Les dégâts du «3e type» : rumeurs, paniques entraînant des comportements inappropriés / vérifiez vos infos !

Faites attention à bien vérifier vos sources d’information suite à un séisme. En effet, avec les réseaux sociaux les fausses rumeurs se propagent très rapidement sur le web. La diffusion «traditionnelle» par le bouche à oreille de fausses infos marche aussi très bien…
On définit habituellement 3 grandes catégories de causes de blessures et de pertes humaines ainsi que de dégâts matériels suite à un cataclysme :
1ère catégorie
– les effets directs du séisme et/ou du tsunami (dégâts matériels, blessés, etc.) ;
2e catégorie
– les incendies dûs principalement aux ruptures de canalisations et leur propagation ;
3e catégorie
– les rumeurs infondées qui peuvent causer des paniques et des comportements inappropriés variés. Ils peuvent survenir en même temps que les 2 premières ou juste après, voire plusieurs jours plus tard.

Il est donc vital d’appliquer les 3 règles d’or de situation de catastrophe :
1ère règle d’or : Vérifiez vos sources d’information.
2e règle d’or : Vérifiez vos sources d’information.
3e règle d’or : Vérifiez vos sources d’information!!

Les médias officiels japonais (NHK et grandes chaînes TV) sont donc recommandés ainsi que le site web de l’Ambassade de France et celui du Ministère des Affaires étrangères.
La police et les pompiers ont des informations précises sur la situation dans chaque quartier. Votre association de quartier (chônai kai) et les zones de refuge possèdent aussi, en principe, des informations pertinentes.
Twitter et les réseaux sociaux diffusent beaucoup d’informations, souvent plus rapidement que les médias mais il est important de les recouper autant que possible avec d’autres médias. Et surtout ne rediffusez pas vous-même des informations avant de les avoir vérifiées!

Publié par

Christian Bouthier

Au Japon depuis 1982. Traducteur et interprète.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *