Etudier la langue au Japon sans le BAC

Discussions et infos sur les études au Japon.
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Quezako
bienvenu(e)
bienvenu(e)
Messages : 6
Inscription : 24 oct. 2018, 12:14
Localisation : Rennes, France
Contact :

Etudier la langue au Japon sans le BAC

Message par Quezako » 24 oct. 2018, 12:34

Bonjour,

Voilà, je compte étudier la langue Japonaise de manière intensive sur place.
L'idée est de maîtriser la langue avant d'envisager de travailler sur place.
Je pense partir à Okinawa, car la vie est moins chère qu'à Tokyo et le rythme de vie me correspond plus.

Je précise que je travaille depuis 2000 dans l'informatique et que je suis cadre.
Par contre, je n'ai actuellement aucun diplôme, même si j'ai un niveau BAC+2 à BAC+3.

Pour le moment, je projette de contracter un prêt étudiant de 25.000€ afin de couvrir l'ensemble des frais pour l'année :
- billets d'avion
- frais d'inscription à l'école
- loyers
- vie sur place
- impôts en France

Je me demande si ce budget est bien suffisant pour 1 an d'études à Okinawa et s'il existe d'autres moyens de les financer en plus du prêt étudiant ?

Par ailleurs, je me demande comment ça se passe au niveau des impôts ?
Puis-je avoir un abattement si j'étudie ?

Merci d'avance pour votre aide. :)
Dernière modification par Quezako le 30 oct. 2018, 16:38, modifié 1 fois.

zenpuku
confirmé(e)
confirmé(e)
Messages : 493
Inscription : 10 janv. 2009, 07:45

Re: Etudier la langue au Japon à 38 ans

Message par zenpuku » 28 oct. 2018, 04:06

Bonjour,
Quelles sont tes motivations pour partir travailler au Japon?
Dans quel domaine souhaites tu travailler ? car un an d'apprentissage du japonais c'est un investissement qui ne te donnera pas forcément la possibilité de trouver un travail sur place.
Dans l'informatique, si tu parles anglais, ce n'est pas forcément obligatoire de parler japonais pour trouver des jobs ???

zenpuku
confirmé(e)
confirmé(e)
Messages : 493
Inscription : 10 janv. 2009, 07:45

Re: Etudier la langue au Japon à 38 ans

Message par zenpuku » 28 oct. 2018, 04:09

ta question sur les impôts n'est pas claire : impôts sur le revenu en France ? au Japon? impôts locaux ???
Pourquoi aurais-tu des réductions d'impôts en étant étudiant ? si c'est comme en France, passé un certain âge le statut étudiant ne donne plus les avantages réservés aux étudiants de moins de 28 ans.

Avatar de l’utilisateur
Quezako
bienvenu(e)
bienvenu(e)
Messages : 6
Inscription : 24 oct. 2018, 12:14
Localisation : Rennes, France
Contact :

Re: Etudier la langue au Japon à 38 ans

Message par Quezako » 30 oct. 2018, 16:34

Merci pour tes réponses.

Pour les impôts, je vais les intégrer à mon budget.

Quelles sont tes motivations pour partir travailler au Japon?
- l'intérêt pour la langue et la culture, l'état d'esprit.
Dans quel domaine souhaites tu travailler ? car un an d'apprentissage du japonais c'est un investissement qui ne te donnera pas forcément la possibilité de trouver un travail sur place.
Dans l'informatique, si tu parles anglais, ce n'est pas forcément obligatoire de parler japonais pour trouver des jobs ???
- dans l'informatique, mais je veux pouvoir vivre au Japon et parler avec les Japonais, pas vivre à côté d'eux.
Mais mon intérêt est avant tout pour la langue. Travailler sur place est secondaire.

Mon plus gros problème actuel, c'est que j'ai arrêté mes études en seconde et qu'il faut au moins le BAC pour un visa étudiant.
J'ai commencé une VAE pour un DEUST Webmaster, mais je n'ai pas validé toutes les UE. De mémoire, je dois en avoir 80%.
Je me demande donc si je peux valider une équivalence de BAC S avec mon expérience actuelle (18 ans d'expérience en développement informatique) et la VAE précédente.

Je me retrouve engagé dans une sorte de course contre la montre, car la prochaine rentrée est en Avril 2019 avec un dépôt de dossier au plus tard le 1er Décembre 2018.
Sachant qu'un dépôt de dossier VAE prend entre 9 et 12 mois à être validé...
Il faudrait donc voir si je peux trouver un moyen juridique de prouver que j'ai bien le niveau BAC.

Je vais sans doute devoir me tourner vers un avocat ?

zenpuku
confirmé(e)
confirmé(e)
Messages : 493
Inscription : 10 janv. 2009, 07:45

Re: Etudier la langue au Japon sans le BAC

Message par zenpuku » 01 nov. 2018, 17:51

Je ne vois pas l'intérêt de passer par un avocat. Tu dépenseras inutilement de l'argent.
Le mieux est que tu termines ta VAE puisque c'est presque fini, quitte à repousser ton voyage de quelques mois. Ce sera beaucoup plus simple, et tu n'auras pas à justifier pourquoi tu n'es pas allé au bout.
Tu écris que la rentrée est en avril 2019, mais c'est seulement le cas pour les vrais étudiants.
Pour les écoles de langue, y compris les cours de langue organisés dans les universités, tu peux très bien commencer en été ou en septembre, tu n'as pas cette contrainte de date de rentrée. Car tu n'es pas sélectionné sur concours pour intégrer cette université, il suffit juste de payer...
N'oublie pas non plus que tu auras un certificat de niveau de japonais, mais que tu n'auras pas le vrai diplôme de l'université.
Ce sera l'équivalent d'un DU (diplôme universitaire) comme en France https://fr.wikipedia.org/wiki/Diplôme_universitaire
D'où mon conseil de te consacrer en priorité à l'obtention de ta VAE avant de partir.

Avatar de l’utilisateur
Quezako
bienvenu(e)
bienvenu(e)
Messages : 6
Inscription : 24 oct. 2018, 12:14
Localisation : Rennes, France
Contact :

Re: Etudier la langue au Japon sans le BAC

Message par Quezako » 01 nov. 2018, 18:07

A priori, grâce à l'attestation que j'ai demandé à mon université, qui montre que j'ai suivi un cycle d'enseignement supérieur, le responsable de la mise en relation est confiant pour mon dossier. :)

Pour la rentrée d'avril, il s'agit là plus d'un problème financier : je ne travaille pas en ce moment et je préfère dépenser mon argent dan des études, plutôt que de reprendre un travail pour quelques mois et partir, sachant que mon métier requiert souvent des missions de plus d'un an.
De plus, la rentrée d'avril me permet éventuellement de prolonger mes études d'une année supplémentaire.

Pour le fait de ne pas avoir de diplômes, je ne pense pas que ça soit un problème dans le monde du travail Japonais, car il généralement demandé soit un bac+3, soit 10 ans d'expérience. Hors, j'ai 18 ans d'expérience et je suis cadre.
Je ne suis pas certain de travailler dans une entreprise Japonaise de toute façon, ça sera probablement plus dans une société Française ou anglophone.
Mais je n'en suis pas du tout là. Je ne sais même pas si je travaillerai au Japon, en France ou ailleurs.
Ce que je sais, c'est que je compte bien mettre à profit les connaissances de la langue que j'aurais acquises.

Merci pour ton aide et ton avis, je garde tout cela en tête, si besoin.

zenpuku
confirmé(e)
confirmé(e)
Messages : 493
Inscription : 10 janv. 2009, 07:45

Re: Etudier la langue au Japon sans le BAC

Message par zenpuku » 01 nov. 2018, 18:17

Merci de toutes ces précisions.
Et en attendant de partir, comment étudies-tu le japonais ? l'idéal est que tu maitrises bien la lecture avant d'arriver au Japon afin de pouvoir commencer à un niveau intermédiaire et progresser rapidement.

Avatar de l’utilisateur
Quezako
bienvenu(e)
bienvenu(e)
Messages : 6
Inscription : 24 oct. 2018, 12:14
Localisation : Rennes, France
Contact :

Re: Etudier la langue au Japon sans le BAC

Message par Quezako » 01 nov. 2018, 19:34

Je pense que je vais juste réviser ce que je connais déjà :
- les kana
- 500 mots de vocabulaire
- 50 kanji

Car je serai bien plus efficace une fois sur place et dédié à ça.
Je pense de toute façon repartir de zéro, car j'ai certainement des lacunes.
L'évaluation de mon niveau sur place décidera, mais je serais très probablement en niveau débutant.

Bref, je ne me mets pas la pression avant de partir, j'aurai largement assez de travail à fournir pendant un an.

Avatar de l’utilisateur
Damax
confirmé(e)
confirmé(e)
Messages : 315
Inscription : 20 déc. 2006, 09:00

Re: Etudier la langue au Japon sans le BAC

Message par Damax » 02 nov. 2018, 11:00

Le gouvernement d'Okinawa cherche à faire venir des gens en informatique du reste du Japon.
En restant sur Okinawa, tu pourrais passer déjà des entretiens pour voir si ton niveau de Japonais est assez pour un environment principalement japonais.

https://www.itcokinawa.jp/recruit/

Sur Tokyo, il y a un nombre important d'entreprise qui ne demande pas un niveau élevé de japonais. Certaines sont (presque) 100% en anglais. Contacte moi en MP si tu cherche sur Tokyo.

Avatar de l’utilisateur
Quezako
bienvenu(e)
bienvenu(e)
Messages : 6
Inscription : 24 oct. 2018, 12:14
Localisation : Rennes, France
Contact :

Re: Etudier la langue au Japon sans le BAC

Message par Quezako » 02 nov. 2018, 13:52

Entendu, on en reparle dans 18 mois ;)

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités