hesitation entre language school et universite language prog

Discussions et infos sur les études au Japon.
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Xavieru
bienvenu(e)
bienvenu(e)
Messages : 3
Inscription : 31 mai 2006, 09:00

hesitation entre language school et universite language prog

Message par Xavieru » 01 juin 2006, 03:34

Alors voila ma situation.

Diplomé d une license de chimie je vais aller etudier le japonais au japon en avril .

J ai recu tout les papiers d'inscriptions pour une language school a tokyo.
Et la l'hesitation grandit quand je vois par hasard que certaines universites japonaises proposent egalement des cours de langues pour les etudiants etranger (souhaitant ou non continués leurs etudes au japon d'ailleur).

D'un point de vu financier ca se vaut apperemment mais c'est au niveau de la qualite des cours que je me pose des questions
Je me suis dit qu'aller à l'université permet de faire plus de rencontres, de cotoyer plus de japonais et donc de progresser plus vite en japonais mais c'est aussi synonyme de plus de tentation...

Qu'en pensez vous ?

Merci de vos reponses

eve
accro
accro
Messages : 204
Inscription : 27 mars 2006, 09:00
Localisation : Japon

Message par eve » 01 juin 2006, 07:55

Les universites ont meilleure reputation et font mieux sur le CV. Et je pense que l'environnement est meilleur en universite.
L'ennui c'est que les programmes sont assez inegaux selon les universites, il y en a ou on ne fait clairement pas apprendre grand chose aux etudiants...

Le mieux serait de te renseigner sur la qualite des programmes des universites qui t'interessent. Mais a choisir l'universite me semble nettement preferable.

A noter aussi que ce n'est pas le meme visa (college student contre pre-college student) et que les autorisations de travail des 2 sont legerement differentes (un peu plus souple pour College student), si tu comptes faire des petits boulots a cote.

Avatar de l’utilisateur
lawren00
made in Japan
made in Japan
Messages : 1619
Inscription : 16 oct. 2005, 09:00
Localisation : 水原
Contact :

Message par lawren00 » 01 juin 2006, 11:43

Moi je te conseille la petite école puisque comme on dit, à vouloir tout faire, on ne fait rien de bien. La petite école de langue ne fait que des cours de langues depuis longtemps. Ils savent donc comment ça marche. Aussi, comme elles sont accréditées par une association et que l'association publie les résultats au JLPT, Jetro et à l'entrée des universités, il va de soit que l'école fait vraiment attention à bien enseigner.

Dans une grande université, ça fera bien sur le CV (le nom de l'école) et encore. Ok, si tu fais une université impériale ou une bonne privée. Pour les cours de langues, ils seront peut être de meilleur qualité mais je pense qu'ils seront moins productifs puisqu'ils ne vont pas te préparer à l'examen du JLPT directement par exemple. Le rythme risque d'être moins sountenu. En fait si tu vois apprendre le japonais au Japon en Université, alors il faut considérer les universités spécialisées en langue, qui ont une réputation dans le domaine comme Kansai Gaidai d'Hirakata. Mais encore, si ça ne tenait qu'à moi, je ferais une école spécialisée.
--------
Un semestre au Japon, à l'université Kansai Gaidai à Hirakata http://encoree.net/lawren00
Des reportages sur la Corée http://encoree.net/hankuk
Et ma vie au jour le jour, même de la politique http://encoree.net/

Avatar de l’utilisateur
Xavieru
bienvenu(e)
bienvenu(e)
Messages : 3
Inscription : 31 mai 2006, 09:00

Message par Xavieru » 01 juin 2006, 23:29

Merci de ses reponses.

Alors pour information l'université qui a eveillé en moi ce doute est l'universite Tokai à tokyo.Si quelqu'un a deja eu une experience dans cette université ^^.

Quand à la question du type de visa, je m'en soucis peu finalement , me faisant peu d'illusion quant au fait de trouver par miracle un petit boulot. Apres tout il me semble que college student visa et pre-college student visa se differencient que par le nombre d'heures de travail autorisés par semaine ( à savoir respectivement 28h et 20h).

Sinon il est vrai que ce qui me pousserait à aller dans une université plutot que dans une language school seraient avant tout :

-un peu de poudre au yeux sur le cv
-des rencontres favorisés par la vie etudiante ( apres tout le meilleur moyen de progresser en parallel des cours est de cotoyer des japonais).

J ai vu que ce type de cours de langue offert aux etudiants dans les universités n'était qu'une preparatin a l EJU finalement.Mais la simple idee d'avoir des cours de physique, de math et de chimie elementaire me rebute etant donner que c'est ma formation universitaire.
Ma language school m'a dit que je n'avais besoin que de faire les cours de langue etant donner ma formation et que je n aurais pas les examens de math etc si eventuellement je postulais pour une université.Et j ai lu sur le site de pas mal d'universite que meme les gens postulant dans les graduate schools devaient le passer ( sauf echanges universitaires evidemment ). Qui a vrai , qui a faux...

J'avoues etre un peu perdu desolé de vous inonder de question ^^.

Avatar de l’utilisateur
lawren00
made in Japan
made in Japan
Messages : 1619
Inscription : 16 oct. 2005, 09:00
Localisation : 水原
Contact :

Message par lawren00 » 02 juin 2006, 11:12

Dis toi que dans une école de langue, tu ne seras quasiment qu'avec des sud est asiatiques qui ont une grande probabilité de ne pas parler anglais. Tu n'auras peut être pas la chance de rencontrer autant de japonais qu'en université mais moi qui fréquente en Corée du Sud énormément de Sud asiatique, je peux te dire que l'expérience culturelle est énorme.
Aussi comme je le disais, il est peu probable qu'ils parlent anglais donc il est sûr que tu pratiqueras énormément ton japonais avec eux.

Pour l'université de TOKAI, honnêtement ça n'apportera rien à ton CV. Elle n'est même pas dans les 100 universités les plus réputées du Japon selon le Naric anglais. Déjà que je doute que le nom Kansai Gaidai apporte quelque chose à mon CV en tant que nom d'université et pourtant elle est classée 54 ème.

Bon courage
--------
Un semestre au Japon, à l'université Kansai Gaidai à Hirakata http://encoree.net/lawren00
Des reportages sur la Corée http://encoree.net/hankuk
Et ma vie au jour le jour, même de la politique http://encoree.net/

Maitre_K
amateur
amateur
Messages : 108
Inscription : 17 janv. 2006, 09:00

Message par Maitre_K » 02 juin 2006, 17:12

De toute façon, si on te demande ton niveau de japonais (par exemple pour un emploi ou une admission dans une uni), on va regarder le niveau que tu as obtenu au JLPT. Le nom de l'école importe peu. A mon avis, les écoles spécialisées préparent bien mieux au JLPT que les universités. C'est normal, c'est leur job. Et comme l'a relevé Lawren, le fait d'être entourl d'asiatique comporte l'énorme avantage que tu sera obligé de parler japonais pour te faire comprendre autour de toi. Un ami qui a fait un an en uni parlait tout le temps sa langue maternelle (allemand) sur le campus parce qu'il se retrouvait avec des étudiants en échange.

eve
accro
accro
Messages : 204
Inscription : 27 mars 2006, 09:00
Localisation : Japon

Message par eve » 02 juin 2006, 18:24

Tokai n'est pas connue.
Par contre les grandes universites comme Tokyo Gaidai, Keio, Waseda, Jochi/Sophia... ont aussi des programmes de langue japonaise avec un bon niveau. Et ce n'est pas parce que les universites sont connues que le programme est plus cher :!:
lawren00 a écrit :Dis toi que dans une école de langue, tu ne seras quasiment qu'avec des sud est asiatiques qui ont une grande probabilité de ne pas parler anglais. Tu n'auras peut être pas la chance de rencontrer autant de japonais qu'en université mais moi qui fréquente en Corée du Sud énormément de Sud asiatique, je peux te dire que l'expérience culturelle est énorme.
Ca ne veut pas dire que toutes les facs n'ont que des occidentaux ni que les ecoles privees ont forcement plus d'asiatiques.

Dans les facs reputees il y a souvent plus d'asiatiques que d'occidentaux dans les programmes de japonais.
C'est plutot dans les petites/moyennes facs qu'on trouve davantage d'etudiants occidentaux.
Aussi comme je le disais, il est peu probable qu'ils parlent anglais donc il est sûr que tu pratiqueras énormément ton japonais avec eux.
Oui mais l'effet inverse peut se produire : les sinophones parlent tous chinois entre eux et les occidentaux se retrouvent en minorite linguistique et forment un groupe.
Maitre_K a écrit :De toute façon, si on te demande ton niveau de japonais (par exemple pour un emploi ou une admission dans une uni), on va regarder le niveau que tu as obtenu au JLPT. Le nom de l'école importe peu. A mon avis, les écoles spécialisées préparent bien mieux au JLPT que les universités.
Tout depend si le but de la personne est d'avoir le JLPT, ou simplement d'avoir un bon niveau de japonais.
Le JLPT est connu, mais il ne faut pas non plus le voir comme un papier magique qui ouvre toutes les portes.

En plus, le JLPT se passe decembre une seule fois par an et on n'a pas les resultats avant mars ou avril. C'est aussi a prendre en compte dans la recherche de travail...

Maitre_K
amateur
amateur
Messages : 108
Inscription : 17 janv. 2006, 09:00

Message par Maitre_K » 02 juin 2006, 22:26

Tout depend si le but de la personne est d'avoir le JLPT, ou simplement d'avoir un bon niveau de japonais.
Hum... de toute façon, qu'il passe l'examen ou non, il aura acquis des connaissances importantes. Qui plus est, les bonnes écoles de langue ne se focalisent pas uniquement sur le JLPT. Elles préparent aussi, par exemple, le Ryugakushiken, qui nécessite de savoir écrire une composition notamment. Bref, pour moi il est evident qu s'il on veut apprendre le japonais comme un outil pour poursuivre ses études dans un autre domaine que la langue (ce qui semble être le cas ici) ou pour se donner des atouts dans le monde du travail au Japon, étudier en école me semble nettement plus efficace qu'étudier en uni.
Le JLPT est connu, mais il ne faut pas non plus le voir comme un papier magique qui ouvre toutes les portes.
Il est tout de même exigé par la plus part des uni, y compris en post-grade. Au niveau des entreprises, c'est encore le moyen le plus facile pour apporter la preuve de la maîtrise de la langue. Toutes les entreprises japonaises ne sont pas forcément très au courant de la valeur de telle ou telle université.

eve
accro
accro
Messages : 204
Inscription : 27 mars 2006, 09:00
Localisation : Japon

Message par eve » 02 juin 2006, 22:49

Mais attendez la, notre posteur n'a pas dit qu'il voulait faire des etudes au Japon, si ? :!:
Il me semble que c'etait pour la recherche d'emploi et/ou le CV...

Maitre_K
amateur
amateur
Messages : 108
Inscription : 17 janv. 2006, 09:00

Message par Maitre_K » 02 juin 2006, 23:31

Ah je ne sais pas mais comme il posait des questions sur l'acceptation en graduate school...

Mais cela ne change rien à mon avis. S'il veut utiliser le japonais comme outil pour travailler dans son domaine, la chimie, je pense qu'il perdra moins de temps en suivant une école spécialisée dans un cursus intensif.

Avatar de l’utilisateur
lawren00
made in Japan
made in Japan
Messages : 1619
Inscription : 16 oct. 2005, 09:00
Localisation : 水原
Contact :

Message par lawren00 » 02 juin 2006, 23:41

Bonjour
eve a écrit :Tokai n'est pas connue.
Par contre les grandes universites comme Tokyo Gaidai, Keio, Waseda, Jochi/Sophia... ont aussi des programmes de langue japonaise avec un bon niveau. Et ce n'est pas parce que les universites sont connues que le programme est plus cher :!:
Je ne discuterai pas ce point étant donné qu'à l'origine il n'est question que de Tokai.
eve a écrit : Ca ne veut pas dire que toutes les facs n'ont que des occidentaux ni que les ecoles privees ont forcement plus d'asiatiques. Dans les facs reputees il y a souvent plus d'asiatiques que d'occidentaux dans les programmes de japonais.
C'est plutot dans les petites/moyennes facs qu'on trouve davantage d'etudiants occidentaux.
En tout cas j'ai passé un semestre à Kansai Gaidai d'Hirakata et c'est vrai qu'il y avait énormément d'américain mais les japonais n'hésitaient pas à se mélanger.
Mes amis qui ont fait un semestre à Keio ont trouvé les japonais très peu amicaux, si bien qu'à la fin du semestre ils comptaient sur le bout des doigts le nomber de japonais avec qui ils avaient communiqué plus d'une journée. Finalement comme l'université est immense (reçois des gens de tous les pays) et dans Tokyo, chaque nationalité se regroupe pour sortir ensemble.
eve a écrit : Oui mais l'effet inverse peut se produire : les sinophones parlent tous chinois entre eux et les occidentaux se retrouvent en minorite linguistique et forment un groupe.
Oui ce problème peut arriver. Il faut réussir à aller dans une école qui ne dispose pas que d'une nationalité. Mais dans tous les cas, si tu communiques avec eux, il y a peu de chance que l'anglais soit favorisé contrairement à ce qui peut arriver dans l'université.

Aussi un point que j'ai oublié de soulever, les programmes de japonais des universités sont de temps en temps basés sur l'anglais. C'est le cas par exemple à Keio. En école de langue, comme personne ne parle anglais, les cours de japonais sont purement en japonais.
--------
Un semestre au Japon, à l'université Kansai Gaidai à Hirakata http://encoree.net/lawren00
Des reportages sur la Corée http://encoree.net/hankuk
Et ma vie au jour le jour, même de la politique http://encoree.net/

Avatar de l’utilisateur
Xavieru
bienvenu(e)
bienvenu(e)
Messages : 3
Inscription : 31 mai 2006, 09:00

Message par Xavieru » 03 juin 2006, 07:09

En fait le but premier n'est pas de travailler sur place ou d'integrer une université japonaise. Je le ferais par le biais des stages ou des echanges entre labo si cela doit se faire ( sauf bourse miraculeuse tombant de nul part)

Le but premier etant d'avoir une 3eme langues et tout simplement un bagage supplementaire.Et qui sait, une eventuelle reorientation sera peut etre envisageable si l'envie m'en prend.

Toujours est-il que j'ai pris ma decision : ca sera la language school SNG. Il ne me reste plus qu'à envoyer le dossier et vogue la galère ^^.

Merci à tous d'avoir donner votre avis.

reste à patienter jusqu'à mars avant le depart...ca va etre...long.

eve
accro
accro
Messages : 204
Inscription : 27 mars 2006, 09:00
Localisation : Japon

Message par eve » 03 juin 2006, 11:25

Aussi un point que j'ai oublié de soulever, les programmes de japonais des universités sont de temps en temps basés sur l'anglais. C'est le cas par exemple à Keio. En école de langue, comme personne ne parle anglais, les cours de japonais sont purement en japonais.
Peut-etre confonds-tu avec Todai, parce qu'a Keio tout est en japonais, il n'y a pas de cours de langue japonaise en anglais. Et il y a aussi des ecoles de langues ou les cours sont en anglais. La encore, il faut bien choisir son ecole.

Un autre avantage des universites, outre la convivialite et proximite avec les Japonais, est qu'on a egalement acces a la plupart des structures de l'universite : bibliotheques, restaurant universitaire, acces internet, clubs, etc...

Exemple de prix des programmes en universite... c'est plutot bon marche.
http://www.ic.keio.ac.jp/nncenter/en/jlp/p13.html
http://www.tufs.ac.jp/common/is/english/admission.html
http://www.waseda.jp/cjl/html/e_tuition.html

Avatar de l’utilisateur
lawren00
made in Japan
made in Japan
Messages : 1619
Inscription : 16 oct. 2005, 09:00
Localisation : 水原
Contact :

Message par lawren00 » 03 juin 2006, 12:33

Désolé pour Keio, j'ai effectivement été vérifié. Le programme n'utilise pas l'anglais. En fait les cours doivent être différents de ceux de l'échange académique.

Pour ce qui est des écoles de langues : je te laisse aller vérifier sur le site de l'association qui les accrédite : http://www.nisshinkyo.org/
Comme tu pourras le constater dans les statistiques, la majorité des écoles ne reçoivent que des sud est asiatiques et des chinois. Sans aller vérifier les programmes, je doute fort qu'ils soient basés sur l'anglais.


En ce qui concerne faire ce type de programme dans une université réputée, je voulais rappeler :

Il ne faut pas prendre les recruteurs pour des gens moins intelligents qu'ils le sont. Ils savent faire la différence entre faire Keio et son MBA en management ou Keio et son programme en langue. La valeur d'un diplôme du genre est sa sélection à l'entrée plus que les compétences qu'il amène. Etant donné la moindre sélection qu'ammène ce type de programme, sa valeur est bien moindre.

Un diplôme en langue et les compétences qu'il apporte sont quantifiables. On peut vous demander votre score au JLPT et Jetro pour voir ce que vous a apporté votre formation. Ce n'est en général pas faisable dans les autres formations (si on considère que le passage d'un GMAT n'est pas le résultat de la formation managériale).
--------
Un semestre au Japon, à l'université Kansai Gaidai à Hirakata http://encoree.net/lawren00
Des reportages sur la Corée http://encoree.net/hankuk
Et ma vie au jour le jour, même de la politique http://encoree.net/

eve
accro
accro
Messages : 204
Inscription : 27 mars 2006, 09:00
Localisation : Japon

Message par eve » 04 juin 2006, 02:46

lawren00 a écrit :Désolé pour Keio, j'ai effectivement été vérifié. Le programme n'utilise pas l'anglais. En fait les cours doivent être différents de ceux de l'échange académique.
Non, les cours en echange sont les memes que ceux du programme de japonais "payant".
Par contre c'est peut-etre different sur les annexes de Keio.
Pour ce qui est des écoles de langues : je te laisse aller vérifier sur le site de l'association qui les accrédite : http://www.nisshinkyo.org/
Comme tu pourras le constater dans les statistiques, la majorité des écoles ne reçoivent que des sud est asiatiques et des chinois. Sans aller vérifier les programmes, je doute fort qu'ils soient basés sur l'anglais.
Je ne nie pas le fait que les asiatiques sont en majorite, cependant il y a aussi des ecoles plus ou moins "specialisees" pour les occidentaux, ou ils sont en grand nombre. Et - une petite recherche google te permettra de le verifier - certains instituts (et universites) utilisent l'anglais dans les cours debutants, il y a meme l'ELT qui a l'air d'utiliser le francais (en tout cas fait sa promo sur "profs bilingues fr/jp"). Tu peux me croire !
Il ne faut pas prendre les recruteurs pour des gens moins intelligents qu'ils le sont. Ils savent faire la différence entre faire Keio et son MBA en management ou Keio et son programme en langue. La valeur d'un diplôme du genre est sa sélection à l'entrée plus que les compétences qu'il amène. Etant donné la moindre sélection qu'ammène ce type de programme, sa valeur est bien moindre.
Je pensais comme toi jusqu'a recemment, mais je me rends compte maintenant qu'il ne faut vraiment pas sous-estimer l'importance de la "reputation" des etbalissements frequentes, dans le processus de recrutement. Ni s'attendre a ce que les recruteurs connaissent les modalites d'admission des etudiants ou les details des programmes (si tel ou tel programme est meilleur qu'un autre). Et justement les ecoles de japonais ont clairement moins bonne reputation que n'importe quelle universite.
Surtout que le systeme japonais a tendance a voir seulement que tu as ete a telle ou telle fac/ecole sans chercher a voir precisemment ce que tu y as fait, tes notes, ton sujet de recherche etc.

La encore bien sur tout depend du type de travail, etc... Peut-etre qu'on ne peut pas vraiment faire de generalites dans ce domaine.
Enfin, un travail ou la competence en japonais compte vraiment, on peut penser que le recruteur grattera davantage pour connaitre les competences du candidat (et ce sera de toutes facon verifie avec des examens ecrits).

Avatar de l’utilisateur
lawren00
made in Japan
made in Japan
Messages : 1619
Inscription : 16 oct. 2005, 09:00
Localisation : 水原
Contact :

Message par lawren00 » 04 juin 2006, 10:57

Bonjour,
eve a écrit : Non, les cours en echange sont les memes que ceux du programme de japonais "payant".
Par contre c'est peut-etre different sur les annexes de Keio.
Voilà peut être.
eve a écrit : Je ne nie pas le fait que les asiatiques sont en majorite, cependant il y a aussi des ecoles plus ou moins "specialisees" pour les occidentaux, ou ils sont en grand nombre. Et - une petite recherche google te permettra de le verifier - certains instituts (et universites) utilisent l'anglais dans les cours debutants, il y a meme l'ELT qui a l'air d'utiliser le francais (en tout cas fait sa promo sur "profs bilingues fr/jp"). Tu peux me croire !
Je te crois et je ne conteste pas cela. Mais si tu relis bien ce que j'ai écrit, j'ai écrit "SONT EN MAJORITE", ce qui n'inclut pas qu'il n'y ait "que des écoles pour sud asiatiques". J'imagine qu'il y a des écoles qui font ça en anglais. Quand j'ai recherché à faire ce type d'école au Japon, je peux dire que 90 - 95% des écoles accréditées ne reçoivent quasi exclusivement des coréens et des chinois.
En fait on débat sur ce point pour ne rien dire. Il faudrait trouver le cas de son école SNG, malheureusement je n'ai pas trouvé d'informations concernant cette école dans le site de l'association. Peut être cette école n'est pas accréditée.
eve a écrit : Je pensais comme toi jusqu'a recemment, mais je me rends compte maintenant qu'il ne faut vraiment pas sous-estimer l'importance de la "reputation" des etbalissements frequentes, dans le processus de recrutement. Ni s'attendre a ce que les recruteurs connaissent les modalites d'admission des etudiants ou les details des programmes (si tel ou tel programme est meilleur qu'un autre). Et justement les ecoles de japonais ont clairement moins bonne reputation que n'importe quelle universite.
En fait le nom du diplôme n'interesse pas toutes les entreprises. Les entreprises qui s'intéressent au nom de diplôme sont en général des entreprises sélectives avec des ressources humaines performantes qui font la différence entre différents programmes au sein d'un même établissement. Elles ont aussi en général des short list avec des noms d'écoles inscrites à l'intérieur.

Ce cas n'est pas le cas général et en général les recruteurs, ne font pas la différence entre un diplôme de ci ou de ça. Le nom ne leur parlera pas beaucoup et ils vont plutôt essayer de savoir "ce que tu vaux" plutôt que "ce que tu représentes". Et je pense que c'est bien mieux comme ça.

Mais bon, les entreprises élitistes existent. Pour exemple si tu fais un programme au sein de HEC, le second fleuron du management français, quand tu participeras au forum de recrutement de l'école, la première question qu'on te posera :
"Vous venez de prépa, admission parallèle ou vous êtes un master?" Il suffit de dire le mot magique "Master" et votre CV passera en dessous de tous les autres HEC (prépa et admission parallèle).

Alors je sais ce que l'on peut dire, oui mais c'est dans le cadre de l'école, c'est différent. Je dirais que ce n'est pas différent, les entreprises qui viennent recruter sur le forum HEC sont en général les entreprises qui s'intéressent au nom du diplôme.



Maintenant il est vrai que pour le cas japonais, je n'ai aucune info.
eve a écrit : Surtout que le systeme japonais a tendance a voir seulement que tu as ete a telle ou telle fac/ecole sans chercher a voir precisemment ce que tu y as fait, tes notes, ton sujet de recherche etc.

La encore bien sur tout depend du type de travail, etc... Peut-etre qu'on ne peut pas vraiment faire de generalites dans ce domaine.
Enfin, un travail ou la competence en japonais compte vraiment, on peut penser que le recruteur grattera davantage pour connaitre les competences du candidat (et ce sera de toutes facon verifie avec des examens ecrits).
Voilà je voulais en venir là.
--------
Un semestre au Japon, à l'université Kansai Gaidai à Hirakata http://encoree.net/lawren00
Des reportages sur la Corée http://encoree.net/hankuk
Et ma vie au jour le jour, même de la politique http://encoree.net/

eve
accro
accro
Messages : 204
Inscription : 27 mars 2006, 09:00
Localisation : Japon

Message par eve » 04 juin 2006, 12:19

Voila les stats de la SNG :
在留資格/就学・留学の
学生の主な出身国・地域
中 国
128
 韓 国
219
 台 湾
11
アメリカ
3
マレーシア
8
フィリピン
3
オーストラリア
2
タ イ 
22
インドネシア
0
その他
46
合計
442
Une grande majorite de Coreens donc (environ la moitie), suivis par les sinophones (1 quart), et sans doute pas plus d'un dixieme d'Occidentaux. Bref une ecole classique.
Je te crois et je ne conteste pas cela. Mais si tu relis bien ce que j'ai écrit, j'ai écrit "SONT EN MAJORITE", ce qui n'inclut pas qu'il n'y ait "que des écoles pour sud asiatiques". J'imagine qu'il y a des écoles qui font ça en anglais. Quand j'ai recherché à faire ce type d'école au Japon, je peux dire que 90 - 95% des écoles accréditées ne reçoivent quasi exclusivement des coréens et des chinois.
En effet.

Sinon, mes remarques sur le recrutement portaient uniquement sur le cote japonais :!: En France, les choses sont differentes. Mais au Japon, mon impression est que le cliche "seul le nom de l'etablissement compte" se verifie encore assez souvent helas.

Avatar de l’utilisateur
lawren00
made in Japan
made in Japan
Messages : 1619
Inscription : 16 oct. 2005, 09:00
Localisation : 水原
Contact :

Message par lawren00 » 04 juin 2006, 19:41

Ok c'est bon à savoir.
--------
Un semestre au Japon, à l'université Kansai Gaidai à Hirakata http://encoree.net/lawren00
Des reportages sur la Corée http://encoree.net/hankuk
Et ma vie au jour le jour, même de la politique http://encoree.net/

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité

WIKI japon pratique