Nouveau Lycée Franco-Japonais de Tokyo : le projet avance dans la transparence

lfjt2012Depuis plusieurs années, il est question de regrouper les deux actuels établissements, maternelle et primaire d’une part, collège et lycée d’autre part, sur un seul site pour diverses raisons pratiques et financières.
Le dossier est complexe et, outre l’Administration du Lycée et l’Ambassade de France au Japon, les deux associations de parents d’élèves se sont énormément impliquées dans l’examen du projet à ses différentes étapes afin de contribuer activement aux meilleurs choix possibles.
Ces deux associations sont l’AF-fcpe, association actuellement majoritaire, et l’APE. Nous vous indiquons leurs sites ci-dessous.
http://www.familles-lycee-tokyo.com/
http://www.ape-japon.net/
Un article du président de l’APE faisant suite à un appel d’offres effectué dans les règles a suscité une mise au point de la part du proviseur du Lycée, en concertation avec le Conseiller culturel de l’Ambassade.
Lire l’article publié sur le site du Lycée :
http://www.lfjtokyo.org/
À voir également, le dernier communiqué de l’Ambassade sur le projet immobilier :
http://www.ambafrance-jp.org/spip.php?article4143

Compte rendu de la réunion du comité de sécurité à l’Ambassade de France du 15 novembre

Un compte rendu de la réunion du comité de sécurité à l’Ambassade de France du 15 novembre a été publié sur le site
http://www.ape-japon.net/
Voir aussi les 4 vidéos de ce comité déjà diffusées sur france-japon.net :
Comité de -sécurité de l’Ambassade de France du 15 novembre 2008, vidéos 1 et 2
Comité de -sécurité de l’Ambassade de France du 15 novembre 2008, vidéos 3 et 4
4 autres vidéos seront bientôt ajoutées sur notre site.

Délocalisation du Lycée Franco-Japonais de Tokyo – LFJT

Le projet de délocalisation et de regroupement sur un site unique des trois cycles, de la maternelle aux terminales a été retenu : il s’agit du site de Taginogawa dans le Kita-Ku, à proximité de la station de Shin-itabashi (accès par le métro, Mita Line, ou JR, Saiko Line.
Plus d’infos sur le site de l’APE.