Don du sang

Pour discuter de questions de santé en rapport avec le Japon.
Répondre
Avatar de l’utilisateur
shaahrazade
amateur
amateur
Messages : 191
Inscription : 18 juin 2006, 09:00
Localisation : Beppe

Don du sang

Message par shaahrazade » 26 juin 2006, 22:52

Saviez vous que les français - ou autres européens - ne peuvent pas faire de don du sang au Japon ?

En effet, sont interdits de don :
- les gens ayant séjourné plus de 6 mois en France ou autre pays d'Europe continentale après 1980,
- les gens qui ont posé le pied en Angleterre entre 1980 et aujourd'hui.

Donc, à part les gens émigrés au Japon depuis plus de 26 ans, un européen ne peut pas faire de don. Quelqu'un qui a eu 3 heures de correspondance à Londres y est également impropre. Ces mesures seraient, dans un premier temps, liées à la maladie de Creutzfeld-Jacob et elles vont rapidement devenir plus dures du fait de la maladie du poulet (dont j'ai oublié le nom) qui sévit en Europe en ce moment.
Je trouve que c'est déjà bien sévère mais bon, les japonais ont bien évidement raison, il ne faut pas rigoler avec ces choses là, il y a tant de maladie qui se transmettent par transfusion...

Par contre, au centre de don, j'ai été impressionnée par le nombre de donneurs. Quand j'allais faire un don en France, c'était tout le temps le désert total, mais ici, les gens font la queue pour donner, et il y a parfois une demie-heure à une heure d'attente !
Je tire mon chapeau donc à nos amis japonais qui savent se montrer très généreux à bon escient !




Ouin - je suis quand même déçue de n'avoir pas pu donner :cry:

Shizuka-jp
vétéran
vétéran
Messages : 970
Inscription : 23 avr. 2006, 09:00
Localisation : Hamamatsu

Message par Shizuka-jp » 26 juin 2006, 23:06

Il y a d'autres interdictions en rapport avec le Sida et d'autres maladies, le reglement est en effet tres severe.

Cela peut meme paraitre discriminatif envers les etrangers, mais d'un autre cote on ne peut pas reprocher aux Japonais de se montrer stricts, meme s'ils peuvent parfaitement se contaminer entre eux.

Au fait, a propos de dons, il parait qu'il n'y a pas de compatibilite possible entre la moelle des Japonais et celle de personnes d'une autre race. J'ai appris ca tout recemment, et ca m'a quand meme etonnee.

Quelqu'un en sait-il plus a ce sujet?

Avatar de l’utilisateur
hidetoshi
débutant(e)
débutant(e)
Messages : 16
Inscription : 24 juin 2006, 09:00
Localisation : le vieu Akiyama

Message par hidetoshi » 26 juin 2006, 23:08

la maladie du poulet c'est la grippe aviaire.
Lais sinin , on a quand meme le droit de recevoir du sang , quand on en a besoin ? ( je dis "on" pour les Francais du japon)

Avatar de l’utilisateur
shaahrazade
amateur
amateur
Messages : 191
Inscription : 18 juin 2006, 09:00
Localisation : Beppe

Message par shaahrazade » 26 juin 2006, 23:26

Shizuka-jp a écrit :Il y a d'autres interdictions en rapport avec le Sida et d'autres maladies, le reglement est en effet tres severe.
Évidement quand on parle de gens qui ont séjourné en Europe plus de 6 mois, tous les européens sont implicitement inclus dans le groupe. Mais les japonais qui sont allés étudier 1 an en Europe ne sont pas admis au don non plus, donc je ne pense pas que ce soit discriminatoire envers les étrangers. Après, les conditions de don sont plus ou moins les mêmes qu'en France, si on a eu une hépatite, si on a changé de partenaire sexuel dans les 6 derniers mois, si on se drogue ou qu'on a eu un vaccin dans les 3 derniers mois etc. sont autant de raison d'exclusion des centres de don.
Shizuka-jp a écrit :Au fait, a propos de dons, il parait qu'il n'y a pas de compatibilite possible entre la moelle des Japonais et celle de personnes d'une autre race. J'ai appris ca tout recemment, et ca m'a quand meme etonnee.

Quelqu'un en sait-il plus a ce sujet?
Je n'ai jamais entendu parler de ça, mais je sais que les dons de moelle ou d'organe sont très difficiles et les rejets, parfois violents, peuvent entraîner la mort du patient. Dans l'énorme majorité des cas, les dons de moelle se font à l'intérieur d'une même famille, de parents à enfants (ou le contraire) ou entre frères et soeurs. La probabilité de rejet est trop forte, surtout si la transplantation est importante, quand on prend deux sujets génétiquement "éloignés". Déjà dans la même race, deux personnes qui ne sont pas de la même famille sont génétiquement éloignées alors d'une race à l'autre, cela ne m'étonnerais pas que ce soit effectivement impossible.
Par contre, il n'y a pas de raison que cette règle ne s'applique qu'aux japonais, et il est probable que les occidentaux ne peuvent recevoir de don de la part de japonais ou de noirs africains.

Dans le cas de don d'organe, comme le coeur ou le rein, comme il n'est pas possible d'enlever le coeur d'un parent pour le transplanter au malade (à moins d'un accident providentiel !), la compatibilité minimale est recherchée (groupe sanguin, rhesus etc.), puis le système immunitaire du transplanté est totalement inhibé (grâce à une médecine très lourde !) pour éviter le rejet.

Avatar de l’utilisateur
haylme
confirmé(e)
confirmé(e)
Messages : 340
Inscription : 21 avr. 2006, 09:00
Localisation : paris

Message par haylme » 27 juin 2006, 00:20

Dans ce cas la, si un français doit recevoir une transplantation de moelle oseuse, aucun japonais ne peux le secourir ?? Il est donc condamné a attendre un donneur français potentiel (donc transport en avion etc.. temps de perdu..).

Avatar de l’utilisateur
hidetoshi
débutant(e)
débutant(e)
Messages : 16
Inscription : 24 juin 2006, 09:00
Localisation : le vieu Akiyama

Message par hidetoshi » 27 juin 2006, 01:28

Bah surement... mais a l'époque ou j'habitais en France , le don de moelle était vraiment à la mode : pub télé et radio. Donc je pense qu'il n'y a pa de probleme à ce niveau là. Faut juste que le transport de ce genre de "marchandise" soit assuré ( en sécurité!!).

Avatar de l’utilisateur
shaahrazade
amateur
amateur
Messages : 191
Inscription : 18 juin 2006, 09:00
Localisation : Beppe

Message par shaahrazade » 27 juin 2006, 08:01

Si un français ou autre étranger se retrouve dans une situation où il a besoin d'une transplantation de moelle, les médecins vont contacter l'ambassade et leur demander de joindre la famille. Si le malade est transportable, ils vont même le renvoyer en France plutôt que de faire une demande de moelle compatible.
Pour les dons de moelle, on trouve souvent des donneurs dans la famille. Qui aurait envie de voir mourir bêtement son frère ou sa mère alors qu'il suffit de lui donner un peu de moelle que notre organisme va reconstituer ?
(enfin, je dis ça mais il y a des gens dans ce cas... Question de principe ou de religion...)

Il faut aussi un peu replacer les choses dans leur contexte, on n'a pas besoin d'une greffe de moelle après un accident de voiture mais après une longue maladie comme la leucémie ou après avoir été soumis à une forte irradiation et il y a souvent le temps d'apeller un membre de la famille à la rescousse. Là où l'affaire se corse, c'est s'il n'y a pas de famille ou qu'elle n'est pas compatible...

La soeur d'une de mes amies était atteinte d'un cancer des os, comme elle était jeune et que l'équipe médicale espérait la faire vivre assez longtemps, ils n'y sont pas allés de main morte et ont remplacé pratiquement la moitié de son ossature par des prothèses !
Évidement, il lui a fallu de multiples greffes de moelle, puisqu'en enlevant les os, on enlève la moelle et qu'on en a un besoin vital pour - entre autres - fabriquer les globules rouges. Mon amie, ainsi que ses parents, ont donné autant de fois qu'il a fallu. Les médecins n'auraient pas eu l'idée d'aller chercher ailleurs que dans la famille, ils ont fait les tests de compatibilité et ils se sont révélés positifs donc les transplantations ont été possibles.

Tout ça pour dire que, quelque soit l'origine du malade, les médecins iront de toute façon directement chercher dans la famille pour les dons. On peut imaginer la situation inverse à celle que haylme décrit : un français en France qui a besoin de moelle mais sa seule famille proche est au Japon. Et bien ils vont faire attendre le malade pour savoir si ceux du Japon acceptent de faire un don...

Avatar de l’utilisateur
haylme
confirmé(e)
confirmé(e)
Messages : 340
Inscription : 21 avr. 2006, 09:00
Localisation : paris

Message par haylme » 27 juin 2006, 18:24

[Commentaire de bcg: Merci Haylme de ces précisions. J'efface les 4 ou 5 messages précédents devenus inutiles.]
butabubu a écrit :
« En réalité, dans l’espèce humaine, l’idée de « race » ne sert à rien. »
Luigi Luca Cavalli-Sforza, biologiste
Il y a déja eu une petite discution ponctualisé des commentaires de chacun dans un autre post!! c'est ici !!
[Note de modération: à rechercher dans le nouveau forum, svp]

------------------
Fin du hors sujet.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

WIKI japon pratique