tu travailles malgrès tout, en supposant que tu trouves du travail, tu risques l'expulsion et une interdiction de retourner sur le territoire pour une durée plus ou moins longue. Durée qui se compte quand même en années...

Avatar de l’utilisateur
MonzenNakachof
vétéran
vétéran
Messages : 714
Inscription : 23 avr. 2004, 09:00
Localisation : Paris, le Monde

Message par MonzenNakachof »

mais une communauté quand même, non? (c'est une question, je suis à Nagoya, et il n'y a ni l'un ni l'autre...), enfin je veux dire des possibilités de rencontrer des français Question
ben non....
lol si tu veux une communaute de francais tu peux toujours t'inscrire a des associations, mais des associations ce ne sont pas des communautes...
tu risques l'expulsion et une interdiction de retourner sur le territoire pour une durée plus ou moins longue. Durée qui se compte quand même en années...
Chaque expulsion peut egalement etre accompagne d'une peine de prison qui est toujours ferme...
travail illegale : entre 5 et 10 ans d'interdiction de territoire et une peine de prison ferme variant selon le nombre de temps que tu as travailler illegalement (et de ton avocat)
depassement de visa: 15 jours d'emprisonnement ferme entre 5 ans et 15 ans d'interdiction du territoire
ca me rapelle l'histoire d'une fille qui avait ete en guest house avec moi et qui avait depasse sa date de visa de un jour car elle a rate son avion...elle s'est faite attrapee a la douane le lendemain qu'elle essayait de reprendre l'avion, resultat : 15 jours d'emprisonnement ferme en comparussion immediate plus 10 ans d'interdiction de territoire...
et bien sur expulsion a ses frais...

si il y a bien une partie du monde ou il faut pas faire la malin avec les lois, c'est ici...
mais sinon, tu as les meilleures réponses à tes questions car tu es tombé sur L'EXPERT de Tokyo, et je pense vraiment ce que j'écris.
oh lalala arrete Ume...c'est trop d'honneur, je n'ais pas 1/4 de ton experience ici, j'aurais pas mal a apprendre de toi! :wink:

Avatar de l’utilisateur
monsieur_cedric
débutant(e)
débutant(e)
Messages : 14
Inscription : 23 août 2006, 09:00

Message par monsieur_cedric »

Merci pour vos nombreuses reponses.

Desole du manque de precision, mais nous ne comptions pas travailler sans visa. En fait, on compte utiliser ces trois mois pour prospecter et trouver un employeur qui nous assurerait un visa. Je crois qu'etant maries, un seul visa est suffisant pour deux, je me trompe ?

Un peu decu tout de meme qu'il n'y ait pas de communaute francaise, mais pas vraiment surprenant. Apres tout, je crois bien qu'il n'existe pas de quartier francais hors de l'hexagone, contrairement aux italiens, chinois, grecs...etc...

Merci pour vos commentaires.

Gattaca
accro
accro
Messages : 228
Inscription : 12 nov. 2003, 09:00

Message par Gattaca »

Sans vouloir dire de bétises, on ne manquera pas de me corrigé si tel est le cas, c'est un visa par personne. Pas de prix de groupe.
Par ailleurs, si tu compte prospecter pour trouver du travail et travailler, le tous en trois mois, il vaudrait mieux que tu tombe sur une entreprise qui accepte de t'embaucher dès le premier jour, et surtout qui accepte de ne t'embaucher QUE pour les 3 mois.
Plusieurs questions en découllent :
- Pourquoi engager un étranger plutot qu'un japonais (qui maitrise la langue parlé et écrite)
- Pourquoi engager un étrnager avec à la clefs de nombreuse formalité administratives (et donc beaucoups de temps passé) plutot qu'un japonais ou il n'y aura aucune démarche à faire (ou quasiment pas. EN tous cas pas plus qu'avec l'embauche d'un japonais).
- Il me semble que tu ne peux pas utiliser ton visa touristique, puis le transformer en visa de travail aussi facilement que ça. Même pas sur que ce soit permis...

Les entreprises qui embauchent (dans la très grande majorité des cas), espèrent que le petit nouveau qu'elles viennent d'engager va rester longtemps. Donc si tu leur annonce que tu ne veux travailler que 3 mois chez eux, je pense que tu auras plus de chance de décrocher les 5 bons numéros + les 2 étoiles de l'euromillion que de te faire embaucher.

Avatar de l’utilisateur
MonzenNakachof
vétéran
vétéran
Messages : 714
Inscription : 23 avr. 2004, 09:00
Localisation : Paris, le Monde

Message par MonzenNakachof »

c'est un visa par personne. Pas de prix de groupe.
C'est pas une betise.... un visa par personne,,,Cedric.... excuse moi, mais bon c'est a se demander ou tu as pus entendre cela...enfin on ne le repeteras jamais assez pour ce type de question.... ne demandez pas sur un forum...voyons un peu de bons sens...malgres toutes la bonne volonte du monde, la bonne fois d'un forumeur ne sera jamais aussi efficace que la verite emanant de : l'ambassade...

t'as un telephone? tu auras la reponse en moins de 5 minutes...
- Pourquoi engager un étrnager avec à la clefs de nombreuse formalité administratives (et donc beaucoups de temps passé) plutot qu'un japonais ou il n'y aura aucune démarche à faire (ou quasiment pas. EN tous cas pas plus qu'avec l'embauche d'un japonais).
- Il me semble que tu ne peux pas utiliser ton visa touristique, puis le transformer en visa de travail aussi facilement que ça. Même pas sur que ce soit permis...
On revient toujours au meme point avec toutes ces questions...

UN VISA TOURISTE NE PEUT SE TRANSFORMER EN VISA DE TRAVAIL.
il faudra de tout de maniere requitter le pays, si tu viens en touriste et que tu trouve du travail, il faudra quitter le pays, avant obtenir ton certificat d'eligibilite et ensuite recuperer ton visa...EN FRANCE puis revenir au Japon... un visa touriste ne se transforme pas en visa de travail sans quitter le pays...c'est pas moi qui le dit mais mon avocat japonais... ca signifie rentrer au pays pendant 2 semaines puis revenir, pour le renouvellement tu n'as pas besoin de quitter le pays...

pareil, un simple coup de fil a l'ambassade et tout tes doutes seront enleves...dingue ca...moi ca me viendrait jamais a l'idee de poser ce genre de question sur Internet...

Avatar de l’utilisateur
monsieur_cedric
débutant(e)
débutant(e)
Messages : 14
Inscription : 23 août 2006, 09:00

Message par monsieur_cedric »

Encore merci pour les reponses.

Il est indispensable que j'apporte quelques precisions.
Nous comptons prospecter durant trois mois, pour eventuellement deboucher sur un emploi a temps plein avec un visa de travail.
Dans tous les pays,si un etranger est embauche par un employeur local et qu'il applique pour un visa, son conjoint a alors les meme droits, donc le droit de travailler.
Pourquoi engager des etrangers ? Parce que nous souhaitons, en digne ambassadeurs du savoir faire francais, apporter des competences et de l'experience que les japonais n'ont pas forcement. Mon epouse est diplomee des Beaux-Arts, d'une ecole de graphisme publicitaire et d'une ecole de design de vetements. Je suis moi-meme D.J. depuis plus de 10 ans dans les endroits les plus exigeants de la planete (Dubai, New-York, Montreal, Beyrouth, Cannes...).
D'ici la date de notre depart, a raison de 15 heures hebdo de cours, je pense pouvoir parler japonais. Nous connaisons pas mal d'exemple de francais ayant reussi a s'installer au Japon, notamment des D.J.s, alors pourquoi pas nous. Nous disposons de pas mal d'economies et de beaucoup de volonte.
Et si on trouve chacun un emploi interessant, nous serions evidemment pret a nous engager sur du long terme...

J'attends vos commentaires

Merci

Avatar de l’utilisateur
monsieur_cedric
débutant(e)
débutant(e)
Messages : 14
Inscription : 23 août 2006, 09:00

Message par monsieur_cedric »

A MonzenNakachof,

Merci pour tes commentaires, mais tu remarqueras que je n'ai pas pose cette question !!! J'etais au courant pour l'histoire de sortie/entree avec visa de travail, via l'ambassade.
J'ai d'ailleurs beaucoup d'experience en "immigration".
Je suis actuellement resident au Canada, et je l'ai deja ete aux Emirats Arabes Unis, au Liban, en Chine, aux USA... Alors question formalite, j'en connais un bout.

Mon epouse et moi-meme exercons dans des domaines particuliers, et sans demarcher en personne, il nous serait difficile d'obtenir un emploi au Japon. C'est pourquoi, nous pensons utiliser les trois mois de notre visa de touriste pour demarcher aupres d'eventuels employeurs. On sait que rien est joue mais on aimerait mettre toutes les chances de notre cote.
C'est mon premier post sur ce forum, et les reponses obtenues a mes questions ne sont pas tres encourageantes, mais je reste serein et positif.
Je pense que ma demarche est bonne.

Qu'en dites vous, apres que j'ai apporte ces quelques precisions ?

Merci

Avatar de l’utilisateur
MonzenNakachof
vétéran
vétéran
Messages : 714
Inscription : 23 avr. 2004, 09:00
Localisation : Paris, le Monde

Message par MonzenNakachof »

ben j'en dis que tu as eu donc les reponses (et meme plus) a toutes tes questions...a moins que tu en ais d'autres...

Avatar de l’utilisateur
monsieur_cedric
débutant(e)
débutant(e)
Messages : 14
Inscription : 23 août 2006, 09:00

Message par monsieur_cedric »

Merci,

J'ai bien d'autres question, mais je vais les poster dans les sections appropriees. Ca concerne essentiellement, le cout de la vie, la nightlife, les salaires, etc... J'y reviendrais en detail. Je vais, pas precaution, d'abord prendre un peu de temps pour lire tout ce qui s'est deja dit precedemment sur ce forum.

Encore merci a tous, et surtout a MonzenNakachof pour ses reponses breves mais efficaces.

Avatar de l’utilisateur
jlz
amateur
amateur
Messages : 182
Inscription : 10 juil. 2004, 09:00
Localisation : Tokyo

Message par jlz »

monsieur_cedric a écrit : Dans tous les pays,si un etranger est embauche par un employeur local et qu'il applique pour un visa, son conjoint a alors les meme droits, donc le droit de travailler.
Je ne pense pas que cela soit vrai au Japon. Si vous venez au Japon avec un visa de travail, votre épouse aura le droit d'habiter au japon aussi mais je suis presque certain qu'elle n'aura pas le droit de travailler, à moins qu'elle même ai son propre visa de travail.

Il y a différent types de visa, notamment un visa d'artiste qui pourrait s'appliquer à vous. http://www.mofa.go.jp/j_info/visit/visa/04.html
Je vous conseille de vous renseigner au plus proche consulat du Japon sur les conditions d'atribution des différents visa.

Maitre_K
amateur
amateur
Messages : 108
Inscription : 17 janv. 2006, 09:00

Message par Maitre_K »

Dans tous les pays,si un etranger est embauche par un employeur local et qu'il applique pour un visa, son conjoint a alors les meme droits, donc le droit de travailler.
Peut-être, mais le Japon n'est pas "tous les pays" le Japon c'est le Japon ! Et comme jlz l'a très bien dit, l'autorisation de travailler pour le conjoint n'est absolument pas automatique ! Si tu obtiens un visa qui te permet de travailler, ton épouse peut obtenir directement un visa dit de dépendant. Ce visa l'autorise à vivre au Japon avec toi mais PAS à travailler. On peut certes demander une dérogation à l'immigration une fois sur place, mais elle n'est pas accordée automatiquement et surtout, elle ne permet pas de faire ce que l'on veut et le temps de travail est limité (un peu comme pour les étudiants). Si ton épouse veut travailler sans limite dans sa branche, il faudra qu'elle trouve de son côté une boite qui la sponsorise pour son visa.

Enfin pour ce qui est du travail de DJ, tu dois savoir qu'il y a beaucoup de DJ étrangers qui tournent au Japon, et que pour cette raison, ils n'attendent pas vraiment sur le "savoir faire français". Certaines grosses pointures, souvant déjà bien connues sur la scène européenne, font de très belles carrières au Japon, mais beaucoup de DJ étranger gagnent juste de quoi vivre dans une minable gaijin house. Autant dire qu'il faudra être bon et même excellent pour vivre dignement de ce métier au Japon.

Avatar de l’utilisateur
monsieur_cedric
débutant(e)
débutant(e)
Messages : 14
Inscription : 23 août 2006, 09:00

Message par monsieur_cedric »

Merci Maitre_K pour ces renseignements,

Pour cette question de visa, c'est plus complique que je le pensais, mais si l'un travail, l'autre peut rester et continuer a prospecter, c'est deja ca !

Enfin pour l'emploi de D.J., je suis confiant. Je suis tres serieux et efficace, et mon C.V. est bien fourni.
Tu as l'air de connaitre le milieu, alors je me permet de te poser quelques questions a ce sujet:

Y-a-t-il beaucoup de clubs ou lounge-bars qui tournent 5,6 ou 7 jours sur 7 ?

Y-a-t-il beaucoup d'endroits ou tu retrouves le meme D.J. tous les soirs ?

Existe-t-il une (ou des) agences qui s'occupent de booker les D.Js ?

Merci d'avance....

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités