Divorce en vue avec enfant en bas âge

Discussions sur les problèmes rencontrés par les couples franco-japonais et/ou leurs enfants. Mariage. Divorce.
Répondre
Verlaine
bienvenu(e)
bienvenu(e)
Messages : 2
Inscription : 29 nov. 2018, 09:41

Divorce en vue avec enfant en bas âge

Message par Verlaine » 29 nov. 2018, 10:30

Bonjour à tous,

Je vis au Japon depuis un peu plus d'un an et demi (après y avoir vécu 3 ans il y à une dizaine d'années).

Je suis marié à ma femme Japonaise depuis le mois d'Avril 2017, notre mariage à eu lieu au Japon, et nous avons eu notre enfant au mois de Juillet 2017.
J'ai rencontré ma femme en France ou elle séjournai pour des vacances en 2016, après avoir vécu quelques mois de bonheur(en dehors du Japon), elle est rapidement tombé enceinte(je pense que c'étais prémédité de sa part, la quarantaine approchant).

Je suis venu m'installer au Japon à sa demande pour qu'elle puisse avoir une grossesse sereine à mes cotés, et à peine arrivé il c'est avéré que tous ce qu'elle m'avait raconté sur sa vie n'étais qu'un tissu de mensonges. (Elle raconté qu'elle vivait seule dans le centre de Tokyo)
Je me suis donc retrouvé à vivre dans sa maison familiale dans une petite ville Japonaise de province, avec ses parents âgées, et quasiment aucun moyen de transport pour se déplacer), je suis resté la-bas cloîtré pendant 2 mois avant de rentré en France pour faire la publication des bans.

A mon retour, notre relation à été de plus en plus conflictuelle, j'avais mis sa sur le dos des hormones, et ai pris sur moi afin de voir si elle allait changer après la grossesse.
Notre enfant né, elle est devenue de plus en plus odieuse et ma complètement délaissé(un grand classique au Japon vous me direz), mais j'ai pris mon rôle de père très au sérieux, et fait de mon mieux afin de m'occuper de notre enfant.(cette dernière n'ayant pas du tout la fibre maternelle, et négligeant complètement notre enfant).

La relation étant devenue insoutenable quelques mois plus tard, j'ai décidé de prendre un appartement pas loin de la maison familiale, car à après nos disputes, il lui arrivai d'appeler la police et de leur dire que je cherchai à la tuer, ou que je la violentai,,, J'ai d'ailleurs goutté aux joies de la garde à vue Japonaise pendant 2 semaines avant qu'elle se décide à venir me rechercher(je n'ai aucunement été jugé n'y condamné car innocent)...

Depuis, la situation s'étant apaisée, elle me donnait mon enfant plusieurs jours par semaine, quand elle devait voyager à droite à gauche pour son travail, et venait me le déposé quand elle devait aller voir ses copines.

Le Japon ne reconnaissant pas le droit de garde alterné, je refuse catégoriquement le divorce, et suis aller à la mairie afin de remplir un"離婚不受理申出書"(c'est un certificat qui rend invalide toutes tentatives de divorce dans le cas ou le conjoint Japonais souhaite divorcer sans consentement en falsifiant un formulaire de divorce).

Depuis ma femme me menace de ne plus me laisser voir mon enfant, ce qu'elle fait très bien laissant l'éducation de mon enfant d'un an et demi à peine à ses parents de plus de 70 ans.

Je compte aller au tribunal de conciliation familiales(Chotei) afin de trouver un arrangement pour avoir un droit de visite(面会交流), mes questions sont les suivantes.

1:Pensez vous qu'un droit de visite est suffisant pour obtenir un visa tel qu'un "Teijusha"?
2:Puis-je faire un renouvellement de visa époux sans elle?

Merci à ceux qui prendront la peine de lire ce texte assez laborieux, je suis au bout du roulot mais il faut garder le moral.

Avatar de l’utilisateur
bcg
gorôkôsama
gorôkôsama
Messages : 5590
Inscription : 30 juin 2004, 09:00
Localisation : Tokyo - Nippori
Contact :

Re: Divorce en vue avec enfant en bas age

Message par bcg » 29 nov. 2018, 18:40

Bonjour Verlaine, et bienvenue sur ce forum malgré les circonstances pénibles que tu évoques.

Quelle histoire horrible ! Mais c'est bien de l'avoir racontée. Il faut un certain courage.
Pour ce qui est du tribunal des affaires familiales, n'en attends pas grand chose. Je veux dire par là que même si tu as un droit de garde et d'hébergement, rien n'obligera ton épouse à le respecter. La seule issue qui pourrait t'être favorable à 100% serait que le juge t'accorde l'autorité parentale - qui est unique, non partagée, comme tu le sais déjà. Je n'ai pas de référence à une quelconque jurisprudence attribuant l'autorité parentale à un conjoint homme étranger. C'est à rechercher.

Ta démarche de « remplir un "離婚不受理申出書" (un certificat qui rend invalide toutes tentatives de divorce dans le cas ou le conjoint Japonais souhaite divorcer sans consentement en falsifiant un formulaire de divorce) est une excellente initiative. Je ne connaissais même pas cette possibilité. Il ne faut pas divorcer !
Merci d'avoir publié cette info très importante.

Pour ton visa, si tu restes marié, ça devrait aller. Avant toute démarche, il vaut mieux demander les conditions et les formulaires à remplir auprès des services de l'immigration.

Pense aussi à signaler ta situation auprès du service consulaire de l'Ambassade de France ainsi
qu'à l'association SOS Parents Japan ( contact[arobase]sos-parents-japan.com ).

Tiens bon !
Verlaine a écrit :
29 nov. 2018, 10:30
Le Japon ne reconnaissant pas le droit de garde alterné, je refuse catégoriquement le divorce, et suis aller à la mairie afin de remplir un"離婚不受理申出書"(c'est un certificat qui rend invalide toutes tentatives de divorce dans le cas ou le conjoint Japonais souhaite divorcer sans consentement en falsifiant un formulaire de divorce).
(...)
Je compte aller au tribunal de conciliation familiales(Chotei) afin de trouver un arrangement pour avoir un droit de visite(面会交流), mes questions sont les suivantes.
1:Pensez vous qu'un droit de visite est suffisant pour obtenir un visa tel qu'un "Teijusha"?
2:Puis-je faire un renouvellement de visa époux sans elle?

Ondori
bienvenu(e)
bienvenu(e)
Messages : 3
Inscription : 29 nov. 2018, 20:15

Re: Divorce en vue avec enfant en bas age

Message par Ondori » 29 nov. 2018, 20:35

Bonjour Verlaine. Je ne peux pas répondre aux deux questions, mais étant titulaire du teijusha, je me souviens que mon avocat avait insisté sur la condition d'un mariage d'une durée de plus de 3 ans pour en faire la demande (pour lutter contre les mariages blancs). A voir si vous pouvez contourner cette condition d'une façon ou d'une autre, mais cela semblait l'une des plus importantes.

Bon courage.

Avatar de l’utilisateur
bcg
gorôkôsama
gorôkôsama
Messages : 5590
Inscription : 30 juin 2004, 09:00
Localisation : Tokyo - Nippori
Contact :

Re: Divorce en vue avec enfant en bas age

Message par bcg » 30 nov. 2018, 15:25

Le site de l'Association SOS Parents Japan ( http://sos-parents-japan.org/ ) vient d'être mis à jour avec quelques infos complémentaires sur la « demande de certificat de non-recevabilité de divorce » (離婚不受理申出書 rikon fujuri môshidesho).

Voici un extrait :
En recherchant 離婚不受理申出書 sur un moteur de recherche, on trouve beaucoup d’informations en japonais, dont certaines publiées sur les sites de villes japonaises.

Par exemple, sur le « Manuel du divorce » : https://rikonhandbook.com/rikontodokefujurimoushide/

On trouve des informations sur le divorce sur le site de l’Ambassade de France au Japon :
https://jp.ambafrance.org/Divorcer-a-l-etranger
et « effets du divorce » : https://jp.ambafrance.org/Effets-du-divorce

Informations sur le divorce au Japon sur le site de l’Ambassade des États-Unis au Japon (en anglais) :
https://jp.usembassy.gov/u-s-citizen-se ... s/divorce/

tanoshii
bienvenu(e)
bienvenu(e)
Messages : 7
Inscription : 15 juin 2013, 11:53

Re: Divorce en vue avec enfant en bas age

Message par tanoshii » 02 déc. 2018, 03:59

Bonsoir Verlaine,

Je vous conseille fortement de contacter l'association SAUVONS NOS ENFANTS JAPON ici:

https://fr-fr.facebook.com/sauvonsnosenfants.japon/

Ils sont extrêmement réactifs et sont bien informés concernant cette triste problématique.

Je vous souhaite de tout coeur bon courage!

SauvonsNosEnfants
bienvenu(e)
bienvenu(e)
Messages : 2
Inscription : 01 févr. 2018, 00:13

Re: Divorce en vue avec enfant en bas age

Message par SauvonsNosEnfants » 02 déc. 2018, 04:58

Bonjour Verlaine,

Un de nos membres nous a signalé votre message.

Très bonne initiative pour le 離婚不受理申出書. (@ BCG, ce document n’empêche pas le divorce par consentement mutuel, mais le rend impossible sans sa présence physique. Effectivement, un seul des époux, ou même une personne tierce peut donner le 離婚届け à la mairie).

Il existe aussi un document similaire pour bloquer l’adoption de l’enfant – jusqu’au 16 ans – à faire aussi en mairie.

Concernant le renouvellement de votre visa d’époux, tant que vous pouvez produire les documents nécessaires, cela est possible. Mais vous avez probablement déjà modifié votre adresse ? Cela risque d’être un souci.
Seul un parent titulaire de l’autorité parentale (親権) a la possibilité d’obtenir un visa en qualité de parent d’enfant japonais. L’option d’un visa de travail est vraisemblablement plus réaliste qu’un visa 定住者. De plus, il faut signifier son divorce à l’immigration …

Contacter l’ambassade de France est utile dans l’optique d’un pseudo-recensement, mais il n’y a AUCUN support concret. Cependant, depuis l’arrivée de la nouvelle consule, il y a un défilé de parents qui sont récemment devenus victime du système japonais. Contacter l’ambassade permettrait peut-être de leur faire prendre conscience de la nécessité d’une prise d’action concrète.

Le 15 mai 2018, le gouvernement Japonais a organisé en France un séminaire dont le contenu s’assimile à de la légalisation d’enlèvement…Il n’y a aucun commentaire de la France. L’Ambassade notamment, fut informé de la situation il y a pourtant 6 mois…
Favorisez « le dialogue » (plus facile à dire qu’à faire), car le tribunal ne mènera à rien.
Un jugement classique n’octroie au meilleur des cas que 4H de visite mensuelle en lieu médiatisé. Le parent ayant la garde peut annuler ces visites en toute impunité.

Il serait plus simple d’expliquer certains aspects et analyser votre situation et vos options par téléphone.

Vous trouverez certaines informations sur notre page Facebook.
https://www.facebook.com/sauvonsnosenfants.japon/

Cordialement,
Sauvons Nos Enfants Japon

Verlaine
bienvenu(e)
bienvenu(e)
Messages : 2
Inscription : 29 nov. 2018, 09:41

Re: Divorce en vue avec enfant en bas age

Message par Verlaine » 03 déc. 2018, 10:40

Ondori a écrit :
29 nov. 2018, 20:35
Bonjour Verlaine. Je ne peux pas répondre aux deux questions, mais étant titulaire du teijusha, je me souviens que mon avocat avait insisté sur la condition d'un mariage d'une durée de plus de 3 ans pour en faire la demande (pour lutter contre les mariages blancs). A voir si vous pouvez contourner cette condition d'une façon ou d'une autre, mais cela semblait l'une des plus importantes.

Bon courage.
Bonjour Ondori,

Merci pour votre message, pour ce qui est du Teijusha, il faut une durée de mariage de 3 ans quand il n'y a pas d'enfants, cette durée est réduite à 1 an quand il y à un enfant.

Merci encore

Ondori
bienvenu(e)
bienvenu(e)
Messages : 3
Inscription : 29 nov. 2018, 20:15

Re: Divorce en vue avec enfant en bas âge

Message par Ondori » 03 déc. 2018, 13:24

Ah très bien, merci pour l'info complémentaire alors!

Encore bon courage!

Avatar de l’utilisateur
bcg
gorôkôsama
gorôkôsama
Messages : 5590
Inscription : 30 juin 2004, 09:00
Localisation : Tokyo - Nippori
Contact :

Re: Divorce en vue avec enfant en bas age

Message par bcg » 06 déc. 2018, 14:10

Pouvez-vous préciser de quel document il s'agit ?
SauvonsNosEnfants a écrit :
02 déc. 2018, 04:58
Il existe aussi un document similaire pour bloquer l’adoption de l’enfant – jusqu’au 16 ans – à faire aussi en mairie.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité