舛 ます > 舛添要一 Yôichi Masuzoe

Le Ministre de la Santé, du Travail et du Bien-être s’appelle Yōichi Masuzoe (舛添要一). Son nom de famille commence par l’élément que nous avons déjà vu ici.

Voir la page de Wikipedia en français sur Yôichi Masuzoe
Extraits : Yōichi Masuzoe (舛添 要一, Masuzoe Yōichi), né le 29 novembre 1948 à Yahata, qui fait aujourd’hui partie de Kitakyūshū, dans la préfecture de Fukuoka, est un politologue, universitaire, écrivain et homme politique japonais, membre du Parti libéral démocrate. Il est élu à la proportionnelle nationale à la Chambre des conseillers du Japon, la chambre haute de la Diète, depuis 2001 et est ministre de la Santé, du Travail et du Bien-être depuis le 27 août 2007, reconduit à ce poste dans le Cabinet de Yasuo Fukuda le 26 septembre 2007 et dans celui de Tarō Asō le 24 septembre 2008. Il est aussi bien connu du grand public et l’un des habitués des plateaux de télévision.

Formation et carrière professionnelle
Originaire de Kyūshū, il fait toute sa scolarité dans sa ville natale de Yahata puis entre à la faculté de droit et de sciences politiques de l’Université de Tōkyō dont il sort diplômé en histoire des systèmes politiques et du droit européen en 1971. Il part ensuite parfaire sa formation en Europe, tout d’abord à l’Institut d’histoire des relations internationales contemporaines de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne de 1973 à 1975 puis à l’Institut de hautes études internationales (HEI) de l’Université de Genève de 1976 à 1978. Il se spécialise alors dans l’étude des relations internationales et tout particulièrement sur le système politique et diplomatique français. Une fois rentré au Japon, il retourne à l’Université de Tōkyō où il sera professeur associé en sciences politiques et en histoire de 1979 à 1989.

Le scientifique reconnu
Parlant 7 langues (japonais, anglais, français, allemand, espagnol, russe et italien), auteur de plusieurs ouvrages et articles sur la France et sur l’étude de ses relations avec le Japon ou encore de la comparaison entre les systèmes politiques des deux pays dans les années 1980, il est alors considéré comme un des experts japonais sur ces questions et plus généralement sur les dossiers internationaux et est donc sollicité tout aussi bien par les médias et par les milieux politiques.

Voir la page de Wikipedia en japonais sur Yôichi Masuzoe

Voir la composition du gouvernement Asô

Une réflexion sur « 舛 ます > 舛添要一 Yôichi Masuzoe »

  1. ton article est interesssant, et ta facon de preszenter les choses originale. bravi 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *