Une Japonaise peut-elle enseigner le japonais en France?

Échange d'infos et d'expériences sur des formations de japonais et disciplines connexes.
Répondre
Avatar de l’utilisateur
damiencaze
débutant(e)
débutant(e)
Messages : 26
Inscription : 22 août 2007, 09:00

Une Japonaise peut-elle enseigner le japonais en France?

Message par damiencaze »

Bonjour,
Voilà, tout est dans le titre, et je crois que ce sujet diffère des autres, où il me semble qu'il était surtout question pour un Français d'enseigner le japonais en France. Ici il est question pour une Japonaise d'enseigner sa langue à l'étranger, notamment en France. Elle se demande quel type de diplome est nécessaire, quels types d'établissements recherchent des profs. Je précise qu'elle est sortie d'une tankin daigaku, soit un cycle de deux ans, et qu'il lui a plusieurs fois été dit qu'un cycle de quatre ans validé était nécessaire pour enseigner à l'étranger. Ce qui l'obligerait à redébourser une somme monstrueuse pour deux ans d'étude, on connait le système japonais. Elle apprend le français et est en pleine formation pour obtenir un diplome de nihongo kyoshi, si en tout cas elle passe avec succes le test qui arrive en octobre, et qui lui permet d'enseigner le japonais aux étrangers, mais au Japon. Je me demandais si certains d'entre vous avaient eu l'expérience avec des amis Japonais, quel chemin ils ont pris, comment ils s'en sont sortis... Je me doute que le portrait de l'agrégé au parcours nickel en France et au Japon est un gros pilier, mais sait-on jamais. Bien sur, elle va demander dans son coin, mais tous les conseils sont bons à prendre. Je vous remercie!
Damien

Avatar de l’utilisateur
Alex_94
débutant(e)
débutant(e)
Messages : 27
Inscription : 21 juil. 2010, 18:49
Localisation : Tokyo, Japon

Re: Une Japonaise peut-elle enseigner le japonais en France?

Message par Alex_94 »

Salut Damien,

Je suis étudiant en Grande Ecole (école d'ingénieur) et je suis en 2e langue vivante, des cours de japonais dispensés par une Japonaise. Autant dire qu'il est tout à fait possible pour une japonaise d'enseigner le japonais en France et même apprécié (après tout qui mieux qu'un(e) japonais(e) pour enseigner le japonais ^^)

Bien que l'enseignement en Université soit assez difficile d'accès si les diplômes requis ne sont pas obtenus, je peux dire que les grandes écoles (de commerce ou d'ingénieur) sont une piste à exploiter. De nombreux élèves désirent apprendre le japonais mais encore trop peu d'écoles proposent le japonais en 2e langue. Par exemple, dans la mienne, il n'y avait pas de japonais il y a encore 2ans et c'est à la demande des élèves (bon il en faut un certain nombre quand même) que l'école a ouvert une classe de japonais. Alors il me semble qu'ils aient contacté la maison de la culture du Japon à Paris qui a détaché un professeur. D'ailleurs, c'est une bonne adresse pour obtenir des infos sur cette situation a priori.

Concernant les diplômes, je ne sais pas vraiment, mais en sachant que 99% des étudiants qui arrivent en école sont débutants en japonais et qu'il n'y a que 2h par semaine de consacrer à la 2e langue vivante (donc pas vraiment le temps d'aller loin), je pense qu'il y a possibilité pour qu'une école ayant besoin d'un professeur de japonais, "ferme les yeux" sur les années d'études manquantes. Et le fait que cela soit une japonaise est quand même un avantage ^^(quand on voit le nombre d'erreurs qu'il y a dans les livres de japonais écrit par les français...)

Avatar de l’utilisateur
damiencaze
débutant(e)
débutant(e)
Messages : 26
Inscription : 22 août 2007, 09:00

Re: Une Japonaise peut-elle enseigner le japonais en France?

Message par damiencaze »

Super Alex, merci pour ton excellente réponse. Les Grandes Ecoles et la Maison de la culture du Japon je n'y avais pas pensé... Je note tout ça, et te souhaite bon courage pour l'étude de cette drole de langue!
Damien

zenpuku
contributeur
contributeur
Messages : 507
Inscription : 10 janv. 2009, 07:45

Re: Une Japonaise peut-elle enseigner le japonais en France?

Message par zenpuku »

Alex_94 a écrit :^^(quand on voit le nombre d'erreurs qu'il y a dans les livres de japonais écrit par les français...)
Attention à ne pas généraliser !
avec 2h de cours par semaine, tu as le niveau pour juger ??
tu pourrais donner des exemples concrets d'ouvrages à éviter ou bien tu reprends les arguments de ton enseignante japonaise ?

Avatar de l’utilisateur
Alex_94
débutant(e)
débutant(e)
Messages : 27
Inscription : 21 juil. 2010, 18:49
Localisation : Tokyo, Japon

Re: Une Japonaise peut-elle enseigner le japonais en France?

Message par Alex_94 »

Tu as raison zenpuku, il ne faut pas généraliser.

Malgré tout, le fait que mes 2h par semaine et mon niveau actuel (4 kyuu ou N5 dans le nouveau système) me permette de déceler de grosses erreurs crédibilise d'autant plus mon argument.

Je peux citer par exemple le Manekineko Japonais aux éditions ellipses qui considère encore que le "desu" est le verbe être et dont les leçons sont, pour ma part, aussi claires que l'eau du Gange... (à noter que ce livre constitue une méthode de japonais le lycée. Tout pour bien commencer en quelque sorte...)

Je peux citer aussi Les mots du japonais toujours aux éditions ellipses (bon je n'ai rien contre cette maison d'édition qui édite par ailleurs de très bons livres mais là pas de chance, ça tombe encore sur eux) dont le nombre de fautes de traduction est proprement scandaleux (livre que j'ai revendu il y a 3ans et au bout d'une semaine...)

Et enfin, je suis quand même assez grand pour me faire ma propre opinion et ne pas boire les paroles de mon professeur de japonais...

zenpuku
contributeur
contributeur
Messages : 507
Inscription : 10 janv. 2009, 07:45

Re: Une Japonaise peut-elle enseigner le japonais en France?

Message par zenpuku »

Relis bien la terminologie employée,
[quote="Alex_94"] ...qui considère encore que le "desu" est le verbe être . quote]
en particulier si le "est" que tu utilises l'est vraiment dans ce sens. Tu verras que ce n'est pas exactement cela qui est expliqué. Tu peux aussi comprendre que pour des lycéens l'emploi de l'expression " la copule desu" (expression utilisée aux Langues O ou dans l'enseignement universitaire) n'est pas forcément très claire ni parlante pour des élèves de seconde.
Les manekineko et le NekonoTe font partie des ouvrages en français qui permettent d'apprendre de manière systématique et grammaticalement correcte le japonais.
Il ne faut pas croire que n'importe qui soit capable d'enseigner correctement sa langue maternelle à des étrangers. Bien souvent on est incapable de donner des explications grammaticales, car on n'a pas été formé à cela.
Quand tu auras atteint le niveau 2, tu comprendras mieux .
En attendant, bon courage pour ton apprentissage du japonais, si je comprends bien, en 3 ans d'apprentissage tu es toujours au niveau 5 ???

Avatar de l’utilisateur
Alex_94
débutant(e)
débutant(e)
Messages : 27
Inscription : 21 juil. 2010, 18:49
Localisation : Tokyo, Japon

Re: Une Japonaise peut-elle enseigner le japonais en France?

Message par Alex_94 »

Merci pour tes encouragements.

En fait, cela ne fait qu'une seule année que j'étudie le japonais véritablement avec un professeur dans le cadre de ma 2e langue vivante en école d'ingénieur (2h par semaine pour rappel). Disons que j'ai voulu commencer par mes propres moyens il y a 3ans mais il est clair que sans professeur et avec un emploi du temps disponible quasi inexistant avec la prépa (maths sup, maths spé), je n'ai quasiment rien fait (des kanas vite oubliés sans pratique et un peu de vocabulaire)...

Tu as tout a fait raison en disant que tout le monde ne peut pas enseigner sa langue maternelle car la méthode est d'autant plus importante dans ce genre d'enseignement qui demande un gros effort de mémoire. Néanmoins, il me semble qu'elle a déjà passé, ou va le faire, un test qui certifie qu'elle peut enseigner le japonais à des étrangers donc elle n'est pas novice en la matière.

zenpuku
contributeur
contributeur
Messages : 507
Inscription : 10 janv. 2009, 07:45

Re: Une Japonaise peut-elle enseigner le japonais en France?

Message par zenpuku »

Oui tout à fait, l'amie de Damien prépare un diplôme qui lui donnera un savoir-faire et une certaine légitimité, car sans être sortie d'une université japonaise en 4 ans, elle risque fort d'être particulièrement snobée ...
Elle ne pourrait effectivement enseigner que par des cours particuliers, des cours dans des écoles de langue privées, des vacations (personnel non-statutaire) dans des écoles d'ingénieur ou de commerce ou dans des établissements privés.
Elle ne pourra pas enseigner dans le secondaire public français sur un temps complet, car il faut être titulaire d'une agrégation, ni dans les départements d'enseignement du japonais des universités françaises où il faut posséder au moins un niveau maîtrise pour obtenir des vacations, la norme tendant à s'aligner plutôt sur un niveau doctorat étant donné la concurrence.
Il faut qu'elle consulte l'Association des enseignants de japonais en France, AEJF, qui regroupe essentiellement les enseignants de langue maternelle japonaise. Elle y obtiendra beaucoup de renseignements donnés par ceux qui ont déjà fait le chemin qu'elle envisage de prendre.
http://aejf.asso.fr/

Folky
débutant(e)
débutant(e)
Messages : 20
Inscription : 24 sept. 2010, 23:36

Re: Une Japonaise peut-elle enseigner le japonais en France?

Message par Folky »

Et sinon pourquoi ne pas se renseigner directement auprès d'écoles privées comme AAA ? (là où j'apprends le Japonais en cours du soir) Par contre je ne connais pas du tout les modalités d'embauchedes professeurs... Mais cela pourrait être une voie... ^^

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 15 invités