Retour en France apres 10 ans de Japon

Discussions sur les problèmes rencontrés par les couples franco-japonais et/ou leurs enfants. Mariage. Divorce.
Avatar de l’utilisateur
Walbok
débutant(e)
débutant(e)
Messages : 18
Inscription : 14 Nov 2003, 09:00

Re: Retour en France apres 10 ans de Japon

Messagepar Walbok » 19 Déc 2012, 20:14

Pour faire court, votre mari fait une dépression, nan ?
Est-ce vraiment une partie de la culture/société japonaise qui en est la cause ? Posez-vous/lui bien la question.
En tout cas, un changement radical peut en effet lui faire du bien. Néanmoins, un changement de pays est-elle la seule solution ?
Je crois me souvenir qu'il y a quelques années, il cherchait déjà à quitter son travail et à faire son propre business dans la restauration, n'est-ce pas ?
Ce n'est plus d'actualité ? Ce n'est pas/plus possible ? A-t-il changé d'objectif ? D'ailleurs, a-t-il des objectifs des envies pour partir et aller vivre en France ou est-ce seulement quitter un état qui le dérange ?
Fuite ou départ ? A mon avis question essentielle que vous devez mettre sur la table (c'est peut-être déjà fait).
Question pour lui, pour vous et pour votre couple...

zenpuku
mordu(e)
mordu(e)
Messages : 480
Inscription : 10 Jan 2009, 07:45

Re: Retour en France apres 10 ans de Japon

Messagepar zenpuku » 23 Déc 2012, 04:03

Ne faudrait-il pas que votre mari ne se contente pas de dire "on part" tout en vous laissant chercher la solution ? à moins qu'il ne cherche activement de son côté? et qu'il vous dise "on part à tel endroit car j'ai telle opportunité de travail" ? auquel cas, suivez-le sans hésiter, sinon cela relève du fantasme...
Il est difficile de vous répondre sur l'autre aspect de votre demande : l'opportunité de faire carrière en Rhône-Alpes en valorisant vos expériences japonaises. Ce n'est pas facile du tout, même si la région reste dynamique dans certains secteurs (bio-technologies, etc). Vous aviez listé les avantages de la région, c'est vrai, mais il faut savoir que les créneaux liés au Japon sont déjà occupés de longue date et ne se libèrent pas ou alors, c'est la cooptation qui joue. Et les files d'attente sont longues... Il existe clairement une barrière aux nouveaux entrants dans un contexte de très forte concurrence. Car
+ la plupart des couples franco-japonais, de plus en plus nombreux, cherchent à se positionner sur ces mêmes créneaux de l'inter-culturel, or les places sont prises par ceux qui sont sur place depuis 20, voire 30 ans,
+ des entreprises japonaises frileuses dans le contexte économique actuel,
+ le bureau du Jetro-lyon qui a fermé,
+ de très nombreux diplômés en japonais (plus de 600 apprenants par an sur Lyon sans compter Grenoble),
+ des échanges universitaires très dynamiques : plus d'une centaine d'étudiants chaque année faisant un échange ou un stage au Japon, issus des écoles de commerce, écoles d'ingénieurs, sciences po, universités: ce qui donne au final une centaine de M2 aux profils très diversifiés qui se présentent chaque année sur le marché du travail avec une expérience japonaise à valoriser,
+ les étudiants japonais qui viennent en échange ou en FLE, qui veulent rester dans la région et chassent sur ces mêmes secteurs,
+ de jeunes retraités japonais, qui croient qu'ils pourront en France arrondir la retraite que le Japon ne leur verse pas encore, etc
Tout cela fait que le marché du travail semble incapable d'absorber ces flux. Il est plus que saturé, car les affaires entre le Japon et la région ne se sont pas développées au même rythme que l'appétence du Japon par les jeunes, si bien que les opportunités de travail sont quasi-inexistantes si on vise un temps-plein permettant de faire vivre une famille.
Je ne saurais que vous conseiller de ne pas lâcher votre job actuel sans en avoir trouvé avec certitude un autre. Bon courage.

Avatar de l’utilisateur
bcg
Daimyô
Daimyô
Messages : 5557
Inscription : 30 Juin 2004, 09:00
Localisation : Tokyo - Nippori
Contact :

Re: Retour en France apres 10 ans de Japon

Messagepar bcg » 23 Déc 2012, 17:31

Bonjour,

Merci beaucoup, Zenpuku, pour ce message qui fait un point très précis pour la région Rhône-Alpes.
Un constat qu'on peut étendre aux autres régions de France.

B.Michalon
nouveau
nouveau
Messages : 1
Inscription : 25 Déc 2012, 16:48

Re: Retour en France apres 10 ans de Japon

Messagepar B.Michalon » 25 Déc 2012, 17:31

Bonjour,
Autant je suis d'accord avec le dernier post de Zenpuku sur la difficulté de trouver un travail en France en relation avec le Japon, autant je ne partage pas son point de vue du post du Mar 18 Déc 2012 7:01 am, qui s'apparente plus à des conseils de psychologue ou d'une maman bcbg (Zenpuku ne le prenez pas mal), s'expatrier change toujours beaucoup de choses, les problèmes étant, dans beaucoup de cas, liés à l'endroit où l'on réside et dans tous les cas à l'environnement dans lequel on vit. Je suis personnellement presque toujours parti sur un coup de tête et je ne le regrette pas. Quand on est mal dans sa peau il faut changer d'horizon, c'est radical.
J'ai connu diverses expatriations, Algérie 2 ans, retour en France, Japon, retour en France pour 7 ans (2003-2010), puis retour définitif au Japon en 2010 (ma femme est japonaise).
Par contre avant de créer une société en France (de type SARL), réfléchissez bien au type de société la mieux appropriée à votre activité, car c'est la croix et la bannière (taxes diverses, tva et j'en passe).

Une idée en passant, vous pourriez aussi vous expatrier dans un pays tiers, vous y gagneriez sur tous les tableaux, relations entre le pays en question et la France d'une part, et avec le Japon d'autre part.

Avatar de l’utilisateur
Fujijana
amateur
amateur
Messages : 75
Inscription : 06 Oct 2005, 09:00

Re: Retour en France apres 10 ans de Japon

Messagepar Fujijana » 28 Déc 2012, 11:41

Merci a tous pour vos avis et retours.
J'ai mis le ola sur la France avec des conditions: qu'il passe avant le depart 2 examens de langue (DEFL B2 et TOEIC) et se debrouille pour trouver un taff (que ce soit au Japon en international avec possibilite de se faire envoyer a l'etranger apres) ou directement a l'etranger. (france ou ailleurs) Mais on part pas tant que y a pas ces 3 donnees.
Ca vaut pour moi aussi, si je trouve un taff a l'etranger, on part.

A suivre, nous en sommes toujours a regler nos problemes d'ordre prives a cote, Decembre a ete plus que dur. esperons un nouveau depart....

Avatar de l’utilisateur
magic78
accro
accro
Messages : 250
Inscription : 13 Déc 2010, 20:08

Re: Retour en France apres 10 ans de Japon

Messagepar magic78 » 28 Déc 2012, 20:05

Bonjour,

Au vu des échanges de posts, il semble que vous ayiez pris la décision la plus sage :)
Bonne chance pour la suite.

zenpuku
mordu(e)
mordu(e)
Messages : 480
Inscription : 10 Jan 2009, 07:45

Re: Retour en France apres 10 ans de Japon

Messagepar zenpuku » 16 Jan 2013, 06:32

@ B.Michalon , si si :) je le prends mal :D !
"qui s'apparente plus à des conseils de psychologue ou d'une maman bcbg " ... :( cela fait quand même un peu cliché :!:
Vous généralisez que les conseils de psychologues seraient inutiles ? et que les mamans "bcbg" seraient incapables d'appréhender des situations familiales ? car sans doute jamais confrontées aux accidents de la vie puisque bcbg ? ...

Les membres de ce forum savent pertinemment que le dépaysement interculturel se révèle souvent un formidable vecteur d'enrichissement personnel (angélisme quand tu nous tiens ). Mais on constate aussi que risque il y a, et que cela peut rapidement devenir fort déstabilisant (exemple récurrent du syndrôme de Paris, qui toucherait particulièrement des Japonais suridéalisant ce que la France peut leur apporter, etc,).
Laissons à chacun le soin de faire le tri parmi tous les témoignages pour en dégager les tendances qui lui sembleront pertinentes, même si la vie n'est pas si simple et si ce qui réussit à une personne ne convient pas forcément à une autre.

Avatar de l’utilisateur
wanderer
débutant(e)
débutant(e)
Messages : 27
Inscription : 16 Août 2006, 09:00

Re: Retour en France apres 10 ans de Japon

Messagepar wanderer » 24 Avr 2013, 23:59

Le retour en France sera d''autant plus facile que vous avez l'esprit ouvert.
Avec une femme japonaise ne voulant vivre qu'en ville (ou c est plus cher), loin de la campagne, sans travailler elle-même,
mon retour a été plus difficile.
Nous avons surtout remarqué la criminalité (se faire agresser dans le métro, les roms qui ont piqué nos portefeuilles), la délinquance ( les jeunes qui passent à toute allure en moto dans les parcs pour enfant, ou qui vendent de la drogue devant les écoles, sans compter les petits vols, le bruit, ...).
L argent aussi: autant vivre avec un seul salaire était possible au Japon, ici c est beaucoup plus difficile.

Nous allons probablement revenir au Japon dans un an ou deux...

Avatar de l’utilisateur
Fujijana
amateur
amateur
Messages : 75
Inscription : 06 Oct 2005, 09:00

Re: Retour en France apres 10 ans de Japon

Messagepar Fujijana » 25 Avr 2013, 14:51

Merci pour ce retour d'experiences.
Le retour a France a fait son grand retour dans notre couple apres la mort soudaine de ma mere le mois dernier.
Nous sommes dans la phase preparation, recherche d'info sur plusieurs projets a la fois.
Pas tout rose et flippant mais encore ici, nous serions dans un plan ou nous n'avons pas de loyer a payer, ce qui a aussi son avantage.

asphodele
nouveau
nouveau
Messages : 1
Inscription : 07 Mai 2013, 01:55

Re: Retour en France apres 10 ans de Japon

Messagepar asphodele » 07 Mai 2013, 02:27

Bonjour,

Je lis de temps à autre ce forum depuis quelques années et ce post m'a donné envie de réagir.
Je vais être moins pessimiste que les autres posteurs en disant que tout est toujours possible à partir du moment où l'on a les bonnes informations. J'ai dans mon entourage personnel, des amis japonais qui avaient une forte attirance pour la France/Europe et qui par la force du poignet et une motivation à toute épreuve ont réussi à se faire une petite place agréable, mais bien sur rien n'a été donné.
Concernant la réaction du mari de Jana, je peux la comprendre ; il en a peut être sa claque et envie d'ailleurs. Je connais un homme japonais, qui parle un bon français et un excellent anglais, il est employé dans une grande firme japonaise et a tanné sa direction pendant plusieurs années pour avoir sa mutation sur Londres. Quand il l'a enfin obtenue, il n'a pas hésité un instant, même si il avait une relation sérieuse avec une femme divorcée de son âge. Quand je l'ai interrogé sur ses sentiments quant à sa vie sur Londres lors d'une de ses visites à Paris, sa réponse spontanée fut "ici, je me sens libre", à cela s'ajoutait la différence de rythme de vie, plus de congés payés, multiculturalisme dans son service etc. On peut donc même être japonais, avoir une situation enviable au Japon et vouloir quand même partir, pour se sentir libre des obligations sociales tellement japonaises.
J'ai une autre copine japonaise, après un PVT à Paris à 28 ans (après avoir laisser tomber son job de commerciale au Japon), ne s'est plus vue revivre au Japon ad vitam eternam. Elle a un peu galéré à son retour au pays, puis 18 mois après s'est trouvé un contrat de 3 ans à l'ambassade du Japon en Belgique, alors que cela n'a de premier abord rien à voir avec son background professionnel initial.
Ce sont peut-être que deux cas particuliers, mais ils offrent de l'espoir non? En France, il peut y avoir des job pour les japonais, le tout c'est de les débusquer (sur Paris j'avoue c'est plus simple, dans la gazette OVNI, il y a plein de petites annonces pour japonais). Le marché du travail français est très particulier, mais quand on le connait bien, on en évite les pièges (mais pour cela il faut quelques années de pratique parfois).
Pour ce qui est du droit au chômage, on en a dès que l'on a bossé 90 jours consécutifs, ce qui n'est pas si difficile que ça. Juste, il faut que ton mari, dans un premier temps, se mette bien en tête (mais vraiment) qu'il ne risque pas tout de suite de retrouver le même niveau pro en France qu'au Japon. Il ne faut pas avoir peur du déclassement dans un premier temps (et ceci est hélas valable dans beaucoup de pays).
Essayez aussi de partir avec un petit pactole qui vous permettra de vivre en attendant de trouver un job. Par ailleurs, concernant la création d'entreprise, il n'y a pas que la SARL dans la vie, il y a l'auto-entrepreunariat, l'entreprise individuelle etc. Vous pouvez vous faire aider gratuitement par la CCI de votre région, vous faire aider par une pépinière d'entreprises etc. Pour ce qui est des démarches administratives, oui elles sont lourdes mais pas infaisables et quand on les fait bien, on se rend compte que l'on peut gratter des aides ça et là. La formation continue pour adulte permet d'apprendre de nouvelles qualifications aussi, l'expatriation peut aussi être l'opportunité de changer de sphère professionnelle.
Vous allez être entourés par votre famille et vos amis, ça n'est tout de même pas comme être lâché seul en pleine nature.

Je n'ai jamais réalisé mon rêve et mon ambition de m'expatrier au Japon, aujourd'hui les regrets s'alourdissent et le sujet me revient régulièrement en tête depuis près de 10 ans. J'essaye à présent de trouver une solution intermédiaire (monter une activité en rapport avec le Japon) qui couperait la poire en deux (un pied dans chaque pays). Je me mets à la place de votre mari, il est tout à fait normal de vouloir ne pas passer le reste de sa vie à avoir des regrets.

Avatar de l’utilisateur
Fujijana
amateur
amateur
Messages : 75
Inscription : 06 Oct 2005, 09:00

Re: Retour en France apres 10 ans de Japon

Messagepar Fujijana » 09 Mai 2013, 13:26

Merci pour le retour d'experiences.

La difficulte presente est surtout que nous sommes 2. Toujours plus facile de tout recommencer quand on est seul et sans attache, ou pret a tout laisser tomber (copine, super boulot etc...)

Y a aussi pour moi pas assez de securite dans le niveau de mon mari que ce soit en anglais, francais et experiences internationales.
dans un premier temps, je lui demande donc de passer des tests de langue, et la pour augmenter ses chances, il prevoit un petit sejour seul de 3 mois en pays anglophone.
Y a aussi que personnelement, suite a la mort de ma mere, je ne suis dans un etat pas specialement favorable a de nouveaux challenges et combats.
Donc, on bouge et prepare toujours ce changement/retour en France, mais j'y ais mis des conditions et surtout un peu plus de temps.

Kaminarimon
nouveau
nouveau
Messages : 2
Inscription : 25 Juil 2017, 16:45

Re: Retour en France apres 10 ans de Japon

Messagepar Kaminarimon » 26 Juil 2017, 00:10

Alors 4 ans plus tard Fujijana ou en etes-vous ?

yamashiro
avancé(e)
avancé(e)
Messages : 182
Inscription : 01 Avr 2014, 05:05

Re: Retour en France apres 10 ans de Japon

Messagepar yamashiro » 01 Août 2017, 10:02

Fujijana a écrit :Bonjour,

Ce message introduit une idee parmi d'autres, une recherche generale d'information. Je tiens a le signaler pour toutes personnes me connaissant.

Mon epoux japonais (depuis un peu plus de 2 ans maintenant) et moi-meme, francaise au Japon depuis 10 ans, envisageons un retour en France dans la region Rhone-Alpes ou ma famille a une maison libre (resolu le probleme de logement). Les raisons: mon mari a du mal a se trouver au Japon et nous pensons qu'une expatriation pourrait egalement epicer notre relation.

Nous envisageons toutes les possibilites niveau emploi: emploi en entreprise a trouver avant depart (qui risque de repousser encore et encore les dates de depart), transformation de ma compagnie de coordination franco-japonaise en france et activite similaire en sens inverse (risque d'etre un peu leger au depart, mais si creation sur place, en genre SARL, avec mon mari en associe, ca peut nous permettre d'avoir un statut rapidement et nous donner une base de depart), ou demenagement rapide pour commencer au plus tot une recherche sur place.

Je sais que la region Rhone-Alpes abritent de nombreuses entreprises japonaises et une grande communautee japonaise, chose qui pourrait etre d'une grande aide.

Je cherche des experiences similaires de retour d'expatriation apres plusieurs annees (je vois sur le net beaucoup de negatif, lenteur administratives etc... mais suis plutot a la recherche des points positifs d'un tel retour)
Certains connaissent mon parcours pro et suis aussi ouverte a toute info possible qui pourrait m'etre utile dans ma recherche d'emploi.(Global project manager)
Egalement pour mon mari, parlant un bon francais, et se debrouille en anglais, representant de commerce depuis 10 ans et plutot doue dans ce qu'il fait mais souhaiterait se reorienter dans l'import-export, echange de services pour japonais expat/stagiaire en France.

Merci d'avances pour vos idees, commentaires etc...



Bonjour
au final,m^me si chaque couple est différent,peut-on parler de récurrences de certains problèmes inter-culturels?


Revenir vers « Familles et couples franco-japonais »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité