La crise au Japon

Ici, on parle de la société japonaise, de ses problèmes, ses avantages et ses inconvénients.
Répondre
Avatar de l’utilisateur
GeeBee
contributeur
contributeur
Messages : 685
Inscription : 28 oct. 2006, 09:00
Localisation : Paris

La crise au Japon

Message par GeeBee » 17 mars 2009, 04:23

Bonjour, enfin Bonsoir ;)

J'aimerais connaître la situation actuelle au Japon, où en est le taux de chômage, y a-t-il des remous sociaux ?

Pour les français qui travaillent là-bas, comment le vivez-vous ? Avez-vous peur de faire partie des premiers licenciés en cas de problème (une amie japonaise m'a dit que dans sa boîte, les étrangers ont été virés en premier) ? Voyez-vous votre avenir de façon plus incertaine ?

Je veux juste tâter un peu le pouls. Je viendrai en mai (en touriste toujours) :)

Merci

Avatar de l’utilisateur
lawren00
made in Japan
made in Japan
Messages : 1619
Inscription : 16 oct. 2005, 09:00
Localisation : 水原
Contact :

Re: La crise au Japon

Message par lawren00 » 17 mars 2009, 08:24

Bonjour,

une très bonne émission de c'est dans l'air, comme d'habitude, sur la crise au Japon : http://www.france5.fr/c-dans-l-air/inde ... 2009-03-03

Peut-être certains voudront commenter.
--------
Un semestre au Japon, à l'université Kansai Gaidai à Hirakata http://encoree.net/lawren00
Des reportages sur la Corée http://encoree.net/hankuk
Et ma vie au jour le jour, même de la politique http://encoree.net/

Avatar de l’utilisateur
LupinIII
contributeur
contributeur
Messages : 640
Inscription : 14 mars 2007, 09:00

Re: La crise au Japon

Message par LupinIII » 17 mars 2009, 10:05

Comme partout, le chomage commence a monter (on doit approcher des 5% a present) et les embauches dans la plupart des entreprises sont gelees. Je travaille pour une grande societe francaise et cele fait environ 6 mois que nous ne pouvons plus recruter. J'ai remarque que les boutiques de luxe dans le quartier de Ginza se sont videes. Les japonais ont fortement reduit leur consommation. Un de mes collegues a eu une remarque tres juste l'autre jour. il a dit:"je suis passe en mode etudiant", c'est-a-dire qu'il ne depense plus que le strict minimum en attendant que l'orage passe car on ne sait pas si demain on aura encore un job.
Mais pas de problemes sociaux pour l'instant.

Avatar de l’utilisateur
orlenduz
vétéran
vétéran
Messages : 903
Inscription : 22 juin 2005, 09:00
Localisation : Tokyo

Re: La crise au Japon

Message par orlenduz » 17 mars 2009, 10:26

ça doit dépendre des secteurs mais on en entend parler bien sur.
Par exemple, dans les boites de recrutement, a licencie à tour de bras. Les recruteurs sont bien ici un indicateur de la situation économique et des embauches. Moins d'embauches ou de recherches de profils, donc moins de buisness pour ces entreprises. Il y a d'ailleurs apparemment pas mal d'étrangers dans le secteur (travaillant pour des entreprises étrangères). Il faut dire qu'il y a un paquet d'entreprises de ce type à Tokyo. Alors quand l'économie flanche un peu, ils sont certainement vite touchés...
Sinon j'entends ici ou là parler des craintes quant au renouvellement d'un contrat de travail en avril. Certains craignent réellement de perdre leur poste. On entend aussi parler de restructurations.
Maintenant, quant à savoir si la crise touche de plein fouet la consommation, je n'en ai aucune idée. Mais je n'ai pas l'impression que les japonais arrêtent de consommer tant qu'ils ont des resources (je me trompe peut-être, c'est juste une impression...)

yokozuna
débutant(e)
débutant(e)
Messages : 22
Inscription : 19 févr. 2009, 00:38

Re: La crise au Japon

Message par yokozuna » 17 mars 2009, 13:13

Bonjour,

Je travaille a Tokyo dans un grand hotel et je peux vous certifier que les japonais consomment bien moins qu'avant le debut de la crise.
Notre taux de remplissage des chambres est d'environ 50% alors que l'annee derniere il etait d'environ 70%.
Les restaurants se remplissent toujours mais la bouteille a 30000 yens ne se vend plus aussi bien qu'avant...

Le recrutement est gele et les promotions egalement.
Les "arubaitos" sont appele de mois en moins souvent et pour le personnel de l'hotel le payement des heures sup est supprime.
La fin des heures sup signifit une baisse de salaires qui n'est pas negligeable, certains de mes anciens collegues travaillent sur 2 sites pour compenser la baisse de salaires.

En ce qui concerne les problemes sociaux, chaque annee plus de 3000 japonais se suicident, cette annee ce nombre devrait plus qu'augmenter.
Le nombre de sans abri et les personnes dormant dans les "cyber cafes" devaient egalement augmente.
Toutes ces sources proviennent du japan times ou du daily yomiuri.

Avatar de l’utilisateur
LupinIII
contributeur
contributeur
Messages : 640
Inscription : 14 mars 2007, 09:00

Re: La crise au Japon

Message par LupinIII » 17 mars 2009, 13:54

J'ai remarque qu'il y plus de SDF que d'habitude dans la gare de Tokyo. Certains ont l'air assez jeune

Avatar de l’utilisateur
chtiar
débutant(e)
débutant(e)
Messages : 16
Inscription : 07 janv. 2007, 09:00
Localisation : Fuji Kawaguchiko

Re: La crise au Japon

Message par chtiar » 17 mars 2009, 21:58

je travaille également dans l'hôtellerie, et je confirme, le nombre de réservation a chuter, pour le moment même la golden week est "légère" niveau réservation.

plusieurs agences de voyage ont commencé à organiser des séminaires de recherche pour diversifier les propositions etc ...

Avatar de l’utilisateur
GeeBee
contributeur
contributeur
Messages : 685
Inscription : 28 oct. 2006, 09:00
Localisation : Paris

Re: La crise au Japon

Message par GeeBee » 17 mars 2009, 23:54

chtiar a écrit :je travaille également dans l'hôtellerie, et je confirme, le nombre de réservation a chuter, pour le moment même la golden week est "légère" niveau réservation.

plusieurs agences de voyage ont commencé à organiser des séminaires de recherche pour diversifier les propositions etc ...
Pour l'hotellerie et les établissements de vacances, c'est sans compter qu'en plus, le yen a augmenté, donc les touristes étrangers viennent moins je pense ou choisissent d'autres solutions.
Moi par exemple je m'oriente sur le couchsurfing (je me fais héberger).
Parce que bonjour la note d'hotel pour 15 jours ;)

Avatar de l’utilisateur
micky2be
amateur
amateur
Messages : 160
Inscription : 02 oct. 2006, 09:00
Localisation : Tokyo

Re: La crise au Japon

Message par micky2be » 18 mars 2009, 16:17

LupinIII a écrit :Un de mes collegues a eu une remarque tres juste l'autre jour. il a dit:"je suis passe en mode étudiant", c'est-a-dire qu'il ne dépense plus que le strict minimum en attendant que l'orage passe car on ne sait pas si demain on aura encore un job.
C'est justement le comportement à ne pas suivre car si personne ne dépense d'argent les entreprises ne tournent pas, et donc par la suite licenciement et/ou baisse des salaires
Je sais que ce n'est pas évident mais il faut faire tourné l'argent sinon tout s'écroule

c'est d'ailleurs comme ça que la crise a commencé

Avatar de l’utilisateur
nolive
amateur
amateur
Messages : 93
Inscription : 28 oct. 2006, 09:00
Localisation : Shanghai

Re: La crise au Japon

Message par nolive » 18 mars 2009, 17:31

micky2be a écrit :
LupinIII a écrit :Un de mes collegues a eu une remarque tres juste l'autre jour. il a dit:"je suis passe en mode étudiant", c'est-a-dire qu'il ne dépense plus que le strict minimum en attendant que l'orage passe car on ne sait pas si demain on aura encore un job.
C'est justement le comportement à ne pas suivre car si personne ne dépense d'argent les entreprises ne tournent pas, et donc par la suite licenciement et/ou baisse des salaires
Je sais que ce n'est pas évident mais il faut faire tourné l'argent sinon tout s'écroule

c'est d'ailleurs comme ça que la crise a commencé
sauf que c est un reflexe humain que d attendre et voir (d ou ce mode etudiant) surtout pour les japonais.

pendant l annee et demie passee a Kobe, j ai ete tres tres surpris par l actuelle frenesie de consommation, fringues, restos, voitures etc de mes amis(ou non) japonais(es) :shock:
a la limite du depenser sans compter :( Kobe n est peut etre pas le meilleur exemple car il faut montrer que l on a de la rgent la-bas mais j ai aussi observe ce comporetment a travers le pays :!:

je vais donner mon analyse perso de Engineering Manager dans l indutsrie auto, je ne me revendique pas economiste mais je partage ici mon experience.

quand j ai voulu demarrer des placements (hors immobilier) je me suis fait gentiement proposer un max de 0.7% sur placements BRUT :shock:
le taux de l epargne est tres bas, comme est celui du credit d ou pour moi un "interet" ou une "facilitee" a consommer :P
le systeme tel que je l ai vecu ne m a donc pas incite a epargner egalement mais plutot a suivre le flot et acheter/acheter/acheter :shock: ajoute a cela un yen faible par rapport a leuro en 2008 et j etais ravi de l aubaine :D
bonjour les degats quand ma compagnie a du payer mon demenagement de Kobe a Shanghai, il y avait beaucoup de biens dans le bateau :lol:

j ai aussi decouvert pendant mon temps la-bas que mon taux d imposition en tant que resident japonais serait bine plus favorable que en restant sur le mode expatrie :mrgreen:
des 45% que je devais payer en Allemagne :shock: (ma boite est allemande 8) ) il ne restait que autour de 11% si je suivais la position de contribuable local....je n ai pas hesite :D

ceci, la aussi a mon avis de non-economiste, fait pour beaucoup dans la consommation des menages, moins d impots donc plus d argent net pour consommer CQFD (je sais ca n est pas aussi simple :roll: )

Avatar de l’utilisateur
lawren00
made in Japan
made in Japan
Messages : 1619
Inscription : 16 oct. 2005, 09:00
Localisation : 水原
Contact :

Re: La crise au Japon

Message par lawren00 » 18 mars 2009, 22:01

micky2be a écrit :
LupinIII a écrit :Un de mes collegues a eu une remarque tres juste l'autre jour. il a dit:"je suis passe en mode étudiant", c'est-a-dire qu'il ne dépense plus que le strict minimum en attendant que l'orage passe car on ne sait pas si demain on aura encore un job.
C'est justement le comportement à ne pas suivre car si personne ne dépense d'argent les entreprises ne tournent pas, et donc par la suite licenciement et/ou baisse des salaires
Je sais que ce n'est pas évident mais il faut faire tourné l'argent sinon tout s'écroule

c'est d'ailleurs comme ça que la crise a commencé
C'est le comportement à ne pas suivre dans l'intérêt de qui? :?

PS: pour information, la crise a commencé parce qu'un état a cru bon d'inciter à consommer des gens qui n'en avaient pas les moyens. http://fr.wikipedia.org/wiki/Crise_fina ... _2007-2009
--------
Un semestre au Japon, à l'université Kansai Gaidai à Hirakata http://encoree.net/lawren00
Des reportages sur la Corée http://encoree.net/hankuk
Et ma vie au jour le jour, même de la politique http://encoree.net/

Avatar de l’utilisateur
micky2be
amateur
amateur
Messages : 160
Inscription : 02 oct. 2006, 09:00
Localisation : Tokyo

Re: La crise au Japon

Message par micky2be » 12 juin 2009, 12:38

la crise est du a cause de prêt bancaire attribué a n'importe qui
et suite a crash d'une banque et a la sur-information, des millions de personnes ont retiré leur argent de leur banque qui a causé la faillite d'autre banque, puis effet boule de neige
si l'argent ne circule pas, les compagnie ne survivent pas

Avatar de l’utilisateur
bcg
gorôkôsama
gorôkôsama
Messages : 4931
Inscription : 30 juin 2004, 09:00
Localisation : Tokyo - Nippori
Contact :

Re: La crise au Japon

Message par bcg » 12 juin 2009, 15:41

Bonjour,

Peux-tu citer tes sources, s'il te plaît?
micky2be a écrit :la crise est du a cause de prêt bancaire attribué a n'importe qui
et suite a crash d'une banque et a la sur-information, des millions de personnes ont retiré leur argent de leur banque qui a causé la faillite d'autre banque...

Avatar de l’utilisateur
Dracomidori
amateur
amateur
Messages : 173
Inscription : 11 août 2007, 09:00
Localisation : NasuKarasuyama-Japon
Contact :

Re: La crise au Japon

Message par Dracomidori » 12 juin 2009, 16:40

Je suis bien place pour en parler...Je travaillais dans une grosse boite qui fabrique des pièces pour automobile(pièces moteurs), j'étais en maintenance, c'est-a-dire que j'apportais les KANAGATA(moules) aux presses hydrauliques. Avant moi, au moins huit personnes (japonais) ont essaye mais on arrête car c'est un boulot très physique. Je me débrouillais si bien que mon chef voulait me faire "sha in" mais les plus hauts places(l'entreprise est une corporation) ont juges que je n'étais plus nécessaire et comme ils avaient décidé de licencier les personnes embauchées a partir d'Avril 2008 et bien je suis tombe dedans...Cependant étant réellement nécessaire, mon chef s'est arrange pour me réembaucher fin Juillet...Le "hic" est que la boite risque de disparaitre des l'année prochaine...
En attendant, j'ai le droit aux "assedic"japonaises pour trois mois sous conditions de chercher un emploi entre temps...

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités

WIKI japon pratique