Le Japon que vous concevez avant de venir

Ici, on parle de la société japonaise, de ses problèmes, ses avantages et ses inconvénients.
Répondre
Avatar de l’utilisateur
sydenham
bienvenu(e)
bienvenu(e)
Messages : 7
Inscription : 16 sept. 2006, 09:00

Le Japon que vous concevez avant de venir

Message par sydenham » 24 oct. 2006, 00:21

Bonjour,

Le sujet est peut-etre hors sujet. Je suis une personne d'origine japonaise qui assure dans une Joshidai (universite des filles) un cours de culture comparee franco-japonaise. En fait, c'est un cours de langue de niveau soi-disant superieur, mais en realite il me semble toutes les semaines davantage que les jeunes Japonaises (20 a 22 ans) sont maintenant bien plus deconnectes de France, que dans mon temps (je suis l'enfant du "bubble"), dont leur niveau de langue ne me permit pas d'entree de jeu de leur donner des lectures compliquees de litterature ou philosophie francaise... donc voila j'ai fait de mon cours un cours de civilisation comparee.

J'ai commence en septembre avec Stupeur et tremblement, puis m'achemine peu a peu au sujet des femmes independantes japonaises, etc. Mais la, je me bloque. Je n'arrive pas a trouver des materiels qui expliqueraient la question fondementale comment cela se fait que certains Occidentaux arrivent au Japon avec des images precisement esthetiques et attentes presque romantiques. Quelles furent les sources de ces sentiments personnels ou cette certitude du depaysement le plus total, qui ont certainement nourri leur representation d'eux-memes et du monde?

Quelqu'un sur le point de partir pour la premiere fois au Japon, pourrait-il m'eclairer sur ce point?

Merci infiniment d'avance

Ours polaire

Avatar de l’utilisateur
Hojo
débutant(e)
débutant(e)
Messages : 30
Inscription : 29 oct. 2005, 09:00
Localisation : Près de Paris (Bye Osaka *snif*)

Message par Hojo » 24 oct. 2006, 02:08

Bonjour,

Je pense que chez les "jeunes", LE facteur à prendre en compte est l'image véhiculé par les mangas et anime.
Beaucoup de français pensent que ce qu'ils peuvent y voir représente le Japon et ses habitants.

Quand au français moyen, il faut avouer qu'il y a peu de documentaires sur le Japon, et encore moins de documentaires sérieux.
La plupart de ces documentaires sont à propos de tout ce qu'il y a de plus extrèmes au Japon.

Je pense que c'est de là que provient les illusions des français.


Pour ma part, j'ai séjourné au Japon qu'un seul mois, donc je ne sais pas si mon expérience est vraiment parlante.
Ma vision du Japon, avant d'y aller, a été forgée par les arts martiaux, les anime, les mangas, les documentaires, des lectures, des remises en causes sur tout ça et puis en rencontrant des amis japonais.
Je ne me suis pas vraiment senti dépaysé en arrivant làbas, il n'y a pas eu de choc culturel pour moi. Il faut aussi dire que je ne m'attendais pas à quelquechose de particulier, je suis arrivé avec l'esprit ouvert.


J'espère que cela a répondu en parti à ta question.

Yoann

Avatar de l’utilisateur
ELTdG
vétéran
vétéran
Messages : 857
Inscription : 26 mai 2004, 09:00
Localisation : Dans la jungle / au Japon

Message par ELTdG » 24 oct. 2006, 09:11

Ô Sydenham, enfant de la bulle !

Tout d'abord bonjour ! J'espère que tu participeras activement à ce forum car ton point de vue enrichirait sans doute beaucoup nos débats très franco-français...

Il ne faut sans doute pas généraliser mon cas personnel...

Avant de partir, l'image que j'avais du Japon était plutôt vague et diffuse, une image en pointillé façonné par tous les clichés colleportés par les média français pendant une vingtaine d'année, par quelques aventures ouïes d'hommes qui ont vu l'homme qui a vu le Japon, une image incohérente, bourrée de contradiction et pas forcément romantique du tout. Ça n'était pas aussi sombre que <i>Stupeur et Tremblements</i> mais pas radicalement éloigné. Je précise que je n'étais pas <i>otaku</i> (j'ose espérer que je ne le suis toujours pas), ni fan d'arts martiaux ni de littérature japonaise avant de partir, et que c'est justement pour cette raison que j'ai décidé de partir vers ce grand inconnu pour juger par moi-même.

Désolé de ne pas te fournir des références directement exploitables pour tes cours.

Avatar de l’utilisateur
lawren00
made in Japan
made in Japan
Messages : 1619
Inscription : 16 oct. 2005, 09:00
Localisation : 水原
Contact :

Message par lawren00 » 24 oct. 2006, 13:53

Bonjour,

personnellement avant de venir pour la première fois au Japon il y a 6 ans, je n'avais qu'une très vague idée de ce que c'était. Pour moi, c'était avant tous les technologies, les jeux vidéos, notre futur. D'où vous vient cette idée selon laquelle les français y auraient trouvé une image romantique? Peut être parlez-vous dans l'autre sens, les japonais qui vont et qui veulent aller en France y sont motivés parce que la France, c'est le pays du romantique? A ce moment là, je trouve qu'il serait intéressant de leur faire définir ce qu'est le romantisme.

Bon courage
--------
Un semestre au Japon, à l'université Kansai Gaidai à Hirakata http://encoree.net/lawren00
Des reportages sur la Corée http://encoree.net/hankuk
Et ma vie au jour le jour, même de la politique http://encoree.net/

Avatar de l’utilisateur
bcg
gorôkôsama
gorôkôsama
Messages : 4939
Inscription : 30 juin 2004, 09:00
Localisation : Tokyo - Nippori
Contact :

Re: Le Japon que vous concevez avant de venir

Message par bcg » 24 oct. 2006, 14:53

Bonjour Sydenham,

Tout d'abord, je me réjouis de votre participation au forum qui pourra éclairer nos débats généralement franco-français, comme quelqu'un l'a déjà souligné.

Vous trouverez peut-être des éléments de réponse à votre question dans la rubrique intitulée "Le déclic pour le Japon". (Qu'est-ce qui vous a fait aimer le Japon ou vous y intéresser? Quel a été le déclic pour vous?)

À moins que vous ne trouviez des réponses très différentes de ce que vous attendez!...
sydenham a écrit :... Je n'arrive pas a trouver des materiels qui expliqueraient la question fondementale comment cela se fait que certains Occidentaux arrivent au Japon avec des images precisement esthetiques et attentes presque romantiques. Quelles furent les sources de ces sentiments personnels ou cette certitude du depaysement le plus total, qui ont certainement nourri leur representation d'eux-memes et du monde?...

Avatar de l’utilisateur
Hachiryu
tatamisé
tatamisé
Messages : 1209
Inscription : 07 mai 2004, 09:00
Localisation : Nagoya

Message par Hachiryu » 24 oct. 2006, 19:39

Bonjour Sydenham,

Un sujet qui me passionne... mais dont je suis loin d'avoir fait le tour en tout cas pas en ce qui concerne les relations franco-japonaises.

Tirés de ma bibliothèque quelques ouvrages de référence assez intéressants:

D'abord pour une réflexion théorique sur le (les ) stéréotypes:
Stereotypes & Stereotyping par C.Neil Macrae, Charles Stangor et Miles Hewstone, Guilford Press. Une référence en la matière.

Toujours référence, pour voir un peu sur quel domaine touchant au Japon on a écrit en français:
- Le Japon en langue française, par Patrick Beillevaire, par Editions Kimé

Pour étudier les origine des échanges des idées et donc des représentations réciproques:
-L'Europe au prisme du Japon XVIeme - XVIIIème siècle, par Jacques Proust. chez Albin Michel

Plus contemporain:
-La Tentation de la France, la Tentation du Japon, Regards croisés, sous la direction de Michael Ferrier,Editions Philippe Picquier
Il y a toute une partie fondamentale qui va expliquer l'origine du regard actuel à mon avis, c'est à dire tel qu'il a été élaboré dans les écrits de Victor Segalen, Claude Barthes, on peut aussi ajouter Henri Michaux et Nicolas Bouvier éviedmment, dans la littérature populaire Pierre Loti (c'est lui qui est à l'origine de l'entrée dans le vocabulaire français de "musume"... qui est devenu mousmée, avec en sens populaire, le sens de femme, compagne).

je crois qu' au niveau littéraire il ne faut pas rater ces Segalen, Bouvier, Michaux, Barthes pour comprendre les origines des images nourries et véhiculées actuellement ont des origines. Après, au niveau contemporain on a la superposition à ces images, ces stéréotypes lointains, des volontés politiques de véhiculer des représentations particulières dans des buts particuliers. Voir Chirac et sa fascination pour le Sumo et les arts asiatiques après Edith Cresson et son mépris des fourmis et des cages à lapins.

En anglais:
The Idea of Japan, Western images, Western Myths, par Ian Littlewood, chez Ivan R.Dee, qui nous sort du contexte français.

Pour une approche au niveau linguistique, quelque chose qu'il peut être intéressant de présenter aux étudiants (je l'ai moi-même) fait pour qu'ils appréhendent, même à un niveau de base, les différences culturelles par la langue:

-Bonjour-Konichiwa, par Jocelyne Sourisseau, chez L'Harmattan, sur la communication interculturelle et ses problèmes.

-un livre passionnant par deux linguistes:
日本語の森を歩いて
フランス語から見た日本語額
フランス・ドルヌ et 小林康夫
chez 講談社現代新書

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

WIKI japon pratique