La flotte de baleiniers refuse l’aide de l’association Sea Shepherd

Lu ce matin dans la revue de presse de Actu Japon cette nouvelle bien triste
La flotte nippone de baleiniers, toujours à la recherche du membre d’équipage disparu il y a 2 jours dans les eaux de l’Antarctique Sud, a refusé l’aide de l’association australienne militant contre la pêche à la baleine, Sea Shepherd.
(Voir les commentaires, svp, au sujet de « Steve Irwin »; billet corrigé). Le responsable de l’association, aurait proposé son aide pour la recherche de Hajime Shirasaki mardi. Un porte-parole de la flotte japonaise a déclaré qu’il n’accepterait ni aide ni aucune coopération de la part de Sea Shepherd.
Chaque année, l’association australienne mène la vie dure à la flotte japonaise lors des campagnes de pêche à la baleine. (Asahi Shimbun)

Ainsi donc, ces Japonais (et seulement ceux-là, attention!), par leur refus, montrent quel est leur système de valeur: Ils placent leur fierté avant la main tendue par l’association australienne Sea Shepherd pour retrouver le corps du pauvre marin tombé à la mer.

3 réflexions au sujet de « La flotte de baleiniers refuse l’aide de l’association Sea Shepherd »

  1. Un détail: Steve Irwin c’est le nom d’un des bateaux de Sea Shepherd. Le vrai Steve Irwin (très célèbre dans le monde anglo-saxon, souvent sous le surnom de Crocodile Hunter) est mort il y a deux ans (et le bateau a été nommé ainsi en hommage).

  2. Merci pour cette précision. J’espère que l’auteur de la nouvelle d’Actu Japon en prendra bonne note! 🙂

Laisser un commentaire