Après l’avoir longtemps occulté, le Japon découvre le phénomène de pauvreté

Un article du journal LE MONDE écrit par Philippe Pons, Article paru dans l’édition du 07.04.09.
Extrait : Selon Makoto Yuasa, « la protection sociale au Japon a été entamée sur trois plans : réduction des prestations étatiques, allégement des charges des firmes, extension du travail précaire ». « Le néolibéralisme a eu raison du modèle nippon de l’emploi et le marché du travail a été entraîné vers le bas, juge-t-il. C’est la « société toboggan » : vous commencez à descendre, passant d’un emploi dans une société importante à un poste dans une PME, puis à un autre et ainsi de suite. Vous finissez par franchir le seuil de la pauvreté. Il est pratiquement impossible de remonter. La société japonaise établit une corrélation entre travail et identité sociale. Si l’on perd son travail, on perd ses droits. Les démunis, prisonniers de cette perception, ont tendance à se percevoir comme des vaincus, responsables de leur sort. »
Lire l’article ici.

Conférence sur la Protection sociale des Français au Japon

La représentation du Japon de l’UFE, vous convie à une Conférence à vocation pratique sur la « Protection sociale des Français au Japon », le vendredi 30 mai 2008, avec la participation de Maitre Philippe Dalpayrat qui présentera les dispositions applicables et répondra à vos questions.
Cette Conférence détaillera en particulier l’Accord de Sécurité Sociale entre la France et le Japon qui est entré en vigueur en 2007.
Lieu : dans le salon de réception du 2ème étage de l’Institut franco-japonais du Kansai , de 19h00 à 20h30.
Plan d’accès : Site web de l’Institut franco-japonais du Kansai
Inscription : Par courrier électronique à : ufe.kansai(arobase)gmail.com
Participation gratuite. Le nombre de places est limité à la capacité de la salle.
Source : http://www.ufe.jp

La protection sociale en débat à Tokyo

L’UFE Japon a organisé une conférence sur la protection sociale des Français au Japon le 26 mars dernier à Tokyo. Cette réunion d’information était avant tout destinée à présenter les nouvelles dispositions applicables et plus particulièrement l’accord de sécurité sociale entre la France et le Japon, accord entré en vigueur depuis 2007. Une quarantaine de Français ont répondu présent à l’invitation de l’UFE et c’est dans une ambiance studieuse mais néanmoins très conviviale que tous ont participé activement au débat.
Deux intervenants sollicités par l’UFE, Maître Philippe Dalpayrat, et Maître Jean-Denis Marx, avaient préparé cette conférence et ont ainsi pu répondre à toutes les questions et interrogations que pouvait susciter cette nouvelle réglementation.

Voir l’article complet et les liens sur le site de l’UFE.

conférence UFE mars 2008