Ecole maternelle : japonaise ou internationale ?

Échanges d'infos sur les problèmes rencontrés pour l'éducation des enfants au Japon.
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Issmene
amateur
amateur
Messages : 52
Inscription : 17 mai 2007, 09:00
Localisation : Paris, pour l'instant... Tokyo à l'automne 2007

Ecole maternelle : japonaise ou internationale ?

Message par Issmene » 20 mai 2007, 07:31

Bonjour
Nous allons débarquer à Tokyo en Septembre 2007. Notre fille aura 3 ans en Avril 2008, et nous regardons les écoles maternelles internationales. C'est le choix logique pour des expatriés franco-francais avec une teinte de culture anglo-saxonne. Cependant vu le cout exorbitant de ces écoles, nous nous demandons si nous ne pourrions pas placer Romane simplement dans une maternelle japonaise. Les enfants sont des éponges à cet age, et cela lui donnerait des bases de Japonais.

Que pensez vous de cette possibilité ?
Comment se passe la maternelle dans le systeme japonais ? (à partir de quel age ? année de sept à juin ? pré-requis ? cout eventuel ? )
Une enfant completement éduquée en francais jusqu'à présent peut elle s'adapter facilement à l'environnement japonais?

Et plus prosaiquement, quelles sont les démarches à effectuer pour inscrire son enfant dans une école publique japonaise ?

merci pour votre aide

flo, future expat'

Avatar de l’utilisateur
LupinIII
contributeur
contributeur
Messages : 640
Inscription : 14 mars 2007, 09:00

Message par LupinIII » 20 mai 2007, 10:38

Bonjour,

Vaste question. Tout d'abord, l'année scolaire au Japon commence en avril et se termine en mars. Par contre, la "maternelle" n'étant pas obligatoire, il n'y a aucun lien avec le rhytme de l'année scolaire.
Il a 2 possibilités:
Mettre votre enfant à la crêche (en général les enfants y sont acceptés jusqu'à 4 ou 5 ans)
Le mettre au jardin d'enfant.
Pour les prix, ca dépend s'il s'agit d'un établissement public ou privé. Ensuite, ca dépend de votre revenu annuel (plus vous gagnez, plus vous devrez payer). En gros, compter 20 à 30,000 yen par mois dans le public et 50 à 60,000 dans le privé. L'âge de l'enfant entre aussi en compte dans le prix (plus l'enfant est jeune et donc demande du travail et de l'attention, plus c'est cher). Le lieu aussi est important (ca dépend du quartier ou des subventions reçues de la mairie). Beaucoup de facteurs entrent en ligne de compte.

Pour les démarches, s'adresser directement à l'établissement. Le plus simple serait de vous renseigner à la mairie de votre lieu de résidence.

Attention, ces établissements sont débordés et il est très difficile de trouver une place. Les listes d'attente sont longues car trop peu d'établissement. Il faut avoir de la chance et/ou de la patience. Mais encore une fois, ca dépend du quartier.

Egalement, si vous souhaitez travaillez tous les deux, c'est possible, mais dur à gérer car ces établissements ferme tôt dans l'apres-midi. Dur dur de les faire garder en soirée. Au moindre problème (1 degré de température de plus que la normale) et il faut aller immédiatement récupérer le bambin. Sinon, c'est l'exclusion parfois définitive de l'établissement. Mais sinon, d'après ce que je sais, ca se passe bien.

Par contre, si votre enfant ne parle pas japonais, ca risque d'être difficile pour lui, non? Surtout si le japonais n'est pas parlé à la maison. Ca ne risque pas de le perturber? De plus, même si il parle un peu japonais, ca ne veut pas dire que ca lui sera utile: avant 10 ans, un enfant peut oublier une langue si elle n'est pas pratiquée. Si vous quittez le Japon au bout de 3 - 4 ans, il a toutes les chances de tout oublier.

Avatar de l’utilisateur
Issmene
amateur
amateur
Messages : 52
Inscription : 17 mai 2007, 09:00
Localisation : Paris, pour l'instant... Tokyo à l'automne 2007

merci pour cette réponse très complète !

Message par Issmene » 20 mai 2007, 17:19

effectivement nous ne comptons pas rester plus de 3 ans (sans pour autant exclure la possibilité où nous tomberions trop amoureux de ce pays pour pouvoir en repartir !). Je vais rester au foyer pendant au moins la premiere année, voire toute la durée de l'expatriation, docn la question des horaires et maladies ne se pose pas tout de suite.
Par contre je note avec interet le pb de disponibilité, et les tarifs, qui pour le privé sont quasiment au meme niveau que pour les ecoles maternelles internationales. Finalement, compte tenu de ce que vous dites plus bas sur les avantages et inonvénients que cela pourrait occasionner à ma fille (et qui me préoccupent en premier lieu), j'ai l'impression que le jeu n'en vaut pas la chandelle.

un grand merci pour cette réponse détaillée :)
je suis à l'écoute d'autres avis biensur !

Avatar de l’utilisateur
Hachiryu
tatamisé
tatamisé
Messages : 1209
Inscription : 07 mai 2004, 09:00
Localisation : Nagoya

Message par Hachiryu » 20 mai 2007, 18:34

Bonjour Issmene,

LupinIII vous a dit l'essentiel, je crois. L'année scolaire commence en avril et se termine en mars et il n'y a pas de dérogation concernant l'âge auquel on peut rentrer dans une classe.

Pour les enfants qui ne sont pas encore en âge d'aller à l'école élémentaire japonaise, dans laquelle on rentre à 6 ans révolus au 2 avril de l'année, il existe deux sortes de structures;

la crèche ou crèche-maternelle, qui est ouverte en priorité aux enfants dont les parents travaillent ou pour une autre raison (maman enceinte et fatiguée, malade, sòins à apporter à une personne âgée ou malade) ne peuvent pas s'occuper à plein temps de leur enfant. Comme l'a dit LupinIII, les frais de scolarité sont basés sur les revenus (que l'établissement soit privé ou public du moment qu'il est agréée par les autorités municipales) et donc varient jusqu'à pouvoir atteindre près de 60 000 yens pour de hauts revenus.
Pour y rentrer, il faut en général faire une demande auprès de la mairie de votre domicile et si on arrive en cours d'année, certains établissements privés propose des places vacantes.

la maternelle proprement dite, dans laquelle on rentre à 3 ans révolus au 2 avril de l'année, ce qui de toute façon n'est pas le cas de votre fille; il faudrait qu'elle attende un an de plus. Il y a des maternelles publiques, qui prennent les enfants par tirage au sort car leurs frais de scolarité sont très bas, et la masse des autres dans lesquelles les frais se montent à 20 000 ou 25 000 yens (tous ces prix sont mensuels).

Pour vous donc, la seule possibilité sera la crèche maternelle ou HO-IKU-EN si vous désirez l'envoyer à plein temps. Sinon, il existe 1) des garderies à l'heure ou la journée et 2) des structures plus souples que l'on appelle des TAKU-JI-SHO (autre dénomination selon les lieux...), qui sont limitées au niveau du nombre d'enfants et dans lesquelles les enfants sont tous ensemble quels que soient leurs âges. Pour tous ces renseignements adressez-vous à la mairie; on vous donnera une liste avec les établissements disponibles. J'ai eu l'occasion de trouver une structure comme celle-là pour une jeune française qui était arrivée enceinte (c'est votre cas n'est-ce pas?) et dont le petit garçon de 2 ans avait besoin de socialisation. Ils ont été ravis de leur expérience et quand le bébé est né, ils l'ont aussi mis avec son grand frère. La jeune femme ne travaillait pas. Quand ils sont partis du Japon, il y a eu une grande fête , tout le monde pleurait et le petit garçon avait en 2-3- mois commencé à parler japonais (en fait il a parlé français et japonais en même temps).

Ce que dit LupinIII concernant les avantages relatifs à l'apprentissage du japonais sont fondés. Si jamais vous décidez de faire l'expérience d'une structure éducative japonaise, assurez-vous que la structure a une personne qui pourra communiquer avec vous en anglais. Dans la petite garderie dont je vous parle, la maitresse principale était une dame d'une quarantaine d'années, mon amie française ne parlait pas un mot de japonais au début, mais avait des cours payés par la boîte de son mari et nous avons organisé les choses de manière à ce que le carnet de correspondance (écrit chaque jour dans les crèches) soit rédigé en "romaji", c'est à dire en japonais écrit avec notre alphabet et dans la mesure du possible avec un peu d'anglais. Au début quand il y avait un problème, la crèche savait qu'elle pouvait appeler chez moi, mais très rapidement la petite famille est devenue autonome.

Voilà, bonne préparation pour votre séjour!

Avatar de l’utilisateur
Issmene
amateur
amateur
Messages : 52
Inscription : 17 mai 2007, 09:00
Localisation : Paris, pour l'instant... Tokyo à l'automne 2007

oui, je serai effectivement enceinte ;)

Message par Issmene » 21 mai 2007, 02:29

je commence à être reconnue avec mes nombreux mails et questions ;)
Merci pour toutes ces infos. L'idée est avant tout de socialiser Romane, qui a toujours été gardée en nourrice, puis de trouver un mode de garde dans l'hypothèse où je retrouverai une activité professionnelle. Cependant à lire de nombreux témoignages et articles, pas facile de concilier vie de famille et vie professionnelle au japon !

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

WIKI japon pratique