Je me sens isolé et inquiet.

Échanges d'infos sur les problèmes rencontrés pour l'éducation des enfants au Japon.
Répondre
pierreandre
bienvenu(e)
bienvenu(e)
Messages : 7
Inscription : 06 mars 2008, 11:10
Localisation : Tokorozawa shi (Saitama Ken)

Je me sens isolé et inquiet.

Message par pierreandre » 12 mars 2008, 20:55

Bonjour,
Je m'appelle Pierre, mon epouse est japonaise, et nous venons d'avoir une petite princesse, qui a 5 mois aujourd'hui.
Nous vivons dans la banlieu nord de Tokyo, en pleine harmonie.
Cependant, j'ai des soucis pour le futur, concernant la communication.
Je parle un peu japonais, mais la route est encore longue, enfin, je pence que j'apprendrai spontanement grace a ma petite princesse.
J'aimerai que ma fille parle le francais, de facon a ce que nous puissions avoir des discutions en francais, dans le futur.
J'ai vu qu'il y avait bcp d'enfant bilingue, cela me rassure :D .
En ce qui me concerne, je travaille bcp, et je ne donne pas bcp de mon temps a ma fille malheureusement. Dans ces conditions, je ne sais pas si elle pourra apprendre le francais facilement... Je suis un peu inquiet.
Pour ce forum, je n'ai pas de demande specifique ou de debat a lancer, juste, je me sent un peu isole, et si quelqu'un pourrai me parler de son experience perso, ou si d'autre personne se reconnaissent dans la lecture de ce message, de former un groupe d'ami,
sa serrait sympa :D
Pierre.

Avatar de l’utilisateur
bcg
gorôkôsama
gorôkôsama
Messages : 4939
Inscription : 30 juin 2004, 09:00
Localisation : Tokyo - Nippori
Contact :

Re: Je me sent isole, et inquiet.

Message par bcg » 13 mars 2008, 09:31

Bonjour Pierre et bienvenue sur ce forum!

Je comprends parfaitement ton sentiment d'isolement. Malheureusement, je crains qu'il n'aille en s'amplifiant si tu ne prends pas des mesures drastiques. Je ne pense pas en effet que l'apprentissage du japonais se fera "spontanément" comme tu sembles le croire, par la magie de l'arrivée d'une petite princesse. Au contraire, celle-ci sera de plus en plus intégrée naturellement dans son environnement japonais et toi, si tu stagnes en japonais, tu te sentiras de plus en plus seul... :(
Pour remédier à cela, ou plutôt le prévenir, il faudrait que tu penses à un programme d'apprentissage systématique du japonais avec une progression. Ceci signifie aussi que tu devrais y consacrer du temps. Ce qui veut dire, surtout dans ton cas --quelqu'un de déjà très pris-- que cela te demandera des sacrifices, en temps et probablement en argent.

Nous sommes prêts à t'aider et à te conseiller sur ce forum avec des propositions concrètes. Il y a aussi déjà beaucoup d'informations à ta disposition.

pierreandre
bienvenu(e)
bienvenu(e)
Messages : 7
Inscription : 06 mars 2008, 11:10
Localisation : Tokorozawa shi (Saitama Ken)

Re: Je me sent isole, et inquiet.

Message par pierreandre » 13 mars 2008, 11:57

Bonjour bcg,
Ton message me touche bcp, cela me fait plaisir de lire ton message :D
merci.
Oui, cela est tres vrai ce que tu me dit.
citation: "celle-ci sera de plus en plus intégrée naturellement dans son environnement japonais"
Oui, cela est vrai, et sa ne me gene pas (trop). Dans mon cas, je me demande bien comment vais-je bien pouvoir m'y prendre pour l'initier a un environnement francais.
Peut-etre que cela ne marchera pas, prisonnier d'un systeme professionnel ne me laissant que tres peu de temps libres...
Ou au contraire, l'amour prendra le dessus, et ma petite princesse ce montrera naturellement "curieuse" a l'egard de la culture francaise et a la langue, surtout.
En fait, je ne sais pas comment tout cela va se mettre en place, et c'est bien cela qui m'inquiete.
C'est mon premier bebe aussi. Je suis jeune (24) et peu experimenter.
J'habite dans un monde totalement etranger a tout ce que nous pouvons connaitre, ou nos reperes sont ici, une source de tromperie ineluctable.
Tout cela n'est pas facile a gerer.
Bon, je me pose peut-etre trop de questions.

Avec la belle famille aussi, une autre source de stress... Ils sont tres gentil je les aime bcp, cepandant ils sont quelque peu envahissant, ce qui veut dire que dans le petit dimanche de libre dont je dispose, je doit me faire une petite place, pour jouer en priver avec ma fille. Une petite place qui dure une vaintaine de minutes, le temps que la belle mere revienne des courses...
Mais cela est un autre "probleme"...

Sans parler que lorsque je parle en francais a ma fille, sa fait rire la galerie... sa me rend hazukashi, et du coup je ne parle plus(en francais..).

Je suis pas trop negatif quand-meme?
J'en fait peut-etre trop?
Qu'es-ce que-vous en penssez?
Il y a t'il d'autre personne des cas similaire?
J'espere ne pas etre un cas isole!

Shizuka-jp
vétéran
vétéran
Messages : 970
Inscription : 23 avr. 2006, 09:00
Localisation : Hamamatsu

Re: Je me sent isole, et inquiet.

Message par Shizuka-jp » 18 mars 2008, 10:33

Bonjour Pierre,

Je voudrais te rassurer un peu en ce qui concerne l'acquisition de la langue.

J'ai de nombreux amis étrangers qui sont au Japon dans des conditions similaires, travaillant en usine, et venus au Japon sans avoir appris la langue.

Après plusieurs années de séjour, la plupart ont un niveau de langue tout à fait honorable, du moins en ce qui concerne le japonais parlé.

Les personnes qui ne font pas de progrès sont celles qui restent trop confinées chez elles, ne travaillent pas, et n'ont pas beaucoup de contact avec les Japonais.

Avec ta fille, vous serez amenés à avoir de nombreux contacts avec d'autres personnes, notamment dans le milieu scolaire, dès qu'elle ira au jardin d'enfants, ou à la crèche, si ton épouse travaille.

Et puis ton épouse est Japonaise, et tu pourras lui demander des conseils en japonais, les mots ou expressions que tu ne connais pas.

Tu es jeune, à mon avis tu vas apprendre vite, il ne faut pas te faire trop de soucis! Il faut seulement que tu sois le plus réceptif possible, et pas trop timide.

Pour l'écrit, cela ne s'apprend hélas pas tout seul, et si tu souhaites lire et écrire, il faut sans doute que tu songes à prendre des cours. J'ai une amie qui dirige une petite école de Kumon, c'est un système pour les enfants, on peut choisir les matières qu'on souhaite travailler, anglais, calcul, maths, kanjis, etc...Ces petites écoles se trouvent un peu partout, et mon amie me disait qu'elle avait parmi ses élèves plusieurs adultes étrangers, qui venaient "plancher" les kanjis. Ils travaillent sur des "drills" (exercices écrits), et on avance selon son rythme. Ton épouse connaît sûrement.

Pour ce qui est du bilinguisme de ta fille, c'est un peu plus complexe comme sujet, je pense qu'il a été abordé plusieurs fois dans ce forum.

Avatar de l’utilisateur
bcg
gorôkôsama
gorôkôsama
Messages : 4939
Inscription : 30 juin 2004, 09:00
Localisation : Tokyo - Nippori
Contact :

Re: Je me sent isole, et inquiet.

Message par bcg » 18 mars 2008, 13:14

Bonjour,

Il faut bien être conscient du fait qu'un apprentissage approximatif, sur le tas, donnera une maîtrise approximative, et par conséquent une intégration approximative. Il vaut mieux consolider les acquis de son milieu naturel avec des acquis d'un apprentissage structuré. Les deux fonctionneront en synergie et l'intégration s'en fera d'autant mieux et plus vite.
Je crois qu'on peut dire que son intégration sera directement proportionnelle à son investissement relationnel et à son investissement (apprentissage) dans la langue japonaise, surtout orale, dans un premier temps.
Et pour rassurer... :) je dirais qu'il ne faut pas s'en faire une montagne mais progresser régulièrement et donc s'y mettre sérieusement le plus tôt possible! Surtout ne pas se dire qu'avec le temps (seulement) ça va s'arranger! Ça ce serait une grossière erreur.
Shizuka-jp a écrit :... Après plusieurs années de séjour, la plupart ont un niveau de langue tout à fait honorable, du moins en ce qui concerne le japonais parlé.
Les personnes qui ne font pas de progrès sont celles qui restent trop confinées chez elles, ne travaillent pas, et n'ont pas beaucoup de contact avec les Japonais...

Avatar de l’utilisateur
ganko
amateur
amateur
Messages : 53
Inscription : 20 mars 2006, 09:00
Localisation : tokyo shirakawa

Re: Je me sens isolé et inquiet.

Message par ganko » 18 mars 2008, 17:38

hello Pierre

Comme toi, je suis francais, ma femme est japonaise avec non pas 1 mais 2 enfants; 3 ans et 1 an et demi.
je me suis beaucoup creuse la tete a savoir comment mes enfants pourront apprendre le francais, un bon francais.
Surtout ma fille commence a parler maintenant .... en japonais... je suis content qu elle puisse parler japonais mais d un cote, ca doit peut etre touchee ma fierte de francais ou je ne sais quoi mais ca fait mal...
Je veux l'envoyer au lycee francais de tokyo car je ne sais pas combien de temps on restera au japon.
Si dans quelques annees nous decidons de repartir pour la france et que mes enfants ne parlent pas "correctement" francais, cela risque de poser probleme. Bien sur si tu habites saitama peut etre que le lycee francais est un peu eloigne ...
voila ce que je peux te dire pour l'instant mais surtout accroche toi et pour ta belle famille, excuse moi mais tu dois t imposer, ils ont deja la chance de voir leur petite fille (pas tes parents ) alors si ta femme ne le comprend pas explique lui et elle arangera les choses.
a plus

Avatar de l’utilisateur
Pascal
pro du Japon
pro du Japon
Messages : 1033
Inscription : 22 nov. 2003, 09:00
Localisation : Kyoto

Re: Je me sens isolé et inquiet.

Message par Pascal » 18 mars 2008, 21:27

Bonjour!
Ou au contraire, l'amour prendra le dessus, et ma petite princesse ce montrera naturellement "curieuse" a
l'egard de la culture francaise et a la langue, surtout.
Curiosité, c'est possible, mais votre enfant ne sera pas parfaitement bilingue. Je n'ai jamais vu
un binational (franco japonais) vraiment bilingue. Je précise: pour moi, un enfant parfaitement
bilingue serait non pas un(e) gamin(e) qui peut parler "couramment"(1) les deux langues, mais qui serait
capable à 15 ans dans les deux langues de rédiger sans trop d'efforts un texte simple, de lire sans trop
d'efforts Mishima ou Victor Hugo.

(1) Couramment dépend tellement du sens qu'on lui donne que ce mot n'a aucun sens.

Si je puis me permettre un conseil, vous n'avez pas à avoir honte de parler français à
votre enfant. C'est ce que j'ai toujours fait, ça faisait parfois rire au début, plus maintenant.
La langue principale de mon fils est le japonais, mais il comprend relativement bien
le français parce que je lui ai toujours parlé de cette façon. Il le comprend sans l'avoir étudié,
avec peut-être le niveau d'un gamin de 7 ou 8 ans. Cerise sur le gâteau, de temps en temps
maintenant, me répond ou me parle en français pour déconner, surtout. Je corrige les fautes,
je ne force rien. C'est peut-être la curiosité dont vous parlez.

Pour résumer, la 2ème langue viendra peut-être "gratuitement", sans effort, mais jamais avec un
niveau comparable à sa langue principale. Ou alors, il n'y a pas de secret, il faudra lui faire faire
les deux systèmes en même temps, avec au moins deux heures de français par jour dispensées par
un pro, pas par vous après le travail.

Le lycée français, c'est très bien mais pensez surtout à l'enfant. Ne pas le faire aller à l'école trop loin.
Et puis aussi penser que si vous n'êtes à la maison que le soir, l'enfant n'est plus réceptif. Il ne sera
donc pas possible de faire des prouesses en matière d'enseignement.
Et puis tâchez surtout de décider avant ses 6 ans si vous le mettez à l'école française ou japonaise.
Changer en cours de route est à mon avis une excellente recette pour l'échec scolaire.

Pascal
Dernière modification par Pascal le 20 mars 2008, 17:10, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Hachiryu
tatamisé
tatamisé
Messages : 1209
Inscription : 07 mai 2004, 09:00
Localisation : Nagoya

Re: Je me sens isolé et inquiet.

Message par Hachiryu » 19 mars 2008, 14:29

Je souscris entièrement à ce que vient de dire Pascal concernant le bilinguisme et le fait de ne pas forcer les enfants, sauf si on est vraiment extrêmement disponible en matière de temps.
C'est très important de continuer à parler à votre petite fille en français, même si les personnes autour de vous ont l'air de trouver cela drôle; comme dit Ganko, il faut vous imposer dans ce domaine auprès de votre belle-famille et vous permettre de passer du temps avec votre petite fille. Par contre je pense qu'il est bien de se rappeler qu'au Japon, on rit aussi quand on est gêné ou tout simplement pour se donner une contenance, pas forcément pour se moquer.

Si vous persévérez à lui parler en français, votre enfant comprendra tout se que vous lui dites même si elle ne répond pas en français. J'ai moi-même deux enfants avec l'ainée qui parle bien français et a toujours aimé le faire et la seconde qui jusqu'à l'âge de 12 -13 ans ne voulait pas utiliser le français et semblait même "couper le son" quand je lui parlais en français; mais en fait elle assimilait tout. En entrant au collège il a fallu faire de l'anglais et elle s'est rendu compte qu'elle n'avait aucun mal à assimiler les structures de cette nouvelle langue, tout simplement parceque ça ressemble tellement au français. Par rapport à ses camarades elle a des facilités indéniables au niveau de la compréhension écrite de longs textes en anglais et le thème. Et maintenant (comme le fils de Pascal) elle parle en français quand elle le veut.

Egalement ce que vient de dire Pascal sur le choix d'un système éducatif est important. Quand nos enfants sont dans le système japonais (comme les miens) , il est évident que la première langue à maîtriser est le japonais. Et il ne faut pas croire que parcequ'on est au Japon et qu'on a un parent japonais, on maîtrise parfaitement la langue; c'est comme tout, il y en a de plus doués que d'autres, pour les kanji par exemple (je dis ça parceque justement chez moi, j'ai les deux cas... une passionnée de la langue, et une que ça n'intéresse que modérément!).

Bref, en tant que dai-senpai :D , je ne peux que 1) vous encourager à définir une ligne de conduite, par exemple "je parle à ma fille en français coûte que coûte" 2) vous y tenir en lui racontant des histoires, en jouant avec elle en français, en profitant de toutes les occasions avec elle pour l'éveiller à votre langue
3) le faire comprendre à votre entourage et obtenir le soutien actif de votre femme.

C'est aussi très, très important pour vous. Quand on est isolé (et c'est le cas de beaucoup d'entre nous qui ne vivons pas près ou au milieu de la communauté française et travaillons dans un milieu exclusivement japonais) c'est vraiment bon pour le moral d'avoir un compagnon en son enfant.

Shizuka-jp
vétéran
vétéran
Messages : 970
Inscription : 23 avr. 2006, 09:00
Localisation : Hamamatsu

Re: Je me sens isolé et inquiet.

Message par Shizuka-jp » 19 mars 2008, 15:23

Hachiryu a écrit : c'est vraiment bon pour le moral d'avoir un compagnon en son enfant.
J'ajouterai que même si votre enfant rechigne à parler français, ce qui arrive assez souvent, il sera quand même un compagnon pour vous, quelle que soit la langue dans laquelle vous communiquez! :wink:

pierreandre
bienvenu(e)
bienvenu(e)
Messages : 7
Inscription : 06 mars 2008, 11:10
Localisation : Tokorozawa shi (Saitama Ken)

Re: Je me sens isolé et inquiet.

Message par pierreandre » 19 mars 2008, 18:03

Merci pour vos mail.
Je suis peut etre trop inquiet en ce qui concerne le langage, Hachiryu et Shizuka, c'est tres tres vrai ce que vous me dite, cela me fais plaisir a lire.
Oui, ma petite princesse nous comble de bonheur, des tonnes de bonheur. Surtout qu'elle est trop trop trop mignonne. J'ai envie de la croquer tout le temps.
Pascal, ce que vous dite est tres vrai et plein de bon sens en fait.
Je te ressemble bcp, Ganko, je pence. Nous sommes dans des situations similaires.
Et je pence que pour moi aussi, lorsque ma fille commencera a parler en japonais, cela me fera un petit quelque chose de bizard au coeur.
Bon, cela est positif car elle pourra m'aider a apprendre a parler japonais. Mais cela me fera un petit peu mal peut-etre. Bon, nous sommes ici, cela est nos choix de vivre ici.
Contrairement a toi Ganko, je pence ne pas retourner en France d'ici a plusieurs decenies! En effet, je suis un non diplomer, il est difficile de trouver un emploie en France. Et mon epouse, occupe un emploie qu'elle oriente en carriere prof.
Bon, ici je peux travailler et avoir un salaire respectable, contrairement a la France.
Pour l'ecole francaise, je ne sais pas si cela est une bonne chose. En fait, j'aimerai qu'elle y aille, mais si le langage est mal acquis, il lui sera difficile de suivre les cours. Dans le meme temps, je constate que nombreux sont ceux a se plaindre du systeme japonais, manquant selon eux, de pedagogie.
Je suis de nature a ne pas faire trop confience aux japonais, cependant je n'ai pas d'opignons precise pour le moment.
Je pence que le systeme japonais ou français ont chacun des bons ou mauvais points.
Pour moi, l'ecole japonaise peut etre bonne. Bon, ma fille ne fais pas trop japonaise de physique, je ne sais pas si elle se fera accepter par les petit japonais de l'ecole, ici donc, un autre sujet d'inquietude pour moi.
Enfin, si elle se fais "traiter" de Gaijin a l'ecole japonaise, elle se fera traiter de quelque chose d'autre a l'ecole francaise de toute facon. Les querelles sont monnaie courrante a l'ecole. Bon, cela est une autre sujet.
En tout cas merci pour vos reponses, elles m'aident a observer des differents points de vue, et cela me fais plaisir.
Je vous embrasse tous.
Pierre.

Avatar de l’utilisateur
nsa
amateur
amateur
Messages : 62
Inscription : 20 févr. 2007, 09:00
Localisation : Setagaya-ku, Tokyo

Re: Je me sens isolé et inquiet.

Message par nsa » 05 mai 2008, 16:08

Un petit mot pour partager mon expérience. J'habite à Tokyo.

Mon fils a 2 ans et demi. Depuis sa naissance il est dans un environnement japonais (sa mère, ses grands-parents, la crêche). Moi, systématiquement, je ne lui parle qu'en Français. Seul, ou devant les autres, rien à f... si la belle famille ne comprend pas ce que je lui dit, ils n'ont qu'à apprendre le Français après tout. Et bien, le résultat: il ne parle qu'en Japonais, sauf qques mots de Français, soit, mais il comprend TOUT ce que je lui dis et il peut le traduire en Japonais (pour sa mère si elle fait semblant de ne pas avoir compris ce que j'ai dit). Ceci pour signaler que, "seul contre tous" et isolé, on peut y arriver ! La crêche arrivant à sa fin, je transforme l'essai en l'inscrivant au lycée français (sept 2008). J'imagine qu'en qques mois il saura parler Français, à suivre... Mais sans lycée français ? Alors là, je ne vois pas trop comment y arriver. Il faut maximiser la part de francophonie dans votre environnement par tous les moyens possibles.

Avatar de l’utilisateur
Maitre_Capello
amateur
amateur
Messages : 164
Inscription : 02 avr. 2004, 09:00
Localisation : Tokyo (depuis trop longtemps)

Re: Je me sens isolé et inquiet.

Message par Maitre_Capello » 05 mai 2008, 18:07

nsa a écrit :rien à f... si la belle famille ne comprend pas ce que je lui dit, ils n'ont qu'à apprendre le Français après tout.
Oui c'est aux japonais se s'adapter aux étrangers vivant chez eux ! Qu'ils apprennent les langues étrangères ! on va quand même pas s'embêter à apprendre la langue de ces gens-là quand même. On est déjà bien gentil d'accepter d'habiter chez eux il manquerait plus qu'on apprennent leur langue et leur culture hein ? On est français ! on parle français ! même quand on est pas en France ! c'est aussi ça l'ouverture d'esprit à la française ! Si tout le monde pensait comme nous ce serait mieux non ?
:lol: :roll:

Avatar de l’utilisateur
bcg
gorôkôsama
gorôkôsama
Messages : 4939
Inscription : 30 juin 2004, 09:00
Localisation : Tokyo - Nippori
Contact :

Re: Je me sens isolé et inquiet.

Message par bcg » 05 mai 2008, 18:16

Bonjour,

Hum, je crois que nsa voulait simplement dire qu'elle résistait à la pression ambiante en ne parlant qu'en français à son fils.
Évidemment, on peut penser que ça gêne la belle-famille qui ne comprend pas le français mais après tout, nsa n'a pas le choix si elle veut que son fils pratique un tant soit peu le français.
Sa remarque sur le fait que "sa belle-famille n'a qu'à apprendre le français" était une boutade, bien sûr! Je ne vois rien d'ethnocentrique ni de néo-colonialiste là-dedans!

Avatar de l’utilisateur
nsa
amateur
amateur
Messages : 62
Inscription : 20 févr. 2007, 09:00
Localisation : Setagaya-ku, Tokyo

Re: Je me sens isolé et inquiet.

Message par nsa » 05 mai 2008, 21:32

Je précise qu'avec mes beaux-parents je parle en Japonais, mais que leur présence ne doit pas modifier mon comportement vis-à-vis de mon fils car son apprentissage du Français est plus important que la susceptibilité des adultes. Je trouve que chercher à respecter tout le monde est inutile car impossible, qu'il faut définir des priorités et donc sacrifier des choses ou des personnes pour rester dans la ligne de conduite décidée.

Quant à habiter "chez eux", si cela signifie "dans leur pays" on peut discuter philosophiquement de savoir si le Japon leur appartient plus qu'à moi (je paye autant d'impôt qu'eux... et j'y vivrai encore quand ils seront morts !), et s'il s'agit de "leur maison" alors je signale que non, c'est seulement pendant les visites du week-end. Je trouve d'ailleurs, à la lecture de certains messages, qu'un bon nombre de Français semble habiter effectivement chez leurs beaux-parents ? C'est un bon arrangement financier (grosse économie de loyer) mais comment être indépendant (pour l'éducation des enfants, le choix de la bouffe, et tous les autres tracas qu'on lit dans ces colonnes) quand à la base on se met en pareille situation d'infériorité ? A ceux-là je dis: courage, bordel, définissez des limites de ce qui est "chez vous" à l'intérieur de chez eux, et si cela ne marche pas, déménagez dans la maison d'à côté !

Avatar de l’utilisateur
Dracomidori
amateur
amateur
Messages : 173
Inscription : 11 août 2007, 09:00
Localisation : NasuKarasuyama-Japon
Contact :

Re: Je me sens isolé et inquiet.

Message par Dracomidori » 08 mai 2008, 20:48

Tout simplement en lui parlant exclusivement qu'en français, en lui achetant des jouets éducatifs qu'en français et surtout si tu peux fréquenter des familles a parents français. Je ne vois que ça et je pense que si tu fais comme ça, elle finira par assimiler les mots.

J'ai un ami qui vit au Japon depuis plus de trente ans, ses filles parlent français mais ne l'écrivent qu'en phonétique.

lyra64
amateur
amateur
Messages : 55
Inscription : 27 mai 2008, 06:51

Re: Je me sens isolé et inquiet.

Message par lyra64 » 27 mai 2008, 06:54

Je me permets de répondre a votre post. Je compte venir au Japon, début septembre-octobre, pour être fille au pair. Je ne sais pas si vous serez interessé, ou si vous avez des proches (étant d'origine francaise) qui cherche.

Bon courage.

TOTO123
bienvenu(e)
bienvenu(e)
Messages : 2
Inscription : 29 déc. 2008, 08:24

Re: Je me sens isolé et inquiet.

Message par TOTO123 » 29 déc. 2008, 08:43

Pour partager mon experience: je vis a Tokyo, mes 2 filles sont agees de 8 et 5 ans et scolarisee dans le systeme japonais (l'ainee en primaire, la seconde en maternelle), ma femme est japonaise.

Les filles comprennent mais refusent de parler francais. Je leur parle en francais depuis toujours, mais elles repondent en japonais. Les petites histoires le soir, les videos sont les moyens les plus ludiques et elles apprennent sans le savoir. Et puis, si possible, passer les vacances d'ete en France. Pour debloquer l'oral, rien ne vaut 2-4 semaines avec leur cousins et grands-parents (car eux ne comprennent pas le japonais, dans ce cas impossible de se derober).

Le vrai probleme c'est l'ecrit, la lecture. La on ne peut pas reussir sans effort. J'ai commence a leur apprendre l'ABC avec un livre de CP, mais on s'est vite arrete... Si quelqu'un sur ce forum peut partager son experince pour enseigner l'ecriture a de jeunes enfants...? Merci d'avance!

Avatar de l’utilisateur
bcg
gorôkôsama
gorôkôsama
Messages : 4939
Inscription : 30 juin 2004, 09:00
Localisation : Tokyo - Nippori
Contact :

Re: Je me sens isolé et inquiet.

Message par bcg » 29 déc. 2008, 10:27

Bonjour,

Je vous conseille, pour les avoir utilisés pour mes 3 enfants, les cours du CNED, niveau CP. Ce sont des documents extrêmement bien faits, pour ne pas dire parfaits. Une partie se fait en auto-apprentissage. La dédramatisation de l'erreur est très bien gérée.
L'idéal est de les utiliser à l'âge correspondant à l'année scolaire. Après, ils risquent de se sentir infantilisés.
TOTO123 a écrit :...
Le vrai probleme c'est l'ecrit, la lecture. La on ne peut pas reussir sans effort. J'ai commence a leur apprendre l'ABC avec un livre de CP, mais on s'est vite arrete... Si quelqu'un sur ce forum peut partager son experince pour enseigner l'ecriture a de jeunes enfants...? Merci d'avance!

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

WIKI japon pratique