Les japonais sont-ils faibles?

Pour discuter de questions de santé en rapport avec le Japon.
Répondre
OlisDead
bienvenu(e)
bienvenu(e)
Messages : 1
Inscription : 29 oct. 2008, 05:30

Les japonais sont-ils faibles?

Message par OlisDead » 29 oct. 2008, 05:32

Bonjour,

ce qui m'amène sur ce forum est une question que je me pose.

Je suis revenu il y a peu d'un voyage au Japon et une chose m'a frappée : la plupart des japonais se disent être faibles physiquement et immunitairement. Mais est-ce que cela a de véritables bases scientifiques ou est-ce une affabulation?

J'ai également entendu dire que les japonais utilisaient très peu de médicaments occidentaux car ceux-ci étaient "trop forts pour eux" et que par conséquent, beaucoup d'entre eux pouvaient se révéler dangereux pour la santé des japonais. Est-ce fondé?

J'espère pouvoir trouver une réponse à mes questions ici.

Merci de votre attention.

Olivier

Avatar de l’utilisateur
Earendil
contributeur
contributeur
Messages : 521
Inscription : 14 mars 2007, 09:00

Re: Les japonais sont-ils faibles?

Message par Earendil » 29 oct. 2008, 09:47

Salut,

Je ne crois pas que les japonais soient differents des autres mais j'ai aussi entendu cette histoire comme quoi les medicaments japonais seraient moins forts que les occidentaux..
De meme certains, comme la pillule par exemple, seraient trop forts selon eux.

Je me demande aussi d'ou vient cette idee et combien de japonais pensent comme cela.

Avatar de l’utilisateur
parisjapon
amateur
amateur
Messages : 78
Inscription : 29 nov. 2007, 09:00

Re: Les japonais sont-ils faibles?

Message par parisjapon » 29 oct. 2008, 09:49

Depuis la naissance et cela remonte aux années 70, les français sont dopés. Une petite goutte dans le biberon de fluor pour les dents, une petite goutte dans le biberon de vitamine D et à la moindre alerte un petit coup d'antibiotique. Une dose par ci et une dose par là... et nos organismes ont aujourd'hui besoin de doses plus fortes pour réagir.

Les japonais ont vécu avec une médecine herbale et ancestrale. Aujourd'hui, leurs organismes réagissent mieux aux médicaments à des doses plus faibles.

Avatar de l’utilisateur
grenier
amateur
amateur
Messages : 99
Inscription : 13 déc. 2004, 09:00

Re: Les japonais sont-ils faibles?

Message par grenier » 29 oct. 2008, 19:21

A en croire certaines sources japonaises, l'histoire des japonais ayant un organisme qui réagit différement et ne pourrait supporter les médicaments utilisés en Occident est une fable racontée au japonais pour préserver les intérêts des firmes pharmaceutiques locales.

Info ou intox, mon japonais n'est pas suffisament bon pour pouvoir m'informer à la source.

Avatar de l’utilisateur
bcg
gorôkôsama
gorôkôsama
Messages : 4934
Inscription : 30 juin 2004, 09:00
Localisation : Tokyo - Nippori
Contact :

Re: Les japonais sont-ils faibles?

Message par bcg » 29 oct. 2008, 21:37

Bonjour,

Pourtant, leur réaction à l'alcool (rougeur) n'est pas une légende, elle. Ou alors, ils simulent drôlement bien! ;)

myunoyume
amateur
amateur
Messages : 96
Inscription : 05 juil. 2007, 09:00

Re: Les japonais sont-ils faibles?

Message par myunoyume » 29 oct. 2008, 22:11

j'y connais rien en médecine, mais quand je suis allée voir un médecin au Japon lors de mon précédent voyage, il a doublé les doses habituelles. On a demandé pourquoi et le médecin a dit que c'était du au fait que les japonais sont plus petits et plus maigres donc ils ont des doses plus petites proportionellement.

Et en ce qui concerne la réaction à l'alcool des japonais, qui les fait devenir rouges :oops: , j'ai entendu que la fautive était une enzyme manquante dans l'estomac, ce qui rendait la digestion dans le sang plus difficile. C'est un trait qui se retrouve chez les asiatiques, notamment mongoloïdes (mais à vérifier et je n'ai pas encore trouvé les sources sur le net)

myunoyume
amateur
amateur
Messages : 96
Inscription : 05 juil. 2007, 09:00

Re: Les japonais sont-ils faibles?

Message par myunoyume » 29 oct. 2008, 22:16

myunoyume a écrit : Et en ce qui concerne la réaction à l'alcool des japonais, qui les fait devenir rouges :oops: , j'ai entendu que la fautive était une enzyme manquante dans l'estomac, ce qui rendait la digestion dans le sang plus difficile. C'est un trait qui se retrouve chez les asiatiques, notamment mongoloïdes (mais à vérifier et je n'ai pas encore trouvé les sources sur le net)
j'ai trouvé sur ce site: http://www.tasante.com/article/lire/306 ... c-est.html
1ère étape : Une première enzyme intervient lorsque tu as bu avec modération, pour transformer l'alcool en un produit moins toxique qui sera éliminé.
2ème étape : Quand tu bois plus que de raison, cette première enzyme est rapidement dépassée dans ses capacités de dégradation de l'alcool, et une autre enzyme entre alors en scène, entraînant la production d'un produit intermédiaire, qui cependant reste, lui aussi, toxique pour l'organisme : c'est lui qui est responsable, entre autres, des rougeurs et des vomissements d'après boire.
3ème étape : Aussi une troisième ligne de défense se met en route, avec l'intervention d'une troisième enzyme qui transforme le composé intermédiaire que je viens de te citer en un composé plus inoffensif (qui n'est ni plus ni moins qu'un des composants du vinaigre).
]...[
De plus, la capacité de chacun à supporter les effets de l'alcool est pour partie génétiquement déterminée : par exemple, le gène qui permet la synthèse de l'enzyme "anti-cuite" (la troisième enzyme que je t'ai citée ci-dessus), est absent chez 44% des Japonais (alors qu'il est présent chez 100% des Européens).
ou encore: http://www.asmp.fr/travaux/communicatio ... rdmann.htm
Il convient cependant d’insister dans les messages de prévention que la consommation d’alcool doit être totalement prohibée dans certaines circonstances, telles que la conduite automobile, le travail sur machines dangereuses, l’enfance, la grossesse, et qu’une consommation inférieure aux seuils indiqués dans les message destinés à la population générale ne représente pas une sécurité totale, en raison des différences individuelles considérables de susceptibilité envers l’alcool, en partie d’origine génétique. On peut citer, à ce propos, la forte prévalence d’une intolérance totale à l’alcool dans la population japonaise en raison d’une déficience en acétaldéhyde déshydrogénase, enzyme impliquée dans le métabolisme de l’alcool.
Dernière modification par myunoyume le 29 oct. 2008, 22:20, modifié 1 fois.

myunoyume
amateur
amateur
Messages : 96
Inscription : 05 juil. 2007, 09:00

Re: Les japonais sont-ils faibles?

Message par myunoyume » 29 oct. 2008, 22:19

en espérant ne pas trop m'éloigner du sujet ;)

Avatar de l’utilisateur
bcg
gorôkôsama
gorôkôsama
Messages : 4934
Inscription : 30 juin 2004, 09:00
Localisation : Tokyo - Nippori
Contact :

Re: Les japonais sont-ils faibles?

Message par bcg » 29 oct. 2008, 22:56

Hum, c'est moi qui ai commencé à parler des réactions des Japonais à l'alcool... ;)
Mon propos était d'avancer qu'il existe des différences physiologiques entre les Asiatiques et les Européens. Quelqu'un a aussi parlé de différences morphologiques.

Avatar de l’utilisateur
NicSakai
débutant(e)
débutant(e)
Messages : 13
Inscription : 19 oct. 2008, 11:27

Re: Les japonais sont-ils faibles?

Message par NicSakai » 01 mars 2009, 00:49

Le déménageur qui porta ma machine à laver, puis mon réfrigérateur, à bout de bras en sifflant n'était pas si faible que cela...

L'auto-médication est une religion ici — et les intérêts commerciaux et industriels derrière tout cela sont effectivement gigantesques. Cela vaut pour tous les anti-rhumes &c., et leur "kempo" (homéopathie chinoise), qui n'est pas nnon plus donné.

Rappel : les doses de médicaments, à molécule(s) active(s) identique(s), dépendent généralement de l'âge et de la masse corporelle : pas étonnant que les dosages occidentaux ne conviennent la plupart du temps.

Et il me semble qu'ils sont tout autant "dopés", quoique différemment peut-être, que les Français...

Ensuite, j'imagine que c'est, comme partout, une affaire de gène, d'hygiène de vie (nourriture et sommeil), et de stress...

Avatar de l’utilisateur
nya-nya
amateur
amateur
Messages : 125
Inscription : 28 avr. 2009, 19:00
Localisation : Tokyo, Japon
Contact :

Re: Les japonais sont-ils faibles?

Message par nya-nya » 15 juin 2009, 22:43

parisjapon a écrit :Depuis la naissance et cela remonte aux années 70, les français sont dopés. Une petite goutte dans le biberon de fluor pour les dents, une petite goutte dans le biberon de vitamine D et à la moindre alerte un petit coup d'antibiotique. Une dose par ci et une dose par là... et nos organismes ont aujourd'hui besoin de doses plus fortes pour réagir.

Les japonais ont vécu avec une médecine herbale et ancestrale. Aujourd'hui, leurs organismes réagissent mieux aux médicaments à des doses plus faibles.

Alors personnellement, je suis bien heureuse d'être "dopée" au Fluor!

J'ai pu constater en comparaison à des japonais de ma génération que j'étais très chanceuse avec mes dents sans plombages ni autres signes de détérioration.
Au début, quand certaines amies japonaises rigolaient en plaçant leur main devant la bouche, je pensais que c'était pour cacher leurs dents en pas si bonne santé, jusqu'à découvrir que ce geste est en fait plutôt culturel.

Quand à la médecine herbale et ancestrale, mon compagnon qui est médecin (et japonais) est très surpris que je prenne des pastilles de caneberge pour les cystites, que je soigne les conjonctivites au thé (même pour mon chat), etc.
Apparemment ça ne se fait pas trop au Japon.
Quand au dosage des médicaments ils sont effectivement plus faibles mais c'est vraiment pour adapter le dosage à leur morphologie (d'après mon compagnon).

Avatar de l’utilisateur
Fujijanet
contributeur
contributeur
Messages : 644
Inscription : 18 nov. 2005, 09:00
Localisation : Fukuoka

Re: Les japonais sont-ils faibles?

Message par Fujijanet » 16 juin 2009, 10:04

Morphologie, morphologie c'est vite dit. Si c7etait a la limite vrai y a 40 ans, je vois pas trop ce que les morphologies actuelles ont de si differentes avec les morphologies des autres pays.

Mon explication, business is business. Pour etre sure que tu reviennes une semaine plus tard et repaye une consultation, ils y vont doucement donc petites doses qui ne te soignent pas, tu es sure de revenir plusieurs fois. Suis une bonne cliente et me suis faite avoir pendant 3 ans. On ne m'a jamais proposee de doses plus fortes car francaises. Et quand je me suis plains que ca ne me faisait rien a des amies, elles repondaient que pareilles pour elles, et elles aussi devait y retourner.

Depuis que je bosse a Tokyo, nous avons la clinique dans l'entreprise avec des doc payes par la boite. Y a pas de business la vu qu'on ne paye pas les consultations et le but commun est qu'on retrouve la sante vite. J'ai eu plusieurs medicaments, toujours sur des periodes courtes et toujours guerie en moins de 24h. Tres efficaces. Et meme doses que les japonais, juste des medocs a priori plus fort que dans les autres hopitaux ou ils veulent te revoir.

Meme une fois, les medocs etaient trop fort pour une petite francaise de 50 kg j'ai ete malade a cause des medocs mais guerie des la premiere prise.

Donc pour moi, les hosto publiques ou prives, vu que financierement ils sont autonomes, c'est rentabilite et business avant tout je pense. Plus tu viens, meiux c'est et ils n'hesitent pas a te filer des rdv meme quand ils sont over booke, d'ou generalement des files d'attentes de plus de 3h dans quasi tous les hosto. Que tu attendes, ils s'en foutent, ils te font venir juste pour a peine te voir 30 scd, te dire, ah ben faut continuer le traitement et tu repars en payant une nouvelle consult et des nouveaux medocs.

Chose que je ne fais plus depuis que je suis en clinique du bureau qui ne cherche pas a nous pomper.

Avatar de l’utilisateur
Dracomidori
amateur
amateur
Messages : 173
Inscription : 11 août 2007, 09:00
Localisation : NasuKarasuyama-Japon
Contact :

Re: Les japonais sont-ils faibles?

Message par Dracomidori » 16 juin 2009, 11:41

bcg a écrit :Bonjour,

Pourtant, leur réaction à l'alcool (rougeur) n'est pas une légende, elle. Ou alors, ils simulent drôlement bien! ;)
Hors-sujet mais je souhaitais en faire part, récemment j'ai aide des amis japonais a faire le "田植え"(plantage du riz a la main). Ensuite on a fait une soirée et on a bu de l'alcool(plusieurs verres), eux étaient tous sous la table, moi encore sain d'esprit... :lol: et pourtant je bois rarement de l'alcool par contre j'avais de sacres coup de soleil et pas eux...Donc on a chacun nos faiblesses...
Mais j'ai une question: comment font les japonais(es)résidant en France quand il faut se soigner?

Avatar de l’utilisateur
Fujijanet
contributeur
contributeur
Messages : 644
Inscription : 18 nov. 2005, 09:00
Localisation : Fukuoka

Re: Les japonais sont-ils faibles?

Message par Fujijanet » 16 juin 2009, 13:39

Dracomidori a écrit :Mais j'ai une question: comment font les japonais(es)résidant en France quand il faut se soigner?
Pourquoi y aurait-il un probleme?

Avatar de l’utilisateur
Dracomidori
amateur
amateur
Messages : 173
Inscription : 11 août 2007, 09:00
Localisation : NasuKarasuyama-Japon
Contact :

Re: Les japonais sont-ils faibles?

Message par Dracomidori » 16 juin 2009, 19:04

Fujijanet a écrit :
Dracomidori a écrit :Mais j'ai une question: comment font les japonais(es)résidant en France quand il faut se soigner?
Pourquoi y aurait-il un probleme?
Tout simplement si nos "Medocs"sont trop puissants alors les japonais qui en prennent risquent-ils pas d'être complètement flapies en en prenant?

Avatar de l’utilisateur
nya-nya
amateur
amateur
Messages : 125
Inscription : 28 avr. 2009, 19:00
Localisation : Tokyo, Japon
Contact :

Re: Les japonais sont-ils faibles?

Message par nya-nya » 16 juin 2009, 20:05

Fujijanet a écrit :Morphologie, morphologie c'est vite dit. Si c7etait a la limite vrai y a 40 ans, je vois pas trop ce que les morphologies actuelles ont de si differentes avec les morphologies des autres pays.

Mon explication, business is business. Pour etre sure que tu reviennes une semaine plus tard et repaye une consultation, ils y vont doucement donc petites doses qui ne te soignent pas, tu es sure de revenir plusieurs fois. Suis une bonne cliente et me suis faite avoir pendant 3 ans. On ne m'a jamais proposee de doses plus fortes car francaises. Et quand je me suis plains que ca ne me faisait rien a des amies, elles repondaient que pareilles pour elles, et elles aussi devait y retourner.

Si effectivement ils doseraient volontairement les médicaments en plus petites quantités à but de business, c'est plutôt grave...
En effet, si on dose trop peu (volontairement ou involontairement) des antibiotiques par exemple, la bactérie développera une résistance et là, ça devient carrément dangereux car même dans ce cas, des doses normales n'y viendraient plus à bout. (Sans parler que la bactérie résistante contaminera d'autres individus qui ne pourront pas être soignés avec les doses standards d'antibiotiques, tout ça peu aboutir au pire des cas à une épidémie)
Et ensuite, tout ces médicaments comme ceux pour le coeur, ceux contre l'épilepsie et autre maladie semblable, imaginez si ils sont trop peu dosés! ils risquent de perdre des patients, et pour le business, un patient vivant rapporte mieux qu'un patient mort... Si on continue dans cet esprit...

Et oui la morphologie est différente. Si je mange autant que certaines japonaises (et asiatiques en général), ça fait longtemps que je serais en surcharge pondérale... je suis plus grande que beaucoup de japonais(se) et je me situe dans la moyenne des tailles que l'on peu voir en Europe (1m72, c'est pas particulièrement grand.)
Je fais un poids normal (60kg), ça n'empêche que je me sens bien grosse à côté de japonaises...
bien sur je suis pas une référence en morphologie occidentale, mais si je prend toutes les personnes de mon entourage de type caucasien, je vois une nette différence de morphologie...

Avatar de l’utilisateur
nya-nya
amateur
amateur
Messages : 125
Inscription : 28 avr. 2009, 19:00
Localisation : Tokyo, Japon
Contact :

Re: Les japonais sont-ils faibles?

Message par nya-nya » 19 juin 2009, 01:09

Juste un petit mot pour rectifier quelque chose dans mon précédent poste.
J'ai parlé avec mon conjoint des différences morphologique entre japonais et occidentaux.
Il m'a dit que même pour lui, qui a une morphologie plus d'européen (genre 1m78 et une carrure large de sportif), il choisit des médicaments japonais au dosage plus faible. La question de la morphologie n'est pas tant la taille ni le poids, mais dans le "format" des organes. Ainsi un foie et des reins plus petits sont plus vulnérables aux médicaments que nous connaissons en Europe. Les organes japonais semblent donc plus petits en moyennes, quel que soit la dimension de l'individus.

blablabla
débutant(e)
débutant(e)
Messages : 35
Inscription : 18 juil. 2008, 18:37

Re: Les japonais sont-ils faibles?

Message par blablabla » 19 juin 2009, 11:26

Nya-nya, je me demande d'ou viennent vos affirmations et si votre ami disaient ca serieusement. Puisqu'il pretend que les Japonais ont des "petits" organes, demandez lui alors si cela lui ferait plaisir d'entendre que les Japonais ont de petits cerveaux. Et je reste poli et sobre, bien entendu.

Je ne sais pas si les medicaments sont moins concentres qu'en france mais dans tous les cas, je n'ai jamais eu d'overdose en France et ma femme n'a jamais eu de problemes avec ses traitements au Japon (enfin, si, mais elle etait enceinte. C'etait un cas particulier).
Je fais 37.5℃ et j'ai deja pris des efferalgan 1gr ou de la Codeine, je n'en suis pas mort. Il doit aussi avoir une histoire d'accoutumence, un peu comme avec l'alcool.

Neanmoins, en tant que Japonais, je dois avouer que notre cerveau est particulierement lessive en ce qui concerne nos pretendues differences avec le reste du monde et que cela peut avoir des effets psychologiques redoutables (ce medicaments n'est pas concu pour les Japonais, je vais donc me sentir mal). Des gens y croivent, d'autres n'y croivent pas.

Amicalement.

Avatar de l’utilisateur
nya-nya
amateur
amateur
Messages : 125
Inscription : 28 avr. 2009, 19:00
Localisation : Tokyo, Japon
Contact :

Re: Les japonais sont-ils faibles?

Message par nya-nya » 19 juin 2009, 18:18

Je crois qu'il était très sérieux... Parce que les questions que je lui pose sur le médical, il le sait, sont tout ce qui a de plus sérieux.

Et je ne crois pas que la taille du cerveau joue sur l'intelligence d'un individu (j'ai même tendance à penser que les japonais sont plus malin que les occidentaux).
Si on va dans ce type de vexation, c'est toutes les femmes qui se sentiront alors blessées car le cerveau des femmes est plus petit que celui des hommes (mais sont-elles moins intelligente pour autant?). :roll:

Bien sur qu'il ne va rien vous arriver si vous prenez des médicament occidentaux, sinon on le saurait déjà et des consignes supplémentaires serraient indiquées sur lesdits médicaments.
Mais il y a un plus grand risque que la substance active épuise un peu plus les reins par exemple, au fur et à mesure des doses ingérées.

Ensuite bien sur, tout ce que j'affirme je n'en suis pas sûre, je ne suis pas cardiologue comme lui. Cependant, je veux bien encore lui demander et lui lui transmettre votre avis :)

Avatar de l’utilisateur
Asane
accro
accro
Messages : 216
Inscription : 04 sept. 2007, 09:00
Localisation : Almaty, Kazakhstan

Re: Les japonais sont-ils faibles?

Message par Asane » 20 juin 2009, 01:44

Bonjour,

Mon conjoint aussi est Japonais, et je n'ai pas constaté de différence en ce qui concerne sa santé et la mienne. Nous avons chacun nos petits soucis, moi les migraines, lui les maux d'estomac (ah les dîners d'affaires)...

Notre façon de se soigner diffère un peu. Quand j'ai commencé à prendre des triptans pour soigner mes migraines, il me l'a déconseillé. Mais il est obligé de constater que je vais beaucoup mieux depuis - et lui aussi puisque j'ai arrêté de me plaindre ! Ce qu'il déteste surtout, ce sont les antidépresseurs ; il n'en voit pas l'intérêt. Il dit qu'au Japon plein de gens sont déprimés et que ce n'est pas pour autant qu'on les envoie chez le docteur, à moins qu'ils ne perdent vraiment la tête.

Il m'a dit aussi, une fois, que nombre de nos médicaments ne sont que des médicaments "de confort" qui nous polluent l'organisme plus qu'autre chose. Bien sûr, avant de juger ces médicaments, il les a testés, depuis trois ans qu'on est ensemble et que je le traîne dans les pharmacies quand il est malade... Il répugne en général à poursuivre les traitements ; non qu'il les trouve trop forts, c'est même plutôt le contraire, selon lui certains sont inefficaces, mais il me dit que ce n'est pas très bon pour la santé, avis que semblent partager nombre de Japonais autour de moi. Du coup, ils semblent plus habitués à souffrir sans se plaindre. Je ne les trouve pas faibles, bien au contraire !

Le seul médicament qu'il s'autorise assez souvent est le comprimé effervescent pour l'estomac (rien de bien méchant donc...). Il dit que c'est une belle invention (tout comme la pilule contraceptive, héhé). Ne respectant aucune ordonnance, il désespère notre médecin, mais d'après le médecin en question, beaucoup d'hommes sont comme ça, pas seulement les Japonais ! Alors, ne généralisons pas...

PS : Il m'a convertie à un remède bien japonais au rhume : un bain très chaud à 42°C après avoir bu un thé vert brûlant. On transpire comme un dingue, on se frotte pour stimuler l'élimination des microbes, on va au lit. Le lendemain, ça va mieux ! :D (Car, vous l'avez sûrement remarqué, un rhume, avec ou sans médicaments, ça dure une semaine...)

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

WIKI japon pratique